A spectacular Alex Rins back 23 positions in the rain

Le CatalunyaCaixa pilote, avec une petite fracture dans son petit doigt de sa main droite, se terminant le troisième dans le Prix du Grand française et obtient son premier podium au World Miguel Oliveira est tombé sans conséque

Le pilote CatalunyaCaixa Rins Alex a atteint aujourd'hui son premier podium en Championnat du Monde après avoir terminé troisième du Grand Prix de France. Un podium mémorable, que le jeune de Barcelone, qui a subi hier une petite fracture dans son petit doigt de sa main droite, a réussi à retracer, sous une pluie battante, 23 postes dans l'une des courses les plus difficiles de la saison. Son coéquipier, Miguel Oliveira, a été abandonné, sans conséquences pour le pilote, tout en menant la course.
Rins ne jamais oublier l'édition 2012 du Grand Prix français. En un week-end-cyclothymique a subi hier un accident lors des qualifications et était incertain pour la course en raison d'une petite blessure à sa main droite d'aujourd'hui, le pilote CatalunyaCaixa a joué dans un spectacle historique, après la fuite 23 positions et obtenir une première podium incroyable. Rins, qui a commencé à 26 e, et 10 postes ont été récupérés dans le premier tour. Tour après tour, la recrue a gagné du terrain. À seulement 16 ans, a fait un Rins exposition de conduite sur l'asphalte glissant et en français sur les genoux de 21, avec la chute de Sandro Cortese, le jeune pilote a déjà déménagé au troisième. Et malgré les attaques de Nicolas Antonelli (4 °) dans le dernier rebondissement, Rins a défendu la position d'une maîtrise, en traversant la ligne d'arrivée en troisième place, euphorique, parmi les félicitations de son équipe, qui ont fait un titanesque tout au long de la pré-saison et en ce début de saison.
À son tour, Miguel Oliveira, qui a commencé en troisième position, a commencé la course avec une stratégie claire: ne pas risquer d'être laissés un iota pendant les premiers tours. Et depuis 10 ème place, les Portugais, très à l'aise sur le mouillé, a fait un autre retour pour obtenir le test de câble électrique sur les genoux de 13. Mais une chute, deux tours plus tard, tronquée attentes portugais, qui tirait à un rythme rapide et a été se démarquer de ses poursuivants.
Avec le podium aujourd'hui, Rins grimpe à cinquième au classement avec 44 points. Oliveira, à son tour, avec 11 a 16 degrés. Le prochain rendez-vous pour les pilotes CX sera au Circuit de Catalunya, avec le différend le 3 Juin Grand Prix de Catalunya.
Alex Rins CatalunyaCaixa pilote, la 3ème place du Grand Prix de France, 28899 dans le premier mis en place 5 e rang avec 44 points:
«Je ne pense toujours pas si. C'était un résultat inattendu, car nous avons laissé en position 26. J'ai commencé avec le but de profiter de la course et faire de mon mieux. Pendant la course plusieurs coureurs sont tombés et cela m'a permis d'aller jusqu'à des positions et me motiver encore plus, et finalement, je ne pouvais terminer troisième qui est un très bon résultat. La main ne me dérange pas beaucoup, hier, je me suis cassé le petit doigt, mais avant la course que j'ai fait une infiltration et je pourrais continuer sans beaucoup de problèmes. "
Miguel Oliveira, le pilote CatalunyaCaixa, nc, automne, 16 e rang avec 11 points:
«J'ai fait tout ce que nous a demandé. Au début de la course, nous avons pris très au calme et les conditions météorologiques étaient très difficiles pour tout le monde. Je suivais le premier, toujours derrière par inadvertance le rythme en peu de temps. Il s'agissait de notre plan, mais j'ai été tout simplement tomber Faubel à l'avant. Mon but était toujours de maintenir mon rythme, mais la chute a tronqué la course ensemble. Les conditions étaient vraiment mauvais et c'est tenir au loin sur le vélo était celui qui allait gagner. Et cela s'est confirmé. Je tiens à m'excuser auprès de mon équipe et je pense ne méritait pas ça. "
Emilio Alzamora, Team Manager:
«Nous sommes heureux de l'issue d'Alex Rins, que d'être sa première année dans le monde est un grand potentiel. En fait, son travail consiste à continuer à ajouter des miles et de l'expérience dans la Coupe du Monde mais aujourd'hui, nous avons à nouveau montré leur valeur. Miguel Oliveira a fait quelques bonnes séances d'entraînement et comme pour la course d'aujourd'hui, nous le savons, est une loterie. Avait soulevé une course très intelligente et a également eu un très bon rythme et cohérente, mais la moindre erreur dans ces conditions est à une prime. "