Rea remporte les deux courses en Indonésie

Jonathan Rea remporte la double victoire sur le nouveau circuit de Mandalika, mais n'évite pas le titre de Toprak Razgatlioglu, nouveau champion du monde Superbike.

Les pilotes WorldSBK sont arrivés sur le tracé impressionnant du nouveau circuit de 4,3 kilomètres à Mandalika, en Indonésie, impatients de disputer la dernière course de la saison 2021, malgré la chaleur et l'humidité qu'ils ont rencontrées dès la première heure, avec des températures de piste dépassant les 50 °C. Jonathan Rea, même après avoir raté une grande partie de la première séance d'essais en raison d'un problème technique, a terminé deuxième au classement général à la fin de la journée.

 

Alex Lowes, quant à lui, et maintenant remis de sa dernière intervention chirurgicale, a terminé deuxième en FP1 et septième en FP2, terminant septième au classement général de la journée. Une lente chute au virage deux lui a fait perdre un peu de temps dans l'après-midi, mais n'a pas empêché le pilote de trouver de bons réglages pour la première course du week-end.

 

Cependant, cette première course tant attendue du week-end a dû être annulée car un front de pluie abondante est arrivé alors que les pilotes se préparaient à courir.

 

Différents niveaux de fortes pluies sont restés à proximité de la piste pendant un certain temps après l'heure de départ de la course prévue à 15h00 dans l'après-midi. Alors qu'il était déjà 16h00, la Direction de Course a annulé toutes les séances prévues le samedi 20 novembre. Ainsi, les deux courses complètes du WorldSBK seraient disputées le dimanche 21 novembre. La Tissot Superpole de 10 tours, qui se déroule normalement le dimanche matin, a été définitivement annulée.

 

Ainsi, Rea s'est retrouvé avec une chance de moins d'essayer de rattraper son retard de 30 points avec Toprak Razgatlioglu, avec seulement 50 et non les 62 points habituels disponibles pour tout pilote qui aurait pu gagner toutes les courses indonésiennes.

 

En Superpole, Rea était en route pour la première place jusqu'aux dernières minutes de la séance, mais a fini par prendre la deuxième place sur la grille. Lowes n'a pas pu participer à la Superpole ni aux courses de dimanche après s'être blessé à l'épaule droite.

 

La première course de dimanche a été raccourcie à 20 tours après une brève pluie, mais a commencé 15 minutes plus tard que prévu, avec tous les pilotes prêts avec des options de pneus slicks.

 

Une première course très divertissante a vu Jonathan Rea démontrer tout le rythme et les qualités de combat qui ont fait de lui un champion du monde jusqu'à six fois, faisant de son mieux pour conserver son titre. La victoire est intervenue après une performance très engagée du Nord-Irlandais, qui a mené à certains moments alors que, dans d'autres, il a dû se battre avec trois autres pilotes pour revenir en première position.

 

À la fin de la course, Rea contrôlait sa position, mais il avait besoin d'un autre pilote pour s'interposer entre lui et Razgatlioglu pour quitter la lutte pour le championnat pour la dernière course de la saison. Cependant, Toprak est passé de la troisième place à la deuxième vers la fin, ce qui a suffi à trancher le championnat en sa faveur.

 

La deuxième course s'est déroulée sur le mouillé, le départ étant retardé de plus d'une heure pour permettre au niveau de pluie de baisser de manière significative. Enfin, la course s'est déroulée sur 12 tours, au lieu des 21 prévus.

La deuxième course s'est terminée par un combat direct entre Rea et Redding, Jonathan remportant la victoire pour la deuxième fois pour enregistrer sa 13e victoire de la saison. Il a terminé l'année sur le podium, tandis que Lowes a décroché la huitième position lors de sa deuxième saison avec Kawasaki.