Racing

Teams

Team Crescent Fixi Suzuki WSB

Puig continue une année de plus comme sponsor technique du Team Crescent Fixi Suzuki en WSB, mené par deux importants pilotes Leon Camier et Jules Cluzel qui piloteront deux GSXR1000

Pilotes

Leon Camier et Jules Cluzel

Jeunesse et d'expérience

La moto

Suzuki GSX-R1000

Caractéristiques techniques

Engine: Yoshimura-tuned 998.6cc, 4-stroke, 4 cylinder, liquid-cooled, DOHC, 16-valve, TSCC
Engine management: Motec
Power: Over 220bhp
Estimated top speed: 325kph
Bore & stroke: 74.5 x 57.30mm
Ignition: Motec
Exhaust: Yoshimura 4 into 1
Fuel system: Keihin
Lubrication: Wet sump
Transmission: 6-speed constant mesh
Final drive: Tsubaki 520 Race Pro
Wheelbase: 1440mm
Weight: 165kg
Front suspension: Ohlins FGR200 upside down telescopic forks, 42mm
Rear suspension: Ohlins RSP40 single shock
Front brakes: Brembo twin disc 320mm, 4-piston calliper
Rear brakes: Brembo single disc 218mm, 2-piston caliper
Wheels: Marchesini 16.5 x 3.5in (front), 16.5 x 6.25in (rear)
Tyres: Pirelli
Fuel tank capacity: 23 litres

Informations

Sixième étonnant pour Philippe le Monde Superbike débuts

Philippe a obtenu un solide début de la troisième ligne et par recouvrement de deux ans, il était en huitième . Il a ensuite obtenu dans un rythme harmonieux et cohérent sur ​​son Yoshimura alimenté Suzuki GSX- R avant de passer à la sixième place par lap- six. Philippe a tiré un écart dans le groupe suivant , mais c'était trop loin de retard sur le peloton avant de faire tout dans des chemins , donc continué avec un solitaire - mais impressionnante - course pour diriger sa machine à la sixième place au drapeau à damier , pour compléter un succès premier week-end pour le Suzuki Endurance Racing Team . Régnant Champion du Monde d'Endurance de Suzuki - qui remplaçait le blessé Leon Camier - avait montré son potentiel dans la première course après s'être élancé de la neuvième position sur la grille , puis de s'impliquer dans une bataille de cinq -rider pour la sixième place . Philippe avait l'air à l'aise dans la bagarre et c'était dur -sur-Le -talons de Toni Elias quand l'Espagnol s'est écrasé en prenant la Suzuki -man avec lui. Comme les deux sont venus à une halte Elias inexplicablement protesté avec Philippe pour quelque chose qui était clairement sa faute. Le Français avait l'air étonné , mais rapidement remonté et a continué à pousser fort , avant de finalement prendre 13ème au drapeau, Jules Cluzel a eu deux courses qu'il a été très déçu avec à son circuit m de la maison 4,411 . À partir du 12 sur la grille de la première course , il avait fait quatre places d'ici la fin du premier tour . Il a beaucoup insisté sur le tour suivant , remontant à la sixième place et la fermeture sur le groupe de tête . Malheureusement pour le Français lui sa recharge rapide coût cher comme il s'est écrasé lourdement sur ​​les genoux de trois apportant sa course à une fin précoce . Deuxième course de Cluzel a suivi une tendance similaire à celle il a de nouveau fait son chemin à travers le terrain pour se rapprocher de son coéquipier Philippe et semblait être une chance de se battre pour la sixième , mais il a de nouveau glissé sa machine et se glissa dans le gravier . Il était capable de re- monter et continuer la course, mais toute chance d'une haute finition avait disparu et Cluzel a dû se contenter de la 14e place . Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu sous la menace constante de la pluie à partir de certains ciel très menaçants , mais une grande et bruyante foule Français ont eu droit à une exposition magistrale de la circonscription de Tom Sykes . L'Anglais a eu deux victoires , signe le meilleur temps dans les deux courses et a remporté le deuxième événement de plus de 11- secondes pour renforcer son avance en tête du championnat. Le paddock du Monde Superbike va maintenant se diriger vers Jerez en Espagne pour la phase finale du championnat le dimanche 20 Octobre, quand FIXI Crescent Suzuki sera l'espoir d'accueillir Camier retour à l'action après sa mise à pied en raison de la blessure qu'il a subi en Turquie. Vincent Philippe : " Quel super week-end ! Pour que tout d'abord je dois remercier tout le personnel de l'équipe et surtout les mécaniciens. Tout le monde m'a beaucoup pour être en mesure de comprendre le vélo , la suspension , l'électronique et les pneus , en fait, dans chaque aspect a aidé . C'est une moto fantastique et une équipe fantastique et il a été facile pour moi d'apprendre tout cela et je me sens bien sur la moto . J'ai poussé dans la deuxième course - pas trop - et je suis tellement heureux avec le résultat. Dans la première course, il était un très bon combat et grand à la bataille avec les meilleurs riders et c'était une honte ce qui s'est passé , mais qui est en course . Dans la deuxième course, il valait mieux pour moi car avec mon style ce genre de combat n'est pas ce que je suis habitué et j'ai besoin de plus d'expérience , alors quand j'étais seul , il était facile pour moi de piloter comme je le voulais. Il a été un bon week-end et j'ai eu beaucoup d'expérience de celui-ci . Je voudrais monter le FIXI Crescent Suzuki à nouveau , mais sinon c'est ok , parce que cela a été un bon cadeau de l'équipe et de Suzuki France, et merci tout le monde ! " Jules Cluzel : "Cela a été le pire week-end de l'année pour moi . Les conditions ont été horrible pour moi et je pense que nous avons besoin de conditions plus sèches pour améliorer la moto , parce que je me bats beaucoup dans les virages lents dans les derniers instants . Nous n'avions qu'une seule véritable séance sec tout le week-end et il a rendu difficile pour moi. J'ai chuté dans la première course lorsque j'ai fait une erreur parce que j'étais trop vite et j'ai essayé de tourner et je suis allé tout droit. Dans la deuxième course , j'ai perdu du temps dans certaines lignes droites et j'ai essayé difficile à suivre , mais encore une fois j'ai chuté et a dû recommencer. Je pense qu'il était possible de terminer en sixième ou septième , mais parce que j'ai perdu l'avant c'est tout. " Vincent a eu un bon week-end , il connaît la piste vraiment bien dans ces conditions et il fait un excellent travail à la session sèche trop . Il est bon pour l'équipe d'avoir un bon résultat, mais je savais que c'était possible pour moi de faire un meilleur résultat que je l'ai fait , je suis déçu à ce sujet. Je tiens aussi à remercier Suzuki France pour tout le soutien qu'ils nous ont donné ce week-end , c'était super avoir ici " . Paul Denning - Team Manager : "A la fin d'un week-end difficile - comme c'est souvent le circuit de Magny -Cours - la première chose à dire, c'est le merci et félicitations à Vincent, qui a dépassé toutes nos attentes. Il n'avait jamais piloté la moto , jamais utilisé les pneus Pirelli et du vendredi a été immédiatement exécuter un bon rythme et a lutté avec acharnement dans les deux courses avec certains des meilleurs coureurs Superbike dans le monde - il a largement mérité son top -six fini dans la deuxième course . « Jules a commencé une course très agressive de la 12e place sur la grille , il a immédiatement amélioré sa position et a essayé de chasser le peloton de tête avant qu'il ne s'écrase . Son accident était absolument énorme et l'équipe a fait un travail incroyable pour reconstruire le vélo et il est parfait pour la course à deux - donc merci à eux pour leur expertise et leur professionnalisme. Malheureusement Jules n'était pas en mesure de tirer le meilleur parti de celui-ci et un simple glissement -off signifiait qu'il n'était pas en mesure de se battre avec Vincent pour le top six . Je pense que Vincent a donné une autre indication du potentiel du courant FIXI Crescent Suzuki Superbike aujourd'hui et qui nous aide à être positif pour l'avenir. " Magny -Cours - eni FIM Superbike World Championship - Course One: 1 . Tom Sykes (Kawasaki ) 29'38 ​​.830 : 2. Sylvain Guintoli (Aprilia ) 2,146 3. Eugene Laverty (Aprilia ) 10,643 4. Davide Giugliano (Aprilia ) + 15.687 5 . Marco Melandri (BMW) 23,573 13. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) +1'07 .176 : DNF: JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) : Magny -Cours - eni FIM Superbike World Championship - Course Two : 1 . Sykes 34'36 .149 : 2. Laverty 11,091 : 3. Guintoli 11,337 : 4. Giugliano 23,008 : 5. Chaz Davies ( BMW ) 25,724 6. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) 34,762 : 14: JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) +1'10 .346 : Championnat du Monde Classification: 1 . Sykes 411 : 2. Laverty 374 : 3. Guintoli 373 : 4. Melandri 339 : 5. Davies 270 : 10. JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) 162 : 12. LEON CAMIER ( FIXI Crescent Suzuki ) 114 : 22. Vincent Philippe ( FIXI Crescent Suzuki ) 13:

Super-septième à un mouvementée Laguna Seca pour Cluzel

Le nouveau calendrier mondial Superbike signifie que la course a été exécuté sur un samedi à cet événement en Amérique et il s'est avéré qu'il est devenu encore plus mouvementé que prévu alors que la course de 26 tours a eu trois départs , après une série d'incidents qui ont provoqué deux rouges drapeaux . La première course a été arrêtée après six tours effectués quand une moto a percuté la barrière de sécurité , provoquant une crevaison dans l'une des clôtures de l'air qui entoure le circuit m Seca 3610 Laguna. La course a été arrêtée et un redémarrage ordonné pour les 20 - tours restants . Cela aussi était alors interrompue au drapeau rouge pour un incident similaire , conduisant à un troisième départ que ce serait plus de 12 - tours. Cluzel a commencé la course de la huitième position sur la grille - la position qu'il occupait au moment de la course précédente a été arrêté - et par tour - trois ans, il avait déménagé à la septième place , mais dans ceux deux premiers tours, il avait perdu beaucoup de temps et était incapable pour combler l'écart sur ​​le top six . Il a fait une course solitaire pour les tours de la fin , mais a gardé un rythme régulier et cohérent pour consolider sa position et estime que les données qu'il a recueillies auprès de la course tronquée d'aujourd'hui vont l'aider dans l'événement 26 tours de demain . Blake Young a donné un bon compte rendu de lui-même lors de ses débuts FIXI Crescent Suzuki , en tant que pilote de remplacement pour les blessés Leon Camier . Young a été en mesure de bénéficier des arrêts car il lui a permis de continuer à faire de petits ajustements à sa machine et obtenir plus d'opportunités de course de commencer sa Suzuki GSX- R . Dans la troisième version de la première course , Young a commencé à partir du 13 sur la grille - et l'amélioration de sa position de qualification de 17 - et alors pourchassé et a adopté l'usine de Honda montée régulière Superbike Michel Fabrizio se déplacer en 12e place , un poste qu'il a occupé à le drapeau . Young a été content de ses efforts et estime que aujourd'hui lui donnera plus de confiance avant la course de dimanche . La séance d'aujourd'hui a eu lieu sous un soleil radieux sous un ciel bleu avec des températures de l'air atteignant 27 ° C. Tom Sykes Kawasaki a remporté la victoire pour augmenter son avance en tête du championnat. Demain aura lieu la deuxième course du week-end débuteront à 14h00 heure locale ( 22h00 BST) , lorsque les deux FIXI Crescent Suzuki garçons vont chercher à apporter de nouvelles améliorations et pousser pour de meilleurs résultats. Jules Cluzel : «Dans la Superpole de ce matin , nous avons amélioré le sentiment de la moto beaucoup et le seul problème que j'ai eu au cours des trois sessions , c'est que je n'avais pas de pneu de qualification pour la session finale , donc je ne pouvais pas pousser à améliorer mon temps. Les qualificatifs ne fonctionnent réellement que bien pour nous et j'ai fait mon meilleur chrono avec un pneu de course de toute façon . J'ai été très heureux, mais avait encore quelques questions sur l'endroit où nous pourrions améliorer , mais la bonne chose à propos Aujourd'hui, c'était le trois départs pour la course parce que nous avons pu essayer des choses différentes à chaque fois. Dans la première partie , il n'était pas très bon et je n'étais pas vraiment heureux, mais dans la deuxième course nous avons amélioré les chronos et les choses se sentaient plus facile , même si je perdais l'avant beaucoup, donc dans la troisième sortie , nous avons amélioré , mais il a fait quelques autres problèmes pour nous! Nous avons quelques bonnes données et je pense que nous pouvons améliorer davantage demain . J'ai perdu peut-être deux secondes dans les deux premiers tours de la course finale - peut-être plus - et je ne pouvais pas prendre le premier groupe , mais je n'ai pas perdu plus de temps pour les gars qui étaient devant moi , je pouvait encore les voir si j'étais heureux. Je pense que nous avons quelques bonnes choses à améliorer et que ceux-ci ne seront pas trop difficile à améliorer . " Blake Young: " Comme les gars de l'équipe diraient « c'était vraiment très agréable aujourd'hui ! ». Sérieusement , il a été une expérience formidable et je suis heureux d'être sur le circuit de la FIXI Crescent Suzuki GSX- R - Je me sens à la maison sur elle déjà . La course a travaillé plus en ma faveur que c'est probablement jamais pu avoir avec tous les drapeaux rouges. Vous n'aimez jamais les voir parce que cela signifie que les gens pourraient éventuellement être blessé, mais il semblait que tous les gars se sont levés et ont été très bien. Les drapeaux rouges nous ont donné le temps de faire des ajustements pour la moto et avec tout le monde nous avons pris la moto mieux. J'étais tellement heureux avec le travail de l'équipage a fait aujourd'hui et je ne peux pas les remercier assez . Tous les gars ici sur l'équipe aimerions évidemment un meilleur résultat - et donc aurais-je - mais nous allons prendre 12 aujourd'hui et voir si nous pouvons l'améliorer demain. " Paul Denning - Team Manager : «Aujourd'hui, c'était la première fois que World Superbikes essayé le format du samedi course et il a certainement été riche en événements ! Nos deux gars fait des travaux très solides dans les trois que la course commence et il a bien fonctionné pour Blake qui a eu l'occasion de s'arrêter et de considérer le réglage de la GSX- R et comment il pourrait l'adapter davantage à adapter son style comme il est devenu plus familier avec le vélo. «Le résultat final de la septième à Jules était bien méritée et pour un rookie Superbike pour sa première visite à Laguna , l'équipe est très heureuse de ses efforts. Nous ne faisons que perdre une petite quantité pour être en mesure de courir avec le groupe de tête -six et j'espère que nous pourrons travailler sur le réglage et peut-être le choix de pneus pour faire du vélo un peu plus facile pour lui. Basé sur le potentiel Jules a montré aujourd'hui que nous allons lui donner le meilleur coup possible. " Laguna Seca - eni FIM Superbike World Championship - Course One: 1 . Tom Sykes (Kawasaki ) 16'55 .703 : 2. Chaz Davies ( BMW ) 1,253 3. Eugene Laverty (Aprilia ) 2,454 4. Marco Melandri (BMW) 2,650 : 5. Sylvain Guintoli (Aprilia ) 3,430 : 7. JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) 9,134 12 . Blake Young ( FIXI Crescent Suzuki ) 21,767 :

Paire de sept de Cluzel en Turquie

Cluzel battait pavillon pour l'équipe Fixi Crescent Suzuki suite à la blessure de Leon Camier et le retrait ultérieur plus tôt dans le week-end et en course un seul coureur de l'équipe a terminé septième louable après une course longue bataille avec Davide Giugliano . La paire changea de position plusieurs fois pendant la course, avant de l'arrière -grip de l'homme Suzuki a commencé à aller et il s'installe pour un septième position sûre au drapeau. Course - deux ont eu un thème similaire comme le Français s'en est tiré avec un groupe de tête , mais une erreur de tour -cinq ai vu courir large dans le premier virage et perd la remorque. Il regroupa avant de passer Giugliano pour la septième , puis s'est impliqué dans une bataille pour la ligne avec Leon Haslam . Cluzel a été adoptée par le pilote Honda , mais a immédiatement pris la place arrière et a ensuite tenu à septième tout le chemin à la ligne d'arrivée en produisant des chronos impressionnants et cohérente sur son Yoshimura alimenté GSX- R . Ses résultats se déplacent aujourd'hui lui jusqu'à la neuvième place du championnat, une position qu'il tentera d' améliorer que la saison tire à sa fin . FIXI Crescent Suzuki était tombé à un cavalier aujourd'hui en raison de l'énorme accident de Camier et l'exploitation résultant de vendredi. Il a été réadmis à l'hôpital souffrant de déshydratation aujourd'hui , mais se remet bien de cela et séquelles de l'intervention chirurgicale. Camier envisage de retourner à son domicile en Andorre demain pour commencer une routine de réadaptation intensive dans le but de se mettre en forme pour la dernière course de la saison à Jerez. Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions chaudes et ensoleillées avec des températures de piste atteignant 40 ° C. Eugene Laverty a remporté la victoire dans les deux épreuves . FIXI Crescent Suzuki et le reste du champ Monde Superbike vont maintenant se diriger à travers l'océan Atlantique pour la prochaine manche du championnat , qui aura lieu à Laguna Seca en Californie , en Amérique le dimanche 29 Septembre . Jules Cluzel : «Cela a été un week-end très intéressant dans son ensemble. J'ai été un peu déçu par la première course car j'avais le sentiment que je pouvais me battre pour la cinquième place . Je me suis battu un peu avec les autres gars pour ce poste , mais à la fin je n'ai pas pu passer. Pour la deuxième course, nous avons eu beaucoup plus de données et avions fait beaucoup plus de tours si nous avions plus d'informations. Nous avons fait de grands changements dans le châssis et j'ai senti quelques différences, mais elles n'étaient pas si faciles à comprendre. J'ai fait quelques erreurs dans la course et j'ai fait quelques bons chronos , mais le point vraiment intéressant, c'est la dernière partie de la course. J'ai essayé d'être plus calme et de comprendre comment la traction fonctionnait et comment la moto était différente. Cela a aidé à apprendre comment le vélo pourrait être mieux et moi aussi . Je crois que je comprends maintenant beaucoup plus et je suis impatient de la prochaine course parce que nous avons plus d'informations et je vais avoir le temps de penser à ce week-end . Je suis heureux avec deux septièmes places , mais j'ai eu le sentiment que nous pourrions être plus fort - Je dois maintenant améliorer la prochaine fois " Paul Denning - Team Manager : « Jules a travaillé vraiment dur aujourd'hui et partit à un niveau très compétitif , l'écart chrono pour les gars sur le podium n'était pas si grand, mais ce qui lui a coûté la chance de se battre pour une place parmi les cinq premiers étaient les erreurs dans les deux courses - peut-être seulement essayant trop dur dans les mauvais endroits . Toutefois, il a été très positive qu'il était en mesure de re - groupe , re- trouver son rythme et d'apprendre aussi beaucoup sur quelques nouveaux réglages électroniques qui il a travaillé avec ici, à Istanbul . Même si nous sommes un peu frustrés par les positions , Jules aimait le vélo aujourd'hui et certainement beaucoup appris et il est un état ​​d'esprit positif pour le voyage aux Etats-Unis . "Run ridicule de Leon de malheur se poursuit et même après une opération réussie , il s'est retrouvé à l'hôpital aujourd'hui . Il avait une déshydratation sévère et quelques séquelles désagréables du processus chirurgical. La mise à jour est qu'il repose maintenant et d'être très bien soigné . Merci à l'équipe médicale de l'hôpital Anadolu pour leur soin et à nos confrères de Groupe Courtage Doodson pour leur aide rapide et très utile pour obtenir Leon dans les meilleures conditions et en prenant soin des arrangements " . Istanbul - eni FIM Championnat du Monde Superbike - Course One: 1 . Eugene Laverty (Aprilia ) 34'57 .650 : 2. Marco Melandri (BMW) 2,009 3. Tom Sykes (Kawasaki ) 3,432 4. Sylvain Guintoli (Aprilia ) 3,919 : 5. Davide Giugliano (Aprilia ) 15,830 : 7. JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) 16,921 : Istanbul - eni FIM Championnat du Monde Superbike - Course Two : 1 . Laverty 34'58 .775 : 2. Sykes 1,708 : 3. Guintoli 4,052 : 4. Melandri 10,860 : 5. Toni Elias 12,171 : 7. JULES CLUZEL ( FIXI Crescent Suzuki ) 17,434 :

Camier sur la seconde course au Nurburgring

Camier se battait pour la cinquième place dans la première course, mais a frappé un tache d'huile sur la piste qui avait renversé d'un vélo récemment écrasé et a perdu le contrôle de sa machine à haute vitesse. Il a immédiatement été évaluée à trackside par le personnel médical de Nurburgring et a ensuite été transporté par ambulance aérienne à Stiffungs Klinicum à Coblence pour des observations complémentaires sur les risques de blessures au cou. Malgré l'accident Camier quitté le circuit dans la bonne humeur et avait plein mouvement et le sentiment dans le reste de son corps. FIXI Crescent Suzuki vous tiendrons au courant sur ​​sa condition de plus amples renseignements seront disponibles. Jonathan Rea de l'équipe Honda Pata s'est écrasé au même endroit que Camier, en raison de l'huile déversée, lui aussi, a été transporté à l'hôpital avec des rapports d'une fracture du fémur gauche.

Paire de sept pour Camier à Imola ensoleillé

Camier a lutté dur tout au long des deux courses et ce participé à plusieurs batailles pendant les deux événements 21 tours. Dans les deux courses, l'Anglais ce entravée par le bavardage des pneus ne lui a causé de lutter avec contrôle de la puissance et de pénétrer dans les coins. Il a lutté courageusement sur la distance de la course avant de l'amener chez lui à vélo en septième et estime ne sans les problèmes qu'il aurait pu se battre pour une place sur le podium aujourd'hui. Jules Cluzel course de nouveau montré son potentiel alors qu'il semblait bien parti pour un top-10 dans la deuxième course, devant un petit problème technique lui a volé la chance. Il avait combattu jusqu'à sa manière de 14e sur la grille à l'intérieur du top-10, mais il a développé un problème de manutention et de ce pas en mesure de profiter de sa position en tant que la course avançait. Cluzel a perdu une place pour Leon Haslam et puis est allé directement sur à la dernière chicane sur le dernier tour et a perdu une autre position à Ayrton Badovini, laissant le Français à la 11ème sous le drapeau à damier. Malheureusement pour Cluzel, il n'a pas réussi à terminer une course, après avoir chuté quand il regarda encore une fois d'être en mesure de se battre pour une place dans le top 10 sur son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R. Deux courses d'aujourd'hui ont eu lieu sous un soleil radieux avec suivi des demandes des températures de chauffage jusqu'à 54 ° C. Tom Sykes Kawasaki suivi sa pole position avec deux victoires commandants ne le voyaient passer à la tête du championnat. FIXI Crescent Suzuki restera à Imola pour une journée d'essais, avant qu'il se dirige vers la Russie pour la prochaine manche du Championnat du Monde Superbike, qui devrait avoir lieu le dimanche 21 Juillet. Leon Camier: "Pour une raison quelconque le pneu sur la durée jante aujourd'hui et là qui n'ont rien fait de plus que je pouvais faire, parce que je poussais si fort et adapter mon style à essayer de composer avec le bavardage. Dans les parties de la piste où je n'ai pas eu le bavardage j'étais vraiment rapide et je pense que j'aurais pu attraper les gars à l'avant et contestée pour le podium, mais quand je suis arrivé au point où la moto n'avaient plus rien bavardage là ce Je pourrais le faire et j'étais tellement limité. Sur une note positive que nous avons fait un bon travail ce week-end et sans les problèmes que nous étions forts. Électroniquement Je pense que nous devons encore améliorer, nous avons tout ce qu'il fonctionne vraiment bien avec ce que nous avons, mais nous devons essayer de trouver des meilleures stratégies qui vous aideront à me mets plus de puissance au sol. " Jules Cluzel: «Je suis vraiment déçu par le week-end en général car nous n'avons jamais trouvé un presque tour en course et c'est peut-être une shouldhave été ma meilleure performance du week-end, mais je suis allé directement à deux fois et la deuxième fois, je suis tombé parce que je n'arrivais pas placer l'engin, mais je pense que ma course-rythme était assez bon pour la huitième ou neuvième. La deuxième course se sentait mal pour moi et je me suis battu avec Haslam et Badovini. J'ai passé les deux, mais au milieu de la course, j'ai eu un sentiment étrange à l'avant et il a eu quelques grands mouvements et j'ai été très peur parce qu'il était presque dans le virage, alors j'ai ralenti un peu. Charge sur le tour, je suis allé tout droit dans la dernière chicane Parce que je ne pouvais pas obtenir la première vitesse et a perdu une place. Je ne suis pas profiter de ce week-end et j'espère que l'a fait dans le test demain, nous pouvons trouver quelques bonnes améliorations ". Paul Denning - Team Manager: "Ce week-end l'équipe n'a pas apporté tout à fait les résultats que nous espérions, mais certainement ce n'était pas par faute d'avoir essayé par l'équipage ou les coureurs. Leon a roulé dur toute la journée, mais la course sur distance que nous venons manquait un peu de cohérence et de performance, en particulier sur le sort lentement coin, et cela a rendu difficile pour lui de vivre avec les pilotes les plus rapides. Nous sommes désespérément proche de contester le top-cinq ans, notre rythme est en moyenne une demi-of-a-seconde de la BMW de l'usine et nous allons continuer à travailler dur pour faire surethat nous pouvons faire à la fois du travail des coureurs et plus facile leur permettent d'extraire tout le potentiel de la GSX-R sur la distance de course. «Jules a eu une journée difficile, il s'est beaucoup amélioré le jour de course - comme il le fait toujours - mais un premier accident de course et malheureux problème technique à la fin de la seconde course lui a volé ce qui aurait pu être un top-10 Nous avons du travail à faire et nous sommes enthousiastes à l'idée en elle, à commencer par le test ici à Imola demain. " Imola - eni FIM Championnat du Monde Superbike - Course One: 1 Tom Sykes (Kawasaki) 37'52 .860: 2 Davide Giugliano (Aprilia) 7198: 3 Eugene Laverty (Aprilia) 9484: 4 Marco Melandri (BMW) 10 323 5 Michel Fabrizio (Aprilia) 18 697 7 LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 22.412 DNF. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki): Course Two: 1 Sykes 37'51 .947: 2 Jonathan Rea (Honda) 5032: 3 Sylvain Guintoli (Aprilia) 10 201 4 Melandri 13120 5 Chaz Davies (BMW) 13 630 7 LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 25 420 11 JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 42888: Championnat du Monde Classification: 1 Sykes: 2 235 Guintoli 229: 3 Laverty 190: 4 Melandri 182: 5 Davies 154: 10 LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 80: 11 JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 77:

Quatrième fantastique pour Camier et FIXI Crescent Suzuki au Portugal

À partir du 13 sur la grille, Camier a reculé à la 15e place à la fin de la première mise en circulation après un incident avec un autre coureur a forcé hors de la piste. J'ai commencé son combat le terrain et a subi de nombreux coureurs que j'ai déménagé dans le top-10 sur les genoux de cinq ans avec un double dépassement manœuvre sur les freins à la fin du départ / arrivée droite. Camier a poursuivi sa progression à travers le peloton et après Jonathan Rea et Eugene Laverty course-chef deux ont été contraints de se retirer avec des problèmes de vélo, Camier déplacé jusqu'à la quatrième place à la fin du tour-11. Il a occupé ce poste pendant le reste de la course et a enregistré des temps de finition constante qui l'a vu seulement un peu plus de neuf secondes derrière-finale le vainqueur Marco Melandri. Le résultat de Camier était la sienne et meilleur résultat de la saison de FIXI Crescent Suzuki jusqu'ici et montre le potentiel de la Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R de course. Malheureusement pour Camier je n'ai pas aussi bien dans la deuxième course, quand un problème mécanique simple sur le lap-12 a provoqué l'Anglais à se retirer de la course que je faisais des progrès dans le domaine et fermais la lutte pour la sixième place. Jules Cluzel a eu deux performances très impressionnantes aujourd'hui comme je l'ai amené son FIXI Crescent Suzuki maison confortablement dans le top-10 dans les deux courses. A partir du milieu de la troisième rangée, Cluzel a terminé neuvième à la fin du premier tour et un dans la première course et a lutté pour trouver un rythme très tôt comme je l'ai été relégué à la 12e, mais le Français re-groupé et a fait son chemin de retour vers le haut au neuvième tour-11, un poste que j'ai occupé jusqu'à ce que le 20ème tour quand je passais Carlos Checa se déplacer en huitième et maintenez cette position jusqu'au drapeau à damier. Dans la deuxième course de l'équipe Cluzel a fait quelques changements de réglages pour aider le cavalier et sa performance et chronos améliorée j'ai tenu un rythme constant tout au long. J'ai donné la chasse à la race un gagnant Melandri et passé l'Italien sur le lap-14 pour remonter à la septième place, après quoi le FIXI Crescent Suzuki homme était sous la pression de Davide Giugliano, mais Cluzel réussi à mettre un peu d'espace entre lui et les Aprilia et apporté son domicile de la machine dans un septième crédible et impressionnant. Les deux courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions nuageuses avec des températures de piste atteignant un sommet de 27 ° C. Pendant la première course. Melandri a remporté la victoire dans la première course par une des plus petites marges de l'histoire de Superbike, comme je le leader du Championnat Sylvain Guintoli amené sur la ligne par seulement 0,007 secondes. La deuxième course a vu Laverty faire amende honorable pour sa première course retraite en course pour la victoire d'avance sur son coéquipier Guintoli. FIXI Crescent Suzuki va maintenant se diriger vers le Royaume-Uni avant qu'elle se prépare à se rendre à la prochaine ronde de la série, au Québec est prévue pour Imola en Italie le dimanche 30 Juin. Leon Camier: «J'ai eu un départ correct dans la première course et j'ai fait un peu de progrès, mais comme je suis passé devant Haslam à l'intérieur - et j'étais bien devant lui! - Je laisse le frein hors de la tour et botté en moi. J'ai perdu un peu de temps et est retombé certains endroits et a eu la tâche d'essayer de rattraper et passer à travers le champ, donc de 15ème-4ème est un assez bon résultat. La moto était bonne, je sentais que je pouvais passer très bien et la vitesse de la FIXI Crescent Suzuki s'est nettement améliorée. Cela a montré sur la droite parce que je ne pouvais sortir dans le dernier virage et continuer sur cette lancée afin que je puisse passer à la fin de la ligne droite, au Québec, je n'ai pas pu le faire avant, donc j'étais vraiment heureux que acerca. Au début de la deuxième course, j'ai eu un problème avec l'électronique et le vélo ne se séparent pas comme il le devrait. J'ai fait quelques places, mais je ne me sens pas tout à fait aussi fort que je l'ai fait dans la première course, mais j'ai continué à pousser et je recevais dans un bon rythme quand un problème avec la moto ne m'a pas permis de continuer. J'espérais que je pourrais avoir composé quelques autres endroits, parce que je voyais le groupe devant revenir à moi, donc je pense que la quatrième ou cinquième était réalisable, mais nous ne saurons jamais maintenant! " Jules Cluzel: «Je suis soulagé d'avoir terminé les deux courses dans le top-10. Le premier était vraiment dur et la première partie de la course, j'ai eu très peu de sentiment du pneu arrière et j'ai presque élevé face à quelques reprises dans les deux premiers tours. Après cela, je essayé de revenir étape par étape et à la fin mon rythme n'était pas si mauvais et j'ai terminé huitième. Dans la deuxième course, nous avons essayé d'améliorer le cadre et je pense que nous avons trouvé quelque chose parce que les 10 premiers tours - quand j'étais derrière Leon - j'ai pu le suivre et mon rythme était meilleur que la première course. Je pense que j'étais plus rapide dans chaque tour et c'était un bon pas en avant. Je voudrais encore plus de grip à l'arrière et j'ai besoin de faire plus de tours sur un pneu utilisé pour en apprendre davantage sur la façon dont il fonctionne à la fin de la course. Il a été un bon week-end et les informations que nous avons pris des mesures, maintenant nous allons aller en Italie et continuer à travailler il aller plus loin vers l'avant ". Paul Denning - Team Manager: «Nous avons fait quelques mesures positives ce week-end et la performance de Leon dans la première course, en provenance de 15 à la fin du premier tour à la 4ème à la fin - et ne pas perdre de temps à tous les dirigeants au cours des dernières 12 - tours de la course - est un signe très encourageant pour l'avenir. Une défaillance de la liaison de transmission très simple dans la deuxième course a été décevante pour toutes les personnes impliquées et nous dépouillé de ce qui ressemblait à une place parmi les six premiers. "Portimao a été un circuit difficile pour Jules dans son premier tour sur la GSX-R, mais je rode deux courses solides, en particulier dans la deuxième course, nous avons essayé de mettre Lorsque qui nous l'espérons nous donner une base plus solide pour travailler à partir de pour les prochains tours. "La moto et Leon étaient forts l'an dernier à Imola et nous irons là-bas avec de grands espoirs pour mettre le meilleur potentiel de ce week-end de meilleurs résultats en course." Portimao - eni FIM Superbike - Course One: 1. Marco Melandri (BMW) 38'12 .447 2. Sylvain Guintoli (Aprilia) 0007: 3. Tom Sykes (Kawasaki) 4224 4. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 9479: 5. Loris Baz (Kawasaki) 12 057 8. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 22 337: Portimao - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Eugene Laverty (Aprilia) 38'02 .051 2. Guintoli 4107: 3. Jonathan Rea (Honda) 5853 4. Baz 15 306: 5. Chaz Davies (BMW) 17 552: 7. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 29 392 DNF. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki): Classement du Championnat: 1. Guintoli 213 2. Sykes 185: 3. Laverty 174 4. Melandri 156: 5. Davies 133: 10. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 72: 11. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 62:

Paire de neuf pour Cluzel que les accidents Camier coûter cher

Jules Cluzel a poursuivi sa saison recrue impressionnante dans la classe Superbike en prenant deux places neuvième à double tête d'aujourd'hui. Deux courses de Cluzel étaient presque une image miroir de l'autre, que le Français a pris un bon départ de la 11ème position sur la grille et a gagné deux places dans le premier tour dans les deux épreuves. Dans la première course, il s'est impliqué dans diverses batailles avec d'autres coureurs avant de s'installer dans un rythme régulier pour le reste de la course. Cluzel a été poursuivi pendant une bonne partie de la course de 23 tours par l'ancien champion du monde Carlos Checa, mais le FIXI Crescent Suzuki coureur a gardé un rythme régulier et a réussi à tenir à distance l'Espagnol. Dans la deuxième course Cluzel a poussé plus difficile que la course avançait et a appris beaucoup plus sur la façon dont le Yoshimura alimenté GSX-R effectue à la fin d'une course avec des pneus usés. Il était content du résultat et croit qu'il peut utiliser les données recueillies il dans la deuxième course d'apporter des améliorations dans les prochains événements. Leon Camier a eu un après-midi qu'il aimerait oublier. Il a commencé à partir de la cinquième place sur la grille, mais une erreur sur le lap-on dans la première course a vu fonctionner hors de la piste et se relégué à la 15e place. Il se mit aussitôt à courir le paquet vers le bas de sorte que le groupe de tête ne serait pas sortir, mais son empressement causé sa perte, comme il s'est écrasé lourdement sur le dernier virage au troisième tour et a vu disparaître tout espoir que le vélo panier roues loin de lui . Camier se releva indemne et a fait son chemin de retour vers le pit-box à pied. Dans la deuxième course, il a obtenu un meilleur départ et a été exécuté en conflit avec les dirigeants, mais il a de nouveau frappé le pont dans le dernier virage et a glissé sur l'herbe. Cette fois, il a réussi à remonter et continuer sa course. Il était 10-secondes de retard sur le coureur suivant dans le champ quand il a rejoint la course, mais l'Anglais a attrapé et a adopté un certain nombre de coureurs de se déplacer jusqu'à la 13ème place sous le drapeau à damier. Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu sous un soleil magnifique avec des températures de piste atteignant 40 ° C et la foule à la maison ont été traités à des victoires de coureurs britanniques à la fois dans le Superbike et les classes Supersport que Tom Sykes a eu deux victoires dans la classe d'un litre et Sam Lowes assuré la victoire en la catégorie 600cc. FIXI Crescent Suzuki va maintenant revenir à la base dans Verwood avant d'aller au Portugal pour la prochaine manche du championnat, qui aura lieu à Portimao le dimanche 9 Juin. Jules Cluzel: «Je suis heureux avec la deuxième course parce que nous avons terminé dans le top-10 et je me suis senti certaines choses que nous pouvons utiliser ce qui nous aidera à améliorer au cours des deux prochaines courses. A la fin de la course, j'ai pu attaquer un peu plus difficile et c'est bon pour moi. Si je pousse trop fort dans les premiers tours, je fais des erreurs, donc je suis maintenant en train de rouler comme je l'ai fait en Aragon et attendre un peu et de construire ma performance. Quand je sens que je suis prêt à commencer à pousser dès le premier tour, je vais le faire, mais en ce moment je dois attendre un peu. J'étais heureux que j'ai fini la course avec mon chrono assez proche de mon meilleur tour et je pense que nous pouvons maintenant faire quelques bonnes choses bientôt. " Leon Camier: «J'ai eu un mauvais départ et j'étais un peu trop agressif dans la première course, même si je me sentais ok sur le vélo. Je voulais aller au-delà Canepa, mais dans les virages lents je luttais un peu pour obtenir le vélo tiré-up. Je savais cela, mais je désespérais de le passer parce que je pouvais voir le groupe avant d'aller loin, donc c'était mon erreur et j'ai couru hors tension. Puis je poussais vraiment dur de revenir dans le champ et s'est écrasé. J'étais frustré dans la deuxième course, parce que je sentais que je n'avais pas la meilleure adhérence et les BMW suis passé moi, alors j'ai poussé fort, mais je me suis pris au dépourvu au Goddard. Le front est passé de dessous de moi, je ne sais pas vraiment pourquoi c'est arrivé, mais je ne pouvais pas faire grand-chose. J'ai pris la moto et j'ai essayé de mon mieux pour revenir, mais le peloton était trop loin pour les attraper. Je vais maintenant devoir mettre tout cela derrière moi et essayer de faire de mon mieux à Portimao en quelques temps de la semaine. " Paul Denning - Team Manager: "Je pense que Jules a fait un travail très solide aujourd'hui et Donington est une des pistes les plus difficiles à apprivoiser un Superbike et tirer le meilleur parti de celui-ci, mais Jules roulé deux courses très mesurées et combattu avec certains coureurs de haute qualité pour sécuriser ses deux neuvième places. Il ne manque pas beaucoup de temps au tour pour entrer dans le prochain groupe et que l'équipe et Jules acquérir plus d'expérience ensemble de ce qu'il a besoin d'aller vite, je suis sûr que les prochaines courses vont nous permettre de faire un pas en avant dans la performance . «Je me sens mal pour Leon aujourd'hui, mais pour être honnête, je me sens mal pour l'équipe et tous nos partenaires qui nous ont rejoints ici aujourd'hui. A partir du milieu de la deuxième rangée, et avec le rythme de course Leon a eu tout le week-end, aurait dû voir nous battre pour le podium dans les deux courses, mais nous n'avons pas venir n'importe où près de ce potentiel. Il est inhabituel pour Leon à sur-monter pour arriver là où il veut être, mais malheureusement ce fut le cas dans la première course et nous sommes juste soulagé qu'elle n'a pas abouti à une blessure. La deuxième course était un «Goddards - ne sait pas pourquoi cela s'est produit - Crash 'typiques et je suis heureux qu'il puisse prendre le vélo et courir fortes chronos pour le reste de la course pour revenir dans les points. «Course-journée dans l'ensemble n'a pas émis ce FIXI Crescent Suzuki voulait ici à Donington, mais nous serons en tirer les points positifs de ce week-end en termes de potentiel de performance et de s'assurer que nous obtenons les détails à droite au Portugal." Donington Park - eni FIM Superbike - Course One: 1. Tom Sykes (Kawasaki) 34'10 .881: 2. Marco Melandri (BMW) 2,379 3. Sylvain Guintoli (Aprilia) 3,808 4. Jonathan Rea (Honda) 6,760: 5. Loris Baz (Kawasaki) 13,649: 9. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 27,739: DNF. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki): Donington Park - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Sykes 34'06 .921: 2. Guintoli 8,035: 3. Eugene Laverty (Aprilia) 10,738 4. Davide Giugliano (Aprilia) 12,257 5. Melandri 15,976: 9. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 30,501 13. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 54,509: Classement du Championnat: 1. Guintoli 173: 2. Sykes 169: 3. Laverty 149: 4. Melandri 127: 5. Chaz Davies (BMW) 112: 10. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 55: 11. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 49:

Combattre les performances en Camier dans le Monza soleil

A partir de la huitième position sur la grille, Camier Ce poste occupé au cours des trois premiers tours et maintenu en lice avec le groupe de tête. Alors que la course avançait l'Anglais poussé à travers le champ et a été jusqu'à sixième tour par six. Je puis me suis impliqué po à la bataille avec Davide Giugliano et Michel Fabrizio sur le reste de la course, avant Camier a franchi la ligne d'arrivée dans une superbe septième pour confirmer son retour à la forme physique et égaler son meilleur résultat de la saison jusqu'ici et se déplacer dans le top-10 au championnat. Jules Cluzel second avait une course à oublier que je suis tombé dans le deuxième tour et a fini son week-end tôt. J'étais surtout indemnes de l'accident - j'ai perdu l'ongle de son petit doigt - mais j'ai été très déçu par le résultat de la course. La victoire dans le second cas a été prise par Eugene Laverty sur Aprilia. La première course a vu Camier et Cluzel deux obtiennent départs solides et maintenir des positions dans le top-10, avant une erreur sur lap-cinq coût un des Fixi Suzuki coureurs cher. Cluzel a raté son point de freinage d'entrer dans la première chicane et est allé tout droit et dans la zone de ruissellement. J'ai rapidement rejoint la course - après avoir perdu cinq places - mais a ensuite été pénalisé d'une pénalité tour-through pour ne pas prendre la bonne ligne dans la zone de ruissellement. Cluzel est entré dans la voie des stands deux tours plus tard pour prendre sa peine et a réintégré la course à la dernière place, j'ai lutté pour essayer de rattraper les coureurs les plus proches, mais a été incapable de combler le fossé et a dû se contenter de la 17ème position, marquant son premier non-arrivée de la saison jusqu'ici. Camier fait mieux que son coéquipier dans le premier cas, comme je l'ai poussé fort sur le circuit m exigeant et rapide 5,777 italien pour apporter sa Suzuki GSX-R chez Yoshimura alimenté à la neuvième place, MALGRÉ prises avec des problèmes de freinage pour la majorité des la course. La course a été remportée par le héros local Marco Melandri, après dramatiques derniers tours impliquant l'Italien, Tom Sykes et Laverty qui a vu les lieux d'échange de trio Régulièrement, avant Melandri est arrivé en tête avec Sykes et à venir Laverty maison en deuxième et troisième respectivement. FIXI Crescent Suzuki se dirige maintenant vers le Royaume-Uni pour sa première course à domicile de la saison, comme le manche européenne du championnat WSBK avec aura lieu à Donington Park en Angleterre le dimanche 26 mai. Leon Camier: «J'ai eu un très bon départ dans la deuxième course et j'ai passé Jules dès le premier tour. J'ai ensuite essayé d'obtenir dans un rythme et ne pas perdre le remorquage. Il m'a fallu un ou deux tours pour obtenir la sensation et la confiance dans les freins, parce que nous avions fait un changement pour eux pour la deuxième course. Ils se sentaient bien, pas aussi bon dans la performance, mais plus cohérente, donc au moins je pouvais courir avec eux. Le set-up de la moto aussi travaillé mieux et laissez-moi faire un peu plus dans la course, mais je pense que les résultats sont aujourd'hui ce que nous pouvons nous attendre à ce morceau. Yoshimura et l'équipe du Croissant-Rouge ont fait un excellent travail et le rendement du moteur est dans un monde différent de l'année dernière, mais je ne pense pas que nous aurions pu faire beaucoup plus ici. " Jules Cluzel: «J'ai fait une erreur dans la première course et a dû faire un tour à travers, je pense que c'était un peu dur parce que j'avais déjà perdu 10 secondes, donc pour moi il n'y avait aucune chance d'aucun point. Dans la deuxième course, nous avons beaucoup travaillé sur la moto et fait quelques changements pour aider à la traction, mais j'ai perdu l'arrière pour la première fois en quatre courses et s'est écrasé. Je pense que j'ai fait une erreur, mais le vélo set-up était complètement nouveau et avec un sentiment différent parce que nous avons changé beaucoup de choses. Peut-être que j'ai besoin de s'adapter plus avant d'aller pour des tours rapides, donc nous aurons besoin d'apprendre de cette situation. J'ai eu zéro points ce week-end, mais je suis déjà à la recherche pour arriver à la prochaine course, car celui-ci n'était pas la meilleure pour moi. " Paul Denning - Team Manager: «Tout d'abord toute l'équipe est très soulagé largement celle Jules est indemne après ce qui ressemblait à un accident très méchant dans la deuxième course. Course-jour n'a tout simplement pas marché dans la façon dont nous espérions avec Jules. J'avais un bon rythme dans la première course avant de courir sur de la chicane, puis le tour-par le biais détruit toute possibilité de voir ce que j'aurais pu faire. Après s'être installé à calmement sur les genoux et un de la deuxième course, l'accident a mis fin à ses jours. Je dois être honnête et dire que nous nous battons entre nous - l'équipe et Jules - pour bien comprendre la meilleure façon de le faire à l'aise sur la GSX-R dans toutes les conditions et les circuits. Il ya encore beaucoup de travail à faire pour trouver les bonnes bases, mais cela dit, il s'agit d'une course d'inspiration et nous sommes sûrs qu'il va rebondir fortement à Donington. "Pour Monza je pense Leon avait une assez bonne journée! Nous avons lutté avec un problème de freinage dans la première course, mais dans la deuxième course la moto était beaucoup plus proche des autres. En fin de compte, nous ne sommes battus par une Kawasaki usine en usine BMW et les Aprilia, au Québec, sur une piste comme ce n'est pas une honte. Le rendement du moteur est nuit et jour mieux qu'en 2012, grâce à laquelle j'ai à donner à nos gars de Crescent et nos partenaires à Yoshimura Japon, qui travaillent si dur pour nous. Outre les quatre ou cinq derniers tours - où nous avons manqué de grip - le rythme de Leon était sur un pied d'égalité avec le groupe de tête. Nous arrivons dans quelques morceaux qui conviendra le vélo, tels que: Donington et Portimao, Leon est vraiment bien fait là avant et nous sommes positifs des progrès supplémentaires vers le podium. " Monza - eni FIM Superbike - Course One: 1. Marco Melandri (BMW) 30'54 .925 3. Tom Sykes (Kawasaki) 0,085 3. Eugene Laverty (Aprilia) 0107 4. Sylvain Guintoli (Aprilia) 1844 5. Chaz Davies (BMW) 7629: 9. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 16 668: 17. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 59,545: Monza - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Laverty 30'59 .653 2. Melandri 0143: 3. Sykes 0725 4. Guintoli 1619: 5. Michel Fabrizio (Aprilia) 9965: 7. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 12 241 DNF. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki): Classement du Championnat: 1. Guintoli 137 2. Laverty 124: 3. 119 Sykes 4. Melandri 96: 5. Chaz Davies (BMW) 94: 10. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 46: 11. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 41:

Camier complète retour avec un superbe septième

Camier gardé le meilleur pour la deuxième course où il a obtenu un excellent début de 18ème sur la grille pour être en 11 à la fin du premier tour. Il a continué à progresser dans le domaine comme il a chassé son coéquipier Jules Cluzel, avant que la paire a été impliqué dans une bataille inter-équipe dans la partie médiane de la course. Camier et Cluzel a échangé sa place un certain nombre de fois qu'ils se bousculaient pour obtenir la septième place, devant Camier pris le meilleur sur son coéquipier et a tenu à cet endroit pour le reste de la course. Malheureusement pour Cluzel il ne pouvait pas contester l'Anglais encore une fois, car une défaillance du système électronique de l'accélérateur a amené à se retirer sur les genoux-16. Camier avait déjà montré énorme détermination dans la première course, comme il a également pris un bon départ et était en 12e à la fin du premier tour. Il a de nouveau fait son chemin à travers le champ avant de s'engager avec le champion ex-Monde Carlos Checa. Le coureur Suzuki FIXI sur sa machine Yoshimura-alimenté, fait une passe courageux et rapide à l'intérieur de l'Espagnol par un virage à gauche - avec son genou blessé fermement placé sur l'asphalte. Camier a ensuite occupé son poste pour le reste de la course et a apporté son domicile à vélo en neuvième. Cluzel avait des sentiments mitigés cet après-midi, il ressemblait à obtenir une paire de haut-huit finitions avant que le destin a traité sa main dans la deuxième course. Cluzel a produit un impressionnant tour de la première course pour prendre la huitième place au drapeau. Il a fait un bon début de 10ème sur la grille et a consolidé sa position en quelques tours constants qui ont vu courir à un rythme soutenu. Dans la deuxième course, il regarda encore une fois fort comme il a lutté avec Camier, mais son week-end touchait à sa fin prématurée lorsque sa moto s'est arrêtée sur la piste et il était incapable de continuer. Les deux courses d'aujourd'hui ont eu lieu sous un soleil radieux avec des températures de piste atteignant 23 ° C, une grande différence de ces deux jours de pratique. Tom Sykes sur une Kawasaki a été très dominante dans la première course alors qu'il a remporté par près de neuf secondes. La deuxième course a vu Eugene Laverty Aprilia prendre le butin et son coéquipier Sylvain Guintoli a gardé son avance au championnat, après avoir pris la troisième et la sixième place. FIXI Crescent Suzuki va maintenant retourner à l'atelier en Angleterre, avant d'aller à Monza en Italie pour la quatrième manche de la saison, le dimanche 12 mai. Leon Camier: «Je suis vraiment heureux compte tenu de la façon dont tout s'est déroulé ce week-end. Dans la première course, nous avons changé le set-up spectaculaire du warm-up et nous avons pris un pari, mais dans la deuxième course, nous avons changé beaucoup de nouveau, mais cette fois nous avons fait sentir plus comme le vélo, je suis habitué. Je sentais que j'avais le rythme pour courir vers l'avant et je faisais quelques grands cols dans la deuxième course, puis me suis retrouvé avec Jules et il m'a vraiment lutté. Je suis frustré parce que je pensais que j'aurais pu le groupe de tête, mais nous avons perdu un peu et puis j'étais dans une sorte de course de ma propre. Si je pouvais avoir obtenu au groupe à venir, je pense que j'aurais été à l'aise et probablement obtenu un bon résultat. Globalement, je suis heureux, même si à la fin de la course ma jambe et le corps se sentaient comme s'ils étaient en bits, j'étais juste content de terminer les deux courses. " Jules Cluzel: «Je suis satisfait de la première course, car nous avions un plan et nous avons essayé d'améliorer et de comprendre le contexte de vélo pour me faire mieux. Nous avons essayé de travailler davantage sur la moto cet après-midi et avons fait quelques changements, mais pour moi, ce ne fonctionnait pas et faites les choses se sentent mal, alors j'ai essayé de faire de mon mieux pour bien finir. J'étais en huitième, mais nous avons eu un problème électronique et j'ai dû m'arrêter. C'est une mauvaise chose parce que ce n'est pas mon circuit préféré et nous avons eu un problème qui signifiait que nous ne pouvions pas terminer, mais à la fin nous savons qu'il était possible de marquer deux parmi les huit premiers. Cela est en course et si je vais faire de mon mieux à la prochaine course. " Paul Denning - Team Manager: "Toute l'équipe FIXI Crescent Suzuki est très fier de Leon aujourd'hui. Septième et neuvième sont pas ses objectifs de résultats, mais si l'on considère où il était il ya deux semaines et la condition physique de sa jambe, juste pour s'asseoir sur le vélo et la course a été impressionnante à ce niveau était vraiment incroyable! Ajouté à la blessure était de très mauvaise chance en manquant l'ensemble de la seule séance de qualifications sèche, et donc manquer les tours supplémentaires et le temps d'installation en Superpole, ce qui signifiait qu'il devait commencer à l'arrière de la grille. Le résultat d'aujourd'hui est de bon augure pour quand il est en pleine forme et nous pouvons avoir une bonne fin de semaine, obtenir le droit de vélo pour les courses et lui permettre de contester le groupe de tête. "Jules a fait un travail très impressionnant, ce titre est physiquement très difficile sur une Superbike et nous honnêtement lutté pour obtenir le vélo stable et assez prévisible pour lui au cours de samedi. L'équipe a réussi à améliorer la moto un peu pour une journée de course et Jules ne méritait pas l'échec - son premier abandon de la saison. Nous nous rapprochons de trouver une base pour lui, nous devons nous rappeler que c'est seulement son troisième événement Superbike et son attente est très élevé, de sorte que nous allons faire tout notre possible pour lui donner un vélo qu'il peut effectuer sur le bien à Monza ». Assen - eni FIM Superbike - Course One: 1. Tom Sykes (Kawasaki) 1'35 .893: 2. Jonathan Rea (Honda) 8,786 3. Sylvain Guintoli (Aprilia) 8,792 4. Eugene Laverty (Aprilia) 9,225: 5. Loris Baz (Kawasaki) 14,231 8. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 24,751: 9. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 30,311: Assen - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Laverty 1'38 .085, 2. Sykes 0,089: 3. Baz 5,848: 4. Rea 5,890: 5. Chaz Davies (BMW) 7,359: 7. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 21,095: DNF. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki): Classement du Championnat: 1. Guintoli 111: 2. Laverty 83: 3. Davies 83: 4. Sykes 83: 5. Rea 63: 9. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 41: 11. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 30:

Tour héroïque de la pit-lane à la septième place pour Cluzel

Comme les coureurs alignés pour le début de la deuxième eni FIM Superbike World Championship course, Cluzel a eu un problème sélectionnant neutre et signalé au départ officiel. Le Français a été poussé à la pit-lane, où il a ensuite été nécessaire pour commencer la course. Alors que les lumières indiqué au début, Cluzel a été contraint d'attendre jusqu'à ce que tous les 18 autres cavaliers passa devant lui avant qu'il ne puisse commencer. Il a ensuite réalisé deux tours superbes à faire son chemin jusqu'à la 10ème position à la fin du deuxième tour et a continué à travers le champ avant qu'il attira son compatriote Loris Baz et une longue bataille s'engage alors entre les deux pour la sixième place. Cluzel a réussi à passer son compatriote, mais un problème technique signifiait qu'il ne pouvait pas tenir la place et Baz lui re-passé, obligeant Cluzel se contenter de la septième durement gagnée. Dans la première course Cluzel pris un départ solide et était en huitième position à la fin du premier tour. Il a fait une couple de places dans les premiers tours, avant de se lancer dans une bataille à quatre voies pour les endroits plus élevés. Le Français s'est battu sur son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R pour essayer de faire des percées dans le top cinq, mais comme la course a attiré vers une conclusion Cluzel semblait avoir opté pour un septième confortable, mais dans le dernier tour un autre coureur ralenti par un problème et la FIXI Crescent Suzuki homme capitalisés à prendre la sixième place. FIXI Crescent Suzuki a été rejoint à Aragon aujourd'hui par Leon Camier après avoir été libéré de l'hôpital. L'Anglais a été opéré vendredi soir pour réparer une large blessure au genou et dès qu'il est sorti de l'hôpital Alcaniz, il a fait son chemin vers le circuit de soutenir Cluzel et le reste de l'équipe. Camier va maintenant retourner à la maison et commencer sa convalescence dans une bataille pour la forme physique avant la prochaine course dans deux semaines. Aujourd'hui, les deux courses ont eu lieu dans des conditions proches de parfaits avec un soleil éclatant couvrant le 5344 m en espagnol circuit, température de la piste en poussant jusqu'à 42 ° C. Chaz Davies sur une BMW a remporté la victoire dans les deux courses devant une foule enthousiaste et passionné. Aprilia Sylvain Guintoli a terminé deuxième dans les deux épreuves de prendre la tête du championnat. FIXI Crescent Suzuki va maintenant retourner au Royaume-Uni avant de se rendre aux Pays-Bas pour la troisième manche de la saison, qui aura lieu à Assen le dimanche 28 Avril. Jules Cluzel: «Deux courses était très compliquée et nous avons eu quelques problèmes. Comme je suis arrivé à la grille je n'ai pas trouvé neutre, il est normalement facile, mais je ne pouvais obtenir en premier et deuxième. J'étais en seconde d'attente pour le début et essayer d'abord de nouveau, mais qui ne fonctionnait pas et la moto commence à rouler parce que l'embrayage se faisait chaud. J'ai pensé que si les lumières s'allument dès que ce serait ok, mais ils étaient un temps à venir alors j'ai mis ma main pour me dire que j'avais un problème. J'ai ensuite dû partir de la pit-lane, alors j'ai essayé de sortir très rapidement et faire quelque chose. Je me suis senti à l'aise que la course avançait, mais comme je suis passé Baz j'ai eu une étrange vibration du moteur et a ensuite entendu un bruit et regarda derrière pour vérifier rien n'était cassé, parce que aussi le pouvoir sentais différent. Il n'y avait pas de fumée alors j'ai continué, mais Baz eu devant moi et a fait un petit écart. Je l'ai rattrapé, mais mon moteur ne fonctionnait pas correctement, alors j'ai fait tout mon possible pour terminer septième et je suis très content de ce résultat. "La première course a été difficile car j'ai eu quelques problèmes d'adhérence qui signifie que je glissait beaucoup, mais j'étais content de terminer sixième. J'ai ensuite été avec impatience pour améliorer mon résultat dans la deuxième course et peut-être terminer dans le top-cinq ans, mais ce n'était pas pour être avec ce qui s'est passé au début. Il a été un bon week-end pour nous et je suis heureux avec les deux résultats après tout ce qui s'est passé. C'était vraiment bien de voir Léon sur la piste et j'espère qu'il fait un rétablissement complet le plus rapidement possible, parce que nous en avons besoin dans le garage et sur le circuit. " Leon Camier: «Je suis vraiment déçu de ne pas être à cheval et des courses, mais elle est ce qu'elle est, et maintenant nous devons nous concentrer sur le retour pour Assen. Il ya une chance qu'il ne sera pas bon car alors, si je dois faire tout mon possible pour être prête pour la course. J'ai besoin de s'assurer que le risque d'infection ne se produit pas et si la peau cicatrise et le gonflement descend Je vais avoir une chance d'être à la course. Où l'os a essayé de pousser à travers la peau est le problème, parce que cela pourrait être infecté. Il ya aussi une petite partie près d'un ligament qui est endommagé, donc j'ai eu beaucoup de coutures internes pour tout réparer. Je vais prendre les choses comme elles viennent et j'espère que tout sera ok. «Je tiens à dire bravo à Jules, il a fait un excellent travail dans les deux courses aujourd'hui pour toute l'équipe, et je souhaite juste que j'aurais pu être là-bas avec lui!" Paul Denning - Team Manager: »Jules a fait un travail fantastique aujourd'hui d'agiter le drapeau FIXI Crescent Suzuki et de garder les esprits de l'équipe de la haute en l'absence de Leon. Il a montré une quantité incroyable d'agression dans la première partie de la deuxième course après avoir à partir de la pit-lane et malgré une question assez technique important de la seconde moitié de la course, il a adapté, continué à pousser et fait preuve de beaucoup de maturité. Ce n'est que son deuxième événement mondial Superbike et pour une recrue, il montre un énorme potentiel. «C'était formidable de voir Léon revenir à la piste aujourd'hui de l'hôpital, il sera transporté à la maison ce soir, où il a l'aide de spécialistes faisaient la queue pour lui venir en aide pour le reste de la semaine. Nous ne saurons probablement pas plus jusqu'à la fin de la semaine prochaine, parce que la chirurgie a besoin pour guérir avant toute évaluation peut être faite à propos de la course d'Assen. «C'était un week-end difficile ici à Aragon pour un certain nombre de raisons et nous avons dû faire face à quelques problèmes, mais l'équipe a très bien réagi et quand les choses roulent en notre faveur, je suis très confiant que nous obtiendrons des résultats très intéressants." Aragon - eni FIM Superbike - Course One: 1. Chaz Davies (BMW) 39'50 0.332: 2. Sylvain Guintoli (Aprilia) 5.216 3. Marco Melandri (BMW) 7.089 4. Jonathan Rea (Honda) 8.196: 5. Loris Baz (Kawasaki) 14.417: 6. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 18,332: Aragon - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Davies 37'52 0.691: 2. Guintoli 5.035: 3. Tom Sykes (Kawasaki) 7.677 4. Davide Giugliano (Ducati) 12.549: 5. Melandri 19.766: 7. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 26,926: Classification du championnat: 1. Guintoli 85: 2. Davies 63: 3. Eugene Laverty (Aprilia) 45: 4. Melandri 43: 5. Michel Fabrizio (Aprilia) 42: 7. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 33: 14: Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 14:

Excellente essai Aragon FIXI Crescent Suzuki

Leon Camier et Jules Cluzel fois terminé horaires de test complets qui présentait un mélange de moteur, l'électronique, la suspension et même des tests de début de course. Camier fait une évaluation approfondie d'un moteur de développement pour son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R et était satisfait de la performance et la durabilité du moteur mis à jour. Les ingénieurs de chez Yoshimura Japon va continuer à évaluer la spécification nouveau moteur et le présenter à l'équipe pour une utilisation course dès que possible. Camier a terminé le test dans un endroit non officielle seconde sur les feuilles de temps et j'ai pu passer du temps sur la dernière journée commence à pratiquer, ce qui était quelque chose qu'il avait besoin de travailler pour lui donner les chances de s'en tirer avec le pack avant au début de la course. Il a fait de bons progrès dans ce domaine et va maintenant chercher à mettre cette pratique en action au cours du week-end. Cluzel a fait des pas de géant tout au long de l'épreuve, comme il a continué à se familiariser davantage avec le Superbike Suzuki et son comportement à différents circuits. Le Français a amélioré ses chronos de près de trois secondes pendant le test et est maintenant en pleine confiance avant le prochain tour. Cluzel a été en mesure de se concentrer sur les réglages du châssis différents pour rendre la machine plus confortable pour lui de monter et de l'aider à utiliser sa vitesse naturelle et le contrôle vélo pour un meilleur effet. FIXI Crescent Suzuki se dirige maintenant vers le Royaume-Uni avant de retourner au circuit 5433 m espagnole la semaine prochaine pour préparer la première course européenne de l'eni FIM Superbike World Championship, qui se tiendra le dimanche 14 Avril. Leon Camier: "Cela a été un bon test, car nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur de nombreux détails à ne pas se tromper. Nous avons maintenant une meilleure compréhension de la cartographie de puissance du moteur et la façon dont il fait réagir le vélo, nous avons fait des progrès très important dans ce domaine et sera capable de se déplacer à partir d'ici. J'ai pu travailler sur mes départs aussi bien et fait des démarches très positives avec les améliorer. C'était l'une des choses que nous vraiment besoin de travailler et nous avons pu faire beaucoup de travail. Le dernier jour, nous avons essayé quelques réglages de châssis différents et il semble que nous avons quelque chose de très intéressant de travailler avec d'essayer de faire la rotation et l'équilibre de la moto mieux, mais nous devrons voir comment cela se compare la prochaine fois que nous sont sur la bonne voie. " Jules Cluzel: «Je suis vraiment heureux de ces trois jours ici, à Aragon, nous avons fait beaucoup de travail et il a été un très bon test pour nous. Nous avons fait beaucoup de tours sur la moto et je sais ce qu'il faut faire pour aller vite ici, ce qui sera bon pour la semaine prochaine. Nous avons essayé de nombreux paramètres pour essayer de comprendre ce qui fonctionne et ce qui n'est pas. C'était très dur le premier jour parce que cette piste est un type très différent de Phillip Island et vous avez besoin de monter dans un style différent, mais j'ai été capable de s'adapter rapidement et je comprends maintenant comment aller plus vite. Je suis impatient de revenir pour la course et la réalisation à partir d'où nous avons terminé cette semaine. " Paul Denning - Team Manager: "Cela a été une épreuve très importante et productive pour l'équipe FIXI Crescent Suzuki. Il a été longtemps loin de la piste pour les coureurs depuis Phillip Island et la priorité était de mettre autant de miles sous les roues que possible - en particulier pour Jules. L'ensemble du test a été très concurrentiel et nous avons fait de bons progrès. "Leon a pu tester le moteur du développement d'occasion à partir Yoshimura et cela a fonctionné parfaitement et a donné une amélioration des performances mesurables. Il a maintenant été mis en caisses et se trouve sur son chemin de retour au Japon pour des tests supplémentaires, avant de pouvoir être mis en place dès que possible cette saison. Il a également été en mesure de faire beaucoup de mises en chantier de pratique et a travaillé sur sa technique ainsi que d'essayer différents réglages mécaniques de l'embrayage et les paramètres de contrôle électronique - la combinaison a bien fonctionné et nous avons vu une amélioration massive, au point que d'ici la fin de l' tester chaque démarrage était très compétitif et il avait pleine confiance dans la procédure de lancement. "Jules eu trois très solides jours et produit quelques améliorations très impressionnants que le test a progressé. Il a été en mesure de travailler à travers beaucoup de réglages de châssis et de mieux comprendre comment les Suzuki GSX-R œuvres, et d'évaluer à la fois le côté positif et négatif de réglage des caractéristiques de la moto. Les miles terminées - sur deux jours seul Jules a fait 72 tours! - Lui ont donné une base très solide pour travailler à mesure que nous approchons d'une course animée de courses. «Je tiens à remercier Yohei-san de Yoshimura pour faire le voyage du Japon pour le test, il était très important et utile de l'avoir ici. Je tiens également à remercier l'équipe pour avoir travaillé si dur avant et pendant les trois jours. Nous serons de retour à Aragon la semaine prochaine et il sera bon de revenir en compétition pour voir où nous nous classons face les autres pilotes et les machines. " Superbike Test - combinés Lap Times officieux: 1. Tom Sykes (Kawasaki) 1'57 .7: 2 Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 1'58 .0: 3. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 1'59 .1: 4. Loris Baz (Kawasaki) 1'59 .3: 5. Niccolo Canapa (Ducati) 1'59 .3:

Superbe septième Cluzel, Camier frustrés à Phillip Island

Cluzel pris un bon départ pour la deuxième course et a augmenté le huitième d'ici la fin du premier tour. Il a maintenu un rythme fort et a fait son chemin à la sixième place alors que la course avançait. Cluzel puis s'est impliqué dans une bataille avec la dernière année du championnat runner-up Tom Sykes avant que le coureur britannique a poussé Cluzel retour en septième, poste qu'il a occupé jusqu'à la fin de la course, malgré soumis à une pression intense de la part de Jonathan Rea dans les phases finales. Cluzel avait fait un bon début de sa saison recrue en Superbike en terminant 11e dans la première course sur son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R1000 après le début de la 17e place sur la grille. Résultats du Français d'aujourd'hui ont une juste récompense pour lui et son équipage à la suite de la chaîne de malheur et la frustration qui l'avait frappé au long du test, puis le week-end en Australie, et le laisse sur un pied positif comme il se dirige vers le prochain test et la race . Leon Camier a marqué deux finitions neuvième place sur la piste de 4.445 m Phillip Island aujourd'hui, mais aussi dans des circonstances différentes. Dans la première course, il a obtenu un mauvais départ et se battait toute la course pour rattraper les lieux. Il a fini par tour et un en 13, mais se fraya un chemin à la neuvième moins les deux tiers de distance et à la suite d'une bataille à la ligne avec Rea, le pilote Suzuki Crescent FIXI ne pouvais pas le passer à la ligne à prendre huitième. Dans la deuxième course Camier a été la victime innocente d'un accident du premier tour qui a forcé l'Anglais hors de la piste Il a rejoint à la dernière place et a eu la tâche de pourchasser le terrain. Camier constitué temps de la meute et a commencé à prendre de cavaliers, par la suite fait son chemin au neuvième tour-19 après le passage Leon Haslam. Il a poussé tout le chemin à la ligne, mais a été incapable de rattraper les autres endroits et on a laissé penser à ce qui aurait pu être dans la deuxième course.

La météo du jour était encore chaud et ensoleillé avec une légère brise, température de l'air se leva à 27 ° C et le beau temps a conduit à une fréquentation de 61.500 week-end au cours des trois jours. Une course a été remportée par Sylvain Guintoli sur une Aprilia, avec l'Irlande, Eugene Laverty - également sur Aprilia - en prenant les honneurs dans la deuxième épreuve. Guintoli et Laverty partagent la tête du championnat, la paire a également pris la deuxième place chacun aujourd'hui.

FIXI Crescent Suzuki va maintenant retourner en Angleterre pour une courte pause avant la prochaine course à Aragon en Espagne le dimanche 14 Avril, la prochaine fois que l'équipe prend à la piste sera également à Aragon pour un test privé au début de Avril.

Jules Cluzel:

«Je suis vraiment heureux avec les deux courses, même si le premier a été très difficile, mais j'ai fini et j'ai beaucoup appris. Nous avons choisi le pneu mal dans la première course, ce qui n'était pas un gros problème parce que j'ai besoin d'apprendre et de comprendre tout. J'avais besoin de faire quelques tours aujourd'hui et je pense que dans les deux courses aujourd'hui, j'ai fait plus de tours que j'avais fait tout ce week-end - et peut-être le test aussi bien! C'est vraiment bien de finir le week-end comme celui-ci et je suis heureux pour mon équipe ainsi parce qu'ils ont eu une période difficile et a travaillé très dur pour me faire sur la piste. Je pense qu'aujourd'hui a été une bonne étape pour l'avenir. "

Leon Camier:

"La première course a été très difficile et la moto ne me sentais pas comme quelque chose que nous avions travaillé au cours du week-end. Nous avons vraiment lutté et nous avons fait le mauvais choix de pneus - avant la fin de la course, le pneu a été détruit! C'était très étrange parce que tout ce week-end nous avions fait la race court sur les pneus et il n'avait pas démontré l'usure comme ça. Je mettrais en bons tours avec des pneus usés dans le test et lors de la pratique, nous étions convaincus que cela fonctionnerait, mais quelle que soit la raison, il n'a pas! J'ai eu un meilleur départ dans la deuxième course et j'ai essayé de faire quelques places de plus au début, mais comme j'ai essayé de faire le tour de l'extérieur à venir dans un coin il y avait un gros accident en face de moi et je me suis retiré et sur l'herbe - si c'était vraiment la fin de la course pour moi! Le reste du temps a été passé juste rattrapage et la course avec d'autres gars. Je devais essayer de faire ce que je pouvais et j'ai pu voir Jules et Johnny Rea me revient très vite donc j'ai continué à pousser, mais ne pouvaient tout simplement pas se lever pour eux. C'est frustrant parce que je sentais que, dans la deuxième course, nous avons pris le forfait de contester devant le peloton. "

Paul Denning - Team Manager:

«Nous allons quitter l'Australie après ces deux semaines à Phillip Island avec une attitude positive parce que, indépendamment de deux résultats assez décevants pour Leon causé par le mauvais choix de pneus dans la première course et d'être frappé hors de la piste dans la deuxième course, nous avons toujours montré un grand potentiel et il est clair que le vélo est à un niveau différent de ce qu'il était 12 mois plus tôt. Toute l'équipe et les deux coureurs ont été superbement positif, malgré quelques problèmes - dont cinq accidents absolument massives au total! Les gars ont travaillé très dur pour être en bonne forme viennent jours de course.

«Jules a montré qu'il n'est absolument pas peur de s'impliquer avec les meilleurs riders du monde Superbike et nous savons très bien que le potentiel de Leon - et celui de la moto - est beaucoup mieux que deux endroits neuvième. Nous avons un test de trois jours à Aragon au début de Avril, où nous avons de nouvelles choses à venir pour améliorer la moto plus loin, et nous sommes vraiment enthousiasmés par les perspectives de la saison. "

Phillip Island - eni FIM Superbike World Championship - Course One:

1. Sylvain Guintoli (Aprilia) 33'47 0.109: 2. Eugene Laverty (Aprilia) 33'48 0.46: 3. Michel Fabrizio (Aprilia) 33'48 0.468: 4. Chaz Davies (BMW) 33'52 0.811: 5. Tom Sykes (Kawasaki) 33'52 0.862: 9. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 34'06 0.261: 11. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 34'17 0.414:

Phillip Island - FIM Superbike World Championship - Course Two:

1. Laverty 33'45 0.938: 2. Guintoli 33'46 0,356: 3. Marco Melandri (BMW) 33'47 0.320: 4. Fabrice 33'48 0.220: 5. Sykes 33'57 0.483: 7. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 34'03 0.268: 9.LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 34'05 0.824:

Championnat du Monde Classification:

1 =. Laverty 45: 1 =. Guintoli 45: 3. Fabrice 29: 4. Sykes 22: 5. Melandri 16: 8. Jules Cluzel (FIXI Crescent Suzuki) 14: 9. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 14:

Fixi Crescent Suzuki WSB 13'

PUIG continuer à travailler avec l'équipe Suzuki Crescent Fixi de fournir à ses pilotes, les dômes meilleures bulles de récolter beaucoup de succès cette saison.

VICTOIRES

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

      Champion du monde de British Superbike avec LEON HASLAM

      Champion du monde de Supersport 300 avec ANA CARRASCO

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec ALEX RINS – TEAM PAGINAS AMARILLAS HP40
    • Champion du monde de MOTO3 avec ALEX MARQUEZ – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0
    • Champion du monde MOTO2 avec POL ESPARGARÓ – TEAM PONS TUENTI HP40

      Vice-champion du monde MOTO3 avec ALEX RINS – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0

    • Champion du monde de MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM CATALUNYA CAIXA
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL CATALUNYA