Quatrième fantastique pour Camier et FIXI Crescent Suzuki au Portugal

Leon Camier de FIXI Crescent Suzuki se fraya un chemin à une superbe quatrième place lors de la première course d'aujourd'hui à la FIM Superbike événement Championnat du Monde eni à Portimao au Portugal.

À partir du 13 sur la grille, Camier a reculé à la 15e place à la fin de la première mise en circulation après un incident avec un autre coureur a forcé hors de la piste. J'ai commencé son combat le terrain et a subi de nombreux coureurs que j'ai déménagé dans le top-10 sur les genoux de cinq ans avec un double dépassement manœuvre sur les freins à la fin du départ / arrivée droite. Camier a poursuivi sa progression à travers le peloton et après Jonathan Rea et Eugene Laverty course-chef deux ont été contraints de se retirer avec des problèmes de vélo, Camier déplacé jusqu'à la quatrième place à la fin du tour-11. Il a occupé ce poste pendant le reste de la course et a enregistré des temps de finition constante qui l'a vu seulement un peu plus de neuf secondes derrière-finale le vainqueur Marco Melandri. Le résultat de Camier était la sienne et meilleur résultat de la saison de FIXI Crescent Suzuki jusqu'ici et montre le potentiel de la Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R de course. Malheureusement pour Camier je n'ai pas aussi bien dans la deuxième course, quand un problème mécanique simple sur le lap-12 a provoqué l'Anglais à se retirer de la course que je faisais des progrès dans le domaine et fermais la lutte pour la sixième place. Jules Cluzel a eu deux performances très impressionnantes aujourd'hui comme je l'ai amené son FIXI Crescent Suzuki maison confortablement dans le top-10 dans les deux courses. A partir du milieu de la troisième rangée, Cluzel a terminé neuvième à la fin du premier tour et un dans la première course et a lutté pour trouver un rythme très tôt comme je l'ai été relégué à la 12e, mais le Français re-groupé et a fait son chemin de retour vers le haut au neuvième tour-11, un poste que j'ai occupé jusqu'à ce que le 20ème tour quand je passais Carlos Checa se déplacer en huitième et maintenez cette position jusqu'au drapeau à damier. Dans la deuxième course de l'équipe Cluzel a fait quelques changements de réglages pour aider le cavalier et sa performance et chronos améliorée j'ai tenu un rythme constant tout au long. J'ai donné la chasse à la race un gagnant Melandri et passé l'Italien sur le lap-14 pour remonter à la septième place, après quoi le FIXI Crescent Suzuki homme était sous la pression de Davide Giugliano, mais Cluzel réussi à mettre un peu d'espace entre lui et les Aprilia et apporté son domicile de la machine dans un septième crédible et impressionnant. Les deux courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions nuageuses avec des températures de piste atteignant un sommet de 27 ° C. Pendant la première course. Melandri a remporté la victoire dans la première course par une des plus petites marges de l'histoire de Superbike, comme je le leader du Championnat Sylvain Guintoli amené sur la ligne par seulement 0,007 secondes. La deuxième course a vu Laverty faire amende honorable pour sa première course retraite en course pour la victoire d'avance sur son coéquipier Guintoli. FIXI Crescent Suzuki va maintenant se diriger vers le Royaume-Uni avant qu'elle se prépare à se rendre à la prochaine ronde de la série, au Québec est prévue pour Imola en Italie le dimanche 30 Juin. Leon Camier: «J'ai eu un départ correct dans la première course et j'ai fait un peu de progrès, mais comme je suis passé devant Haslam à l'intérieur - et j'étais bien devant lui! - Je laisse le frein hors de la tour et botté en moi. J'ai perdu un peu de temps et est retombé certains endroits et a eu la tâche d'essayer de rattraper et passer à travers le champ, donc de 15ème-4ème est un assez bon résultat. La moto était bonne, je sentais que je pouvais passer très bien et la vitesse de la FIXI Crescent Suzuki s'est nettement améliorée. Cela a montré sur la droite parce que je ne pouvais sortir dans le dernier virage et continuer sur cette lancée afin que je puisse passer à la fin de la ligne droite, au Québec, je n'ai pas pu le faire avant, donc j'étais vraiment heureux que acerca. Au début de la deuxième course, j'ai eu un problème avec l'électronique et le vélo ne se séparent pas comme il le devrait. J'ai fait quelques places, mais je ne me sens pas tout à fait aussi fort que je l'ai fait dans la première course, mais j'ai continué à pousser et je recevais dans un bon rythme quand un problème avec la moto ne m'a pas permis de continuer. J'espérais que je pourrais avoir composé quelques autres endroits, parce que je voyais le groupe devant revenir à moi, donc je pense que la quatrième ou cinquième était réalisable, mais nous ne saurons jamais maintenant! " Jules Cluzel: «Je suis soulagé d'avoir terminé les deux courses dans le top-10. Le premier était vraiment dur et la première partie de la course, j'ai eu très peu de sentiment du pneu arrière et j'ai presque élevé face à quelques reprises dans les deux premiers tours. Après cela, je essayé de revenir étape par étape et à la fin mon rythme n'était pas si mauvais et j'ai terminé huitième. Dans la deuxième course, nous avons essayé d'améliorer le cadre et je pense que nous avons trouvé quelque chose parce que les 10 premiers tours - quand j'étais derrière Leon - j'ai pu le suivre et mon rythme était meilleur que la première course. Je pense que j'étais plus rapide dans chaque tour et c'était un bon pas en avant. Je voudrais encore plus de grip à l'arrière et j'ai besoin de faire plus de tours sur un pneu utilisé pour en apprendre davantage sur la façon dont il fonctionne à la fin de la course. Il a été un bon week-end et les informations que nous avons pris des mesures, maintenant nous allons aller en Italie et continuer à travailler il aller plus loin vers l'avant ". Paul Denning - Team Manager: «Nous avons fait quelques mesures positives ce week-end et la performance de Leon dans la première course, en provenance de 15 à la fin du premier tour à la 4ème à la fin - et ne pas perdre de temps à tous les dirigeants au cours des dernières 12 - tours de la course - est un signe très encourageant pour l'avenir. Une défaillance de la liaison de transmission très simple dans la deuxième course a été décevante pour toutes les personnes impliquées et nous dépouillé de ce qui ressemblait à une place parmi les six premiers. "Portimao a été un circuit difficile pour Jules dans son premier tour sur la GSX-R, mais je rode deux courses solides, en particulier dans la deuxième course, nous avons essayé de mettre Lorsque qui nous l'espérons nous donner une base plus solide pour travailler à partir de pour les prochains tours. "La moto et Leon étaient forts l'an dernier à Imola et nous irons là-bas avec de grands espoirs pour mettre le meilleur potentiel de ce week-end de meilleurs résultats en course." Portimao - eni FIM Superbike - Course One: 1. Marco Melandri (BMW) 38'12 .447 2. Sylvain Guintoli (Aprilia) 0007: 3. Tom Sykes (Kawasaki) 4224 4. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 9479: 5. Loris Baz (Kawasaki) 12 057 8. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 22 337: Portimao - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Eugene Laverty (Aprilia) 38'02 .051 2. Guintoli 4107: 3. Jonathan Rea (Honda) 5853 4. Baz 15 306: 5. Chaz Davies (BMW) 17 552: 7. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 29 392 DNF. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki): Classement du Championnat: 1. Guintoli 213 2. Sykes 185: 3. Laverty 174 4. Melandri 156: 5. Davies 133: 10. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 72: 11. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 62: