Álex reste à moins de dixièmes des points

Álex Márquez a terminé dix-septième de son premier Grand Prix de Saint-Marin dans la catégorie reine. Stefan Bradl a terminé juste derrière la recrue.

Après deux semaines de repos, l'équipe Repsol Honda est revenue sur le circuit de Misano. C'était la première fois, dans la catégorie reine, pour Álex Márquez et Stefan Bradl, qui a de nouveau remplacé son frère Marc, qui continue de récupérer à domicile. Le pilote Cervera a terminé son premier dimanche sur le territoire italien en dix-septième position, suivi de son partenaire. Malgré une chute des points, de seulement 321 millièmes, la recrue du MotoGP a montré une évolution positive et se sent plus à l'aise sur la moto.

 

Márquez a établi un rythme constant lors des premières séances d'essais, nécessaires pour retrouver ses sensations sur la RC213V. Son partenaire, Bradl, a montré une amélioration remarquable du matin à l'après-midi et tous deux ont terminé les manches en 1 minute et 33 secondes. L'adaptation s'est poursuivie lors des qualifications sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli. Le coureur catalan a réalisé un meilleur temps de 1 minute, 33 secondes et 333 millièmes pour se placer au septième rang de la grille. L'Allemand a abaissé ce score à 1 minute, 32 secondes et 915 millièmes, son tour le plus rapide du week-end.

 

La pluie se faisait menaçante, mais rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Un dimanche ensoleillé s'est réveillé à Misano et les deux pilotes Repsol Honda étaient prêts à monter. Álex Márquez a devancé quatre de ses rivaux grâce à une amélioration constante, tour après tour. Ce fut un week-end difficile pour l'homme de Cervera mais il a montré tout son courage et sa maturité. De la vingtième position au franchissement de la grille un peu plus de trois dixièmes du top 15. Márquez a terminé la course heureux: «Notre rythme aujourd'hui était bon, surtout vers la fin de la course, où j'ai pu courir à une très bonne vitesse. similaire à celle des dirigeants », a-t-il commenté à la fin. De plus, il est toujours l'un des rares pilotes sur la grille à ne pas avoir marqué de zéro jusqu'à présent cette saison. Bradl a emboîté le pas et a terminé juste derrière, en 18e position.

 

Points pour le FORWARD RACING TEAM
Stefano Manzi et Simone Corsi ont joué au domicile de MV Agusta, le châssis du Foward Racing Team. Cette motivation a été l'étincelle nécessaire pour que Corsi franchisse la ligne d'arrivée en quatorzième position, obtenant deux points pour le classement final. Le week-end s'annonçait mieux pour Manzi, qui a chuté à seulement deux dixièmes de la fin de la grille lors de son combat pour la pole position. Le coureur de Sant'Arcangelo di Romagna a dû se contenter de partir de la 7ème ligne, mais n'a pas pu répéter le retour des courses précédentes. Corsi est parti de la 8e ligne, mais sa lutte lors des premiers tours l'a mis dans la zone des points. Un bon résultat pour le Foward Racing Team, qui continue de s'adapter au moteur Triumph.