Pluie perturbe les plans de la CatalunyaCaixa pilotes

Une tempête a retardé le départ de la course et les conditions de la performance de Miguel Oliveira et Alex Rins, 19 ° et 20 ° au Sachsenring

Des conditions climatiques défavorables ont retourné à porter atteinte à la performance de l'CatalunyaCaixa pilotes, Miguel Oliveira et Alex Rins, qui a terminé 19 e et 20 e respectivement dans le Grand Prix d'Allemagne. Une forte tempête, juste avant le début de la course, contraint de retarder le début, et les flaques d'eau d'asphalte, les pilotes ont Moto3 commencé la course dans des conditions extrêmes.
Après avoir terminé un bon «échauffement», sur le sec, dans lequel Oliveira a été de 7 et 18 º Rins, les pilotes de l'équipe dirigée par Emilio Alzamora face avec de bonnes perspectives de carrière, mais la pluie est revenue à perturber les plans des pilotes CatalunyaCaixa. Rins et Oliviera, qui venait de la 27 ème et 31 ème position, ont commencé la course en vue de gagner des positions et le pouvoir de tirer dès que possible avec les pilotes qui étaient des groupes de façade. Sur sec, les deux pilotes ont eu très bon rythme, comme ils l'ont montré lors des essais libres du week-end, mais comme cela est arrivé hier à la séance qualificative, la pluie a conditionné l'issue des pilotes CX. Après un bon début, Rins est venu à être dans la 18ème position, gagnant neuf postes dans la production, tandis que Oliveira a été en cours d'exécution dans la position 25 e, mais la course d'aujourd'hui, très compliqué, s'est avéré être un sillet en os dur à craquer pour les jeunes conducteurs Rins et Oliveira.
Être inscrit à un groupe de neuf coureurs, allant de la 19 ème et 28 ème position, et Rins Oliveira ont joué une grande partie de la course, incapable de trouver son feeling avec la moto. Au cours de celui-ci, a été la formation d'une piste sèche et les deux pilotes ont pu tirer un peu plus à l'aise. Dans la dernière section, Oliveira et Rins ont haussé le rythme et ont conquis des positions différentes, mais la différence avec les groupes de façade était évident et le portugais a franchi la ligne d'arrivée en 19ème position alors que son coéquipier a fait dans le 20 e.
Sans la récompense de marquer des points, mais avec l'expérience qui consiste à remplir une course humide de cette nature, Rins est huitième du classement général avec 54 points et Oliveira est de 12 ° à 39 points à son actif. Pas le temps de repos, les deux pilotes se disputeront la semaine prochaine le Grand Prix d'Italie au Mugello.
Miguel Oliveira, le pilote CatalunyaCaixa, 19e rang dans le Grand Prix d'Allemagne, le premier 0,878 +1'18 placé 12 ème globale avec 39 points:
"C'était une course très difficile. En outre, depuis hier et cela nous a coûté d'aller à l'aise sur cette piste humide et maintenant les choses ont changé pour nous. Il était une honte parce que, dans la matinée, dans le «warm up», je me suis senti très à l'aise avec la moto et tout semblait être la marche à sec. Mais à la fin, les conditions sont celles qui avaient, et nous avons eu à courir à nouveau avec la pluie. Nous sommes partis très tard dans la grille, donc je sèche stratégie était claire: bien faire et à surmonter. Nous avons eu le rythme pour être parmi les trois premiers, mais avec la pluie, tout a changé. L'accent est allé d'être totalement offensantes pour un conservateur objectif que la chose la plus importante était de rester sur la moto. "
Alex Rins CatalunyaCaixa pilote, 20e rang dans le Grand Prix d'Allemagne, le premier 0,957 +1'18 placé 8 ème globale avec 54 points:
"Nous avons fait un bon début, mais plus tard, nous avons manqué de confiance pour continuer à se battre avec le groupe qui était. J'ai eu un bon feeling à l'entrée de la courbe que la première pluie, et le manque de «grip», puis je n'ai pas été autorisé à tirer comme je l'aurais aimé. Lorsque l'asphalte sec nous nous déplacions beaucoup le vélo et n'a pas pu terminer la course la façon dont nous l'aurions souhaité. Nous devons regarder en avant et se concentrer sur la prochaine course car aujourd'hui était une course à oublier. "
Emilio Alzamora, Team Manager:
"C'était une course très difficile pour tout le monde. Surtout pour Michael et Alex, qui tout au long du week-end ont montré un bon rythme sur le sec. Ensemble, l'équipe ont développé un excellent travail et les temps réalisés au cours du week-end de formation et ont montré, mais à ces conditions qui ont dû faire face aujourd'hui est très difficile de quitter Sachsenring avec un bon goût. Une véritable honte que les deux avions un bon rythme. Ils sont tous deux jeunes cavaliers et d'apprendre de ces expériences et je suis sûr que le potentiel caché, aura bien appris la leçon. La semaine prochaine, plus "