Le shérif Marc Marquez conquiert à nouveau Austin

Marc a dominé la course de bout en bout pour remporter sa septième victoire à Austin, face à un Quartararo qui a dû se contenter de tenir Pecco à distance.

Le retour du Championnat du monde MotoGP sur le Circuit des Amériques a commencé dans des conditions humides lorsque de fortes pluies ont détrempé l'asphalte d'Austin, au Texas, avant les premiers essais libres de vendredi. Cependant, les conditions ont commencé à s'améliorer vers la fin de la session et le FP2 se déroulait déjà sans problème car le soleil a rapidement asséché l'eau qui était tombée lors de la session précédente.

 

Marc Márquez a dépassé les FP1 sur le mouillé avec un temps de 2'15,872 avant de dominer la séance de l'après-midi. En 2'04.164, Marquez dépasse Miller et Quartararo. Les deux pilotes ont fait des tours rapides à la fin, mais aucun n'a finalement pu montrer le rythme général que Marc a maintenu pendant la séance.

 

De l'autre côté du garage Repsol Honda, Pol Espargaró a commencé le week-end impatient de voir comment lui et la Honda RC213V se comporteraient au Texas après les tests fructueux de Misano. Les FP1 et FP2 ont montré le potentiel d'Espargaró pour réaliser un bon week-end, puisqu'il a terminé cinquième dans les deux séances.

 

Le lendemain, Marc et Pol ont atteint leurs objectifs lors de la première séance de samedi, tous deux se qualifiant directement pour la Q2 avec respectivement les quatrième et septième places en FP3.

 

Le pilote de Cervera a profité du FP4 pour peaufiner ses réglages pour la course et pour faire une évaluation finale des bosses avant de courir Q2. Déjà en séance qualificative, Márquez affichait un 2'03.209, le portant provisoirement en tête des feuilles de temps. Un sommet qu'il n'a pas pu maintenir, même si le résultat final n'était pas mal du tout, avec une troisième place sur la grille pour la course de 20 tours.

 

Pol n'a pas eu cette chance, ayant subi un accident au virage 12 pendant FP4, bien qu'il soit indemne de l'incident. Déjà en Q2, la #44 réalisait un meilleur temps de 2'03.875 pour occuper la 12e place sur la grille.

 

Dimanche, le soleil brillait lorsque les lumières se sont éteintes. Marc Márquez et sa RC213V se sont précipités pour mener le peloton en tête dès le premier virage. À partir de ce moment, il n'y avait plus de retour en arrière, car l'octuple champion du monde a établi un rythme imbattable du début à la fin. Petit à petit, il allonge la distance qui le sépare de Fabio Quartararo. Au final, personne n'a pu arrêter Marquez dimanche à Austin lorsqu'il a remporté sa septième victoire sur le circuit américain. Ce résultat porte son nombre de victoires personnelles de 93 à 58 dans la catégorie reine et le mène à la septième place du classement général du Championnat du monde avec 117 points.

 

Pol, quant à lui, a gagné quelques positions en début de course et est passé au groupe qui se battait pour le top dix. Espargaró a pu maintenir un rythme soutenu, obtenant finalement la dixième place en récompense de ses efforts au GP des Amériques.

 

L'équipe Repsol Honda va désormais profiter d'une courte pause après trois courses et un test au cours des quatre derniers week-ends. L'action reprendra à nouveau sur le circuit de Misano le 22 octobre pour la 16e manche de la saison 2021 du Championnat du Monde MotoGP.