Double sixième pour Laverty à Jerez

Eugene Laverty a obtenu deux finitions sixième place sur le circuit de Jerez en Espagne pour eni courses du Championnat du Monde FIM Superbike d'aujourd'hui avec son coéquipier Alex Lowes consolider sa position de qualification en neuvi&egra

Laverty laisse dernière course espagnole des Championnats en septième position du classement général après une solide performance vit miroir de sa position de grille sur la ligne à la fois de deux courses de la journée. Malgré un mauvais départ à l'action de la matinée le reléguant à la 10e, l'Irlandais a puisé à bord de son Yoshimura alimenté GSX-R, sa persistance rembourser que, après une brève bataille avec Tom Sykes Kawasaki pour la cinquième dans le dernier trimestre, la Irlandais a finalement coûté la sixième place au drapeau. La course de l'après-midi a vu le pilote Suzuki loin des lumières rapidement, maintenir sa place parmi le groupe de tête. Laverty a déménagé à la cinquième au septième tour avant un tacle en retard de Rea lui relégué en arrière, correspondant à son arrivée de la course précédente et lui attribuant 20 points pour les efforts de la journée. Réunis en action avec sa Suzuki GSX-R1000, Lowes 'a connu un départ foudroyant au concours d'ouverture; tenant seconde comme il a franchi la ligne de la révolution initiale, le coureur britannique a conservé la position de podium final pour l'ouverture de quatre tours. Circulant dans 10 pour le deuxième relais de la course, il a finalement succombé à des conditions gras de la piste au premier virage sur les genoux 14 La deuxième sortie a vu Lowes maintenir un rythme soutenu, qui cherchent à contester les deux coureurs de front sur les genoux 10, il s'est installé dans un rythme de ramener sa Suzuki en neuvième pour sept points au championnat. Un circuit de Jerez nuageux et humide a salué les fans et les concurrents de la 10e manche du Championnat ce matin. Marco Melandri Aprilia a remporté la victoire devant son coéquipier dans les deux courses de la journée, avec David Salom de Kawasaki et Sylvain Barrier BMW partager le butin dans la classe EVO. Voltcom Crescent Suzuki dirige maintenant vers son siège au Royaume-Uni pour se préparer à la prochaine ronde de compétition à Magny-Cours en France dans un délai d'un mois. Eugene Laverty: "Malheureusement, n'était pas aussi bon que je l'espérais aujourd'hui. La première course a été très décevant, nous avons eu un problème avec le début de la ligne et laissé tomber en arrière, nous avons bien progressé mais était sixième pas ce que nous attendions. Dans la deuxième course, nous avons fait un meilleur départ, et je pense que, du début à la fin c'était la meilleure course que j'aurais pu éventuellement eu mais c'était juste assez bon pour la sixième place. Nous allons mettre nos têtes ensemble et essayer de comprendre comment revenir sur le podium parce que je veux être contester le trio de tête et d'améliorer notre position au championnat. " Alex Lowes: "C'était une journée frustrante et non pas les résultats que nous voulions mais, comme toujours, je ne donne jamais dans et poussé fort sur ​​la GSX-R. Je suis frustré par l'accident que je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé, mais l'équipe a travaillé très dur pour apporter les changements nécessaires pour la deuxième course. Si ce n'était pas pour le mauvais départ je pense que nous aurions eu la chance de courir avec Eugene dans la deuxième course, mais je le temps perdu se rattrape Elias. J'ai hâte à la prochaine ronde et je travaillerai dur avec l'équipe de revenir là-haut pour Magny-Cours ". Paul Denning - Team Manager: «Les résultats étaient aujourd'hui en dessous de notre objectif, mais en même temps les deux pilotes et l'équipe lui a donné tout et différentes conditions n'a pas fonctionné tout à fait pour nous. Eugène est monté deux courses très fortes - le premier massivement compromise par un départ terrible - et a réussi à obtenir deux finitions très solides. Les marges sont si fine entre le podium et la sixième place qu'il s'agit d'un cas d'entre nous de continuer à travailler dur pour faire de la GSX-R adaptable car il peut être à tous les circuits et toutes les conditions pour que nous puissions atteindre ces objectifs. "Les conditions de graisse pris Alex dans la première course, mais il a montré beaucoup de combat d'aujourd'hui et dans la deuxième course, il a beaucoup appris et a maintenu un rythme très régulier jusqu'à la fin. Pas le meilleur jour, mais pas le pire et "comme un pas vers l'avenir, un grand nombre de connaissances et de bonnes effort par l'équipe au complet Voltcom Crescent Suzuki.