Racing

Teams

Team Repsol Honda MotoGP

PUIG is technical sponsor of Team Repsol Honda MOTOGP, lead by two of the best riders in the grid, and with the ambition to conquer again the title.

Pilotes

Marc Márquez

Two contenders to win the title

Marc Marquez

Marquez est un quadruple champion du monde (une fois en 125cc et classe MOTO2, puis à 2 reprises en MOTO GP), et fut le plus jeune pilote couronné roi de la première classe. Durant la saison 2014, il fut en tête des 10 premières courses de l’année, devenant ainsi le premier pilote à effectuer une telle performance depuis Giacomo Agostini en 1970. Marquez arriva ensuite au top des 3 courses additionnelles totalisant 13 victoires en 2014, remportant le titre en une seule saison, améliorant le score réalisé par le pilote Honda Repsol, Mick Doohan en 1197. La saison 2015 a été l’année de tous les challenges pour Marquez en MOTO GP , car il termina troisième, mais obtint tout de même 5 victoires, 9 podiums et 8 pole positions. Au cours du GP d’Australie de l’année dernière, Marquez remporta la 50è victoire de sa carrière, devenant le plus jeune pilote n’ayant jamais jamais atteint un tel palmarès. A juste 22 ans, il a récolté 58 pole positions, dont 3 sous le record.

 

Dani Pedrosa

 

Après avoir dominé les categories 125cc et 250cc, avec 3 titres de champion du monde consécutifs de 2003 à 2005, Dani Pedrosa est devenu l’un des plus grands pliotes dans l’histoire HONDA et a obtenu plus de podiums pour le constructeur Japonais qu’aucun autre pilote, avec un total de 141. Dani a également démontré son grand talent en catégorie reine, et depuis sa deuxième saison en MOTO GP il a fini dans les meilleurs chaque année. Très vite pendant la saison 2015, il surmonta une opération au bras et finit l’année avec une note élevée, remportant les courses Japonaise et Malaisienne atteignant le podium des 100 meilleurs lors de la course de fermeture de la saison à Valencia.

 

 

 

La moto

RC213V 2016

Basic concept of the 2016 RC213V continues as it has been applied since its introduction in 2012, with complying to the technical regulation changes including new tyre supplier and newly introduced Common Software

Le châssis: pour 2016, le châssis a été modifié dans sa rigidité et conçu pour atteindre une compatibilité optimale entre les courbes et la stabilité. Le châssis aluminium est ultra léger et procure les caractéristiques de rigidité et de solidité requis contenir ou délivré les plus de 180kw du moteur de la RC213V à la roue arrière. Autant que sa solidité, le châssis offre aussi un design suffisamment contrôlé pour une parfaite flexibilité pour améliorer l’adhérence des pneus.

Le moteur: nous avons adopté les 4 cylindres en V pour la RC213V pour exploiter la puissance maximum des 1000cc, 7 moteurs pour une durée de 18 courses. Nous avons revu tous les détails du nouveau moteur, le rendant plus léger, plus puissant et répondant à la demande du pilote.

Suspension: pour 2016, la RC213V est montée avec des suspensions OHLINS à l’avant et à l’arrière. En fournissant le lien essentiel entre la roue et le châssis, le travail des suspensions est de bien maintenir le pneu en contact avec la piste en procurant une adhérence maximum, la machine souffrant des milliers de chocs et de torsions à chaque tour. C’est un lien crucial dans la chaîne de la performance, et pour cette raison les pilotes Honda Repsol ont un technicien Ohlins qui leur est spécialement assigné.

Le carénage: le poids léger du carénage en fibres de carbone  joue un rôle très important pour la RC213V la rendant la plus aérodynamique possible. La RC213V 2016 a un carénage modifié pour atteindre une compatibilité et une performance maximum entre le maniement et sa résistance.

Les pneus: les pneumatiques MOTO GP sont fournis exclusivement par Michelin. Chaque pilote est autorisé à utilizer un maximum de 22 pneus slick, 14 pneus pluie et 6 pneus intermédiaires Durant chaque week end de grand prix.

Les freins: les freins en fibre de carbone sont fournis par BREMBO. Pour le frein arrière et le frein avant dans des conditions humides la RC213V repose sur des disques de freins en acier YUTAKA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations

Marquez back on podium in 2nd at Valencia, Pedrosa returns to speed before crashing uninjured from 7th

He helps Honda secure its 22nd Premier Class Constructor title during its 50th Anniversary racing in the division. Marc didn’t have a great start from the front row and found himself in fifth by the end of the first lap. He overtook Maverick Viñales for fourth position on the sixth lap and stuck close to Andrea Iannone and Valentino Rossi’s battle for second, while eventual race winner Jorge Lorenzo pulled a gap at the front. Marc improved his speed as the race progressed, and between laps 19 and 20 he passed the two Italians. As he began putting in a series of impressive lap times in the mid-1:31 range, he cut his gap to Lorenzo from 5.437 with 10 laps remaining to 1.185 seconds at the finish line. After making a strong comeback and displaying good speed during the Valencian GP, Dani Pedrosa escaped a turn 2 crash uninjured on the seventh lap of the race, when he was in seventh position. On Tuesday and Wednesday, the Repsol Honda riders will return to action for a two-day post-race test.

A torrential downpour just before the start of the MotoGP race caused a 20-minute delay and played a key role in today?s race at Sepang.

Marc Marquez was one of the victims of the tricky conditions as he crashed out of a battle for the podium and had to settle for 11th place at the finish. The reigning World Champion got off well at the start and ended the first lap in fourth position. He stuck close to the three front riders, comfortably matching their pace while the track was slowly drying and avoiding pushing too hard, in order to preserve the tyres for the final laps. Unfortunately, while chasing eventual race winner Dovizioso on lap 12, Marc crashed in turn 11. He bravely re-joined the race and recovered from 15th to an ultimate 11th-place finish. Hiroshi Aoyama had a complicated race as he didn’t start well and got stuck in traffic. He found himself in last position after the first lap and recovered a few spots to finish 16th.

Marquez crashes out of the lead, Hayden slides off while battling for seventh

The Spaniard was leading the race ahead of fellow Honda rider Cal Crutchlow, who took his second victory of the season. Crutchlow also gave Honda its seventh win in the last nine races and extended its advantage in the Constructors Championship to 33 points. Marc had gotten away well at the start, entering the first corner in second behind Pol Espargaro and wasting no time in attacking his countryman. He took the lead before the end of the first lap and was managing an advantage of over 2.5 seconds when he made a small mistake, braking slightly late into turn four and losing the front end on his RC213V. Nicky Hayden was in a great battle for seventh position with Scott Redding, Danilo Petrucci, Bradley Smith and Jack Miller when he touched with Jack at turn four on the penultimate lap and slid off the track. After packing up in Australia, World Champion Marc Marquez will make a stop in Indonesia on Tuesday to take part in a promotional tour before heading to Malaysia for the 17th and penultimate round of the season.

Marc Marquez crowned 2016 World Champion at Motegi

Marc got off to a brilliant start and immediately engaged in a fight for the lead with Jorge Lorenzo and Valentino Rossi. On the second lap he overtook the Italian at turn eight and began to pursue Lorenzo, taking over the lead on lap four. He immediately showed that he had the rhythm and speed to make a breakaway, putting in a series of laps in the 1’45 range and pulling a half-second gap on his countryman. Lap six brought the first major turn of events, as Rossi fell at turn seven and was forced to retire. Marc continued stretching his lead until Lorenzo also slid off, with five laps remaining. With his fifth win of 2016 and the 55th in his career (across all classes), Marc became the youngest rider in the history of the sport to earn five World Championships (125cc in 2010, Moto2 in 2012 and MotoGP in 2013, 2014 and 2016). Marc is also the only rider in any class to score points at every race so far this year. Today’s victory also extended Honda’s lead in the Constructors World Championship to 28 points, and it is the sixth Honda victory in the last eight races. Hiroshi Aoyama stepped in to replace Dani Pedrosa (who broke a collarbone in a fall on Friday and underwent successful surgery the following day) just on Saturday morning, and today he scored a single final point for his 15th-place finish.

Marquez equals Doohan?s record of 54 wins, taking a momentous home GP victory at Aragón

At just 23 years of age, Marquez brings his career tally to 54 wins, equalling Australian legend Mick Doohan. The only rider so far this year to win four races, Marc has extended his championship lead to 52 points over Valentino Rossi and 66 over Jorge Lorenzo, with four rounds to go. The race was incredibly challenging and close. Starting from pole, Marc fought hard to overtake Maverick Viñales and Lorenzo, taking the lead on the second lap. Soon after, a risky moment on lap three could have changed the outcome of his race; Marc almost lost the front in turn 7 and nearly crashed out. He saved it but dropped back to fifth. It took the Spaniard a few laps to calm down and begin his recovery; he overtook Andrea Dovizioso on lap five, Lorenzo on lap seven, Viñales on lap 10 and finally Rossi on lap 12. He pushed hard for a few laps to pull a gap and then managed the advantage until the chequered flag. Marc was joined on the podium by Honda Motor Director Shinji Aoyama, celebrating the fifth victory by a Honda rider in the last seven races and Honda extending its leading in the Constructor and Team standings. Dani Pedrosa struggled the entire race with lack of both front and rear tyre grip. In particular, he suffered an unusual degradation of the front tyre, which Michelin will promptly investigate. It was a pity Dani was not able to exploit the great potential he had displayed in the practice sessions, but his determination to fight hard allowed him to gain the 10 points that come with sixth place and to maintain his fourth place in the Championship standings.

Pedrosa prend superbe victoire à Misano, Marquez se bat, mais marque un quatrième positif

Le choix de Dani d'un front doux et Michelin combinaison de pneus de taille arrière avéré être le meilleur pour les conditions actuelles et pour son style de conduite, car il lui a permis de charger à travers le champ à un rythme incroyablement rapide et pour définir un nouveau record de piste de 1'32.979 sur le chemin de la victoire. À partir huitième sur la grille, il a terminé sixième à la fin du premier tour et progressivement amélioré sa vitesse au cours des 22 tours, dépassant Dovizioso, Viñales, Marquez, Lorenzo et enfin Rossi avant de franchir la ligne de 2,8 secondes d'avance sur l'italien est devenu le quatrième pilote Honda à remporter une course cette année.
Marc a eu une journée beaucoup plus difficile comme il a lutté avec son pneu avant dur, même s'il a réussi à maintenir un rythme similaire à meneurs Rossi et Lorenzo dans le premier tiers de la course. Néanmoins, quand son coéquipier Pedrosa lui passa sur les genoux de 14 ans, il a réalisé qu'il ne pouvait pas correspondre à son rythme et sagement réglé pour les importants 13 points qui viennent avec la quatrième place.
Dani Pedrosa 1er «Ce fut une grande course, et il a été un long temps depuis que j'ai eu ces sentiments. Même moi, je fus surpris par la performance que je mets aujourd'hui parce que je ne l'avais pas prévu d'aller si vite; nous étions fantastique. La clé a été le rythme; J'ai pu me frayer un passage, en particulier dans la partie finale, et être cohérent m'a permis de rattraper les coureurs à l'avant. Il est très agréable pour moi de prendre à nouveau une victoire, après tous les efforts déployés par ceux qui ont été avec moi dans cette saison difficile jusqu'à présent: ma famille, mon équipe et mes fans. Il a été très difficile, donc je suis très heureux pour tous. Aujourd'hui, je me suis bien amusé, même si j'étais un peu inquiet au sujet du choix du pneu avant parce que je ne l'avais pas utilisé dans des conditions chaudes. En fin de compte, nous étions concentrés et tout est allé très bien; ce fut une occasion que nous devions profiter de, et je pense que nous avons réalisé une grande victoire ".
Marc Marquez 4ème «La course d'aujourd'hui était compliqué et il était peut-être pas un de mes meilleurs jours. Je suis sorti avec un grand désir et je me sentais fort, capable de récupérer le terrain que j'avais perdu dans les premiers tours et se refermer sur Valentino et Jorge. Puis je vis que j'eu des problèmes avec le pneu avant, parce que je perdais beaucoup. Quand Dani m'a dépassé, j'ai essayé de le suivre, mais je voyais qu'il était plus probable que je crasher que la finition sur le podium, alors je me suis concentré sur la finition de la course. Nous devons continuer à améliorer, mais la chose positive est que nous ne avons perdu quelques points au cours d'un week-end qui avait été bon, mais que nous ne sommes pas en mesure de capitaliser sur la course. Maintenant, nous sommes très motivés pour l'Aragon ".

Marquez quatrième, Pedrosa cinquième GP britannique âprement disputée

Après la course a été interrompue au drapeau rouge au premier tour en raison d'une mauvaise chute impliquant Loris Baz et Pol Espargaró, Maverick Viñales a pris les devants sur le redémarrage tandis que Marc fendue en deuxième position, la tête d'un groupe qui comprenait Valentino Rossi, Cal Crutchlow, Andrea Iannone et Pedrosa. Après cinq tours Marc, Rossi, Crutchlow et Iannone a commencé un long combat pour la position de runner-up, en échangeant endroits plusieurs fois. Pedrosa, qui avait fait un pas en avant avec la mise en place de sa RC213V, les suivait de près.
Iannone est écrasé hors de la course au 13 e tour, laissant Crutchlow dans le deuxième. Rossi et Marquez engagés dans la bataille palpitante derrière lui, avec le pilote du team Repsol Honda a finalement pu tirer un fossé et commencer à courir le Britannique. Le duel subséquente a pris fin avec Marc en cours d'exécution de large à son tour, sept sur l'avant-dernier tour et re-joindre à la course en cinquième, puis dépasser Dani dans le dernier tour pour terminer quatrième.
Le paddock MotoGP dirige maintenant à Misano pour 13 rondes du Championnat, avec Marc en tête du classement sur 210 points, 50 claire de Rossi et 64 devant Lorenzo. Dani est cinquième avec 120 points. Honda est en fait conduit également à la fois le constructeur et le Championnat du monde par équipe Classifications.
Marc Marquez 4ème «Aujourd'hui était un de ces dimanches difficiles parce qu'il y avait de nombreuses façons d'aborder la course, avec de nombreuses options tant pour les pneus avant et arrière. Peut-être que nous avons eu de mal à l'avant, parce que nous avons choisi les pneus tendres, mais c'était ce que nous pensions était mieux avant la course. Je me suis rendu l'erreur une fois la course était en cours, et de là, je décidai de tirer le meilleur parti de la situation. Il est dommage que je suis allé large au freinage lors du combat pour la deuxième place, mais à la fin nous avons rectifié la situation très bien. Nous avons terminé quatrième et seulement perdu trois points de notre avantage global, qui est ce qui compte pour nous. "
Dani Pedrosa 5ème "Globalement, ce fut un week-end difficile en raison des conditions de piste. Il a toujours été froid, parfois avec de la pluie inclus, et nous avons jamais eu de soleil. Il était difficile d'obtenir une bonne idée pour les pneus car il n'y avait pas de caoutchouc prévue sur l'asphalte. Je choisis la combinaison douce-soft et je savais que j'avoir quelques problèmes dans les derniers tours, mais dans l'ensemble je pense qu'il était le meilleur choix pour le moment. Les bonnes nouvelles sont que nous avons fait un pas en avant en termes de résultats et nous avons retrouvé un peu plus de confiance, en particulier d'entrer dans les coins. Il y a encore des choses que nous devons améliorer, mais nous avons eu une course décente et définir quelques fois plus-raisonnables. Nous allons essayer de prendre les points positifs d'ici et de travailler sur le reste pour la prochaine course. "

Marquez prend fin cruciale sur le podium pour étendre Championnat avantage, Pedrosa 12

Jour de la course à Brno aube sous une forte pluie qui a arrêté environ une heure avant le début de la course MotoGP, laissant la piste complètement trempée et la forte possibilité d'une course drapeau à drapeau. Avec cela à l'esprit, Marc et Dani avec leurs équipes ont opté pour des pneus tendres de pluie, avant et arrière, un choix qui a prouvé moins idéal que la piste ne sécha assez pour recommander un swap de vélo.

Marc était le seul pilote sur le podium qui a couru à la fois sur l'option plus douce des pneus pluie, ce qui fait ressortir son talent et de la race artisanat. Après avoir franchi la ligne en premier à la fin du premier tour, Marc a dû céder la place à quatre Ducatis charge par derrière, mais il a réussi à contrôler l'écart et ne pas perdre trop de terrain. Il a également pris soin de gérer son usure des pneus en choisissant les lignes les plus humides, et après Crutchlow et Valentino Rossi aussi le passé, il a été en mesure de dépasser Andrea Iannone et Hector Barbera et prendre la troisième.

Avec Jorge Lorenzo hors des points, Marc a étendu son leadership dans le championnat à 53 points sur la deuxième (maintenant Rossi) et 59 sur Lorenzo.

Dani Pedrosa a connu une course très difficile. Il n'a pas eu un bon début de neuvième sur la grille et a terminé le premier tour en 12e. Dans la première phase de la course, il a réussi à garder le même rythme que son coéquipier et récupéré quelques positions, mais que la piste progressivement tarie, il a perdu la vitesse et juste réussi à terminer à la 12e place. Il maintient néanmoins la quatrième position dans le Championnat.

Demain, le team Repsol Honda prendra part à un test post-course d'un jour. Marc Marquez

3e


«Je suis heureux avec le résultat final parce que la chose la plus importante est que, aujourd'hui, je tendis avantage sur la deuxième place du classement général, comme je l'ai seulement laissé tomber quatre points à Valentino [Rossi] tandis que Jorge [Lorenzo] n'a pas marqué des points. Nous avons prouvé que nous sommes compétitifs à la fois dans des conditions sèches et humides. Cette année, nous travaillons comme des fourmis, ce qui, de nombreuses améliorations progressives et ayant une saison très complète sans changer notre état d'esprit. J'ai fait une erreur avec le choix des pneus, mais il est plus facile de juger les choses avec le recul. Peut-être le meilleur choix était le composé dur sur l'avant et à l'arrière, mais j'attendait une course drapeau à drapeau depuis la piste sèche normalement rapidement, ce qui n'a pas été le cas aujourd'hui. Quand je voyais qu'il y avait moins de 10 tours à faire et la piste était encore humide, je commençais à gérer mon usure des pneus. Je vis que [Cal] Crutchlow et Rossi ont un rythme plus rapide, donc je concentre sur mes autres rivaux et je peux dire que je gagné la bataille avec eux. " Dani Pedrosa

12


"Cela a été une journée décevante. En fait, je n'ai pas eu le bon feeling sur le mouillé aujourd'hui alors que normalement je suis assez rapide sous la pluie. Depuis le changement qu'ils ont fait sous la pluie pneu avant après Assen j'ai eu du mal beaucoup à être rapide et aujourd'hui mon principal problème était que la roue bloquée quand je freinais. Cela signifiait que je ne pouvais pas utiliser le frein avant pour arrêter le vélo, je suis forcé d'arrêter le vélo beaucoup avec le moteur mais évidemment j'était très lent et j'ai eu aucune chance. Nous ne cessons de travailler dur, nous espérons sortir avec une solution à la fois pour le sec et le mouillé ".

Marquez scores de précieux points, Pedrosa améliore sa vitesse

Marc, qui soigne une épaule meurtrie après avoir subi une lourde chute dans le FP3 d'hier, a obtenu un bon départ et est entré dans le premier virage en troisième position, mais a couru large et se trouvait en cinquième à la fin du premier tour. Il suivait de près le groupe de tête pour plus de la moitié de la course, le contrôle de Maverick Viñales derrière lui, mais après quelques petites erreurs, il progressivement perdu du terrain et sagement réglé pour une position de haut de cinq ans.

Dani est entré dans le premier virage en 10e et a dépassé Scott Redding au neuvième rang avant la fin du premier tour. Il a ensuite gardé un bon rythme jusqu'à la fin de la course, pas si loin des coureurs avant. Sur le chemin, il a récupéré plusieurs autres positions et a amélioré son feeling avec la moto.

En route pour la prochaine course à Brno dans le temps d'une semaine, Marc mène le championnat avec 181 points, 43 sur Lorenzo et 57 d'avance sur Rossi. Dani est quatrième avec 105 points, 33 derrière la position de runner-up dans le classement. Marc Marquez

5ème


"Après combien hier est allé, je suis content de la course d'aujourd'hui. Mon épaule ne fait pas de mal à tout moment pendant la course, donc pas d'excuses là-bas. J'aurais pris la cinquième position si elle était offerte à moi avant de commencer la course. Je savais que les Ducatis et Yamahas étaient rapides, cela a donc été le meilleur résultat possible et il est positif que nous avons seulement perdu cinq points par rapport à Lorenzo. Compte tenu des difficultés que nous avons eues, il était clair que notre objectif était de penser à la lutte pour le championnat. J'ai commencé agressivement, car il était le seul moyen d'essayer de se battre avec le groupe de tête, mais après avoir fait quelques erreurs que j'ai perdu le sillage et il était très difficile de se remettre de ça. " Dani Pedrosa

7


«Nous sommes allés mieux dans la course par rapport aux séances d'essais, que nous mettions en temps similaires aux coureurs à l'avant. Nous avions été un peu plus loin d'eux à l'avance ce week-end, mais aujourd'hui nous avons pris un pas en avant et c'est positif. Maintenant, nous devons continuer à travailler pour continuer à progresser à la prochaine course, qui sera le week-end prochain en République tchèque ".

Sensational seventh Sachsenring win for Marquez; Pedrosa fights back to sixth

Marc has therefore maintained his perfect record at the Sachsenring, winning the German GP from pole for the fourth year in a row in the premier class, the seventh across all classes, only leaving fellow Honda RC213V rider Cal Crutchlow the satisfaction of setting the fastest lap on his way to the second step of the podium. With heavy rain intermittently hitting the Sachsenring into the afternoon, the MotoGP race was declared wet and teams prepared for the high probability of another flag-to-flag GP. The choice of a front Michelin rain super soft, the same tyre chosen by almost the entire grid, didn’t prove to be the best one for Marc, who progressively lost ground from the front in the first phase of the race, dropping back to ninth position after an excursion in the gravel in turn 8. But the track was drying, and Marc had planned a strategy with the team for such a case: switching to slick tyres as soon as conditions were safe enough to allow it. And so he did, entering the pit and changing bikes on lap 18. He was careful in the first few laps after that but quickly began recovering ground and positions from 14th place. The Spaniard was already sixth and chasing the front riders when they pitted to swap bikes. It was on lap 24 that Marc, second at that point, quickly overtook Jack Miller and assumed the lead in the race, finally crossing the line with almost a 10 second advantage on runner-up Crutchlow. Dani Pedrosa was able to maintain a fast pace in the first and wetter part of the race, recovering ground from tenth on the grid to sixth before changing bikes on lap 22. He re-entered the race in ninth and overtook Hector Barbera, Miller and Valentino Rossi to score a solid sixth-place result. With today’s win, Marc extends his leadership in the Championship to 48 points over Jorge Lorenzo and 59 over Rossi; Dani, fourth in the standings, reduces his gap to Rossi to 15 points.

Une deuxieme place magnifique pour Marquez au Dutsch TT sous un temps complique

La loterie qu’est la course MOTO GP dans des conditions si difficiles ont exclu la possibilité d’un podium pour Dani Pedrosa qui termina 12è après être tombé au 1er tour après le redémarrage de la course pour des raisons de météo. Le TT Assen débuta initialement environ 1 heure après 15 minutes de pluie battante qui avait fortement innondé la piste. Marc fit le choix d’un pneu pluie arrière en dur tandis que Dani opta pour la version plus souple. Ce fut en effet la meilleure solution, car bien que Marc réussissait à conserver un rythme suffisant pour garder sa quatrième position dans la première partie de la course, Dani fut capable de récupérer du retard après que la pluie a recommencé à tomber. Il venait juste de dépasser son co équipier lorsque les conditions devinrent si compliquées que la direction de la course décida de hisser le drapeau rouge au 15è tour. Cela signifia que la nouvelle grille de départ pour les 12 tours restants était déterminée par la classification au dernier tour (tour 14), avec Marc en 5è et Dani en 6è position. La deuxième course débuta à 15h et les 2 pilotes HONDA REPSOL sortirent avec des pneus arrières tendres de pluie. Marquez commença très bien entrant dans le premier virage, mais il le prit un peu trop large et repassa troisième derrière Andrea Dovizioso et Valentino Rossi . Après que les 2 Italiens soient tombés devant lui et que Miller l’eut rattrappé , Marc s’est correctement ajusté pour atteindre les 20 points cruciaux qu’il obtiendrait avec la deuxième place, améliorant ainsi sa place de leader du championnat de 24 points au-dessus de Jorge Lorenzo et de 42 sur Rossi. Comme beaucoup d’autres, Dani fut trahi par ces conditions difficiles et tomba au 1er tour après le nouveau départ. Il rejoignit la course avec détermination et put terminer 12è et reste 4è à la classification avec 17 points de moins que Rossi. Marc Marquez (2è) La course d’aujourd’hui fut une de celles au cours de laquelle vous pouvez perdre beaucoup de points ou bien les gagner, et vous pouvez affronter cela avec 2 types de mentalités : soit vous prenez de gros risques pour avoir les meilleurs avantages, ou vous vous focalisez à terminer la course dans le but de perdre le moins de points possibles. La 2è était celle que le team m’a répété au moins 40 fois aujourd’hui, et c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai essayé de rester au top five pour ne pas perdre trop de points contre Rossi et essayé de ne pas faire trop d’erreurs pour terminer la course. Au début de la 1ère course je ne me suis pas senti à l’aise, mais j’ai finalement été capable de récupérer. Je pense que d’avoir stoppé la course fut une bonne décision car ça serait devenu trop dangereux. A la deuxième course J’ai débuté en pensant à pousser un peu plus, mais tout le monde allait déjà très vite et j’ai décidé de ne pas suivre Dovizioso et Rossi qui allaient trop vite. Néanmoins tous deux tombèrent un peu plus tard, lorsque j’ai vu Miller collé derrière moi , j’ai su qu’il allait vers sa première victoire, j’ai donc préféré le laisser passer et conserver 2 secondes de battement entre nous, comme une caution pour la 3è place. J’ai fait cela car avec Lorenzo si loin derrière et Rossi hors de course , la deuxième place était aussi bonne qu’une victoire. Au bout du compte, nous quittons Assen avec un gros avantage. Dani Pedrosa (12è) Ce fut un week end assez compliqué mais des courses comme celle d’aujourd’hui sont une vraie loterie. A la première course il semblait que la stratégie d’avoir le pneu souple était la bonne. Au 1er lorsque la piste séchait, j’allais plus doucement, mais lorsqu’il s’est mis à pleuvoir j’ai augmenté mon rythme très rapidement tandis que les autres étaient en désavantage. Toutefois ce fut lorsque la direction décida d’arrêter la course, je me sentis peu chanceux, car je me suis dit que choisir une autre stratégie n’aurait pas été bénéfique. A la deuxième course j’avais un nouveau pneu arrière sans trop de grip. Ce fut un grand prix difficile mais nous essaierons de trouver de meilleures solutions pour la prochaine course et retrouver nos sensations dans le but d’aller plus vite.

Marquez and Pedrosa achieve great and emotional double podium finish in home race

Marc, who today reversed his race number to the “39” of Salom, earned second position after a long and fair duel with Valentino Rossi, which saw the Honda rider closely chasing the Italian for 15 laps before engaging in an exciting battle for the victory five laps from the end. The pair overtook each other several times before the penultimate lap, when a small mistake by Marc allowed Rossi to pull a little gap. With the tyres put to a severe test by the higher temperature compared to yesterday, and with faultless Jorge Lorenzo out of the race after a collision with Andrea Iannone, Marc wisely settled for second and for 20 very important points, which put him in the leadership for the Championship ahead Lorenzo, Rossi and Pedrosa. Contrary to his teammate, who raced on hard-front hard-rear Michelin tyres like most of the other riders, Dani opted for a medium-rear hard-front choice, which proved to be the right one for him. He got a brilliant start from the front row but wasn’t able to keep the advantage into the first turn, finding himself in fourth position. He soon overtook Iannone but was passed by Rossi, who was charging from the back. Dani was then involved in a tough duel for fourth with Maverick Viñales, and by the time he got the better of that and then passed Lorenzo for third, he had already lost close contact with Rossi and Marc at the front. Tough he was able to keep a very fast pace, he couldn’t close the gap with the front pair. The Repsol Honda Team will remain in Montmeló tomorrow for a one-day post-race test.

Positive podium for Marquez at Jerez, fourth place for Pedrosa

Dani made one of the best starts from row three and was able to put his RC213V into third within just a few corners, before his teammate moved past him at the end of the first lap. From then on, with air and ground temperatures much higher than over the previous days, the race hinged largely on tyre-wear management, with the leading trio of Rossi, Lorenzo and Marquez all on the same hard front and medium rear tyres, basically keeping the same respective positions through the entire race. On the podium, Marc showed the Japanese flag in support of the Kumamoto earthquake victims. The precious points gained today by the Repsol Honda men mean that Marc retains the lead of the Championship standings while Dani moves up to fourth. A post-race test is scheduled for tomorrow, 25 April. Marc Marquez 3rd “Honestly, today Valentino [Rossi] was on another level, like I was in Austin, and the most important thing is that today we accepted finishing third in the race. I learned a lot from last year and I didn’t want to make a mistake. I was very focused from the start and I tried to ride strongly and stay with Jorge [Lorenzo], but I could tell that with the higher track temperatures - 11º C higher than yesterday - it was very difficult for me to manage the front tyre well. I almost crashed several times, so in the end I made a difficult decision in front of our fans, as we preferred to secure 16 points that will be very positive at the end of the season, which is very long. We must have patience until we take a step further with the bike’s acceleration and find something else that allows us to fight for the win.” Dani Pedrosa 4th “We knew it would be a difficult race and we got the position we knew was possible, because the whole weekend the front three were faster than us. I started well, riding hard in the early laps. Then I saw I had difficulties with both the front and rear tyres. I concentrated on keeping my position and I rode at a safe pace so as not to make the rear tyre go off too much as well. I saw that Aleix [Espargaro] was recovering ground on me, but I had him under control and was only focusing on preserving the tyre. Near the end, when I didn’t have him on me, I decided to pick up the pace again. I was able to escape and get closer to Marc [Marquez], so perhaps pushing so hard at the start cost him in the end. Tomorrow we have a test in which we will try to work and improve my feeling on the bike.”

Marquez takes impressive win as Pedrosa crashes out battling for the podium

Marc led from the beginning of the Texas weekend, finishing first in every practice, earning pole position and finally leading the race from the start to the chequered flag, setting the fastest lap of the race at 2’04.682 on lap 11. With this success, Marquez overtakes Kevin Schwantz in number of victories in the premier class, with 26, while Honda now leads both the Constructor and Team standings. It was a masterful victory, the result of his particularly good feeling with the track and the good teamwork performed in the garage. After today’s warm-up in fact, the Spaniard, together with his team and Michelin technician, chose to race with a medium rear/soft front tyre combination that proved to be successful. Dani Pedrosa got a good start from the third row to slot into fifth place by the end of the first lap. He moved past Rossi on lap two before the Italian crashed out of the race, and passed Aleix Espargaro on the third lap. Dani was able to keep a very competitive pace and set the third fastest lap of the race at 2’04.950, and was closely chasing Dovizioso and Lorenzo, preparing to battle for second position, when he lost the front while braking into turn one on lap seven. He crashed, and in doing so, he unfortunately took out a blameless Andrea Dovizioso. After rushing to check that the Italian was unhurt, Dani remounted his bike and re-joined the race but was forced to retire on lap 11 due to damage to his bike. With two demanding back-to-back flyaway races behind them, the MotoGP field will be back in action in less than two weeks’ time at the Jerez GP, the first race of 2016 on European soil.

Fantastique victoire pour Marquez, Pedrosa sur le podium

Avant le depart, il avait été établi qu’une course sèche serait de 20 tours drapeau à drapeau, avec un changement de moto à la fin des tours 9, 10 ou 11. Marc et son partenaire Dani Pedrosa ont très bien commencé, mais tandis que Marc se fit une troisième place à son premier tour, Dani fut largement poussé par un autre pilote au 1er virage et se retrouva collé au second groupe, incapable de garder le contact avec l’avant. Marc prit la tête au 2è tour en passant devant Rossi et Dovizioso, puis fut engagé dans une bataille frissonnante avec Rossi pour la première position avant le changement de moto. Au tour 10, il rentra dans les stands devant l’Italien et rejoignit la piste en tête. Sur sa deuxième moto, Marc fut à une rapidité que personne n’aurait pu égaler, et en 5 tours il creusa l’écart qui lui permit de passer confortablement la ligne avec un avantage de 7.6 secondes. Bien que le rythme de Dani ne fut pas aussi rapide qu’il l’aurait souhaité, il sut resté serein et concentré, et avec Viñales, Dovizioso et Lannone tombèrent tous, il put ainsi sécuriser la 3è marche du podium et prendre la troisième place au championnat.Titré à Austin pour la 3è étape, Marc mène à present le championnat de 8 points sur Rossi et de 14 sur Pedrosa.

Podium finish for Marquez in Qatar, Pedrosa fifth

Marc didn’t get a great start from the front row and found himself fifth at the end of the first lap, behind Iannone, Lorenzo, Dovizioso and Rossi. The Repsol Honda rider overtook Rossi on lap three for fourth and advanced to third a few laps later, when Iannone crashed out. A close battle among the top four riders ensued, with Marquez and Dovizioso tussling over second in the final laps. In the end, Marc was pleased to take a solid and well-earned third-place finish. Dani, who contrary to his teammate had chosen a soft rear tyre, had started well from row three and then controlled Maverick Viñales from start to finish for fifth position. Like Marquez, Pedrosa was content to bring home decent points at a circuit that had proved challenging for him. Both riders look forward to round two in Argentina in two weeks. This is the 40th time Marc has stood on the podium since he entered the MotoGP class (an impressive 72,7% of the 55 races he has campaigned thus MotoGP), equalling the number of premier-class podium results achieved by two-time 500cc World Champion Barry Sheene.

PUIG Team Honda Repsol MotoGP sponsor

PUIG mettra toutes ses compétences et expérience pour fournir l’équipe des meilleures bulles et pour réussir à nouveau le championnat du monde MOTOGP.

VICTOIRES

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

      Champion du monde de British Superbike avec LEON HASLAM

      Champion du monde de Supersport 300 avec ANA CARRASCO

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec ALEX RINS – TEAM PAGINAS AMARILLAS HP40
    • Champion du monde de MOTO3 avec ALEX MARQUEZ – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0
    • Champion du monde MOTO2 avec POL ESPARGARÓ – TEAM PONS TUENTI HP40

      Vice-champion du monde MOTO3 avec ALEX RINS – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0

    • Champion du monde de MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM CATALUNYA CAIXA
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL CATALUNYA