Grands rôle des pilotes CX à Motorland Aragon

Álex Rins et Miguel Oliveira fini sixième et huitième, respectivement, dans le Grand Prix d'Aragon, et obtenez des points pour la quatrième course consécutive Marquez Álex extrémités 15 et renvoie au

Pour la quatrième course consécutive, Alex Rins et Miguel Oliveira ont décidé de remonter au score. Les pilotes ont terminé CatalunyaCaixa sixième et huitième, respectivement, dans un Prix d'Aragon Grand-électrique. Les deux pilotes filmé en grande partie avec le groupe de tête, et même Rins est venu de mener le test deux fois. De son côté, Alex Marquez a terminé en 15ème position, revenant ainsi à des points.
Une belle performance qui a commencé à prendre forme dans le warm-up du matin, qui a terminé cinquième Rins, Oliveira était dixième et 16e Marquez. Avec seulement la moitié de la formation à sec, les pilotes ont pris CatalunyaCaixa un pas en avant ce matin, et pas de nuages ​​ou la pluie dans MotorLand. Le prélude à la course. Après un bon démarrage de Rins parti de la 10ème position et Oliveira à la neuvième et à la chaleur dans les pneus, les pilotes ont accéléré le rythme CX-2'01 2'02 et faible jeu et avoir le groupe de tête. Rins a atteint la troisième position et après un beau duel avec Efren Vazquez, Sandro Cortese Zulfahmi Khairuddin et, en particulier, a atteint le fil d'essai sur les tours 12 et 13. Oliveira, à son tour, est venu se rouler dans la troisième position, faisant également partie du premier groupe de huit pilotes cyclothymique, dans lequel l'échange de positions a été le dénominateur commun des 20 tours du Grand Prix d'Aragon à Moto3 .
En fin de compte, Rins a franchi la ligne d'arrivée en sixième position et a terminé huitième Oliveira, qui confirme la bonne forme de deux pilotes dans cette deuxième partie de la saison. À son tour, Márquez, qui a commencé à partir de la 18ème position, a réussi à terminer 15e et a marqué un autre point au classement. Avec 16 points, le jeune pilote de Cervera est de 21 º. Rins, dans sa première année à la Coupe du monde a marqué des points dans 10 des 13 courses au total 106 points et est cinquième au classement, se classant deuxième de la recrue de l'année. Oliveira est neuvième avec 74 points.
Après la réunion à la maison, les pilotes CatalunyaCaixa face à la tournée asiatique, qui débutera le 12 Octobre avec la tenue de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon à Motegi.
Miguel Oliveira pilote CatalunyaCaixa, classé 8ème du Grand Prix d'Aragon, le vainqueur 1972, 9ème au général avec 74 points:
«Ce fut une course amusante. La température de la piste a conditionné l'usure des pneus, même si nous savions que la course n'allait pas être facile. La chose la plus importante est que nous avons terminé à l'avant de la course, même si nous avons manqué de puissance, en particulier dans la ligne est l'endroit où nous avons souffert plus. La première partie de la course a été positive et a fini avec de bons sentiments. Maintenant, nous nous tournons vers le Japon, un circuit complètement nouveau pour moi, donc nous avons beaucoup de travail à faire "
Alex Rins pilote CatalunyaCaixa, 6ème place du Grand Prix d'Aragon, le vainqueur 1765, 5e rang avec 106 points:
«Au début, j'ai été un peu en retard, mais ont peu à peu été en mouvement et ont récupéré des positions dans les premiers tours. J'ai tout donné pour moi, mais il est clair que la différence de puissance a conditionné notre résultat final. Cependant, nous devrions être heureux du travail accompli. Je tiens à remercier l'ensemble de mon entourage et toutes les personnes qui me soutiennent. Quoi qu'il en soit, il a été une belle course et cela nous donne la force d'affronter le Grand Prix du Japon avec plus d'enthousiasme si possible ".
Alex Marquez, pilote CatalunyaCaixa, classé 15e au Grand Prix d'Aragon, 15041 dans le championnat, 21 e au classement général avec 16 points:
«Nous avons laissé loin derrière et on ne savait pas le rythme serait de chaque pilote. Quand nous sommes partis, le rythme était très fort, il a été une course très disputée car il a été tourné très vite. Nous devons améliorer dans la séance de qualification, et nous avons laissé derrière et le groupe de tête qui impose toujours seconde et demie au début d'une longue carrière après la récupération des coûts. Dans la course nous avons eu quatre positions, mais à la fin on se retrouve avec le gradient de pneu arrière. Au Japon, nous espérons améliorer et de s'y accrocher le groupe de tête. "