Márquez and Rins finished the pre-season with good results

Les pilotes ont clos les derniers entraînements à Jerez avec le second et dixième meilleur temps, après une pré saison de développement intense de leurs motos avec HRC

Bonne note pour Alex Marquez et Alex Rins au terme de ces derniers entraînements de la pré saison, juste avant de débuter la première course de l’année la semaine prochaine sur le circuit de Losail au Qatar. Les pupilles n’ont cessé de progresser durant les trois jours de test sur le circuit de Jerez, jusqu’à conclure les épreuves définitives à Jerez avec le second meilleur temps effectué par Marquez et le dixième par Rins, onzième dans la combinaison des 3 jours. Ce dernier jour à Jerez, les pilotes Repsol de la petite cylindrée ont fait de grands pas en avant sur le tracé Andalou, aujourd’hui s’est détaché un dominant : Alex Marquez. Auteur du meilleur temps de la deuxième session, 1 min 46s 359ms, il est resté à seulement 33 millièmes de Jack Miller. Alex Rins a aussi confirmé sa progression avec un chrono de 1 min 46s 694ms, à 3 dixièmes de l’Australien. Avec ces journées d’entraînements, le temps des épreuves se conclu et autant Rins que Marquez ont leur moto de prête, à point pour enquiller sur le grand prix du Qatar à plein rendement dans sept jours. Alex Rins : Nous avons fait un grand pas en avant par rapport à hier et avons trouvé une première base sur la mise au point, mais reste encore à faire. Peut-être que cette pré saison a été la plus dure pour moi, dû à la lésion et à une nouvelle moto. Nous avons fait beaucoup de tours et ce fut plus difficile pour moi que les années précédentes, mais je dois continuer à travailler en vue du Qatar. Ce que nous avons avancé nous servira pour tout le mondial. Ce fut le jour duquel nous avons profité le plus et j’ai pu voir où étaient mes limites. Nous avons analysé ce qui allait et ce qui n’allait pas, comme nous l’espérions et avons essayé d’améliorer surtout la première partie de la courbe, où je perdais le plus de temps. Nous avons réussi, mais peut-être me manque-t-il une journée pour marquer un meilleur temps. Alex Marquez : A la fin de la journée nous avons trouvé le chemin que nous devions suivre et que nous devions travailler. Aujourd’hui je suis sorti motivé et convaincu que nous pouvions améliorer les aspects qui au départ nous semblaient compliqués. Nous avons été constants et c’est le plus important, plus que de faire un tour. Je crois que pour le Qatar nous sommes prêts ; mais il faut continuer à travailler, même si nous arrivons dans de bonnes conditions. Ca a été une pré saison difficile, évoluant sur une nouvelle moto, toujours avec l’appui de Honda. Ils n’ont pas arrêté d’apporter de nouvelles pièces, ce qui nous a permis de nous améliorer, et au final, finir ce dernier jour très positivement. Nous arrivons au Qatar très motivés et avec l’envie de la faire.