Top 10 des pilotes Repsol Honda à Jerez

Week-end satisfaisant

La journée de vendredi a commencé avec un ciel dégagé et avec le circuit de Jerez-Ángel Nieto prêt à vivre un autre week-end passionnant dans la quatrième manche du championnat du monde MotoGP. Sans perdre de temps, Pol Espargaró a commencé à rouler et, même avec un départ de la piste, il a pu continuer sans altérer son rythme général dans la séance. Avec un temps de 1'38.433, le pilote de Granollers a terminé la matinée en huitième position. Coupant trois dixièmes de plus que le temps des essais libres 2, la # 44 a terminé la journée à la 14e place du classement général et à une seconde du meilleur temps.

 

Marc Márquez, pour sa part, a commencé à rouler régulièrement, tout en continuant à s'habituer à nouveau à la Honda RC213V. Après la première séance, Marc a profité de la deuxième vendredi pour continuer à travailler sur la configuration de sa Honda. A l'issue des essais libres 1 en tant que 16e pilote le plus rapide du classement général, Márquez était le seul à ne pas améliorer son temps en FP2.

 

Déjà samedi, lors des essais libres 3, Marc était l'un des coureurs les plus rapides de la séance, passant de l'extérieur du top 15 à pas moins de cinquième dans les premières minutes. Malheureusement, le pilote de Cervera a subi un grave accident au virage 7 dans les dernières minutes du FP3, bien qu'il ait pu éviter des blessures majeures. Ce qui a été confirmé lors d'une brève visite à l'hôpital local, où ils ont effectué les tests pertinents pour s'assurer que la blessure était exclue.

 

Lors de la pratique 4, Marc a confirmé sa condition physique et s'est préparé pour la Q1. Au cours de la séance, le pilote catalan n'a pas pu progresser au-delà de la quatrième place, de sorte que le lendemain, il s'alignait 14e pour le Red Bull Grand Prix d'Espagne.

 

Le virage 7 a également été un défi pour Pol, qui est tombé dans les dernières minutes des essais libres 4. Heureusement, il a eu la chance d'avoir son coéquipier et a échappé à l'incident indemne. Avec un temps de 1'37.407 en Q1, Espargaró est resté aux portes de la Q2 pendant seulement 0,057 seconde, se qualifiant pour partir 13e dimanche.

Takaaki Nakagami a terminé la journée en tant que Honda la plus rapide, prenant le départ de la cinquième place pour dimanche dans sa LCR Honda.

 

Le Warm Up ne s'est pas bien passé pour le Repsol Honda Team. Pol est tombé au virage 10 et Marc a été victime d'une autre chute rapide, cette fois au virage 4. Heureusement, les deux pilotes sont sortis indemnes de leurs incidents respectifs.

 

Laissant les chutes derrière, les coureurs du Repsol Honda Team ont pris la cinquième ligne de la grille, se préparant pour les 25 tours qui les attendaient sur le circuit de Jerez. Marc a bien maîtrisé la situation, et peu à peu il a pu regagner du terrain, entrant dans le top 10 au 11e tour. La # 93 a ensuite jeté son dévolu sur Zarco et le groupe en tête, les rattrapant dans quelques tours de plus, prêt pour la carrière. Enfin, Márquez a terminé en neuvième position, à 10 secondes du vainqueur et, surtout, à trois secondes de moins qu'à Portimão.

Pol a terminé juste derrière son coéquipier, à la 10e place, après une course sans problème pour le pilote catalan. Le plus jeune des 'Espargaró a maintenu un rythme constant tout au long de la course et dépassait ses rivaux, atteignant le top 10 à quatre tours de la fin. Malgré ses bonnes performances, le pilote n'était pas entièrement satisfait et est déterminé à continuer à s'améliorer dans les prochaines courses.

 

Nakagami a terminé à la quatrième place et en tant que meilleur pilote Honda.

 

Les pilotes auront une autre chance lors de la cinquième manche du championnat, qui se déroulera le week-end des 14, 15 et 16 mai au Mans, en France.