Camier cruellement volé podium Portugaise

Fixi Crescent Suzuki de Leon Camier ressemblait à prendre son deuxième podium de la saison lors de la course finale d'aujourd'hui à l'eni FIM Superbike World Championship de Portimao au Portugal seulement pour voir ses espoirs dispara

Camier a commencé depuis la neuvième position sur la grille et a fait son chemin jusqu'à sixième tour-trois ans. Il a continué à combler l'écart sur les coureurs de premier plan que la course avançait et a été en mesure de contester le leader du championnat Max Biaggi lors de la course est entré dans ses derniers tours de piste seulement. Camier a essayé de faire une passe sur le marché italien, le pilote Aprilia a couru un peu large, mais Biaggi n'a pas vu Camier sur son intérieur et réduire travers, accidentellement frapper la FIXI Crescent Suzuki homme. Camier restés à bord et ont donné la chasse à nouveau, avant de faire une autre tentative d'aller au-delà Biaggi, il succède brièvement, mais n'a pas pu faire le bâton passe, donc continué à aligner l'italien pour une autre attaque. Malheureusement, la catastrophe a frappé pour Camier avant qu'il ait eu l'occasion, comme un problème de transmission l'a forcé dans les puits et de retraite de la course au début du dernier tour - tristement demander ce qui aurait pu. Dans une course décousue et difficile d'abord, Camier a de nouveau été à la recherche menaçante comme il était assis à la huitième place et à distance de toucher des coureurs à l'avant, mais en raison d'un incident dans les conditions humides du drapeau rouge. Un coureur s'est écrasé sur l'un des nombreux correctifs humides qui ont été à la suite de pluies diluviennes qui était tombé plus tôt et un redémarrage plus de 16 tours-a été ordonné. Camier ne pouvait pas trouver son rythme dans la deuxième édition de la course interrompue et, après un combat de cinq voie à la huitième place, il a finalement terminé à la 11e place sur son Yoshimura alimenté GSX-R.

John Hopkins fait forte impression lors de ses premières courses sur le circuit de 4,592 portugais, comme il a continué avec son amélioration par rapport à la disposition exigeant. Dans la deuxième course - détenus dans des conditions sèches et ensoleillées - il a fait un bon début de 19ème sur la grille et a augmenté en 14e tour-trois ans. Hopkins a continué à pousser pour le reste de la course et a finalement apporté son FIXI Crescent Suzuki GSX-R maison pour une position sûre et crédible 11, une place de mieux que le 12 il a obtenu dans la première course, où il était lui aussi dans la bataille pour la huitième avec Camier et trois autres coureurs. Hopkins a bien résisté aux conditions difficiles de la première épreuve et a été malchanceux de ne pas ramasser un résultat top-10 pour son travail acharné.

Les courses d'aujourd'hui a vu deux vainqueurs différents que Tom Sykes a triomphé dans la première course, avec Eugene Laverty sur Aprilia prendre la victoire dans la deuxième épreuve. Max Biaggi conservé et augmenté, son avance au championnat, avec Sykes en deuxième et Marco Melandri - qui s'est écrasé dans la première course et n'a pas pu participer à la deuxième course - désormais en troisième position dans la course au titre.

FIXI Crescent Suzuki va maintenant diriger la France, comme le championnat tire à sa fin, pour les deux dernières courses de la saison à Magny-Cours sur Dimanche 7 Octobre.

Leon Camier:

"Le FIXI Crescent Suzuki a très bien fonctionné dans le warm-up, qui a eu lieu dans des conditions totalement mouillées, donc j'étais très heureux de le vélo dans les mêmes conditions, pour la première course. Lorsque la course a été relancée, la piste n'était pas complètement mouillée et elle a commencé à se dessécher dans certains endroits. Les paramètres que nous venions ne fonctionnent pas aussi bien que nous l'espérions et j'ai dû contourner le mieux que je pouvais.

"Heureusement, la deuxième course était sèche. J'ai attaqué dès le début et se déplace le champ. Il a fallu un peu de temps pour obtenir Guintoli passées, mais une fois que je l'avais dépassé je me mis à Biaggi. C'était une bataille serrée - assez près pour que nous puissions entrer en contact - et j'ai vraiment cru que je pourrais trouver une façon passé, faire adhérer et prendre la troisième place. J'ai eu quelques problèmes avec la boîte de vitesses pendant la course et le vélo puis enfermé sur moi avec deux tours à faire et j'ai dû prendre pour le run-off. J'ai essayé de continuer, mais c'est arrivé une couple de fois plus et a failli me cracha au large, donc je n'avais pas d'autre choix que de se retirer. Je suis heureux que parce que le vélo est venu sur un terrain de ces derniers mois et je sais maintenant nous pouvons nous battre avec les meilleurs. "

John Hopkins:

"Bien que les résultats sont assez moyens et je pense que j'aurais préféré de meilleurs, je suis très heureux aujourd'hui. La première course a été très difficile, et s'il n'y avait pas eu un drapeau rouge, il aurait eu lieu dans des conditions de pleine humides et ça aurait été plus facile à gérer. Une fois la piste a commencé le dessèchement, les conditions ont empiré et il était assez difficile à contourner - surtout vers la fin, lorsque les pneus avaient complètement disparu.

«J'ai eu un bon départ dans la deuxième course, mais je me suis cogné hors de la piste par un autre pilote et j'ai perdu pas mal d'endroits. Après cela, j'ai gardé la tête baissée et se rendit aussi fort que je le pouvais pour une finition. C'était ma première fois à Portimao. C'est un circuit assez difficile à apprendre, mais ce week-end nous avons trouvé quelques bonnes informations sur la moto et cela me rend très heureux à l'avenir. "

Jack Valentine - Team Manager:

«On dirait probablement un peu drôle, mais cela a été un week-end très productif et fantastique pour nous et ça a été une bonne journée pour l'équipe, car nous avons prouvé que nous pouvons être compétitifs et de courir avec les meilleurs. Je suis très heureux parce que tout le travail acharné de l'équipe ont mis en montre dividendes et c'est un énorme coup de pouce à notre moral. C'était formidable de voir les combats Leon avec Biaggi dans la deuxième course et cela montre que la FIXI Crescent Suzuki est un véritable challenger. Si elle n'avait pas été pour le problème, je pense que nous pourrions avons eu un autre podium. Les conditions de la première course était difficile pour tout le monde et nos réglages de la moto ne fonctionne pas aussi bien que nous le voulions, mais tout de même, nous avons appris quelque chose et j'ai trouvé quelques bonnes directions pour l'avenir. Les deux pilotes ont apporté leur maison vélos dans les points, mais je suis sûr que les résultats auraient pu être mieux si la course avait eu lieu sous la pluie, au lieu de moitié-moitié.

"John monté solidement dans les deux courses aujourd'hui et eu du plaisir à nouveau et c'est bon à voir. Même si Léon n'a pas terminé la deuxième course d'aujourd'hui, l'équipe est sur une bonne note, tout vraiment gonflé et j'ai hâte à la prochaine ronde. Nous voulons montrer que notre forme récente a pas eu de coup de chance et nous irons tous azimuts pour le podium à Magny-Cours. "

Portimao - FIM Superbike World Championship - La première course:

1. Tom Sykes (Kawasaki) 31'42 0.011: 2. Carlos Checa (Ducati) 31'42 0,311: 3. Sylvain Guintoli (Ducati) 31'44 0.743: 4. Max Biaggi (Aprilia) 31'53 0.575: 5. Brett McCormick (Ducati) 31'53 0.782: 11. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 32'13 0.721: 12. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 32'15 0.178:

Portimao - FIM Superbike World Championship - Course deux:

1. Eugene Laverty (Aprilia) 38'35 0.105: 2. Jonathan Rea (Honda) 38'35 0,267: 3. Biaggi 38'38 0.871: 4. Guintoli 38'45 0.545: 5. Checa 38'55 0.258: 11. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 39'22 0.919: DNF. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki):

Championnat du Monde Classification:

1. Biaggi 347: 2. Sykes 316,5: 3. Marco Melandri (BMW) 308,5 4. Checa 278,5: 5. Rea 255,5: 14. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 109,5 19. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 44: