Alex Rins habilement imposé

Le jeune pilote Repsol Salom prend un dépassement sur ??l'avant-dernier virage vaut bien une victoire. Marquez compagnon, cinquième, encore une fois faire une superbe carrière.

Alex Rins a marqué sa deuxième victoire de la saison et conservé leurs chances de se battre pour le titre. L'élève de la jeune Alzamora a surmonté une situation défavorable dans les trois derniers tours, quand on le voit comme Salom a pris le commandement de l'épreuve et a échappé à quatre dixièmes à venir. Son coéquipier Alex Marquez, dans un nouveau signe de leur grande capacité d'adaptation à des circuits inconnus, est de retour pour faire une solide performance, terminant cinquième en un peu plus de 5 secondes Rins, après avoir roulé plus de la course quatrième. Lors du démarrage de la course, Rins a pris les devants et a commencé à tirer fort. Rapidement avait des différences marquées entre le premier et le reste de la meute, avec Viñales et Salom Rins suivant de près, et quelque chose d'autre derrière Miller, Marquez et Folger. Comme nous avons navigué le long des rebondissements, Folger a été levée, tandis que Marquez a perdu le contact avec les trois premiers à mettre vers le podium. Rins est resté en tête du peloton au cours de toutes les étapes de la course, sauf à la fin quand avec trois tours, Salom a pris les devants et a ouvert un petit écart sur Rins et Viñales. Pendant le dernier tour et tout semblait condamné, Rins a décidé de ne pas abandonner et grâce à un freinage magistral dans le coin avant-dernier dans la descente, a dépassé Salom. Son action a permis réponse et a franchi la ligne d'arrivée victorieuse, suivie par Salom et Viñales. Derrière, Marquez a joué la quatrième position avec Vazquez et Oliveira. Enfin portugais l'a dépassé dans l'avant dernier tour et franchit la ligne d'arrivée Marquez cinquième, un très bon résultat dans son premier week-end dans la mise en Allemand. Après ce résultat, Rins occupe la troisième position au classement général derrière Salom et Viñales-a-Salom 30 points, et Marquez est cinquième.   Alex Rins 1er - 39:34.735 «Je suis très heureux. Au début de la course, j'ai essayé de sortir un peu, pour voir si elle pourrait réduire le groupe, mais j'ai vu qui a dépassé l'Équateur étaient moins d'une demi-seconde, alors j'ai décidé de laisser aller à Viñales ou Salom pour de les étudier un peu et ne pas porter tous Viñales avant. Mais je ne pouvais pas aller si vite et je n'ai encore à venir, jusqu'à ce que dans les derniers tours Luis m'a attaqué [Salomon] et a tiré fort. Cela m'a motivé pour continuer et ne jamais abandonner afin de remporter la victoire. Dans le coin avant dernière je pouvais passer et arriver le premier. La vérité est que j'ai pensé beaucoup et j'essaie sortit de l'intérieur, de peur que cela se reproduise des dernières courses. "    Álex Márquez 5 º à 5201 "La vérité est que nous savions que aujourd'hui aurait à faire un très bon départ pour essayer de se faufiler dans le groupe de tête. Je l'ai fait, j'ai tracé plusieurs positions pour atteindre le premier virage, mais ensuite j'ai encombré avec Folger et Miller, avant et j'ai pris quelques mètres, j'ai essayé de réduire. Quand Maverick [Viñales] se tenait devant ils ont récupéré un peu, mais comme menant Rins, étiré le groupe. Enfin, dans la lutte avec Oliveira, j'ai fait une petite erreur dans le dernier tour et je ne pouvais pas dépasser. Mais je dois être heureux, parce que j'ai été toute ma carrière donne à cent pour cent à chaque tour. Entré dixième, j'ai terminé cinquième dans un circuit qui ne savait pas, et de cinq secondes de la première, si je pars en vacances avec bon goût. "