L'équipe Repsol Honda reste forte

Álex Márquez termine sa deuxième course de Coupe du monde dans la zone des points après l'abandon de Marc, qui ne voulait pas prendre de risque après l'opération du même mardi.

Le Red Bull Grand Prix d'Andalousie avait un protagoniste clair: Marc Márquez. Après la chute brutale lors de son retour spectaculaire du dernier GP, le pilote Repsol Honda a été opéré d'urgence ce même mardi. Contre toute attente, celui de Cervera est apparu sur le circuit de Jerez prêt à concourir. Sa présence aux essais libres a retenu toute l'attention, mais en Q1 son corps en a assez dit, le 93 est entré dans les stands et n'est pas revenu sur la piste pour se battre pour une place en Q2. Tout semblait aller contre l'équipe Repsol Honda mais la chute d'Álex en Q1 manquait toujours. Heureusement, il a pu revenir dans la surface et se battre depuis sa 21e position sur la grille.

 

Un étrange dimanche a commencé pour l'équipe. Marc Márquez était définitivement absent, il devait se remettre de son opération à l'humérus malgré sa tentative titanesque de se battre pour les points. Son frère est parti des dernières positions et de la température extrêmement élevée sur la piste, qui a atteint 63 °. L'esprit froid du petit Cervera lui a permis de s'aligner comme le seul représentant de l'équipe et de montrer la raison de sa signature dans un départ parfait.

 

Álex a évité d'entrer en contact avec d'autres pilotes et est resté à l'écart des positions sensibles, récupérant un total de 7 positions lors de son premier tour. Le rookie de Repsol Honda a trouvé son rythme et s'est hissé à la huitième position, augmentant ainsi son avantage de meilleur rookie de l'année et réalisant sa première course dans le top dix.

 

L'équipe Repsol Honda doit se remettre d'un début de championnat inattendu. Il reste deux semaines pour le prochain GP de Brno (République tchèque), organisé le week-end du 7 au 9 août. Ceux de Cervera profiteront de ces jours de repos pour se soigner et se préparer à revenir avec plus de force que jamais.

 

Forward Racing Team se faufile dans le Top 10

Le Forward Racing Team termine son temps à Jerez avec le premier Top 10, mené par Stefano Manzi et son MV Agusta. L'Italien est parti de la 19e position sur la grille de Moto2, mais sa croissance aux commandes et l'envie de bons résultats lui ont permis de grimper pour franchir la ligne d'arrivée en neuvième position. Un excellent résultat pour l'équipe, qui a légèrement compensé les problèmes techniques qui ont contraint Simone Corsi à partir au 19e tour. Nous vous reverrons au prochain GP en République tchèque du 7 au 9 aout.