Laverty remporte sa première course 2014 et emmène le VOLTCOM CRESCENT SUZUKI à la victoire

Eugene Laverty à l?assaut de la victoire sur sa Voltcom Crescent Suzuki lors de la première course à Phillip Island en Australie, Assurant le premier podium du championnat du monde pour le construceur Japonais depuis 2010.

Luttant durement suite à un depart difficile, un Lavertu determine à trace son chemin depuis la septième place pour se confronter au lot de leaders Giugliano, Melandri et Guintoli au septième tour. Récupérant son temps, L’irlandais devance les meneurs au bout du 17è tour sans regarder derrière. La Yoshimura-powered GSX-R a fermement gardé son rythme sur les 5 derniers tours apportant la première victoire au Crescent Suzuki sur le podium du mondial. La seconde course continua à trouver Laverty en tête, une brève bataille dans les tours d’entrée a permis à la Suzuki GSX-R de dominer une nouvelle fois le milieu de course avant un ennui mécanique qui causa un dommage notable du moteur amenant à une fin anticipée sur les activités du week end Alex Lowes, se battant contre sa blessure s’est bien maintenu lors de la pratique Samedi, cherchant à obtenir un rythme important dans le début de sa course lors de l’eni FIM Superbike World Championship, avant une chute en virage ses efforts furent vains prématurément. Au regroupement de la deuxième course , le team de l’Anglais travailla longuement pour réparer la Suzuki GSXR1000 Voltcom Crescent. La determination de Lowes l’a fait passer au top 10 en seulement 5 tours, depuis la 21è place. Faisant le meilleur temps de la course lors de son deuxième tour, Lowes conserva ce meilleur temps sur près de 10 tours. Sa récente blessure à la hanche a cependant compromis sa course, faisant une erreur au 4è tour. Lowes termine son week end avec 3 points et un top 13 résultat de son bref effort. Du soleil, un beau ciel bleu et une temperature agréable de 22°C ont été apprécié par la foule croissante notant une différence de plus de 10 degrés entre les 2 courses, culminant à 48°C pour lors des évènements de l’après midi. Le championnat se préparant à revenir en Europe, Sylvain Guintoli de chez Aprilia mène les résultats avec 41 points, Laverty gagne sa cinquiéme place et Lowes débute sa campagne à la 15è place. Voltcom Crescent Suzuki va à present profiter du long break mensuel pour réévaluer les données du week end avant de preparer la première étape Européenne du championnat du monde avec un test privé à Jerez le 31 mars avant le second tour de la competition à Aragon en Espagne le Dimanche 13 Avril. Eugene Laverty: “Un jour de hauts et de bas” la première course était incroyable, d’être si rapide au premier tour pour revenir premier et gagner. C’était la course parfaite pour nous et une belle façon de remercier le team complet pour avoir cru en moi. Paul Denning a travaillé dur pour que je puisse rester à bord et m’a donné tout ce don’t j’avais besoin. Il a apporté à mon chef d’équipe Phil Marron, Davide Gentile à travailler sur la partie électronique et Stan avec qui j’ai travaillé avant. Tout le reste des gars m’ont félicité, c’était donc beau de le leur render en reportant la course, et c’est une victoire qui signifie plus encore pour moi que celles de ma carrier en WSBK. La seconde course fut une déception pour tout le monde. Nous n’avions pas mérité cela, mais c’est la course et ça se passe comme ça Alex Lowes: “Je suis frustré par la journée d’aujourd’hui. J’ai essayé durement et je n’ai rien pour vraiment le démontrer. La chute de la première course, et dans la seconde ma sortie au premier tour puis enfin ma chute un peu plus tard s’en était trop alors que je souffrais à changer les vitesses avec mon pied. J’avais eu des infiltrations et ai perdu beaucoup de sensations, je ne pouvais pas changer les vitesses et c’était très difficile. Je pilotais malgré ma douleur je n’ai donc eu que 3 points, ce qui m’a beaucoup déçu sachant que nous avions un un si bon rythme Durant tout le test. Je n’ai jamais été ici avant nous essayions de voir comment gagner le challenge et obtenir un podium , je suis donc très déçu, mais je vais me remettre et me renforcer pour être prêt pour Aragon Paul Denning – Team Manager: “C’estr très étrange d’avoir remporté notre première course de Superbike et d’une façon si dominante alors que le sentiment de Philipp Island reste si décevant. En tant qu’équipe nous sommes très désolés d’avoir laissé tomber Eugène dans la deuxième course alors qu’une victoire était à la carte. Nous ferons notre possible pour assurer cela la prochaine fois. L’autre déception est pour Alex qui a été si malchanceux de se disloquer la hanche dans sa chute Samedi matin , nombreux autres pilotes se sont crashés fortement et ont pu continuer sans problèmes. Sa blessure l’empêchait d’attaquer les virages proprement et inévitablement la difficulté dans les rétrogradages cause des erreurs en course. Le plus frustrant est qu’il était encore si rapide qu’il aurait pu continuer sa lutte. “Je dois une nouvelle fois remercier l’équipe et tous nos partenaires pour nous avoir permis de remettre la GSXR dans le cercle gagnant et au top de ses conditions., merci Eugene pour croire en notre projet et de piloter si agressivement et avec tant de precision et de desire de vaincre Phillip Island – eni FIM Superbike World Championship – Race One: 1. EUGENE LAVERTY (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI) 33’39.440: 2. Marco Melandri (Aprilia) +2.959: 3. Sylvain Guintoli (Aprilia) +3.034: 4. Davide Giugliano (Ducati) +6.972: 5. Loris Baz (Kawasaki) +11.132: DNF. ALEX LOWES (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI): Phillip Island – eni FIM Superbike World Championship – Race Two: 1. Guintoli (Aprilia) 21’34.034: 2. Baz (Kawasaki) +0.283: 3. Tom Sykes (Kawasaki) +1.103: 4. Giugliano (Ducati) +2.052: 5. Jonathan Rea (Honda) +4.951: 13. ALEX LOWES (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI) +19.694: DNF. EUGENE LAVERTY (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI): World Championship Classification: 1. Guintoli 41: 2. Baz 31: 3. Melandri 28: 4. Giugliano 26: 5. EUGENE LAVERTY (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI) 25: 15. ALEX LOWES (VOLTCOM CRESCENT SUZUKI) 3: