Bradl dit au revoir avec style

Stefan Bradl a franchi la ligne d'arrivée en septième position, le meilleur de sa saison en tant que remplaçant de Marc Márquez. Alex a terminé neuvième au Portugal.

L'Autódromo Internacional do Algarve a accueilli, pour la première fois, un test MotoGP le week-end dernier. C'était le dernier Grand Prix de cette saison 2020 rare et déroutante, retardée et écourtée par la pandémie mondiale. Le Grand Prix du Portugal a permis à Stefan Bradl de prouver sa valeur, sur un circuit complètement nouveau sur une grande partie de la grille. Avec ces conditions en toile de fond, le pilote allemand a franchi la ligne d'arrivée en sixième position, son meilleur résultat depuis qu'il pilotait la RC213V. Álex Márquez est progressivement passé à la neuvième place, plaçant les deux pilotes Honda dans le Top10 d'une course vraiment étrange.

 

Le Grand Prix du Portugal ne faisait pas partie du calendrier du MotoGP jusqu'à présent. Le circuit était donc inconnu de la grande majorité des pilotes de toutes les catégories, à l'exception du vainqueur incontesté du MotoGP: Miguel Oliveira. Face à cette situation, le slogan était de s'améliorer tour par tour au fur et à mesure et sans risquer le type lors du dernier test de l'année. Cependant, pour Stefan Bradl, ce fut un week-end clé. La saison en remplacement de Marc Márquez a été pour le moins difficile. En tant que testeur, commentateur et pilote à la retraite, le tour de grille a été tout un défi. Des années d'expérience ont été la clé de son adaptation rapide à l'Autódromo Internacional do Algarve. Il s'est qualifié sixième en Q2, une séance à laquelle il n'avait accédé que samedi dernier. Álex Márquez a dû se contenter de la seizième position sur la grille, ce qu'il allait résoudre dimanche.


C'était le jour de la course, le dernier de la saison. Les sentiments étaient à la surface. Certains coureurs disent adieu au paddock, d'autres changeront d'équipes.

Ils voulaient tous jouer un rôle fondamental dans le Grand Prix du Portugal. Bradl est parti de la sixième position et s'est battu avec le sang-froid et la sérénité qui le caractérisent, sans compromettre son achèvement.

Márquez, quant à lui, gagnait en confiance à chaque tour et le retour se préparait petit à petit. Les fans manquaient dans les gradins mais pas sur les télévisions.

L'Autodromo s'est avéré être un morceau des plus divertissants et frappants, avec des images qui resteront dans la mémoire de tous les fans. La persévérance a payé et Stefan Bradl a franchi sa dernière ligne d'arrivée (de ce 2020) en septième position. C'est le meilleur résultat pour l'Allemand et arrive à un moment doux, comme la cerise sur son passage au Repsol Honda Team. Márquez a enduré la reprise et a terminé neuvième du GP du Portugal. Il n'a pas pu remporter le titre de recrue de l'année mais sa progression est sans faille, avec de grands moments pour l'équipe. Commence maintenant la préparation de la prochaine saison, un projet que l'équipe va bientôt découvrir.

 

Forward Racing continue d'apprendre
La saison Moto2 a été marquée par des hauts et des bas pour les pilotes de MV Agusta Forward Racing, qui ont réalisé leur meilleur temps en milieu d'année. Manzi a conquis une pole très difficile lors du dernier GP de Valence et est arrivé à Portimao encouragé. L'Italien a pris un très bon départ mais il lui a été difficile de suivre un tout nouveau circuit pour lui en terminant à la dix-neuvième position. Simone Corsi n'a pas non plus été très chanceuse et a dû abandonner à trois tours de l'arrivée.
 
Le projet MV Agusta Forward Racing se poursuit et le retour de Lorenzo Baldassarri est attendu sur le circuit de Jerez de la Frontera, lors de son entrée en F2 à partir de jeudi. Pas une semaine de congé pour l'équipe italo-suisse qui entend être plus forte que jamais l'année prochaine, lorsqu'elle atteindra son troisième calendrier consécutif.