GP de Styrie 2020

Le drapeau rouge fait mal à Alex en Styrie

Le circuit Red Bull Ring a de nouveau été le protagoniste d'un Grand Prix pour le deuxième week-end consécutif. Cette fois, le GP de Styrie a eu un autre accident notoire qui a obligé à lever le drapeau rouge. Viñales a perdu le contrôle de ses freins, avec suffisamment de temps pour sauter de la moto et la laisser toucher les protections de fin de ligne droite. Malheureusement, ce drapeau a nui à la progression d'Álex Márquez dans le championnat, car il était dans le top 15 et a terminé en seizième position. Ainsi a brisé sa séquence de points en tant que recrue cette saison.

L'Autriche se caractérise par ses changements de température vertigineux et ses pluies intermittentes. Heureusement, les qualifications ont pu se faire sur le sec et les pilotes Repsol Honda ont pu terminer la Q1 avec de bonnes sensations. Álex Márquez partait de la dix-septième position sur la grille et, juste derrière, venait Stefan Bradl en vingtième position.

 

Alex a progressé petit à petit, avec un rythme qui l'a rapidement placé dans le top 15. Il était dans la zone des points lorsque le drapeau rouge est apparu sur la piste, obligeant tous les pilotes à passer par les stands. Cette situation a été préjudiciable au pilote catalan qui, après avoir repris la course à 12 tours, a perdu l'avantage et a fini par franchir la ligne d'arrivée en seizième position.

 

Bradl a gardé le même rythme tout au long de dimanche et a terminé dix-huitième.

 

L'équipe souffre de l'absence de Marc Márquez, qui poursuivra sa convalescence pour revenir complètement rétabli. On estime qu'il faudra deux à trois mois pour récupérer votre RC213CV. Les pilotes actuels ont deux semaines de congé avant le prochain Grand Prix, qui se tiendra à Misano du 11 au 13 septembre.

 


Foward Racing Team marque des points en Styrie

Le MV Agusta Foward Racing Team se débarrasse du mauvais goût dans sa bouche du week-end précédent et marque des points pour son casier. La carrière intelligente de Stefano Manzi lui a permis de franchir la ligne d'arrivée en quatorzième position, après avoir dépassé Ramírez et Baldassari. Les bons sentiments lors du Warm Up lui ont permis de défendre sa fierté et de garder le gars dans une course rapide. Simone Corsi est parti de la neuvième ligne de la grille et a réussi à remonter à la vingtième position, un résultat juste mais qui lui permet d'attendre avec plus d'enthousiasme la prochaine manche. Comme pour le MotoGP, Moto2 sera de retour dans deux semaines sur le circuit de Misano. Un territoire connu de l'équipe italienne.