Racing

Teams

TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

PUIG continues to be a technical sponsor of the Repsol Honda Team at MOTOGP, led by world champion Marc Márquez and experienced driver Dani Pedrosa.

Pilotes

MARC MARQUEZ

Marquez is a five-time World Champion (1 each in the 125cc and Moto2 classes, plus 3 in MotoGP), and was the youngest rider ever to be crowned king of the premier class. During the 2014 season, he totaled 13 victories - the most premier-class wins in a single season, bettering the mark set by fellow Repsol Honda rider Mick Doohan in 1997. The 2015 season was Marquez’s most challenging year in MotoGP as he finished third, but he still managed five victories, nine podium finishes and eight pole positions. The 2016 MotoGP World Championship crowned Marc as the youngest rider to win 3 premier-class World Championships, bringing his tally to 5 titles over all classes in a GP career just 9 seasons long. At 23 years and 242 days old, Marquez took the record from Mike Hailwood, who had already turned 24 years when he won his third 500cc crown in 1964. Marc secured the title with 3 rounds remaining and, at the same time, he won more races than anyone else in the season, scoring a total of 5 MotoGP victories.

 

DANI PEDROSA

After dominating the 125cc and 250cc categories with three consecutive World Championship titles from 2003 to 2005, Dani Pedrosa has become one of the most successful riders in Honda’s history and has achieved more podiums for the Japanese manufacturer than any other rider, with a total of 144. Besides, Dani has won at least 1 race for year for the last 15 seasons on his way to become the 8th most successful rider in history. Early in the 2015 season, he underwent a successful operation to repair an arm-pump condition, he won the Japanese and Malaysian rounds and reached the milestone of 100 premier-class podiums at the season-closing race in Valencia. Dani had a difficult start to the 2016 season, despite scoring two third places, but came on strong in the second half taking his 29th MotoGP win in Misano and equalling Phil Read’s 52 victories across all categories. Misfortune struck him a hard blow two races later at Motegi, and Dani was side-lined by a crash that left him nursing a broken right collarbone, left fibula and toe. The brave Spaniard once again fought back to recover as soon as possible and was able to return to his team and his bike for the Valencia finale in November.

 

LA MOTO

HONDA RC213V 2017

2017 RC213V basic concept remains as it has been applied since its introduction in 2012.

Technical specification

Overall length (mm) 2052
Overall width (mm) 645
Overal height (mm) 1,110

Wheelbase(mm)

1,435
Road clearance 115
Weight (kg) As per FIM regulations
Engine type liquid-cooled, four-stroke, DOHC 4 valve, V-4
Displacement 1000
Maximum power Over 180 KW
Frame type Aluminum twin-tube
Wheels Front (inch) 17
Wheels Rear (inch) 17
Suspension Front Telescopic fork
Suspension Rear Pro-link
Fuel tank capacity (litres) 22

Informations

Bradl dit au revoir avec style

L'Autódromo Internacional do Algarve a accueilli, pour la première fois, un test MotoGP le week-end dernier. C'était le dernier Grand Prix de cette saison 2020 rare et déroutante, retardée et écourtée par la pandémie mondiale. Le Grand Prix du Portugal a permis à Stefan Bradl de prouver sa valeur, sur un circuit complètement nouveau sur une grande partie de la grille. Avec ces conditions en toile de fond, le pilote allemand a franchi la ligne d'arrivée en sixième position, son meilleur résultat depuis qu'il pilotait la RC213V. Álex Márquez est progressivement passé à la neuvième place, plaçant les deux pilotes Honda dans le Top10 d'une course vraiment étrange.

 

Le Grand Prix du Portugal ne faisait pas partie du calendrier du MotoGP jusqu'à présent. Le circuit était donc inconnu de la grande majorité des pilotes de toutes les catégories, à l'exception du vainqueur incontesté du MotoGP: Miguel Oliveira. Face à cette situation, le slogan était de s'améliorer tour par tour au fur et à mesure et sans risquer le type lors du dernier test de l'année. Cependant, pour Stefan Bradl, ce fut un week-end clé. La saison en remplacement de Marc Márquez a été pour le moins difficile. En tant que testeur, commentateur et pilote à la retraite, le tour de grille a été tout un défi. Des années d'expérience ont été la clé de son adaptation rapide à l'Autódromo Internacional do Algarve. Il s'est qualifié sixième en Q2, une séance à laquelle il n'avait accédé que samedi dernier. Álex Márquez a dû se contenter de la seizième position sur la grille, ce qu'il allait résoudre dimanche.


C'était le jour de la course, le dernier de la saison. Les sentiments étaient à la surface. Certains coureurs disent adieu au paddock, d'autres changeront d'équipes.

Ils voulaient tous jouer un rôle fondamental dans le Grand Prix du Portugal. Bradl est parti de la sixième position et s'est battu avec le sang-froid et la sérénité qui le caractérisent, sans compromettre son achèvement.

Márquez, quant à lui, gagnait en confiance à chaque tour et le retour se préparait petit à petit. Les fans manquaient dans les gradins mais pas sur les télévisions.

L'Autodromo s'est avéré être un morceau des plus divertissants et frappants, avec des images qui resteront dans la mémoire de tous les fans. La persévérance a payé et Stefan Bradl a franchi sa dernière ligne d'arrivée (de ce 2020) en septième position. C'est le meilleur résultat pour l'Allemand et arrive à un moment doux, comme la cerise sur son passage au Repsol Honda Team. Márquez a enduré la reprise et a terminé neuvième du GP du Portugal. Il n'a pas pu remporter le titre de recrue de l'année mais sa progression est sans faille, avec de grands moments pour l'équipe. Commence maintenant la préparation de la prochaine saison, un projet que l'équipe va bientôt découvrir.

 

Forward Racing continue d'apprendre
La saison Moto2 a été marquée par des hauts et des bas pour les pilotes de MV Agusta Forward Racing, qui ont réalisé leur meilleur temps en milieu d'année. Manzi a conquis une pole très difficile lors du dernier GP de Valence et est arrivé à Portimao encouragé. L'Italien a pris un très bon départ mais il lui a été difficile de suivre un tout nouveau circuit pour lui en terminant à la dix-neuvième position. Simone Corsi n'a pas non plus été très chanceuse et a dû abandonner à trois tours de l'arrivée.
 
Le projet MV Agusta Forward Racing se poursuit et le retour de Lorenzo Baldassarri est attendu sur le circuit de Jerez de la Frontera, lors de son entrée en F2 à partir de jeudi. Pas une semaine de congé pour l'équipe italo-suisse qui entend être plus forte que jamais l'année prochaine, lorsqu'elle atteindra son troisième calendrier consécutif.

Márquez's cold mind at the Valencia GP

It has been a difficult weekend in Valencia. The rain and low temperatures have made it their own both in practice and in the qualifying round, a completely different environment from Sunday's race. In such conditions, Alex Márquez suffered a big crash as he struggled to get into Q2 on Saturday. Luckily, and after passing through the MotoGP Mobile Clinic, the Repsol Honda Team rookie was able to confirm his participation on the following day. As he explained at the end of qualifying: “I hit my hip and lower back, after a minute I was able to recover and I tried to go out with the second bike, but when the adrenaline disappeared, it was clear that he couldn't make another lap. Now we have to see what the pain will be like tomorrow. "

 

Despite the pain derived from this impact, the little one from Cervera came out for all from the twentieth position. His teammate, Stefan Bradl, started from the eighteenth position after falling less than a second from the pass to Q2. The race started in a climate and temperature very different from the rest of the week. The choice of tires was key and Alex Márquez faced a difficult race, both physically and mentally. Luckily, and thanks to the patience and finesse that characterizes him, the young driver managed to finish in Valencia and set his next challenge in Portugal.

 

Stefan Bradl adapted himself better to the changing conditions on the track and held his ground throughout the 27 laps of the Cheste track. He crossed the finish line fourteenth, getting two more points for his World Cup standings. The Circuit Ricardo Tormo has been in charge of hosting this Valencia GP. As a curious fact, this GP was not the last on the calendar, as usual, but it decided the 2020 MotoGP World Champion. From Puig we want to congratulate Joan Mir and the Suzuki team for winning a chaotic and significant significant World Championship for the firm.

 

Bad luck for the Forward

Valencia has made things very difficult for the MV Agusta Forward Racing Team. This second weekend at Circuit Ricardo Tormo has been a roller coaster of emotions and results. Stefano Manzi demonstrated the potential of the MV Agusta on Saturday, achieving the first historic pole for the firm after 45 years and a record lap of 1 minute 34 seconds 418 thousandths. However, and when he was fighting for the top positions, the Italian has gone to the ground 15 laps from the end. His teammate, Simone Corsi, was not comfortable on the Valencia track and crossed the finish line in seventeenth position.

 

This result shows the options of the MV Agusta in Moto2 and also highlights the innate abilities of Stefano Manzi. A rider who will arrive with more enthusiasm than ever at the Portimao track, where the last race of the World Championship will be held on the weekend of November 20-22.

Márquez sans points à Valence

Le Circuit Ricardo Tormo a accueilli, ce week-end, le Grand Prix d'Europe. Malgré l'énorme progression d'Álex Márquez, le plus jeune de Cervera a subi une chute dimanche qui l'a empêché d'ajouter des points au classement général.

 

Son coéquipier, Stefan Bradl, a franchi la ligne d'arrivée douzième sur une journée marquée par les pneus et l'évolution de la situation sur la piste. Rain a été le protagoniste de l'entraînement et des qualifications lors du Grand Prix d'Europe, qui s'est tenu à Cheste (Valence).

 

Les deux pilotes de l'équipe Repsol Honda ne se sont pas rendus en Q2, ils sont donc partis des derniers rangs de la grille. Álex Márquez, qui est au milieu d'un duel pour être la meilleure recrue de la saison, a dû partir de la quatorzième position. Bradl, pour sa part, continuera à remplacer le frère aîné de Cervera, Marc, jusqu'à ce qu'il se rétablisse enfin. L'Allemand était également mal à l'aise avec la pluie et a pris la treizième position, juste derrière le jeune Marquez.


La situation a complètement changé dimanche, prenant au dépourvu et incapable de former à sec une équipe. Dans les catégories inférieure et supérieure, ce détail a conduit à des dizaines de chutes et de nombreuses surprises dans le résultat. Michelin a essayé de bien faire ses recommandations et presque tous les pilotes ont utilisé les mêmes pneus et il semble que ce n'était pas le problème d'Álex Márquez.

 

La recrue de Repsol Honda a acquis un bon rythme dès le début, signant l'un des retours que l'on a tant vu cette saison. En milieu de journée, il était au milieu de la lutte pour la septième position et, comme il le dit lui-même: «Nous faisions une bonne course; Je suis bien sorti et j'ai trouvé un bon rythme dans le top 10. J'étais à l'aise et pouvais progresser. Malheureusement, lorsque Dovizioso m'a dépassé, j'étais déjà sur la ligne du virage 1 et, bien que je freinais au même point, j'étais un peu plus rapide, alors je me suis écrasé”.

 

Encore un crash pour le pilote Repsol Honda, qui termine la première journée à Valence avec une leçon et plus de motivation pour le week-end prochain. Son coéquipier, Stefan Bradl, a maintenu un rythme précis et confortable pour terminer en douzième position. L'Allemand retenu pour le classement général, obtenant des points cruciaux pour lui, mais aussi pour l'équipe.

En l'absence de deux Grand Prix, le GP de Valence et le GP du Portugal, Álex Márquez est quatorzième et Stefan Bradl occupe la seizième position. Le petit de Cervera peut remporter le prix du meilleur rookie de l'année, ce qui démontrerait son excellente progression et le travail bien fait du jeune pilote catalan.

 

Forward Racing Team revient

Le circuit de Ricardo Tormo a été comme une montagne russe pour le MV Agusta Forward Racing Team. Stefano Manzi et Simone Corsi ne se sont pas sentis à l'aise tout au long des qualifications et de l'entraînement. Les deux pilotes sont partis dimanche de rangs très éloignés des points. Manzi a réussi à s'adapter à la nouvelle situation de piste sèche et a mis un rythme approprié pour terminer quinzième. Son partenaire romain, quant à lui, a chuté au sixième tour après un excellent départ. L'équipe sait que ce ne sont pas de bons résultats, mais elle a beaucoup appris avant le prochain GP de la Communauté Valencienne, le week-end du 13 au 15 novembre.

Márquez tombe en Aragon

La recrue de l'équipe espagnole est partie de la dixième position. Cela ne me semblait pas être un bon résultat, mais j'étais pleinement motivé par l'excellent résultat obtenu le week-end précédent. Il s'était battu pour obtenir une meilleure position sur la grille, mais, comme d'habitude cette année, le petit de Cervera a dû se battre depuis le début. Il est rapidement monté sur les positions dignes du podium, mais a chuté en essayant d'améliorer sa quatrième place. Bradl, sorti seizième, a récupéré quatre positions lors du Grand Prix de Teruel, tenu à MotorLand Aragón.

 

L'équipe Repsol Honda était là où elle devrait être ce week-end. Álex Márquez a réalisé une excellente deuxième position, sur le sec, lors du dernier GP d'Aragon et il a continué à se sentir à l'aise sur la RC213V. La deuxième manche à MotorLand, appelée cette fois le Grand Prix de Teruel, a débuté avec la meilleure qualification pour la recrue Repsol Honda. Alex a mené la quatrième ligne de la grille avec un temps de 1 minute, 47 secondes et 603 millièmes. Son coéquipier, Stefan Bradl, a pris la 16e position de départ.


La catégorie MotoGP devance la catégorie Moto2 et le feu vert est activé à 13h00. La température est restée stable et le choix des pneus était le bon. Les pilotes du Repsol Honda Team ont commencé avec tout ce dont ils avaient besoin pour obtenir un bon résultat ou, du moins, un retour similaire au dernier. Álex Márquez, confiant au sommet de sa monture, n'a pas tardé à montrer sa puissance et son contrôle. L'élégance et la solvabilité avec lesquelles il roule sur une moto comme la RC213V font déjà de lui un candidat ferme pour le top 3. La force des résultats précédents l'a poussé à aller plus loin, se plaçant derrière les meilleurs pilotes. Malheureusement, il a chuté en quatrième position, quelques millièmes derrière la tête, neuf tours à faire. C'est la première chute du pilote de Cervera, mais, loin de sombrer, Álex sait qu'il devrait être fier et, comme il le dit lui-même: «Deux podiums et un week-end fort ici en combat. Nous avons fait de bons progrès, mais avouons-le, nous devons rester calmes et regarder quel est notre objectif. Je tiens à remercier à nouveau l'équipe Repsol Honda pour son travail ». Stefan Bradl a franchi la ligne d'arrivée douzième, regagnant quatre positions et prenant quatre points pour son score global. Le pilote allemand a maintenu un rythme constant tout au long du Grand Prix de Teruel, terminant en bonne position. Bradl a commenté à la fin: «Cela peut toujours être un peu mieux, mais je suis content de ce résultat; nous nous sommes améliorés par rapport à la semaine dernière donc c'est positif. Nous voulons continuer dans cette direction et cela montre aujourd'hui que nous faisons des progrès ».

Le prochain Grand Prix d'Europe aura lieu sur le Circuit Ricardo Tormo de Cheste, officiellement le Circuit de Valence, le 8 novembre.

 

Plus de points pour l'équipe Forward Racing

Le Grand Prix de Teruel est le septième GP consécutif avec des points pour MV Agusta Forward Racing, ce qui est une étape importante pour l'équipe. Les Italiens terminent les manches en Aragon avec le sourire et après un combat difficile du départ au drapeau à damier. Simone Corsi, partie de la huitième ligne, a réussi à se rapprocher du Top 15. Elle a ajouté un point au classement général après beaucoup d'efforts et une efficacité quasi parfaite sur la moto. Manzi, en revanche, a subi une chute dans le dernier tour. Un incident qui n'a pas minimisé l'excellent travail accompli tout au long du week-end au Grand Prix de Teruel. Des sensations qui vous aideront à vivre avec tout à Valence.

Álex Márquez revalide sa place chez Honda

L'effort est toujours payant et Álex Márquez n'a rien fait d'autre tout au long du championnat. Petit à petit, comme il le dit, il a progressé «de manière professionnelle et correcte » jusqu'à atteindre son premier podium sur le sec ce week-end, lors de la première manche du Grand Prix Moto GP Aragon. Sa deuxième position en France, le week-end dernier, nous a déjà fait comprendre le grand moment que traversait le rookie du Repsol Honda Team, mais celui de Cervera n'était pas satisfait. "C'était un résultat sur l'eau", a-t-il déclaré après être monté sur le podium. Eh bien, il a finalement obtenu son trophée bien mérité sans pluie et l'a fait après un retour sensationnel. Son coéquipier, Stefan Bradl, a franchi la ligne d'arrivée en 17e position.

 

Les sessions de formation ont été un prélude à ce qui allait arriver. Le froid a marqué le week-end sur le circuit MotorLand Aragón, avec le balancement constant des changements de pneus. Les pneus ont été la clé pour Álex Márquez qui, grâce à sa finesse au sommet de la RC213V, a gardé le contrôle à tout moment. Le plus jeune de la dynastie s'est senti à l'aise dès le premier moment et de la part de son équipe, ils lui ont demandé de continuer comme ça, de ne rien changer à ce qu'il a fait lors des qualifications. Bien sûr, il avait besoin d'un regain de confiance pour récupérer, puisqu'il était parti de la onzième position. Son partenaire, et remplaçant de son frère Marc lors de sa convalescence, est parti de la vingt et unième position.

Celui de Cervera était fort, il se sentait fort sur la moto. Heureusement, la course folle lui a été bénéfique et il a réussi à garder les choses comme il le faisait pendant les premiers jours du week-end. Profitant des duels dans les premières positions, Álex est revenu dans les premiers tours. Il a lui-même expliqué qu'il se sentait particulièrement fort dans les premiers et derniers virages de la piste aragonaise, alors il s'est laissé emporter jusqu'à ce qu'il se place dans le top 5. Avec l'esprit froid qui le caractérise, le double champion (de Moto3 et Moto2) a gratté quelques secondes jusqu'à se placer dans la lutte pour la victoire.

 

C’est ce que sont les batailles, tout comme il essayait d'arracher la première position à Joan Mir, il a eu une frayeur avec le pneu arrière. «Je me suis vu gagner, mais je repoussais mes limites, attendant que Mir fasse une erreur», a-t-il commenté à la fin. La température a augmenté et il était cohérent de gérer la moto, ce qu'il a réalisé malgré la difficulté de la RC213V. Enfin, il a franchi la ligne d'arrivée en deuxième position et comme le dit le jeune pilote: «Un podium sec vaut plus». "Maintenant oui. Maintenant oui. Cela ne veut pas dire que nous sommes deuxièmes chaque week-end, mais c'est un point important pour nous, faire confiance et être plus régulièrement dans le top 8 ». Curieusement, celui de Cervera s'est retrouvé avec les bottes complètement déchirées à l'extérieur et c'est qu'il n'aime pas lâcher de matière car il est très superstitieux.


Cette position montre la bonne décision de l'équipe, mais Márquez n'a jamais douté de sa valeur. "Je sais d'où je viens, mais je devais montrer pourquoi et après avoir essayé, étant professionnel et correct, j'ai fait mon travail et petit à petit nous sommes arrivés", a déclaré le petit de Cervera. Ce sera maintenant à son tour de rester pour la prochaine étape sur le circuit d'Aragon, un Grand Prix qui aura lieu le week-end prochain du 24 au 25 octobre.

 

Corsi termine dans le top 10

L'équipe MV Agusta Forward Racing a signé l'un de ses meilleurs GP d'Aragon. La journée de qualification, qui s'est déroulée dans l'après-midi et avec une température plus élevée, a permis à Simone Corsi de se glisser en Q2. Le porte-étendard Fiamme Oro est parti au 6e rang de la grille, mais ses bons souvenirs en piste lui ont donné confiance et beaucoup de motivation pendant la course. Une force qu'il a utilisée pour franchir la ligne d'arrivée en dixième position, ajoutant six points pour le classement général. Son coéquipier, Stefano Manzi, partait de la huitième ligne et remontait jusqu'à la quatorzième position. Un résultat qui vaut la peine d'ajouter deux points de plus au casier dans une course des plus rudes. Les pilotes du Forward Racing Team reprendront également la course, cette fois après le test Moto GP, le week-end prochain.

Álex Márquez stepped up to the MotoGP podium

France have been good for the Repsol Honda riders. This 2020 is a strange year, in every way, but the progression of Álex Márquez predicted a result like this one. The youngest of the Cervera brothers stepped up to, for the first time, the podium of the premier category at the last French Grand Prix. In addition, Stefan Bradl has also achieved his best result when crossing the finish line eighth. Water always leaves curious pictures and this Championship was not going to be different. The finesse and class with which Álex drives the RC213CV have been key to standing out on a day with little grip.

 

The cold has been the main protagonist of the French Grand Prix. Low temperatures have equaled the times at Le Mans and the Repsol Honda Team rookie has been firm since Friday. His progression at the controls of the RC213 CV has allowed him to sneak into the top 8 during FP3, but he ultimately qualified eighth in Q1. Stefan Bradl completed that same run in eleventh position, a few thousandths behind Alex. These results forced them to start in eighteenth and twenty-first place on the grid. Something that would not prevent them from showing their full potential the next day.

 

Sunday’s race was threatened by rain from early in the morning. The clouds respected the youngsters of Moto3 but it did not last long. The Moto GP motorbikes were already on the grid, they were racing before the Moto2 bikes in France, when it started to rain significantly on the legendary Le Mans track. Quickly the teams, who had already prepared the second bike with rain specifications, took the spare units out on the track. The chaos helped the Repsol Hondas and, at the first corner, both riders had recovered positions.

 

Soon the falls began, but both Álex and Bradl were firm on the bike and with hardly any scares derived from the lack of traction. With 11 laps to go, Márquez started his real comeback from fifth position. Fast lap after fast lap managed to hunt down the podium group, separated from the first by more than two seconds. In a display of control in the wet and patience, he was placed at the controls of said group to cross just over a second behind Petrucci, first classified. Stefan Bradl, who held the position almost from the start, crossed the finish line in eighth position. Two excellent results for the Repsol Honda team, which is back to the podium and to the top of the races after eight Grands Prix.

 

The celebration showed the joy of a team that has struggled a lot. As Álex Márquez explained at the end: “We lost some time fighting with Cal, Pol and Dovi but, apart from that, I think I had a good race and it was a great result for the Repsol Honda team. I want to thank you for always believing in me and working so hard. The team and I never give up. "

 

The motorbikes return home in the next round, a great moment to continue with a progression that we all saw and that, we knew, it would soon come out. The Motorland Aragón circuit will host a new round of races from October 16 to 18 and the following weekend, from October 23 to 25. Will we see Marc Márquez there?

 

Points for the Foward Racing Team

With the track still wet and hints of rain on the horizon, the Moto2 race began. The decision of the tires was key to the result and made the difference on the French track. The MV Agusta Foward Racing Team riders fought get into the points zone and to stay on the bike, a complicated mission due to the variable conditions of the Le Mans asphalt. Finally, Stefano Manzi crossed the checkered flag fourteenth, scoring two more points in the general standings. Simone Corsi was one thousandths away from taking the next position, but Hafizh Syahrin ended up being a tough rival.

Points pour Márquez en Catalogne

Álex Márquez a atterri à Barcelone avec ses esprits au-delà des nuages et son meilleur moment sur la RC213V. Le pilote de l’équipe Repsol Honda a réalisé ses meilleurs résultats de la saison au Grand Prix dell’Emilia Romagna, où il a terminé septième. Celui de Cervera a continué de montrer sa progression, mais cette fois, il a été chez lui: le circuit Barcelone-Catalunya. Lors des premiers essais, le pilote est resté moins d'une demi-seconde derrière la tête, enregistrant le neuvième meilleur temps avec 1 minute, 40 secondes et 478 millièmes. Stefan Bradl était de retour sur la Honda après sa blessure au bras et a terminé en minute, 41 secondes, 260 millièmes.

 

L'évolution s'est maintenue lors des essais libres, terminant à moins de 8 dixièmes du temps le plus rapide en FP2, FP3 et FP4 du GP de Catalogne. La recrue de la catégorie reine a terminé la Q1 en huitième position, établissant sa meilleure note dans le Grand Prix et la dix-huitième position de départ. Bradl a terminé une seconde derrière le Catalan et est parti de la vingtième position sur la grille.

 

Le week-end a été marqué par la présence de Marc Márquez, qui est revenu dans le paddock du MotoGP avec son sourire caractéristique. C'était la première réunion du champion en titre avec son équipe depuis Jerez, sa chute et sa tentative ultérieure de revenir sur le ring le 25 juillet. Celui de Cervera a commenté: «Il y avait une partie de moi qui voulait vraiment rouler à nouveau, surtout après s'être assise devant elle, mais le moment est venu d'être patient. C'était bien de venir ici pour parler non seulement avec l'équipe, mais aussi avec les gens de Honda alors que nous commençons à élaborer un plan pour 2021. "


Les encouragements  de son frère ont donné de la force à Álex Márquez, qui a récupéré cinq positions en course. Le pilote a franchi le drapeau à damier en treizième position et est l'un des rares à avoir terminé tout le Grand Prix de la saison, sans chutes ni blessures.

 

Cette position lui donne trois points supplémentaires pour le classement général de la Coupe du monde, où il occupe la seizième position. Stefan Bradl a enduré les vingt-quatre tours du Grand Prix de Catalogne après sa blessure au bras. Ils doivent désormais se reposer quelques jours avant de reprendre la compétition sur le circuit du Mans, où se déroulera le Grand Prix de France du 9 au 11 octobre.

Avant cela, ils se rendront sur le circuit de Portimao pour apprendre le parcours, puisque ce sera la première fois qu'il sera inclus dans le parcours de la Coupe du monde.

 

Forward racing team

La première journée du MV Agusta Forward Racing Team a été marquée par la décision de monter des pneus tendres. Au cours de la deuxième journée, Manzi et Corsi ont réussi à réduire leur temps d'au moins une seconde. Stefano Manzi n'était pas satisfait et a continué à travailler pour établir son meilleur temps en Q1, clôturant son meilleur tour en 1 minute 44 secondes 207 millièmes. Malgré ses efforts, le cavalier cadet VR46 Riders Academy partira de la septième ligne. Simone Corsi, était au centième de seconde derrière son partenaire de boxe, avec qui il partageait le départ.

 

La course, cependant, avait plus de chance pour Corsi. Le pilote MV Agusta Forward Racing Team a tenu le gars et est resté constant sur sa moto. Enfin, il franchit le drapeau à damier en quinzième position, ce qui signifie ajouter un point au classement général. Stefano Manzi a chuté dans le deuxième virage à cause de la température de l'asphalte, un problème qu'il a partagé avec de nombreux autres pilotes.

 

On les verra également le 9 octobre sur le circuit du Mans pour fêter le Grand Prix de France.

Álex Márquez réalise son meilleur résultat à Misano

Le circuit Misano Marco Simoncelli a été chargé d'accueillir une nouvelle manche du championnat MotoGP 2020. Le Grand Prix Dell'Emilia Romagna n'aurait pas pu mieux se passer pour le rookie de la catégorie reine et pilote Repsol Honda: Álex Márquez. Après un week-end de progression constante, le pilote Cervera a franchi la ligne d'arrivée en septième position, prouvant que la fiabilité et la constance sont sa meilleure arme.

 

La piste italienne commençait à être familière à la recrue de la catégorie, mais les choses étaient très serrées lors des qualifications. Pour cette raison, et malgré un temps de 1 minute, 32 secondes et 198 millièmes, Márquez est parti dimanche de la dix-septième position sur la grille. Sa progression était remarquable et Cervera avait l'air plus à l'aise que jamais sur la RC213V. Tout semblait indiquer que les résultats devraient arriver le plus tôt possible.

 

Le départ d'Alex était sans faute et à la fin du premier tour, il avait déjà gravi plusieurs positions. La confiance était la clé de cette amélioration et il était très fort dans l'échauffement du matin, réalisant son meilleur temps sur la piste. La course a été pour le moins difficile. De nombreux pilotes ont chuté et les pneus ont fait la différence dans le Grand Prix Dell'Emilia Romagna


L'intelligence du garçon de Cervera s'est révélée et sa précision l'a conduit à réduire son temps de course de 17 secondes. Enfin, il a franchi la ligne d'arrivée avec dix places d'avance sur sa marque de départ, remontant avec le meilleur résultat de la saison. Cette septième position lui donnera encore plus de force et de courage pour affronter la prochaine épreuve, qui aura lieu le week-end prochain au Grand Prix de Catalogne à Montmeló. À son arrivée au paddock, Álex a commenté: «Je suis satisfait, car je pense que nous avions certainement le rythme pour être dans le top dix. Je tiens à remercier l'équipe Repsol Honda pour son travail acharné, nous devenons plus forts et maintenant je veux vraiment aller en Catalogne ».

Le retour de MV Agusta Forward Racing Stefano Manzi et Simone Corsi sont partis dimanche de la septième et huitième ligne de la grille, mais cela ne les a pas empêchés de terminer dans le Top15.

La course a été marquée par le drapeau rouge en raison de pluies intermittentes survenues dans certaines zones de la piste. Après le redémarrage de la course, Corsi a réalisé un sprint final qui le portait à la 12ème position tandis que son partenaire Manzi, terminait en 15ème position après une bataille qui a duré jusqu'au dernier tour.

Álex reste à moins de dixièmes des points

Après deux semaines de repos, l'équipe Repsol Honda est revenue sur le circuit de Misano. C'était la première fois, dans la catégorie reine, pour Álex Márquez et Stefan Bradl, qui a de nouveau remplacé son frère Marc, qui continue de récupérer à domicile. Le pilote Cervera a terminé son premier dimanche sur le territoire italien en dix-septième position, suivi de son partenaire. Malgré une chute des points, de seulement 321 millièmes, la recrue du MotoGP a montré une évolution positive et se sent plus à l'aise sur la moto.

 

Márquez a établi un rythme constant lors des premières séances d'essais, nécessaires pour retrouver ses sensations sur la RC213V. Son partenaire, Bradl, a montré une amélioration remarquable du matin à l'après-midi et tous deux ont terminé les manches en 1 minute et 33 secondes. L'adaptation s'est poursuivie lors des qualifications sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli. Le coureur catalan a réalisé un meilleur temps de 1 minute, 33 secondes et 333 millièmes pour se placer au septième rang de la grille. L'Allemand a abaissé ce score à 1 minute, 32 secondes et 915 millièmes, son tour le plus rapide du week-end.

 

La pluie se faisait menaçante, mais rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Un dimanche ensoleillé s'est réveillé à Misano et les deux pilotes Repsol Honda étaient prêts à monter. Álex Márquez a devancé quatre de ses rivaux grâce à une amélioration constante, tour après tour. Ce fut un week-end difficile pour l'homme de Cervera mais il a montré tout son courage et sa maturité. De la vingtième position au franchissement de la grille un peu plus de trois dixièmes du top 15. Márquez a terminé la course heureux: «Notre rythme aujourd'hui était bon, surtout vers la fin de la course, où j'ai pu courir à une très bonne vitesse. similaire à celle des dirigeants », a-t-il commenté à la fin. De plus, il est toujours l'un des rares pilotes sur la grille à ne pas avoir marqué de zéro jusqu'à présent cette saison. Bradl a emboîté le pas et a terminé juste derrière, en 18e position.

 

Points pour le FORWARD RACING TEAM
Stefano Manzi et Simone Corsi ont joué au domicile de MV Agusta, le châssis du Foward Racing Team. Cette motivation a été l'étincelle nécessaire pour que Corsi franchisse la ligne d'arrivée en quatorzième position, obtenant deux points pour le classement final. Le week-end s'annonçait mieux pour Manzi, qui a chuté à seulement deux dixièmes de la fin de la grille lors de son combat pour la pole position. Le coureur de Sant'Arcangelo di Romagna a dû se contenter de partir de la 7ème ligne, mais n'a pas pu répéter le retour des courses précédentes. Corsi est parti de la 8e ligne, mais sa lutte lors des premiers tours l'a mis dans la zone des points. Un bon résultat pour le Foward Racing Team, qui continue de s'adapter au moteur Triumph.

GP de Styrie 2020

Le circuit Red Bull Ring a de nouveau été le protagoniste d'un Grand Prix pour le deuxième week-end consécutif. Cette fois, le GP de Styrie a eu un autre accident notoire qui a obligé à lever le drapeau rouge. Viñales a perdu le contrôle de ses freins, avec suffisamment de temps pour sauter de la moto et la laisser toucher les protections de fin de ligne droite. Malheureusement, ce drapeau a nui à la progression d'Álex Márquez dans le championnat, car il était dans le top 15 et a terminé en seizième position. Ainsi a brisé sa séquence de points en tant que recrue cette saison.

L'Autriche se caractérise par ses changements de température vertigineux et ses pluies intermittentes. Heureusement, les qualifications ont pu se faire sur le sec et les pilotes Repsol Honda ont pu terminer la Q1 avec de bonnes sensations. Álex Márquez partait de la dix-septième position sur la grille et, juste derrière, venait Stefan Bradl en vingtième position.

 

Alex a progressé petit à petit, avec un rythme qui l'a rapidement placé dans le top 15. Il était dans la zone des points lorsque le drapeau rouge est apparu sur la piste, obligeant tous les pilotes à passer par les stands. Cette situation a été préjudiciable au pilote catalan qui, après avoir repris la course à 12 tours, a perdu l'avantage et a fini par franchir la ligne d'arrivée en seizième position.

 

Bradl a gardé le même rythme tout au long de dimanche et a terminé dix-huitième.

 

L'équipe souffre de l'absence de Marc Márquez, qui poursuivra sa convalescence pour revenir complètement rétabli. On estime qu'il faudra deux à trois mois pour récupérer votre RC213CV. Les pilotes actuels ont deux semaines de congé avant le prochain Grand Prix, qui se tiendra à Misano du 11 au 13 septembre.

 


Foward Racing Team marque des points en Styrie

Le MV Agusta Foward Racing Team se débarrasse du mauvais goût dans sa bouche du week-end précédent et marque des points pour son casier. La carrière intelligente de Stefano Manzi lui a permis de franchir la ligne d'arrivée en quatorzième position, après avoir dépassé Ramírez et Baldassari. Les bons sentiments lors du Warm Up lui ont permis de défendre sa fierté et de garder le gars dans une course rapide. Simone Corsi est parti de la neuvième ligne de la grille et a réussi à remonter à la vingtième position, un résultat juste mais qui lui permet d'attendre avec plus d'enthousiasme la prochaine manche. Comme pour le MotoGP, Moto2 sera de retour dans deux semaines sur le circuit de Misano. Un territoire connu de l'équipe italienne.

Alex continue de marquer des points en Autriche

Alex Márquez a réussi à marquer des points dans la course mouvementée de MotoGP et Stefan Bradl a terminé dix-septième L'accident effrayant de Bastianini, avec d'énormes conséquences pour Syahrin, a marqué la course de Moto2 sur le circuit Red Bull Ring. Le Grand Prix d'Autriche a promis de nous geler tous, également en MotoGP. Le drapeau rouge a dû être levé après un impact insignifiant entre Zarco et Morbidelli sur la ligne droite, un coup qui s'est terminé avec les motos traversant la piste et passant à quelques millimètres de Rossi et Viñales. Les deux pilotes se souviendront à jamais de la chance qui les a accompagnés au Red Bull Ring. Tout comme Alex Márquez, qui a fait ses débuts en tant que recrue dans la grande catégorie avec l'équipe Repsol Honda. Celui de Cervera a terminé le week-end dans les points (14e) après un départ depuis dix-huitième sur la grille. Juste derrière se trouvait Stefan Bradl, qui continue de remplacer Marc Márquez lors de sa convalescence. Les entraînements ont été difficiles pour l'équipe Repsol Honda. La pluie a fait son apparition pendant les FP1 et FP2, laissant très peu de minutes de piste sèche pour préparer la moto. Heureusement, seule une averse est tombée tôt samedi, laissant la piste sèche pour les qualifications. L'adaptation du pilote catalan au Red Bull Ring a été remarquée et a signé son meilleur temps en Q1. Malheureusement, Márquez n'a pas pu passer en Q2 et a remporté la dix-huitième place de départ. La tête froide et le calme l'ont accompagné lors de la séance de dimanche. L'énorme impact de Syahrin sur la moto de Bastianini en Moto2 devait être dans l'esprit de tous. La progression a accompagné toutes les participations d'Alex Márquez à sa première année en MotoGP, l'Autriche n'allait pas faire exception. Son amélioration lui a permis de se faufiler dans les points, pour la quatrième fois consécutive, après avoir terminé à la treizième position avant l'interruption de la course drapeau rouge. Son coéquipier, Stefan Bradl, a terminé à la dix-septième place et a raté les points pendant une seconde. Les deux pilotes se tournent vers la prochaine manche: le Grand Prix de Styrie. Le circuit Red Bull Ring sera à nouveau le théâtre des meilleurs duels le 23 août. Pour l'instant, Marc Márquez le manquera également.

 


Mauvais départ pour le Foward Racing Team La première manche du Red Bull Ring en Autriche n'a pas été satisfaisante pour le Moto2 Foward Racing Team.

L'accident de Bastianini, à quelques tours du départ de la course, a obligé le drapeau rouge à être levé et la course s'est arrêtée. Quelques minutes plus tard, il partait avec Manzi et Corsi aux septième et dixième rangs de la grille. Les pilotes ont dû revenir en seulement 13 tours et, malgré les bons résultats de Stefano Manzi au Warm up du matin, il n'a pas réussi à terminer dans les points de quelques dixièmes. La progression de Corsi est palpable et, partant de la dixième ligne de la grille, il a réussi à terminer la course mouvementée en 20e position. La prochaine manche sera le meilleur moment pour marquer à nouveau des points au GP de Styrie, du 21 au 23 août.

Un mondIal différent

Ce sera une Coupe du monde à retenir et à oublier. La crise des coronavirus a contraint son départ à être retardé et la chute de Marc Márquez a marqué le premier test des courses, organisé à Jerez. Malgré la motivation du coureur de Cervera, une complication lors de sa convalescence l'a contraint à annuler sa participation au Grand Prix de République Tchèque. Stefan Bradl a été son remplaçant aux commandes de la Honda, mais la chance n'était pas du côté de Repsol Honda lors des journées de qualification. Alex Márquez, recrue de l'année, n'a pas pu montrer ses cartes en Q1 et a dû partir 21e dimanche. Bradl n'a pas non plus franchi avec succès ses premiers kilomètres avec la Honda, dans ce championnat du monde, et s'est contenté de la vingtième position sur la grille.

 

Les mauvais résultats de samedi n'ont pas entamé le moral des pilotes, qui sont sortis avec tout leur arsenal vers le retour. Álex Márquez a mis un très bon rythme pour quitter la dernière place sur la grille, une férocité qui l'a amené à franchir la ligne d'arrivée en quinzième position. De cette façon, la recrue de Repsol Honda a marqué des points dans toutes les courses qui se sont déroulées au cours de cette étrange saison. Stefan Bradl a regagné deux places depuis son départ, franchissant le 18e drapeau à damier.

 

Une fois la course terminée, l'équipe Repsol Honda a publié un communiqué confirmant l'absence de Marc Márquez lors du prochain test: «Stefan Bradl affrontera à nouveau l'équipe Repsol Honda lors de ce test, tandis que l'actuel Champion du Monde continue de récupérer. de son intervention ». Ainsi, celui de Cervera ratera sa troisième course, qui se déroulera au Red Bull Ring - Spielberg (Autriche) du 14 au 16 août.

 

Forward RACING TEAM

Les choses n'ont pas été différentes pour l'équipe Forward Racing. Tout semblait indiquer un bon week-end mais le crash de Simone Corsi, lors de l'échauffement avant la course, a ouvert la voie aux pilotes aux commandes du MV Agusta. Corsi a dû se retirer en raison d'une fracture du petit doigt du pied droit, donnant toute la proéminence à Stefano Manzi.
 
Manzi est parti des dernières positions sur la grille alors il a commencé son combat pour le retour tôt. Sa motivation l'a amené à se battre pour les points mais, malheureusement, il a fini par chuter au virage 11 du circuit de Brno. La malchance a accompagné le Forward Racing Team, revenu de la République tchèque avec zéro point pour le classement général. Une situation qu'ils tenteront de renverser le week-end prochain lors de la première manche du Grand Prix d'Autriche, prévue du 14 au 16 août.

 

L'équipe Repsol Honda reste forte

Le Red Bull Grand Prix d'Andalousie avait un protagoniste clair: Marc Márquez. Après la chute brutale lors de son retour spectaculaire du dernier GP, le pilote Repsol Honda a été opéré d'urgence ce même mardi. Contre toute attente, celui de Cervera est apparu sur le circuit de Jerez prêt à concourir. Sa présence aux essais libres a retenu toute l'attention, mais en Q1 son corps en a assez dit, le 93 est entré dans les stands et n'est pas revenu sur la piste pour se battre pour une place en Q2. Tout semblait aller contre l'équipe Repsol Honda mais la chute d'Álex en Q1 manquait toujours. Heureusement, il a pu revenir dans la surface et se battre depuis sa 21e position sur la grille.

 

Un étrange dimanche a commencé pour l'équipe. Marc Márquez était définitivement absent, il devait se remettre de son opération à l'humérus malgré sa tentative titanesque de se battre pour les points. Son frère est parti des dernières positions et de la température extrêmement élevée sur la piste, qui a atteint 63 °. L'esprit froid du petit Cervera lui a permis de s'aligner comme le seul représentant de l'équipe et de montrer la raison de sa signature dans un départ parfait.

 

Álex a évité d'entrer en contact avec d'autres pilotes et est resté à l'écart des positions sensibles, récupérant un total de 7 positions lors de son premier tour. Le rookie de Repsol Honda a trouvé son rythme et s'est hissé à la huitième position, augmentant ainsi son avantage de meilleur rookie de l'année et réalisant sa première course dans le top dix.

 

L'équipe Repsol Honda doit se remettre d'un début de championnat inattendu. Il reste deux semaines pour le prochain GP de Brno (République tchèque), organisé le week-end du 7 au 9 août. Ceux de Cervera profiteront de ces jours de repos pour se soigner et se préparer à revenir avec plus de force que jamais.

 

Forward Racing Team se faufile dans le Top 10

Le Forward Racing Team termine son temps à Jerez avec le premier Top 10, mené par Stefano Manzi et son MV Agusta. L'Italien est parti de la 19e position sur la grille de Moto2, mais sa croissance aux commandes et l'envie de bons résultats lui ont permis de grimper pour franchir la ligne d'arrivée en neuvième position. Un excellent résultat pour l'équipe, qui a légèrement compensé les problèmes techniques qui ont contraint Simone Corsi à partir au 19e tour. Nous vous reverrons au prochain GP en République tchèque du 7 au 9 aout.

Le début le plus inattendu

245 jours se sont écoulés depuis la fin du Championnat du Monde MotoGP 2019 et Marc Márquez s'est proclamé champion. Le coronavirus a traversé les frontières et avec lui ont commencé les reports, qui deviendront plus tard des annulations. Enfin, la Coupe du monde 2020 a commencé ce week-end et l'a fait de la pire façon pour le Team Repsol Honda et Marc Márquez.

 

Le pilote catalan a subi une énorme chute qui l'a contraint à quitter le circuit sur une civière. Plus tard, la rupture de l'humérus a été signalée, qui sera opérée à la clinique Dexeus de Barcelone ce lundi 20 juillet. Son frère, Álex Márquez, a terminé seizième de sa première course aux commandes de la Honda.

 

Dès que le feu est passé au vert, Marc Márquez s’est libéré du pilote le plus en combatif  qu’il  gardait derrière sa visière. En quelques mètres, il avait dépassé le poleman Quartararo pour entamer une lutte pour la première place avec Viñales.

 

Les deux pilotes catalans ont joué avec la limite de leurs motos jusqu'à ce que, dans le deuxième tour, Márquez ait pris une courbe trop large. Heureusement, la qualité et l'expertise du pilote lui ont permis de reprendre la piste en dernière position. À ce même moment, l'un des retours les plus spectaculaires de ces derniers temps a commencé.

 

Avec cinq tours à faire, il avait réussi à dépasser Morbidelli et Dovizioso mais si Marc se caractérise par quelque chose, c'est sa non-conformité. L'équipe Honda Racing a continué à serrer la moto avec l'intention de chasser Viñales, Quartararo était une mission impossible avec un avantage de 5 secondes. Dans ce nouveau combat, la chute est venue, dans la même courbe qui a été commencée depuis le début. Un coup terrible au sol qui a déclenché toutes les alarmes.

 

Márquez a quitté le circuit sur une civière et, après son passage à l'hôpital de Jerez, les médecins ont confirmé la fracture dans le tiers médian de l'humérus. La blessure devait être opérée le lundi 20 juillet à la clinique de Barcelone Dexeus, par le Dr Xavier Mir. Le temps de récupération dépendra de l'état de la fracture et l'équipe sera en charge de la révéler après l'opération.

 

Alex Márquez, qui a fait ses débuts dans sa première course en première classe, a terminé douzième en se faufilant dans la zone des points.

 

Forward Racing Team

Les gars du Forward Racing Team sont revenus sur la piste aux commandes du MV Agusta. Stefano Manzi a résisté au Kalex se faufilant en onzième position. Simone Corsi a terminé quinzième.

Moto GP à Valence

Le week-end dernier, le dernier rendez-vous de la saison 2019 a été célébré avec le Grand Prix de la Communauté valencienne sur le circuit Ricardo Tormo.

 

Jorge Lorenzo a roulé ce week-end après avoir annoncé sa retraite. Le GP de Valence serait la dernière course du quintuple champion du monde de Moto GP après l’avoir annoncé lors d’une conférence de presse jeudi, accompagné de sa famille, de son équipe et de tous les pilotes de la grille Moto GP.

 

Après les nouvelles émouvantes de la retraite de Jorge Lorenzo, l’équipe Repsol Honda est allée travailler pour ce GP de Valence.

 

Lors de la première journée d'essais libres, Marc Márquez a établi le troisième meilleur temps en affichant une remarquable régularité tour après tour. Jorge Lorenzo s'est classé deuxième entre les FP1 et FP2. Il a terminé la journée à la 16ème place, à seulement 1,1 seconde de la première place.

 

Le lendemain, les pilotes Moto GP ont du mal à trouver les meilleures positions de départ pour la course de dimanche. Marc Márquez était proche, mais il a dû se contenter de la deuxième place après que Fabio Quartararo ait progressé de 0.032s.

Jorge Lorenzo s'est classé 16ème lors de sa dernière course, déterminé à aider l'équipe Repsol Honda à remporter le championnat par équipe et à terminer avec un troisième titre en 2019.

 

Après que les feux de départ se soient éteints, Marc Márquez est parti déterminé à occuper le premier poste, occupé par Fabio Quartararo qui n'a pas réussi à s'échapper face au champion du monde actuel. Márquez a réduit l'écart avec le jeune Quartararo et a réussi à le passer pour remporter la dernière victoire de la saison.

 

Une douzième victoire conclut la saison 2019 de Marquez avec des résultats inégalés. Marc a obtenu un total de 420 points et devient le premier pilote de l'histoire à marquer plus de 400 points en une saison.

 

De l'autre côté du plateau, après 297 Grand Prix, Jorge Lorenzo termine une course légendaire du Championnat du Monde Moto GP avec son meilleur résultat depuis son retour de blessure. Lorenzo a fait ses adieux avec une 13ème place devant un public qui l'adorait. Avec ses 68 victoires, ses 152 podiums et ses 69 pole-position, le quintuple champion a fait ses adieux.

 

Un week-end parfait pour l’équipe Repsol Honda, qui a remporté sa neuvième triple couronne, devenant ainsi l’équipe et le constructeur le plus dominant en Moto GP.

 

Ainsi se termine la saison 2019. La prochaine commencera le mardi 19 novembre sur le circuit Ricardo Tormo pour le premier test de 2020.

Moto GP en Malaisie

Les 1er, 2 et 3 novembre, l'avant-dernière épreuve du Championnat du Monde Moto GP s'est déroulée sur le circuit de Sepang en Malaisie.

 

L’activité sur piste a débuté vendredi avec les essais libres. Dans des conditions de chaleur extrême, Marc Márquez et Jorge Lorenzo se sont classés respectivement sixième et septième.

 

Samedi, les pilotes du HRC ont continué à baisser leurs temps. Marc Márquez se préparait à faire le dernier tour en Q2 pour se battre pour la pole, mais une chute spectaculaire l'a obligé à partir de la onzième position. Heureusement, il n'a subi aucune blessure grave autre que des ecchymoses aux genoux et aux coudes et des douleurs aux deux épaules à la suite de l'impact.

 

Jorge Lorenzo a amélioré la configuration de sa moto, mais était mécontent de son classement à la 18e position du premier trimestre.

 

En course, Marc Márquez a une nouvelle fois démontré tout son potentiel. À son départ, il a remporté six positions dans les deux premiers virages et a terminé le premier tour à la deuxième place. Après avoir dépassé neuf de ses rivaux, l'actuel champion du monde a tenté de poursuivre Maverick Vinyales, mais son rythme était plus élevé et a finalement terminé la course deuxième.

 

Marc Márquez continue de remporter des records. Après avoir terminé la course en Malaisie, il est placé avec 395 points, le pilote avec le plus de points marqués en une seule saison. Battre le record de 383 points que Jorge Lorenzo avait obtenus en 2010 en Moto GP. En revanche, il devient le premier pilote à inscrire 17 podiums en Moto GP en une saison.

 

Jorge Lorenzo a connu une course plus difficile qu’il ne l’espérait, mais le pilote du Repsol Honda Team a pu marquer en terminant à la 14e place.

 

Avec les deux pilotes aux points, l’équipe Repsol Honda a deux points de retard sur Ducati dans le championnat par équipe. Il faudra attendre le 14 novembre que la dernière course de la saison se déroule à Valence.

Moto GP en Australie

Les 25, 26 et 27 octobre, l'avant-dernier rendez-vous de la saison s'est déroulé sur le circuit australien de Phillip Island.

 

Vendredi, l'action a commencé sur la piste où Marc Márquez et Jorge Lorenzo se sont battus dans des conditions changeantes pour les sixième et 16e places respectivement.

 

Les pilotes de Moto GP ont assisté au fameux climat changeant de Phillip Island. En quelques heures, les meilleures et les pires conditions offertes par le circuit australien ont été montrées. Avec 16º C sur la piste le matin et après une pluie de midi, quelques heures plus tard, la piste atteignait 36º C. Comme il a plu tout le week-end, les pilotes ont profité de l'asphalte humide pour tester leurs motos.

 

Samedi, les conditions météorologiques ont continué d'être les protagonistes. La pluie et le vent violent ont forcé le report de l'entraînement qualificatif jusqu'au dimanche matin et la suspension du FP4 avec drapeau rouge.

 

Marc Márquez a pris un départ positif dimanche en Australie. Il a obtenu la pole pour la huitième année consécutive à Phillip Island. Commencée la course, il s'est retrouvé dans une bataille de neuf pilotes lors des premiers tours. Marquez a rejoint Cal Crutchlow et Maverick Viñales qui étaient aux commandes. Viñales a tenté d'échapper à ses poursuivants, mais Márquez ne l'a pas laissé aller très loin et a attendu jusqu'au dernier tour pour le vaincre et franchir la ligne d'arrivée en première position. Grâce à cet exploit, le champion du monde actuel compte 11 victoires cette saison et un total de 55 en Moto GP, battant Mick Doohan (54). Marc Márquez a remporté cinq victoires consécutives en Moto GP pour la première fois depuis 2014.

 

À la suite de cette victoire, l’équipe Repsol Honda n’est plus qu’à un point de l’équipe Ducati dans le championnat par équipe, et elle aspire à boucler la triple couronne convoitée.

De l’autre côté du box, Jorge Lorenzo a eu un début de course difficile après s’être assuré une 19e place sur la grille. Lorenzo a réussi à terminer une course exigeante de 27 tours, franchissant la ligne d'arrivée à la 16e place.

 

Le Championnat du Monde Moto GP poursuivra sa route à travers le continent asiatique pour disputer le dernier arrêt avant son retour en Europe. Ce sera sur le circuit international de Sepang en Malaisie.

Moto GP au Japon

Marc Marquez obtient la victoire et Honda remporte le championnat des constructeurs.

 

Les 18,19 et 20 a eu lieu la 16è rencontre de la saison sur le circuit mythique de Twin Ring Motegi au Japon

 

Le Vendredi les premiers entraînements libres se sont déroulés dans des conditions fraîches. Marc Marquez fut constant toute la journée et réussit à être le troisième pilote le plus rapide. Jorge Lorenzo continua à avancer et eut un premier jour positif sur le circuit Japonais terminant la journée 17è.

 

La pluie était présente dans la matinée de Samedi et une bonne partie du début de journée. Les pilotes HRC sortirent sur la piste pour évaluer les conditions et continuèrent à améliorer leurs temps.

Durant le second entraînement de la journée, la piste commença à sécher et Marc Marquez démontra son habileté en conditions mixtes en laissant une marge de 1.342 secondes devant ses rivaux. Sa confiance continua durant la Q2 où il fut le plus rapide et obtint la 90è pole de sa carrière en GP.

 

Jorge Lorenzo n’a pas pu améliorer ses temps à cause des conditions mixtes et se classifia 19è en Q1

 

Au début de la course, Marc Marquez prit rapidement l’avantage. Son poursuivant le plus proche, Fabio Quartararo, essaya de répondre au rythme du 8 fois champion qui au bout de 3 tours réussit à s’ouvrir une brèche de plus d’une seconde. Durant la course, Marquez réussit à augmenter son avantage de 2 secondes, mais dans les derniers tours il diminua son rythme en croisant la ligne a 0.870 secondes devant Quartararo

 

La victoire de Marc Marquez valut à Honda de remporter le championnat des constructeurs de moto GP pour la 25è fois. De plus, avec cette 54è victoire, Marc Marquez frôle le légendaire Mick Doohan comme pilote le plus titré de Honda en MOTO GP.

 

De l’autre côté du box, Jorge Lorenzo croisa la ligne 17è. Bien qu’il ne fut pas satisfait avec ce résultat, il reconnut s’être très bien senti. Depuis son retour après sa lésion, ce fut la plus petite marge atteinte entre lui et le vainqueur de la course.

 

Le championnat du monde de MOTO GP se dirige à présent au grand prix de Phillip Island en Australie qui aura lieu du 25 au 27 Octobre.

L’équipe HONDA HRC se proclame championne du monde de MOTO GP grâce à Marc Marquez

Le pilote Catalan a soulevé son 6è titre, 4 de manière consécutive, en tant que champion du monde de la catégorie reine sur le circuit Thailandais de Chang.

Marc Marquez s’est à nouveau couronné comme le meilleur pilote au monde en s’imposant face à ses rivaux sur les terres Thailandaises.

Le Catalan a monté la plus haute marche du pódium grâce à un dépassement spectaculaire du dernier instant face au pilote Fabio Quartararo.

Avec cette victoire, le pilote de Cervera qui engrange 8 titres mondiaux à sa vitrine (6 en Moto GP et 2 en 125 et Moto 2), se place à seulement 1 titre de différence avec Valentino Rossi et à 2 titres du pilote qui détient actuellement le record, l’Italien Giacomo Agostini.

Puig tient à féliciter l’équipe Japonaise HONDA HRC pour lequel nous avons le plaisir d’être le sponsor technique, pour ce titre mundial et spécialement Marc Marquez pour son huitième titre mundial.

Moto GP en Thailande

Les 4, 5 et 6 Octobre ont eu lieu le Grand Prix de Thailande sur le circuit de Buriram.

 

L’activité sur piste a débuté le Vendredi avec les essais libres. Marc Marquez commença en étant le plus rapide en première position avec un léger avantage face à ses rivaux. Sur le point de finaliser la FP1, Marquez chuta fortement l’obligeant à se rendre à l’hôpital pour écarter tout risque de lésions. Un moment après, le pilote Catalan revint sur la piste pour la FP2 achevant la journée content.

 

Jorge Lorenzo s’est maintenu constant durant la FP1 en terminant la session 18è et bien qu’il n’ai pas pu s’améliorer durant la FP2, il gagna presque une seconde.

 

Le Samedi la pluie retarda les premiers entraînements de la journée. Après l’orage, les pilotes sortirent sur la piste et améliorèrent leurs temps tour après tour. Dans les dernières minutes de la Q2, Marquez chuta à nouveau mais sans conséquences, ce qui le plaça à la 3è position sur la grille, derrière Quartararo et Vinyales. Lorenzo commencerait la course 19è.

 

Durant la course du Dimanche, Marquez avait devant lui la première opportunité de sceller son huitième championnat. Une fois le feu rouge éteint, Marquez gagna une position et rapidement se mit à poursuivre Fabio Quartararo qui occupait la première place. Marc attendit les derniers tours pour attaquer avec certains dépassements entre les pilotes mais ce ne fut pas avant le dernier virage que Marquez fit l’attaque finale obtenant ainsi la victoire glorieuse qui lui assura son sixième championnat de MOTO GP.

 

Avec 325 points, 9 victoires, 14 podiums, 9 pole, et 10 tours les plus rapides, Marc Marquez devient le champion du monde de MOTO GP avec l’équipe Repsol Honda pour la sixième fois et reporte le 8è championnat du monde de sa carrière. La victoire est aussi la 150è de HONDA dans la catégorie MOTO GP, un palmarès qu’aucun autre fabricant n’a pu égaler jusqu’à présent.

 

Jorge Lorenzo a eu une course difficile, dans l’incapacité d’améliorer ses sensations dans des conditions très chaudes. Finalement, en passant la ligne 18è, Lorenzo attend la prochaine course au Japon où il espèrera améliorer son feeling et ses résultats actuels.

Moto GP à Motorland

Les 20, 21 et 22 septembre, le Grand Prix d'Aragón s'est déroulé sur le circuit Motorland.

 

Marc Márquez a commencé les essais libres de vendredi à près de deux secondes de ses rivaux. Une chute sans conséquences au milieu de la deuxième séance l'oblige à retourner dans la surface, à ressortir à la quatrième place. Malgré tout, le temps réalisé lors de la FP1 l’a classé premier dans les temps combinés.

Jorge Lorenzo a pu profiter de la première journée pour améliorer ses temps et se rapprocher des pilotes les plus rapides du circuit.

 

La pluie qui est tombée avant le début du deuxième jour de formation n'a incité aucun conducteur à améliorer ses temps. Un rapide Marc Márquez a réalisé un chrono de 1’47.009 en Q2, ce qui lui a valu la neuvième pole position de la saison. Son coéquipier a montré une évolution au cours de la matinée et a amélioré les sensations sur sa moto. En 1’49.282, Jorge Lorenzo se classait à la vingtième place de la grille, promu à la 19ème place par la malheureuse chute de Pol Espargaró qui l’avait exclu de la course.

 

À 13h00, heure locale, la course a commencé et Marc Márquez, imparable, s'est imposé en ouvrant une demi-seconde d'avance dans les premiers virages. Après avoir passé les premiers tours, il a construit un avantage insurmontable de 5,5 secondes au milieu de la course, ce qui lui a permis de remporter la victoire sans aucune chance pour ses rivaux. Márquez a remporté sa 78ème victoire sur 200 courses en Moto GP, en terminant avec 300 points au Championnat du Monde, dont 98 sur le deuxième classé, Andrea Dovizioso.

 

Jorge Lorenzo a également pris un bon départ et s’est rapidement retrouvé dans le top 10 après quelques tours. Ses progrès se poursuivent mais le manque d’adhérence sur le pneu arrière le fait tomber en tête. Suite à ces résultats, Honda a 65 points d’avance sur Ducati dans le championnat constructeurs et l’équipe Repsol Honda avance de 24 points sur l’équipe Ducati.

 

Après avoir terminé le Grand Prix d'Aragon, les pilotes de Moto GP se rendront sur le continent asiatique pour disputer la partie la plus intense de la saison avec quatre courses en cinq semaines. Le prochain rendez-vous sera le GP thaïlandais, le 6 octobre, où Márquez aura la première chance de se proclamer champion.

 

Moto GP à Misano

Les 13, 14 et 15 septembre, le Grand Prix de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini a eu lieu sur le Circuit de Misano, Marco Simoncelli, en Italie.

 

Lors des premières séances d’entraînement, Marc Márquez a montré sa confiance en son RC213V en occupant les deux premières positions durant toutes les séances. Jorge Lorenzo a pu évaluer son état physique et améliorer son temps au tour, passant de FP1 à FP2 à plus d'une seconde. Il a obtenu des résultats très positifs dès le premier jour sur la piste.

 

Les températures élevées sur la piste ont conditionné le déroulement de la séance de qualification de samedi, au cours de laquelle les équipes ont été contraintes de préparer une bonne stratégie de pneumatiques.

Márquez est resté calme pendant la FP3 et a obtenu la passe direct à la Q2 après une chute sans conséquences dans les dernières minutes de la FP4. Il était l’un des rares pilotes à opter pour une stratégie à deux arrêts, mais n’a pas su tirer le meilleur parti de ses pneus dans les derniers tours. Malgré tout, il a obtenu un meilleur tour en 1’32.742 qui l’a placé à la cinquième place de la grille dimanche. Jorge Lorenzo a poursuivi sa progression au cours de la deuxième journée en obtenant la 18e place sur la grille.

 

Dimanche, le champion du monde actuel a connu un début de course rapide en se classant quatrième dans le premier virage et en prenant la troisième place quelques virages plus tard.

Après avoir dépassé Viñales, Márquez s'est classé deuxième à la roue de Fabio Quartararo, qu'il a poursuivi jusqu'à l'attaquer dans les derniers virages pour remporter la victoire. Cette première place lui laisse 93 points d'avance sur son rival au titre Andrea Dovizioso et 6 courses pour terminer le championnat. Avec ce nombre de victoires, Marquez surpasse Mike Hailwood et fait partie des quatre pilotes les plus titrés de l’histoire du Moto GP.

 

Jorge Lorenzo a eu une carrière constante et a réussi à terminer à la 14ème position, obtenant à nouveau des points au championnat. Le quintuple champion n'a pas pu atteindre son objectif de terminer dans les 30 secondes qui ont suivi le vainqueur, mais souffrir de moins de gêne après la course était de bon augure.

 

Honda augmente son avance à 60 points dans le championnat des constructeurs tandis que l'équipe Repsol Honda approche l'équipe Ducati à seulement 25 points.

Dans quelques jours, le prochain Grand Prix Moto GP d'Aragon aura lieu le 22 septembre.

 

Grand prix de Grande-Bretagne

Les 23, 24 et 25 , les pilotes Moto GP se sont rendus sur le circuit de Silverstone pour concourir au grand prix de la Grande-Bretagne.

 

Les essais libres de vendredi se sont déroulés normalement sur le nouveau circuit anglais . Marc Márquez a rapidement pris l'avantage en réduisant le temps par tour jusqu'à 2 secondes pour terminer la journée à la deuxième place du général, avec une chute sans conséquence. Jorge Lorenzo a affronté son premier jour avec prudence, même s'il a pu améliorer son temps au tour d'environ une seconde et demie.

 

Avec une piste en parfait état, les pilotes ont disputé samedi l'entraînement qualificatif. Les temps au tour se sont améliorés rapidement à chaque session, mais personne n’a perdu le but de 1’58.168 que Marc Márquez a marqué pour obtenir la 60ème pole position en Moto GP après un total de 120 dans sa carrière sportive. Le champion du monde actuel a démontré un rythme de carrière fort et régulier. Son coéquipier Jorge Lorenzo a également suivi une série de sessions d'amélioration après session.

 

Dimanche et sous un ciel dégagé, le grand prix de la Grande-Bretagne était disputé. Après le départ de la course, Márquez a pris la tête, évitant ainsi l’incident du plus proche rival du championnat, Andrea Dovizioso, qui fait une chute spectaculaire après avoir sauté sur la moto de Fabio Quartararo, candidat potentiel au podium. Avec les rivaux les plus proches hors de la course, Marc Márquez a mené toute la course et a établi un nouveau record de tour en carrière de 1 559 936. Alex Rins a poursuivi sans censurer le champion actuel et dans le dernier virage, Márquez a été contraint de fermer l'accélérateur en perdant la victoire par 0.013 et en respectant la deuxième place sur le podium. Márquez augmente ainsi son avantage dans le Championnat du Monde Moto GP avec 78 points sur sept courses disputées.

 

Jorge Lorenzo a commencé le grand prix de Grande-Bretagne dans le but de terminer la course en tenant compte de sa condition physique. Le majorquin a terminé à la 14e place, récompensé par quelques points.

 

Honda obtient 45 points de Ducati au championnat constructeurs et porte l'équipe Repsol Honda à 36 points de l'équipe Ducati au championnat par équipes.

 

Les courses reprendront au GP de Saint-Marin qui se déroulera du 13 au 15 septembre.

Grand Prix d’Autriche

Les 9, 10 et 11 juillet, la onzième réunion de la saison a eu lieu sur le circuit autrichien du Red Bull Ring à Spielberg.

 

Vendredi, l’activité a commencé sur la piste avec les essais libres. L’équipe Repsol Honda a eu une première journée productive avec Marc Márquez en tête et Bradl à moins d’une seconde.

 

Samedi, Marc Márquez a poursuivi son assaut à la recherche de 1'22 sur la piste, mais une erreur dans le dernier secteur l'a placé avec 1'23.027 en réalisant un nouveau record de tour dans le Red Bull Ring. Márquez obtient ainsi sa septième pole de la saison et établit un nouveau record en décrochant sa 59ème pole en Moto GP depuis son arrivée en 2013, surpassant ainsi le pilote Honda Mick Doohan.

 

Stefan Bradl avait un FP3 et un FP4 productifs, perdant presque une place dans le top 10. Le pilote a amélioré la configuration de sa RC213V mais un problème en Q1 l’a empêché de se disputer une place dans le top 15.

 

Dimanche, l'émotion était présente en tête de la course avec Marc Márquez et Andrea Dovizioso, qui ont disputé un nombre incalculable de dépassements avec une fin épique au cours de laquelle Márquez a été vaincu dans le dernier virage par l'Italien avec une fin à couper le souffle Márquez a tout de même une avance confortable de 58 points sur Dovizioso au classement de la Coupe du monde.

 

Stefan Bradl a obtenu quatre points précieux dans l'ensemble de la surface. L'Allemand a rapidement gagné du terrain et occupe actuellement la 13ème position après avoir récupéré huit positions.

 

L’équipe Repsol Honda se rend au Royaume-Uni pour disputer le Grand Prix de Silverstone du 23 au 25 août. Jorge Lorenzo est prêt à revenir après sa convalescence après sa blessure au dos à Assen.

Grand Prix de la République Tchèque

Le Grand Prix de la République tchèque s’est déroulé les 2, 3 et 4 août. Après trois semaines de repos, les pilotes de l’équipe Repsol Honda ont disputé le dixième rendez-vous de la saison sur le légendaire circuit de Brno.

Lors de la séance d'essais libres de vendredi, les coureurs ont eu le premier contact avec l'asphalte et en ont profité pour configurer leurs motos. Marc Márquez a testé diverses options sur sa Honda, tandis que Stefan Bradl a amélioré son temps de 22 à 14.

 

La séance d'entraînement de samedi a été menée par la pluie. Marc Márquez a obtenu la pole position après avoir été le premier à changer de moto pour se procurer des pneus secs et effectuer deux tours imparables. Avec cette 58ème pole de sa carrière, Márquez égale Mick Doohan. De l’autre côté, Stefan Bradel a réussi à entrer en Q1 en terminant 17ème.

 

La course de dimanche a été retardée en raison des conditions humides sur certaines parties du circuit. Après avoir retardé le départ et raccourci de deux tours, les pilotes Moto GP ont entamé une course dans laquelle Marc Márquez était le leader absolu, terminant avec un avantage de plus de deux secondes. L'actuel champion du monde a trouvé un rythme constant qui l'a conduit directement à la première marche du podium, augmentant son avantage au championnat avec 210 points, à 63 du deuxième classé, Andrea Dovizioso. Stefan Bradl n'a pas eu un début de carrière facile, mais il a réussi à avancer et à terminer à la 14e place. Le pilote allemand courra à nouveau lors du prochain rendez-vous du Grand Prix d’Autriche, avec le retour de Jorge Lorenzo prévu pour Silverstone.

 

Après avoir terminé le Grand Prix de République tchèque, Honda augmente son avantage dans le championnat des constructeurs à 39 points avec un total de 216 points.

 

Le prochain rendez-vous aura lieu à la Red Bull Ring les 9, 10 et 11 août.

Grand Prix d’Allemagne

Le Grand Prix d’Allemagne s'est déroulé les 5, 6 et 7 juillet sur le circuit de Sachsenring en Allemagne.

 

Vendredi, les entraînements se sont bien déroulés et Marc Márquez a effectué une première journée cohérente. Sans quitter les deux premières positions et avec un chrono de 1'20.705, Márquez a couru un total de 50 tours dans lesquels il a pu rassembler suffisamment d'informations.

 

Stefan Bradl, qui remplaçait Jorge Lorenzo ce week-end après sa blessure à Assen, a passé la première journée à préparer la moto pour le nouveau circuit. Il a terminé 17ème de la FP1 mais s'est rapidement amélioré de plus d'une seconde et a terminé le 14ème jour.

 

Samedi, Marc Márquez a de nouveau obtenu la première place, remportant la dixième pole consécutive de ce circuit et établissant un nouveau record de tour en 1'20.195. Stefan Bradl, qui a participé à la Q1, a été plus rapide que dans la FP3 et s'est classé 14ème derrière Dovizioso.

 

Lors de la course de dimanche, Marc Márquez a une nouvelle fois démontré sa constance en occupant la première place tout au long de la course et en augmentant son avantage pour terminer à 4,5 secondes par rapport au deuxième classement. Une stratégie magistrale du septuple champion du monde qui a remporté la victoire sur le circuit allemand pour la dixième fois consécutive.

 

Stefan Bradl a fait une course à domicile régulière, obtenant la 11e place de Pol Espargaró à la fin de la course et terminant finalement à la dixième place. Le pilote allemand a ainsi réussi un week-end à domicile.

 

Après avoir remporté ce grand prix, Marc Márquez part en vacances avec 185 points au championnat, 58 de plus que Dovizioso qui prend la deuxième place. Sa victoire augmente également l'avantage de Honda dans le championnat des constructeurs à 34 points de Ducati

 

Le Championnat MotoGP bénéficiera d’une petite pause estivale avant le prochain rendez-vous qui aura lieu du 2 au 4 août en République tchèque.

TT Grand Prix Assen

Les 28, 29 et 30 juin, les pilotes Moto GP se sont rendus aux Pays-Bas pour participer au Grand Prix TT Assen.

 

Le premier jour de formation a commencé avec des températures basses jusqu'à la fin de l'après-midi. Marc Márquez se classait parmi les dix premiers et réalisait les sixième et septième chronos, subissant une forte chute en FP1  sans conséquences pour lui. Son coéquipier Jorge Lorenzo n'a pas eu la même chance. Une chute à son tour 7 l’a contraint à quitter le GP  après avoir eu une fracture dans les vertèbres T8 et T6. Le pilote HRC est rentré chez lui pour commencer son rétablissement, mais il ratera le prochain rendez-vous à Sachsenring.

 

Samedi, les pilotes ont commencé l'activité sur piste avec les FP3 et FP4, où les 10 premiers pilotes se sont battus pour une passe directe à Q2. Márquez l'a obtenu et a ensuite établi un temps de  1'32.731 qui l'a placé à la quatrième place. Ce sera la première fois que le champion actuel ne partira pas de la première ligne de la grille.

 

Dimanche, il y avait une course passionnante où Marc Márquez a commencé à perdre une position au départ. Il récupère rapidement et après plusieurs tours, il se bat avec Viñales et Quartararo pour les premières places. Enfin, il a terminé en solide deuxième position avec 160 points, occupant la première place du championnat et avec un avantage de 44 points sur le deuxième classé, Andrea Dovizioso. Le résultat maintient le leadership de Honda dans le championnat constructeurs, avec 22 points d'avance sur Ducati.

 

À l'occasion du 60e anniversaire de Honda Racing, Kunimitsu Takahashi et Mick Doohan ont effectué un tour de démonstration à bord des RC142 de 1959 et NSR500 de 1989 avant le début de la course.

 

Le prochain Grand Prix aura lieu le week-end prochain sur le circuit allemand de Sachsenring.

Grand Prix de Catalogne

 

 

Les 14, 15 et 16 juin, a eu lieu une nouvelle fois le Grand Prix de Catalogne tant attendu, le rendez-vous le plus proche de notre siège.

 

Les pilotes ont pu se mettre en piste vendredi pour effectuer les premières séances d'essais libres dans des conditions stables. Marc Márquez a marqué le meilleur temps en FP1 et il n'a pas pu améliorer en FP2, terminant neuvième. Son coéquipier, Jorge Lorenzo, a commencé la fin de semaine avec de bonnes sensations, progressant de 0,8 seconde et terminant 14e. Malgré cette position, le pilote majorquin se rapproche des premières positions. Les deux pilotes ont consacré vendredi à configurer leurs motos pour la piste catalane.

 

Samedi, Jorge Lorenzo a inscrit 1,39,949 au FP4, ce qui lui donnait un accès direct à la Q2 pour disputer les 12 premières places de la grille. Il a réussi à mener la 4ème rangée. Marc Márquez était à 0,015 seconde de Quartararo, qui a pris la pole, devant le pilote Cervera.

 

Tôt le dimanche, les fans étaient déjà sur le circuit et attendaient la course. Les pilotes du HRC ont fait un bon départ et pendant les premiers tours, le groupe des cinq pilotes en tête de la course se sont battus pour une meilleure position. Jorge Lorenzo a été relâché et a atteint la quatrième position dans la course, mais une chute malheureuse a réduit à néant toute chance pour lui et trois autres coureurs. Márquez occupait la première place et avec la chute des coureurs qui le suivaient, il se retrouva seul devant, laissant une marge considérable pour la victoire.

 

Avec cette course terminée, Márquez augmente son avantage au championnat en occupant la première place avec 140 points, soit 37 points sur le deuxième classé.

 

La prochaine course aura lieu les 28, 29 et 30 juin prochains sur le circuit d’Assen, aux Pays-Bas.

Grand Prix d'Italie Oakley

 

Les 31 et 1 et 2 juin, le Grand Prix d'Italie Oakley s'est déroulé à l'Autodromo Internazionale del Mugello.

 

Au cours de la séance d’essais libres de vendredi, moins d’une demi-seconde a divisé les neuf premiers.

 

Márquez a donné le ton depuis la FP1. Il s’est amélioré jusqu’à une demi-seconde dans la deuxième et a terminé la journée en tant que sixième pilote le plus rapide. Lorenzo était à moins d'une seconde de son coéquipier en FP1. En FP2, il est resté et a amélioré son temps sur la piste italienne malgré tout, il a conclu le 20e. Le pilote majorquin craignait de garder des pneus tendres pour samedi.

 

Samedi, Marquez a signé le meilleur temps en remportant la quatrième pole de la saison, alors que son partenaire Lorenzo a terminé 17ème pour son retour.

 

Marc Márquez a terminé 3ème des FP3 et FP4. Il a travaillé pour obtenir le meilleur temps et sécuriser le poste en établissant un nouveau record sur le circuit du Mugello.

 

Les économies de pneus réalisées par Jorge Lorenzo lui ont été bénéfiques lors des FP3 et FP4, améliorées d'une seconde et se classant 12e. Malheureusement, lors des essais qualificatifs, il n'a pas pu améliorer son temps libre.

 

Dimanche, la chaleur était intense avec une piste à presque 50ºC. Le champion du monde en titre a affronté Petrucci, Dovizioso et Rins  pendant une grande partie de la course. Malgré tout, tout était décidé dans le dernier tour. Petrucci a creusé un petit écart que Márquez n'a pu atteindre et a terminé deuxième à 0,043 du premier classement. Son coéquipier Lorenzo s'est bien placé en se classant 15ème au premier tour et, pendant la course, il a continué à avancer et à éviter les problèmes pour gagner la 13ème place.

 

De cette façon, Jorge Lorenzo ajoute plus de points au championnat alors que Marc Márquez augmente son avantage à 12 points par rapport à Andrea Dovizioso, classé en deuxième position. Honda augmente également son avance de 6 points sur Ducati dans le championnat des constructeurs.

 

Les coureurs du championnat pourront se reposer une semaine jusqu'au prochain rendez-vous qui aura lieu du 14 au 16 juin sur le Circuit de Barcelone-Catalunya.

Test officiel Sepang

Les 6, 7 et 8 février, le premier test officiel de l'année a eu lieu à Sepang, en présence de Marc Márquez. Après l’opération à l’épaule à laquelle il a dû se soumettre, le pilote catalan est revenu sur l’asphalte sur sa RC213V.

Ce fut un test productif où le champion du monde actuel a commencé le premier jour en marquant le meilleur temps. Stefan Bradl, pilote d’essai officiel, a également roulé sur  RC213V.

Les deux pilotes ont pu tester les nouvelles pièces de la Honda et les conditions de la piste les ont accompagnés pendant les trois jours. Néanmoins, Márquez admet ne pas se sentir à 100% et est conscient que son épaule le gêne et qu’il va devoir poursuivre sa rééducation. Comme à son habitude, après son opération, il n’a pas pu boucler autant de tours au cours de ces trois jours d’essais, mais l’équipe HRC est repartie heureuse du travail accompli. Le prochain rendez-vous aura lieu au Qatar, où un autre test aura lieu du 23 au 25 février et où Jorge Lorenzo doit revenir de sa blessure.

GP de Malaisie

Le week-end dernier, c'était l'avant-dernière course de la saison sur le circuit malaisien de Singapour. En essais libres vendredi, Marc Márquez et Dani Pedrosa se sont concentrés sur la configuration de leurs motos, occupant respectivement les troisième et dixième places du classement combiné. 
Les séances d'entraînement de samedi se sont déroulées dans des conditions météorologiques difficiles, le T2 ayant été retardé en raison de la pluie. 
Márquez a obtenu son pôle numéro 80 bien qu'il ait été sanctionné avec six positions et qu'il partirait de la troisième rangée de la grille. 
Son coéquipier Pedrosa a obtenu le 4ème temps qui lui a permis de passer directement aux qualifications, où il a obtenu la dixième position. 
En raison des prévisions météorologiques de dimanche, la Direction de course a été obligée de modifier l'horaire de la course pour éviter que la pluie ne l'empêche son déroulement. 
De cette manière, la course Moto GP a commencé à 13 heures, heure locale. Le champion du monde en titre a pris la première place, réalisant ainsi sa 70e victoire de sa carrière, sa 44e victoire en Moto GP et obtint le  titre de constructeur 2018 pour Honda dans la catégorie reine.
Márquez est parti de la septième position, mais ce n’est que dans les cinq premiers tours qu’il s’est placé à la deuxième place, derrière Valentino Rossi qui occupait la première place. Tout semblait indiquer une grande bataille entre les deux mais un échec de l’Italien l’a fait tomber à terre quatre tours après le départ, le laissant hors de combat et facilitant la voie libre pour Marc Marquez. 
De son côté, Dani Pedrosa a égalé son meilleur résultat en terminant 5ème après avoir été dixième. Après cette course, l’équipe HRC revient en Europe où Marc Márquez se rendra au célèbre salon EICMA qui se déroule cette semaine à Milan

GP d'Australie

e week-end dernier, c'était la deuxième fois consécutive que le Championnat du Monde Moto GP s'était déroulé sur le circuit australien de Phillip Island, l'un des circuits préférés de nombreux coureurs.

La séance d’essais libres de vendredi a été interrompue en FP1 par un drapeau rouge après la chute et une fuite d’huile de sa moto sur la piste. Cela ajouté à une tempête a retardé de plus de deux heures le début de FP2. Marc Márquez a réalisé les 6ème et 7ème meilleurs temps dans chacune des sessions, tandis que son coéquipier Dani Pedrosa a pris la 13ème position dans les deux sessions.

Samedi, Márquez a remporté sa cinquième pole consécutive, égalant ainsi le record de Casey Stoner. Dani ne pourrait pas entrer en Q2 et occuperait la sixième rangée de la grille au début de dimanche. Le champion du monde actuel voulait profiter de la nomination en Australie pour rendre hommage à Mick Doohan, portant des gants et des bottes aux couleurs du pilote australien.

Dimanche, un événement inhabituel s'est produit: aucun des deux pilotes HRC n'a pu terminer la course. Márquez a dû se retirer après que Johan Zarco ait heurté l'arrière de sa moto avant de tomber, heureusement, sans conséquences graves. Cependant, la moto de Marquez a été endommagée et il a dû se retirer. De son côté, Pedrosa est tombé au tour numéro 14, terminant ainsi de manière inhabituelle.

La semaine prochaine sera le troisième événement consécutif, cette fois en Malaisie

GP du Japon

Le week-end dernier a eu lieu un rendez-vous très important pour l'équipe HRC. Le grand prix du Japon a été disputé sur le circuit Twin Ring Motegi. C'était la première occasion pour Márquez de clôturer son championnat et de le faire chez Honda. 
Lors des essais libres du vendredi, les conditions météorologiques changeaient, avec une FP1 sur le sec et une FP2 sur le mouillé. Marc Márquez a mené la FP1 alors qu'il s’est réservé ne participant pas à la FP2. 
Son coéquipier Dani Pedrosa était 11ème et  a réussi à faire un tour rapide dans des conditions variées. 
Samedi, Márquez a terminé 4ème de la FP3 et a obtenu le sixième meilleur temps. Il partait donc de la deuxième ligne de la grille alors que Pedrosa partait de la quatrième ligne. 
Le dimanche est arrivé et toutes les prédictions ont été remplies, Marc Márquez a été proclamé champion du monde de Moto GP. Après son départ de la sixième position, Márquez a gagné quatre places dans le premier tour, se plaçant derrière son plus proche rival du championnat, Andrea Dovizioso. L’Italien occupait la première place jusqu’à l’avant-dernier tour, où après avoir dépassé son adversaire, il commit une erreur et sortit de la course. 
Márquez remporta ainsi la victoire et obtint le titre de champion du monde. Dani Pedrosa, qui est sorti de la onzième position, a progressé de quatre positions pour se classer huitième. Après avoir terminé la course, Pedrosa a déclaré qu’il n’était pas satisfait de la performance qu’il avait effectuée sur le circuit japonais, félicitant à son tour son coéquipier d’avoir obtenu son nouveau titre. 
Marc Márquez remporte son troisième titre consécutif dans la catégorie reine, remportant ainsi son cinquième titre de champion du monde en Moto GP et sa septième mondiale de sa carrière sportive. À seulement 25 ans, Márquez continue de battre des records qui feront à nouveau partie de l'histoire de la moto

 

GP de Thaïlande

Le week-end dernier, les pilotes du championnat Moto GP se sont rendus sur le continent asiatique pour disputer le Grand Prix de Thaïlande. 
La séance d'essais libres du vendredi a été marquée par le soleil. Les pilotes HRC ont fait du bon travail. 
Márquez a terminé 4e du classement général, à 0.098 ", le champion actuel s'est concentré sur le rythme de la course. Pedrosa, 8ème du classement général, s’est amélioré de plus d’une seconde par rapport au résultat de la matinée. 
Samedi, Marc Márquez nous a tous surpris en obtenant un nouveau record: prendre la pole de la Q1. Après avoir chuté dans le dernier tour de la 3ème FP3 en restant en Q2, il a réussi à réaliser le meilleur temps en Q1 qui lui permettrait de décrocher la pole. Il est ainsi devenu le premier pilote à l'obtenir, à son 50e pôle de la catégorie reine. 
Dani Pedrosa a terminé sixième de la 3ème PC et ne reste qu'à 0,039 'de la deuxième ligne. Lors de la course de dimanche, Márquez a une nouvelle fois démontré son potentiel en s'imposant magistralement devant les yeux de plus de 100 000 spectateurs occupant les gradins du circuit de Buriram. La victoire a été décidée au dernier tour par une bataille avec Andrea Dovizioso, qui opte pour la deuxième place du championnat. Pedrosa est tombé au 18e tour, terminant sa meilleure course de la saison avec une option sur le podium. Ainsi, la prochaine course qui se déroulera au Japon, chez Honda, sera la première occasion pour Márquez de remporter le championnat. Ce sera le 21 octobre prochain

 

GP d' Aragon

Les 21, 22 et 23 septembre a eu lieu la dernière épreuve européenne du Championnat Moto GP, au circuit de Motorland, Aragon. Lors de la séance d'essais libres de vendredi, Marc Márquez a réalisé le meilleur temps, en se concentrant sur l'ajustement de la configuration de sa moto et de son électronique. 
Son coéquipier Dani Pedrosa a débuté avec le 18ème temps le plus rapide mais s’est amélioré au cours de la séance pour atteindre la position 7. 
Samedi, Marquez a pris la troisième place dans un combat pour la pole position très serrée et a déclaré que la bataille de dimanche serait entre lui et les Ducatis. 
Pedrosa était à seulement 0.343 seconde du poleman, Jorge Lorenzo, sortant de la deuxième ligne de la grille. Le champion du monde actuel n'a pas eu tort de parier que le combat serait entre la Ducati et Márquez. 
Jorge Lorenzo hors course en raison d'une malencontreuse chute dans le premier tour, Marquez dut lutter aux côtés d’ Andrea  Dovisiozo et d’ Andrea Iannone pour la victoire, offrant un spectacle de dépassement pour les fans. 
Enfin, Márquez a remporté la victoire après avoir risqué un pneu arrière souple qui l’a aidé à monter sur le podium. Son coéquipier, Dani Pedrosa, a obtenu une solide 5ème place. Márquez augmente ainsi son avantage de 72 points avec son plus proche rival. Cela restera la classification jusqu'au prochain rendez-vous en Thaïlande le 7 octobre.

GP San Marino e Riviera de Rimini

The grand prix of San Marino e Riviera de Rimini took place on the 7th, 8th and 9th of September at the Italian circuit of Misano. After the cancellation of the last race at the Silverstone circuit, the drivers were more than ready to play this grand prize.

During the training morning on Friday, the HRC riders worked on the configuration of their bikes. In the afternoon, Márquez focused on looking for speed in the Italian asphalt getting the best provisional time of the day. Dani Pedrosa improved his FP1 effort to FP2 but it was not enough and he stayed 20 thousandths of a place in the top 10.

In the qualifying session on Saturday Marc Márquez starred in one of his exploits, falling with just a few minutes to finish the last practice session and running to the box to get on his second bike and improve the time. Finally, he was left with the fifth fastest time starting from the second row of the grid. Dani Pedrosa was the fastest in Q1 but could not improve in the last session and stayed in the fourth row.

On Sunday, Marquez made history once more by matching Mike Hailwood with the 7th podium in all categories. The current world champion finished the race in second place, behind Andrea Dovizioso who took the victory. In this way, Márquez increases his advantage to 67 points over his new chaser in the general classification, Dovizioso. In turn, Honda leads the Constructors' World Championship and HRC the World Team Championship.
On the other hand, Pedrosa began the race in the eleventh place getting sixth place, even so, he assures that they must work in the configuration to get closer to the rhythm of the front group.

In this way, the Moto GP riders will meet on September 23 at the Aragón Grand Prix.

GP Grande Bretagne

Les 24, 25 et 26 août, le dernier meeting du championnat MotoGP a eu lieu sur le circuit anglais de Silverstone.

Un grand prix dont on se souviendra longtemps puisque la Direction de course générale a été obligée d’annuler toutes les courses compte tenu des conditions dangereuses de pluie.

Dans les jours du vendredi et du samedi, l’eau a déjà fait son apparition et a dû retarder certaines des séances d’entraînement programmées. Lors de la séance d’essais qualificative de samedi, une situation compliquée s’est produite lorsque, au septième tour, les pilotes ont commencé à tomber les uns après les autres.

Tito Rabat fut le plus grave, avec une grave blessure qui l'a forcé à être transporté à l'hôpital. Il a été décidé de décaler la course de Moto GP dimanche dans le but d’éviter les fortes pluies qui sont tombées sur le circuit de Silverstone mais ce n’était pas suffisant et finalement aucune des courses prévues n’a été jouée. De cette façon, le classement reste le même, avec Marc Márquez en tête à 59 points de Valentino Rossi qui occupe la deuxième place. Le prochain rendez-vous est le 9 septembre prochain sur le circuit italien de Saint-Marin.

GP Autriche

Les 8, 9 et 10 août, le Grand Prix d’Autriche a eu lieu au Red Bull Ring en Autriche.

Dans le cadre d’essais libres vendredi sous la pluie, où les pilotes n’ont pu tester que leurs motos en FP1, Márquez et Pedrosa ont respectivement réalisé les quatrième et sixième meilleurs temps.

Lors de la séance de qualification de samedi, Márquez a eu du mal à obtenir la pole qui a finalement été remportée par 0,002 points d’avance sur Dovizioso et Lorenzo, respectivement deuxième et troisième.

Ils seraient les rivaux à battre dans la course dimanche.

Dani Pedrosa a réussi à occuper la troisième rangée de la grille en l'absence d'adhérence avec sa moto sous la pluie. Dans la course qui a eu lieu dimanche, le champion du monde en titre a eu une deuxième place difficile à affronter.

Márquez a pris la tête au début de la course, mais Lorenzo et Dovizioso ont suivi de près et au tour 19, la bataille pour la première place commencée a finalement été pour Lorenzo.

Marc a terminé avec 0.130 "de victoire, devant Dovizioso, Dani a eu un accident qui l’a amené à perdre plusieurs positions en début de course mais pourrait finalement récupérer en terminant septième.

De cette façon, Márquez continue à mener la qualification en augmentant la distance par rapport à Rossi, à 59 points, et HRC se classe premier dans la classification des constructeurs. Jusqu'au prochain rendez-vous qui aura lieu le 26 août au circuit de Silverstone.

GP République Tchèque

Les 3, 4 et 5 août, le grand prix de Brno a eu lieu en République tchèque.

Un GP un peu spécial pour le champion actuel Marc Márquez puisque c'était sa centième course dans la catégorie reine.

Lors de la séance d’essais de vendredi, Dani Pedrosa a été le plus rapide avec un pneu arrière souple. La meilleure position de Márquez était une troisième place, le pilote du HRC s’est concentré sur le maintien d’un rythme de course avec des pneus usés. Lors de la séance de qualification de samedi avec des températures élevées sur l’asphalte, Marc Márquez a terminé troisième avec seulement 0.275 de Dovizioso, qui a décroché la pole position et seulement 0.05 de Valentino Rossi, le deuxième.

Pedrosa avait un bon rythme en FP3 et FP4 mais dans le chrono, il ne pouvait obtenir que la dixième place. Dans la course de dimanche, Marc Márquez s'est battu pour les premières positions et a finalement pris la troisième place, derrière Dovizioso et Lorenzo respectivement.

De cette façon, le leader actuel du classement a récolté de précieux points pour le championnat, augmentant l’écart de 49 points avec Valentino Rossi.

Pedrosa, qui était parti de la dixième position, a réussi à dépasser deux positions dans les derniers tours, terminant huitième. Les pilotes du HRC sont restés un jour de plus à Brno pour un test privé et se sont rendus directement en Autriche pour organiser le prochain grand prix qui a eu lieu le 12 août.

Sachsenring GP

Le week-end dernier a eu lieu le neuvième rendez-vous de la saison sur le circuit allemand du Sachsenring, territoire Marquez après avoir réalisé les 8 dernières victoires pour lesquelles il a opté sur ce circuit, le tout accompagné de pôles positions. 
Au cours de la journée d'essais libres vendredi, les pilotes du HRC ont essayé leurs motos sur l'asphalte. 
Dani Pedrosa a été confronté à quelques problèmes d'ajustements de suspension qui l'ont conduit à obtenir la 20ème position. 
Marc Márquez s'est concentré sur la configuration de sa moto, a maintenu un bon rythme en obtenant une 5ème position. 
Samedi, Márquez a obtenu une nouvelle pole position en faisant trois tentatives en tant que stratégie principale et qui a assuré que la deuxième partie de la course de dimanche serait décisive. 
Pedrosa a amélioré son résultat en sortant de la quatrième ligne de la grille et avec des options à améliorer pendant la course. Au départ de dimanche, le champion en titre a perdu quelques positions mais a talonné  Danilo Petrucci et Jorge Lorenzo au cours des premiers tours jusqu'à ce qu'il reprenne la première place au 13ème tour et ouvre l'espace dans les derniers tours grâce à la gestion des pneus. tout au long de la course. 
Cela lui a permis de remporter magistralement la victoire, sa deuxième victoire consécutive, la cinquième de la saison et la  40ème  du Moto GP.
Il s'agissait également de la neuvième victoire consécutive du circuit allemand après avoir obtenu sa neuvième pole lors de sa 99e course Moto GP. De cette façon, il est placé à 46 points de son plus proche rival, Valentino Rossi. L'autre côté de la médaille était Dani Pedrosa, qui après avoir annoncé sa retraite a obtenu une 8e place, améliorant deux positions depuis le début. Avec deux semaines de repos, les coureurs ne se reverront plus avant le 5 août sur le circuit de Brno en République tchèque.

TT Assen Grand Prix

Ce week-end, la huitième course de la saison s'est déroulée sur le circuit hollandais de TT Assen, l'une des courses les plus disputées du monde. 

Lors des essais libres du vendredi, les pilotes sont sortis sur la piste sous des conditions ensoleillées auxquelles nous ne sommes pas habitués sur le circuit hollandais et qui nous ont accompagné tout au long du week-end. Pour cette raison, l'un des objectifs du vendredi était de tester les pneus. Marc Márquez a eu un bon rythme en obtenant le meilleur temps dans la matinée. Dani Pedrosa a amélioré son rythme mais a anticipé un week-end compliqué. 

Samedi, les pilotes Moto GP nous ont laissé un échantillon de ce que nous verrions en course. Avec une différence de seulement 0,059 "dans la première ligne, Márquez a obtenu la pole, ajoutant ainsi le 75ème de sa carrière. Pedrosa n'a pas pu améliorer le temps et est parti de la sixième ligne de la grille. 

La course qui s'est disputée dimanche sur le circuit du TT Assen va sûrement rester dans l'histoire. Après 26 tours dans lesquels nous avons continué à doubler, Marc Márquez a obtenu un écart de 2 '' qui lui a donné la victoire après avoir combattu avec Rins, Viñales, Doviziosi, Rossi et Lorenzo. Avec cette 65ème victoire de sa carrière et sa 39ème en Moto GP, l'actuel champion du monde augmente son avance de 41 points sur son rival direct au classement de la coupe du monde, Valentino Rossi. Dani Pedrosa n'a pas trouvé le bon rythme pendant les premiers tours de la course et n'a pas pu récupérer ses positions. Tour après tour il a finalement terminé à la 15ème place. 

Le prochain rendez-vous aura lieu le 15 juillet prochain sur le circuit du Sachsenring en Allemagne.

 

Grand Prix de Catalogne

Le week-end dernier, les pilotes de Moto GP se sont rencontrés lors de la septième course de la saison, organisée sur le Circuit de Barcelone-Catalunya, un événement très spécial en raison des milliers de fans qui viennent chaque année soutenir les pilotes de leur région. 
Au cours de la journée de vendredi, des séances d'entraînement ont eu lieu sous une journée ensoleillée. Marc Márquez a réalisé le troisième meilleur temps lors de la 1re manche mais une erreur lors de la dernière séance d'essais l'a fait chuter et terminer 12ème au chrono. 
Dani Pedrosa était constant et a obtenu un 9ème temps. Marc Márquez a terminé 11ème de la 3ème séance d'essais qualificatifs. 
Cependant, ce n'est que lors du FP4 qu'il nous a surpris avec un double arrêt entrant dans le dernier virage qui l'a finalement placé à la 3ème place, assurant ainsi son passage à la Q2. Après avoir réalisé le meilleur temps lors de la dernière séance qualificative, Jorge Lorenzo l'a battu de 0.666 '' laissant Márquez à la deuxième place. 
Dani Pedrosa, qui s'est directement qualifié pour la dernière séance qualificative, a obtenu le 9ème chrono, soit moins de 3 millièmes de la première, de cette façon il partait de la troisième ligne de la grille. Dans des conditions de chaleur extrême, la course a eu lieu dimanche à 14h00. Au premier tour, Márquez a dépassé Lorenzo, mais le Majorquin a rapidement repris sa position de départ et a pris un bon rythme tout au long de la course qui a fait de lui le vainqueur. 
Le champion actuel reconnaît qu'il était risqué de suivre le rythme de la Ducati et il s’est réservé la deuxième place devant Valentino Rossi. 
Dani Pedrosa a terminé à la 5ème place et a eu des problèmes d'adhérence et après avoir quitté la troisième ligne il a pris 11 points. De cette façon, Márquez prend une avance de 27 points devant son poursuivant Valentino Rossi, avec 88, à seulement 10 points de Maverick Viñales, qui occupe la troisième place. Le prochain rendez-vous sera sur le circuit néerlandais d'Assen le 1er juillet prochain.

 

Grand Prix de Mugello

Le week-end dernier, le troisième Grand Prix d'Europe s'est déroulé sur le circuit italien du Mugello. Sous des températures extrêmes, les pilotes Moto GP ont disputé la sixième course de la saison. 

Lors de la séance d'essais libres du vendredi, dans des conditions favorables, nos pilotes du HRC ont effectué les premiers tours de piste italiens. Marc Márquez a obtenu le troisième meilleur temps en dépit de ne pas se sentir à l'aise avec le pneu avant. D'un autre côté, Dani Pedrosa a eu des problèmes d'adhérence qui lui ont permis de rester à la 14ème place sur la liste.
Cependant, la star de la séance de vendredi a été Michele Pirro, qui a subi une forte baisse à grande vitesse qui nous a tenu en haleine jusqu’à savoir que le pilote ne se sentait pas  très bien, et a été déclaré inapte à courir le dimanche. 

Samedi, nous avons connu l'une des séances d'essais qualificatifs les plus serrées, les sept premiers étant classés à moins de 0,3 po les uns des autres. Le champion en titre était très proche de la première place au cours des FP3 et FP4. Au cours du premier tour de qualification a battu le record de la piste, mais une erreur dans son dernier tour cherche à améliorer le temps de le fit tressaillir la 6ème position, juste 0,246 « du vainqueur, Valentino Rossi. Pedrosa est resté à 0.141 'du Q1, un fait qui l'a fait partir du 7ème rang sur la grille.

Pour les pilotes du HRC, c'était un dimanche compliqué. Dani Pedrosa semblait avoir trouvé une configuration dans laquelle il se sentait à l'aise lors de l'échauffement de dimanche, mais après le départ, il tomba au premier tour en même temps que le pilote Honda Takaaki Nakagami, qu'il ne voulait pas faire chuter mais malheureusement, les deux furent disqualifiés avant la  première étape pour l’arrivée.
Marc Márquez est parti de la deuxième ligne et a avancé trois positions au départ. Il était deuxième derrière le leader Jorge Lorenzo au cinquième tour quand il a fait une erreur dans le virage numéro 10. Il a presque sauvé la chute mais est finalement tombé sur le gravier et a terminé en 16ème position, mais il roulait au même rythme que ceux de devant.

Après que Ducati ait réalisé un doublé avec Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso suivi par Valentino Rossi sur la troisième marche du podium, le champion du monde en titre, tout en n'ayant pas marqué de points, continue à avoir un avantage en tête du classement général puisqu'il est 23 points devant son nouveau poursuivant, Valentino Rossi.

Nous devrons attendre et voir ce qui se passera lors de la prochaine course qui aura lieu chez nous le 17 juin sur le circuit Barcelone-Catalunya.

Le Grand Prix du Mans

Le dernier week-end a vu la cinquième course Moto GP de la saison sur le circuit du Mans en France.

 

Au cours de la journée de vendredi, nos pilotes de l'équipe HRC ont testé leur moto sur l'asphalte français dans diverses configurations. Marc a fait un deuxième meilleur temps tandis que Dani Pedrosa, n'étant pas 100% a commencé à la 15e place terminant la journée avec le huitième temps le plus rapide.

 

Johan Zarco a pris la pole position dans la pratique de samedi, à 0.790 millièmes de Marc Márquez qui a débuté en deuxième position. Cependant, Zarco, qui était le favori du week-end, a été impliqué dans une chute avec Dovizioso qui les a placés tous les 2  hors course. De cette façon, Marc a renforcé son combat en première position réalisant ainsi la troisième victoire consécutive du championnat. Dani Pedrosa est sorti de la dixième position en obtenant une cinquième place.

 

Après cette course, le champion en titre prend encore plus d'avantage au classement général et se positionne à 36 points du second Maverick Vinyales classé. Le prochain match aura lieu sur le circuit italien du Mugello le 3 juin prochain.

Grand Prix Red Bull d'Espagne

Le week-end dernier, les pilotes de Moto GP se sont retrouvés sur le nouveau circuit de Jerez, Ángel Nieto, où ils ont disputé la quatrième course de la saison. Tout au long du week-end, Dani Pedrosa a remporté une victoire retentissante.

 

Dans la pratique de vendredi, il a réalisé le deuxième meilleur temps, obtenant la deuxième place sur la grille de départ samedi. Marc Márquez a obtenu le cinquième temps le plus rapide lors des essais libres le vendredi, et comme son coéquipier, a terminé dans la même position lors de la séance qualificative pour le départ de dimanche. Les deux pilotes étaient particulièrement conscients de la chaleur sur la piste qui augmenterait pendant la course et qui conditionnerait le choix des pneus.

 

Le champion du monde Marc Marquez obtient sa deuxième victoire consécutive cette saison tandis que les chances de podium pour Dani Pedrosa ont été anéanties pris dans un carambolage avec Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso. Les trois pilotes qui se sont battus pour monter sur le podium sont allés au sol avec la fin du week-end. Enfin, Márquez a partagé le podium avec Zarco et Ianone, respectivement deuxième et troisième.

 

De cette façon, Márquez prend plus d'avantage au classement général avec 70 points et se positionne à 12 points de Zarco, le deuxième classé. Pedrosa occupe la 11ème position avec 18 points. Le prochaine course de la saison sera sur le circuit français du Mans le 20 mai.

 

Grand Prix Red Bull des Amériques

Le week-end dernier, le quatrième grand prix de la saison a été joué, cette fois sur le circuit d'Austin au Texas.

 

Au cours de la séance d'essais libres de vendredi, Marc Márquez a marqué le meilleur temps lors de la 1re manche et le deuxième temps le plus rapide en FP2. Dani Pedrosa a obtenu la 21ème position lors de la première séance et le dixième meilleur temps lors de la seconde. Malgré sa récente opération à la main, le pilote Honda a tenu bon et a réalisé un bon rythme.

 

Samedi, la séance de qualification a eu lieu, où Márquez a eu le meilleur temps et six minutes après la fin de la session, il est tombé. Cependant, il a eu le temps de sortir avec la deuxième moto mais lors de sa deuxième sortie, il est tombé sur Maverick Viñales qu'il n'a pas vu sur la courbe et a été pénalisé avec trois positions de retard sur la grille de départ dimanche. Pedrosa s'est battu pendant le FP3 pour rester dans le top 10 et obtenir la passe à QP2, où il a obtenu une neuvième place malgré son malaise.

 

La course de dimanche a commencé avec Maverick à la barre, mais Márquez a réussi à le rattraper et à mener toute la course pour obtenir sa sixième victoire consécutive sur le circuit d'Austin. Pedrosa, tout et être dans la phase de récupération, a obtenu une incroyable septième place.

 

Avec la première victoire de la Coupe du Monde dans sa poche, le champion en titre raccourcit la distance avec le premier classé, Andrea Dovizioso, et n'est qu'à un point de l'Italien. Dani se classe 11e avec 18 points.

 

Avec les courses du continent américain terminées, les pilotes du MotoGP retourneront en Europe pour entamer la phase continentale sur le circuit de Jerez, en Espagne, le 6 mai.

Grand Prix de La République Argentine

Le week-end dernier, le deuxième match de la saison a eu lieu sur le circuit de Termas de Río Hondo en Argentine. Une piste menée par les conditions adverses auxquelles les coureurs ont dû s'adapter et où nos pilotes Honda étaient parmi ceux qui ont le plus souffert.

 

Vendredi, la piste était sale et glissante, malgré tout, Marc Márquez et Dani Pedrosa ont eu un bon rythme lors de l'entraînement, se classant respectivement premier et troisième.

 

Samedi, les conditions climatiques mitigées avec des températures froides et des pluies intermittentes ont été les protagonistes de la séance qualificative où Pedrosa a obtenu la deuxième place sur la grille tandis que son coéquipier a commencé à partir de la deuxième rangée, en sixième position.

 

Dimanche est venu et encore une fois la pluie a fait son apparition juste avant de commencer la course, ce qui a obligé à reporter le départ. Une fois parti, Dani Pedrosa n'a pas pu terminer le premier tour suite à  une chute après un déplacement de Johann Zarco. Dani a subi un coup sévère à son poignet droit et subira des tests médicaux cette semaine à Barcelone pour vérifier que tout va bien.

 

Marc a été pénalisé pour être revenu à sa position de grille à bord de sa moto après l'avoir redémarré à l'arrêt après avoir mal interprété les indications d'un commissaire que son action était valide. Il a complété la pénalité à la fin du sixième tour alors qu'il était à 1,5 seconde de Jack Miller et a rejoint la vingtième position. Le champion régnant allait pour tous récupérer les positions qu'il avait perdues mais dans son come-back il a joué malheureusement avec Aleix Espargaró, action que Marquez regrette de reconnaître en  faisant une erreur. Il a donné deux places pour compenser son action et quand il s'est battu pour la sixième position est entré en collision avec Valentino Rossi involontairement. Cela signifiait une pénalité de 30 secondes après avoir terminer la course qui a conduit Marc de la cinquième à la dix-huitième place.

 

Cal Crutchlow a été proclamé vainqueur de la course, faisant remporter Honda lors de son 750e Grand Prix. La prochaine course aura lieu le 22 avril sur le circuit des Amériques.

 

Grand Prix Du Qatar

Le week-end dernier, le premier grand prix de cette saison 2018 a eu lieu sur le circuit de Losail. Sous la nuit de Qatar, la première course du championnat du monde a été jouée.

 

L'activité piste a débuté vendredi pour les pilotes Moto GP qui ont pu effectuer les premiers essais sur l'asphalte. Nos pilotes du HRC ont prétendu trouver la piste différente de celle des essais, ce qui les a obligés à s'adapter à nouveau avec une nouvelle configuration sur la moto. Samedi s'est déroulée la séance qualificative, où Marc Márquez a surmonté les difficultés rencontrées sur la piste en obtenant le deuxième meilleur temps. Dani Pedrosa a obtenu la septième place sur la grille.

 

La course qui s'est tenue dimanche n'a pas été décidée jusqu'à la dernière ligne droite où le champion actuel s'est battu contre Andrea Dovizioso pour la première position. Enfin Márquez a terminé deuxième à 0,027 millième de l'Italien et devant Valentino Rossi qui a grimpé à la troisième marche du podium. Dani Pedrosa s'est battu pour les premières positions mais un problème dans la jante de son pneu arrière l'a empêché de suivre le rythme et a terminé en septième position, contestant ainsi sa 200ème course Moto GP.

 

Avec le premier grand prix disputé, les coureurs ne se reverront plus avant le 2 avril prochain, date à laquelle aura lieu le Grand Prix Motul de la République Argentine.

Marc Marquez remporte le Championnat du Monde MotoGP 2017 à Valencia

Marc Marquez de Repsol Honda est le Champion du Monde MotoGP 2017 après avoir pris la troisième place lors du Grand Prix d'aujourd'hui de la Communauté de Valence.

À 24 ans, Marquez est maintenant le plus jeune pilote à remporter quatre titres de champion du monde de première catégorie et six championnats du monde sur toutes les catégories, au cours d'une période de seulement dix ans de championnat du monde.

Marquez a maintenant égalisé Jim Redman et Geoff Duke avec 6 titres mondiaux dans sa carrière.

Les faits du Championnat du Monde Marc Marquez 2017 jusqu'à présent:

- Marquez est le plus jeune coureur à remporter quatre championnats du monde de catégorie reine, à l'âge de 24 ans et 268 jours, en prenant le record de Mike Hailwood, qui avait a 25 ans et 107 jours quand il a gagné son quatrième titre dans la catégorie reine en 1965

- Marquez est également le plus jeune coureur de tous les temps pour atteindre le cap des six titres de champion du monde, en prenant le record de Valentino Rossi, qui avait 25 ans et 244 jours quand il a gagné son sixième titre MotoGP en 2004.

- Marquez a remporté tous ses titres MotoGP sur des motos Honda. Mick Doohan, est le seul pilote Honda qui a remporté cinq titres de première classe dans les années 1990.

- Seul un pilote espagnol a remporté plus de titres mondiaux que Marquez: Angel Nieto, qui a remporté 13 championnats du monde (sept en 125 et six en 50) entre 1969 et 1984.

- Marquez a remporté au moins cinq GP par saison au cours des huit dernières années, dans trois catégories: 125cc, Moto2 et MotoGP. Il est le premier pilote à avoir obtenu cette distinction au cours des 69 ans d'histoire des Grand Prix de moto. Auparavant, Mike Hailwood était le seul homme à avoir obtenu au moins cinq victoires par saison en sept ans, sur au moins trois classes, entre 1961 et 1967.

- Le classement actuel de Marquez avec huit pôles positions en 2017 étend son record des pôles position à un incroyable 73 pôles dans les trois catégories.

Grand Prix de la Communauté de Valencia MotoGP 2017 Manche 18

Dani Pedrosa remporte une belle victoire à Valence, Marc Marquez est CHAMPION DU MONDE 2017.

L'équipe Repsol Honda a profité d'une journée de rêve à Valence aujourd'hui, avec Dani Pedrosa remportant le Grand Prix (sa septième victoire à Valence dans toutes les catégories, sa 54e en carrière et sa 31e en MotoGP); Marc Marquez prend la troisième marche du podium pour remporter le titre de Champion du Monde 2017 (son sixième en carrière et son quatrième en MotoGP en cinq ans); Honda assurera la «Triple Couronne», qui comprend le constructeur, le pilote et le championnat par équipe.

Marc et Dani ont également été les deux pilotes à avoir obtenu le plus de podiums cette année, respectivement douze et neuf, faisant de l'équipe Repsol Honda l'équipe la plus titrée de l'année 2017, avec huit doubles podiums.

Marc et Dani s'en sont tirés avec brio au départ, entamant le premier virage en première et deuxième positions, mais Johann Zarco a pris la tête au quatrième tour. Marc est resté collé à lui pendant 20 tours puis l’a passé, mais s’est sorti dans le tour suivant et a failli tomber. Il a fait un sauvetage incroyable mais a repris la piste à la cinquième place derrière Zarco, Dani, Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

Dani, qui les avait poursuivis de près, a engagé le Français dans une bataille pour la victoire et l'a finalement dépassé dans le dernier tour. Pendant ce temps, les deux pilotes de Ducati ont chuté ce qui a permis à Marc de célébrer son incroyable sixième titre, sur la troisième marche du podium.

Marc Marquez marque le 100e podium de sa carrière après la bataille épique de Motegi

Marc Marquez marque le 100e podium de sa carrière après la bataille épique de Motegi

Avec le Grand Prix du Japon par temps pluvieux tout le week-end, la course n'a pas fait exception et les conditions difficiles ont rendu le duel épique entre les prétendants au titre Marc Marquez et Andrea Dovizioso encore plus dramatique.

 

L'Italien a dominé le pilote Repsol Honda qui s'est battu au dernier virage du dernier tour après que les deux hommes se soient affrontés et se sont croisés à maintes reprises après avoir dépassé le leader provisoire Danilo Petrucci au 13e tour.

 

Marc a commencé le dernier tour en tête mais une petite erreur au virage 8 - où il a failli chuter - a permis à Dovizioso de s'approcher et de prendre les devants. Marc a tenté une ultime attaque en freinant dans le dernier virage, mais il est sorti un peu plus large et Dovizioso a remporté la course de justesse jusqu'à la ligne d'arrivée de 0.249s.

La deuxième place de Marc marque le 100e podium  de sa carrière sur 165 départs (le plus jeune pilote ayant atteint ce résultat), et son 61e dans la première classe. Il conserve une avance de 11 points dans le Championnat avant la 16è étape  à Phillip Island dimanche prochain.

 

Dani Pedrosa a eu une course très difficile car il avait des problèmes avec son pneu arrière qui l'obligèrent  à se retirer  au 21ème tour.

 

Course Master-Class pour Marquez et Pedrosa, première et second à Motorland Aragon

Marc Marquez et Dani Pedrosa ont obtenu un résultat fantastique au Grand Prix d'Aragon hier, respectivement un et deux, à partir de la deuxième rangée de la grille. Les deux pilotes de l'équipe Repsol Honda se sont battus pour prendre le septième double podium de la saison de l'équipe.

La 60e victoire de Marc est également sa cinquième cette année et son neuvième podium de la saison (le septième des huit dernières courses), l'aidant à devancer de 16 points Andrea Dovizioso et de 28 points Maverick Viñales, ses deux les poursuivants les plus proches de la course au titre.

Après avoir établi le tour le plus rapide en 1'49.140, Dani a remporté son 111e podium sur 195 courses dans la classe MotoGp, où il a le plus de départ de n'importe quel pilote espagnol (Carlos Checa étant le deuxième avec 194). Le huitième podium de la saison de Dani le place à la quatrième place du Championnat avec 170 points, 54 sur son coéquipier avec encore quatre GP à effectuer.

Grande victoire pour Marquez à Misano pour reprendre le championnat.

Marc Marquez a parfaitement maîtrisé les conditions humides très difficiles d'aujourd'hui à Misano, pour obtenir sa quatrième victoire de la saison et la 59ème de sa carrière, et remonter au sommet du classement du Championnat, égalant les points avec Andrea Dovizioso (avec Marquez en avance en vertu de plus de deuxièmes places).

Marc a bien démarré en première ligne, prenant la deuxième place derrière Jorge Lorenzo à la fin du premier tour. Après que son compatriote ait chuté au septième tour, Danilo Petrucci a pris la tête provisoire, Marc a suivi l'italien, contrôlant son écart sur Dovizioso juste derrière lui.

Marc a attendu jusqu'au dernier tour pour faire son attaque et a dépassé Petrucci au premier virage et a fait le tour le plus rapide de la course à 1'47.069 "et a remporté la victoire. C’est sa cinquième victoire toutes catégories confondues Misano World Circuit Marco Simoncelli.

Dani Pedrosa a eu une course très difficile, alors qu'il luttait pour mettre en température ses pneus, il n’arrivait pas à rouler comme il le voulait. Dani devait enfin se contenter de la quatorzième place.

Le résultat d'aujourd'hui donne l’avantage à Honda pour le titre des Constructeurs alors que l'équipe Repsol Honda remonte en tête au classement par équipe avant de se diriger vers Aragon en deux semaines.

 

Course difficile pour Repsol Honda Team à Silverstone

Le GP de Silverstone d'aujourd'hui a été une course difficile pour l'équipe Repsol Honda, avec Marc Marquez forcé d’abandonner au 14ème tour alors qu'il se battait pour la victoire.

Marc était en tête du groupe dès le début, a bien démarré et a établi un nouveau record de course de 2'01.560 "au 10ème tour. Puis, en poursuivant de près le vainqueur Andrea Dovizioso et Valentino Rossi, il a eu un problème moteur. C'était le premier abandon de Marc causé par une défaillance technique depuis son entrée dans la classe MotoGP avec l'équipe Repsol Honda en 2013. Le moteur sera retourné au HRC au Japon pour expertise.

Dani Pedrosa a réussi à rouler près d'une seconde plus vite que son rythme d'entraînement, malgré les difficultés sur la surface bosselée, mais il n'a pas pu rester avec les pilotes de avant et a finalement égalé sa position de qualification avec une septième place.

Marc est maintenant à la deuxième place dans le classement du championnat, à 9 points de Dovizioso. Les 9 points que Dani a marqués lui permettent de rester à 35 points du sommet en cinquième place.

 

Huitième victoire au Sachsenring pour Marquez, Pedrosa troisième, le quatrième double podium du Repsol Honda Team cette saison

Marc Marquez a remporté sa deuxième victoire de 2017 et sa huitième consécutive au Sachsenring après son départ de la pole position, avec son coéquipier Dani Pedrosa qui est monté sur le podium pour compléter le quatrième podium (Austin, Jerez, Catalunya, Sachsenring) pour Repsol Honda en neuf courses.

Marc et Dani ont pris un bon départ, entrant dans le premier virage respectivement en première et en deuxième place. Au tour cinq, Jonas Folger a doublé Dani, et il a dépassé Marc au tour suivant. Marc a repris la tête au 11ème tour et a remporté une victoire  importante qui lui a valu de reprendre la tête du championnat avant les vacances d'été de quatre semaines. Marc a consacré sa 31ème victoire en MotoGP (le même score que Eddie Lawson) à Nicky Hayden, décédé en mai.

À la suite de son cinquième podium cette année, Dani se classe à la cinquième place du classement du Championnat, ayant réduit son écart à seulement 26 points.

L'équipe Repsol Honda sera de retour sur la piste pour un test de deux jours à Brno les 17 et 18 juillet.

Marquez réalise un podium important à Assen, course difficile pour Pedrosa.

Marc Marquez a pris une troisième place cruciale au TT Assen qui, avec l’abandon de Viñales, a réduit son écart sur la tête du Championnat avec seulement 11 points de retard, malgré la quatrième place derrière Dovizioso, Viñales et Rossi.

L'évolution du temps a joué un rôle délicat encore aujourd'hui, quand une légère pluie a commencé à tomber à sept tours de la fin de la course. Marc a appréhendé la situation avec prudence et, après avoir combattu parmi les trois premiers depuis le début de la course, dans les deux derniers tours, il a bloqué toutes les attaques de l'autre pilote de Honda, Cal Crutchlow.

C’est le 94e podium de la carrière de Marc est également le 400e pour l'équipe Repsol Honda.

Après être parti de la quatrième ligne, Dani Pedrosa a pu passer à la huitième place, se battant presque au même rythme que les coureurs de la tête de course, mais il a lutté pour maintenir en température ses pneus lorsque la pluie a commencé à tomber et a finalement rétrogradé à la 13ème position. Néanmoins, sa position au championnat n'a pas beaucoup souffert, car il est maintenant en cinquième position, à seulement 28 points de la tête.

L'équipe Repsol Honda se déplace maintenant au Sachsenring pour la 9ième épreuve du Championnat dimanche prochain.

Double podium pour le Team Repsol Honda en Catalogne

Marc Marquez et Dani Pedrosa ont réalisé un troisième doublé de podium pour le Team Repsol Honda cette saison en terminant deuxième et troisième position, respectivement, dans des conditions brûlantes en Catalogne. Ce fut un résultat très positif qui a permis à Marc et Dani de passer au classement du championnat à la troisième et quatrième place, à seulement 23 et 27 points du premier.

Avec une température de l'air à 33 ° C et une température de piste de 54 ° C, les conditions étaient très difficiles pour les pneus. Marc et Dani ont bien démarré et passé à l'avant durant toute la course. Marc a pris la tête au sixième tour avant d'être passé par son coéquipier et Dovizioso au tour huit. Dani a mené pour neuf autres tours avant d'être passé par l'Italien, qui a fini par gagner la course.

Marc est passé à la deuxième place au 18ème tour et a insisté pour essayer de rester près du leader, mais comme son coéquipier, il s'est finalement avisé pour conserver son podium, qui a permis d'atteindre son total de 93 points.

L'équipe Repsol Honda restera en Catalogne demain pour un test d'une journée.

Course difficile pour Marquez et Pedrosa au Mugello

Les coureurs de Repsol Honda ont connu un moment difficile au Grand Prix d'Italie ce dimanche. Marc Marquez a lutté pour gérer l’usure de son pneu avant toute la course, afin de ramener 10 points, en terminant à la sixième place.

Dani Pedrosa a également beaucoup lutté avec le pneu avant et essayé d'obtenir le meilleur résultat possible lorsqu'il a chuté dans le dernier tour, en faisant chuté le pilote Honda Cal Crutchlow.

Marc et Dani sont quatrième et cinquième du championnat, tous les deux avec 68 points (37 points derrière le leader Viñales).

Fortunes diverses pour le Team Repsol Honda au Mans.

Dani Pedrosa a fait son troisième podium consécutif après avoir débuté le GP de France de la 13ème place sur la grille et fait un excellent retour pour terminer troisième face à plus de 104 000 spectateurs, un record pour l'épreuve du Mans. La dernière fois que Dani était parmi les trois premiers durant trois courses consécutives était en 2014 (Catalunya, Assen, Sachsenring). Il est maintenant troisième sur la liste des palmarès en podiums de carrière avec 147, derrière Agostini (159) et Rossi (224).

Dani est bien parti et a terminé le premier tour à la septième place. Il a passé Dovizioso au 10ème tour et a passé Crutchlow au tour suivant. Il a rapidement commencé à se rapprocher de son coéquipier avant que Marc Marquez ne soit sorti de la quatrième place. La chute de Rossi a permis à Dani d'obtenir 16 points importants et de passer à la deuxième place dans le classement du Championnat du monde, à 17 points de tête.

 

Marc a bien démarré et a connu un rythme rapide, et était en quatrième position quand il a perdu l’avant. Malgré son abandon, Marc est quatrième au championnat, 27 points sur Viñales.

L'équipe Repsol Honda participera à un test en Catalogne cette semaine.

VICTOIRES

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

      Champion du monde de British Superbike avec LEON HASLAM

      Champion du monde de Supersport 300 avec ANA CARRASCO

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec ALEX RINS – TEAM PAGINAS AMARILLAS HP40
    • Champion du monde de MOTO3 avec ALEX MARQUEZ – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0
    • Champion du monde MOTO2 avec POL ESPARGARÓ – TEAM PONS TUENTI HP40

      Vice-champion du monde MOTO3 avec ALEX RINS – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0

    • Champion du monde de MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM CATALUNYA CAIXA
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL CATALUNYA