Triplet pour le Kawasaki Racing Team

Jonathan Rea s'est imposé lors des trois courses du week-end à Portimao (Portugal), accédant ainsi à la tête du championnat WorldSBK à son retour après la crise du covid-19.

Le Kawasaki Racing Team est arrivé à Portimao avec le seul objectif de voler la tête à Scott Redding, un défi qui a motivé le pilote Jonathan Rea comme jamais auparavant à quitter le Portugal avec un triplé sous le bras.

La deuxième manche de cette étrange saison n'aurait pas pu mieux commencer pour l'équipe Kawasaki. Après avoir obtenu la pole, Jonathan Rea a remporté sa première victoire samedi, sans aucune complication. Les températures élevées n'ont pas empêché le champion de remporter sa dixième couronne sur le circuit portugais de 4,59 kilomètres.

Alex Lowes a perdu quelques places dans les premiers virages et a dû se battre pour franchir la ligne d'arrivée en quatrième position, après un autre duel intéressant avec ses rivaux.

Avec la victoire de Rea, Kawasaki signe son 150e triomphe de son histoire au Championnat du MondeSBK depuis sa première participation en 1988. De plus, le pilote a remporté le premier laurier dans une course longue distance après le sprint (Superpole Race) 10 tours d'Australie et d'Espagne.

Les courses de dimanche ont confirmé la séquence chaude de Jonathan Rea, clôturant un week-end parfait sur un circuit fétiche pour le pilote. La piste de l'Algarve est devenue un environnement favorable pour le quintuple champion du monde, qui rentre chez lui avec la direction du WorldSBK avec 136 points, quatre derrière Redding (132) et bien derrière Razgatlioglu (103) . La deuxième manche de courses à Portimao a débuté par la victoire en Superpole Race, avec près de trois secondes à perdre de la seconde. Un avantage qu'il a conservé en course, en prenant 4,3 secondes au prochain pilote.

Alex Lowes, quant à lui, a pu terminer quatrième du sprint de 10 tours, mais s'est écrasé au huitième tour de la course de dimanche. Heureusement, il n'aura pas à attendre trop longtemps pour se venger lors du prochain tour qui se tiendra à Motorland (Aragon) du 28 au 30 août.

 

Un de chaux et un autre de sable pour Carrasco

Le week-end à Portimao a été comme une montagne russe pour Ana Carrasco, de l'équipe Provec Racing. Après une magnifique journée d'ouverture, au cours de laquelle elle a remporté la course de samedi, Carrasco n'a pas marqué de points lors de la manche de dimanche.

 

La dernière course a été la plus intéressante pour le spectateur mais aussi la plus stressante pour la pilote. Malgré l'ouverture d'un écart lors des premiers tours, un pilote Kawasaki a réussi à la traquer et à la surmonter avant de terminer les 10 tours prévus. A trois tours de la fin et dans sa lutte pour les points, Ana Carrasco n'a pas détecté le drapeau rouge qui indiquait un accident dans les premières positions. Cette erreur l'a amenée à tomber à côté de Boot-Amos dans le virage 5 et elle n'a pas pu atteindre le Parc Fermé dans les 5 minutes suivantes. Pour cette raison, l'organisation n'a pas pris en compte leur résultat dans la dernière étape par but et n'a marqué aucun point.