Pol Espargaro commence à envoyer ans avec pole et la victoire au Qatar

Pilote du team Tuenti HP 40 ans, qui a commencé depuis la pole position, l'anglais a dépassé Scott Redding dans une finale. Tito Rabat, avec de nombreux problèmes techniques, a terminé neuvième et Axel Pons a &eac

Pol Espargaró a décroché la victoire dans le Grand Prix du Qatar Grand, épreuve d'ouverture du Championnat du Monde MotoGP/Moto2, ou un dixième sous sa ceinture et il faut ajouter la pole position hier. Tuenti pilote de l'équipe HP 40 présente une course intelligente, au rythme Takaaki Nakagami fixé par Scott Redding et dans la première moitié de la course, et jugándoselo dans un tête à tête avec la Grande-Bretagne spectaculaire dernier tour. Ce fut un triomphe travaillé, le premier de l'année et atteint après une lourde chute jeudi que près de ruiner la classification. Tito Rabat ne pouvait pas répondre aux attentes créées dans le warm up et la course a reproduit le problème de rebond permet de ne pas aller bien dans les courbes. Après avoir terminé quatrième de nombreux tours neuvième et ajouté quelques points qui peuvent être importantes au cours de la saison. Et Axel Pons a baissé au quatrième round, quand il avait grimpé d'un demi-douzaine de postes et le Belge Xavier Siméon roue, qui a finalement terminé dixième. 1. Pol Espargaro "Pour commencer la saison avec une victoire a été souhaité sommeil, et après un week-end difficile, avec des chutes comprises, et dans laquelle il a été très clair. L'équipe a fait un excellent travail et je suis allé carrière en compétition, l'apprentissage et même derrière Redding Nakagami quelques secrets de chaque intermédiaire partiel. Au début, je pouvais suivre Nakagami et heureusement que j'avais le rythme pour attraper Redding. Après nous nous sommes échappés et dans le dernier tour, j'ai dû mettre dans la course difficile pour moi de ne pas gagner, en dépit d'obtenir de voir sa roue avant sur mon côté gauche. Jamais commencé l'année avec une victoire de la pole position, bien et a été très difficile et a travaillé, de sorte que la joie est immense. 9. TITO RABAT «Depuis la chose la formation officielle qui n'allait pas avec la moto. Je pensais qu'on avait réglé l'échauffement, où j'ai eu un rythme assez bon, mais la course est revenue et je ne pouvais pas rouler comme je le voulais. Placez la moto dans les virages et je ne pouvais pas, j'ai joué une chute à chaque tour, même le tournage d'un ralentissement de seconde que hier. C'était très dur à la fin, de sorte que tous les sept bons points marqués. Nous avons regardé la télémétrie avec l'équipe et nous nous efforcerons de résoudre le problème à partir du côté américain. " Axel Pons, automne «J'ai commencé très confiant et je me suis senti à l'aise sur la moto. Le problème est que je voulais récupérer rapidement tous perdus dans la chute de la classification. La ruée vers l', j'ai joué un tour, j'ai fait une erreur et je suis allé vers le bas lorsque la roue était Siméon, qui occupait le dixième rang à la fin. Bien que j'aie été sur la piste était rapide et l'escalade des postes avec de bonnes sensations sur la moto. C'était une honte, mais je vais prendre le bon et espérons revenir à la bonne voie dans deux semaines au Texas. "