Racing

Teams

Team Crescent Fixi Suzuki WSB '12

PUIG est l'équipe technique commanditaire Fixi Crescent Suzuki WSB, dirigée par Jack Valentine et Paul Denning, et deux coureurs exceptionnels John Hopkins et Leon Camier qui entraînent deux Suzuki GSX-R1000.

Pilotes

John Hopkins et Leon Camier

Deux pilotes expérimentés

John Hopkins
De ses premiers jours de course, John Hopkins a été affecté comme un gamin avec un grand avenir dans la compétition. John est né à Ramona, Californie de parents fraîchement sortis de leur ville natale de Londres, en Angleterre, où son père était un motocycliste vif et ancienne île de Man TT coureur sur route. Avant John pouvait marcher, il prenait des promenades sur le réservoir de machines de ce père. John a grandi à cheval motos dans le désert chaque week-end, et le premier a couru à l'âge de 4 ans dans un événement de motocross sur une participation de 50 PeeWee. John a passé la plupart de ses années juniors de course de motocross. À l'âge précoce de 9, John a été offert la possibilité de faire sa course sur route débuts lors d'une réunion club junior à bord d'un YZR 50. Dès qu'il a commencé la course sur route, il regardait de tous les médecins généralistes à la télévision et dremt sauvagement d'être comme son héros Rainey et Kevin Schwantz Wayne. Hopkins a été invité à tester surfer sur la Supersport 600 pour Ulrich qui a rendu une escalade des activités de course. Hopkins a remporté le championnat dès Défi Aprilia et a rejoint les Etats-Unis équipe Valvoline EMGO Suzuki équipe pour manager de l'équipe, John Ulrich.

Quand John avait 16 ans il fait ses débuts dans le Championnat AMA. En 2000, il a remporté trois courses et a marqué 6 podiums pour décrocher le championnat AMA Supersport 750cc et a terminé 2e dans la formule du Championnat Superbike États-Unis illimité avec 7 victoires sur 12 courses. Hopkins a continué son succès dans la course AMA en remportant le Championnat de Formule Xtreme en 2001.

En 2002, John a rejoint l'usine Yamaha RedBull équipe pour la course sur le circuit Championnat du Monde MotoGP et a terminé la saison au 9e points au classement général. De 2003-2005, Jean avait une chaîne de saisons pour piétons pour Suzuki terminant 17e aux points en 2003, 16 en 2004, et 14 en 2005. En 2006, John a pris sa course et géré terminé deux fois 4e à Shanghai et à Catalunya et a terminé 10e dans les points globaux. Meilleure saison Hopkins encore venu en 2007 à 24 ans faisant 4 podiums et de finition 4e au classement général pour la saison. Il a fait le passage à Kawasaki en 2008 et, malheureusement, de terminer un ensemble décevant 16e des points avec son meilleur résultat a été une 5ème au Portugal.

En 2009, après 7 ans en compétition en MotoGP, John fait le déplacement à World Superbike Racing équitation pour Stiggy Racing Honda CBR1000RR de course sur le. Un accident malheureux fini la saison de Jean au début, aussi lui tenir à l'écart de la majorité de la saison 2010 AMA Superbike avec le Team Suzuki M4 Monster. Hopkins a terminé 10e au points au classement général.

Maintenant en bonne santé et à la recherche d'un nouveau départ en 2011, Hopkins a accepté un tour avec Samsung Crescent Suzuki dans le MCE assurance série britannique Superbike Championship. Hopkins a pris un départ fantastique pour la saison, la capture 1ère place au round 2 de BSB course à Oulton Park.

Leon Camier
Après un début de course grasstrack de 6 ans et a remporté cinq championnats britannique, Camier était britannique champion Junior 80 cc Racing route en 1998. Il a remporté le British 125 cc titre en 2001 et les Britanniques Supersport couronne en 2005. [1] Cette période a construit une relation de travail avec Honda qui comprenait contester en 2005 Suzuka 8 Hours course en 2005 à l'âge de 18 ans [2] (particulièrement jeune pour un coureur non-japonais).
2007 a été sa première saison dans le championnat britannique de Superbike sur une moto Honda animale. Il a mené les premiers virages de sa toute première course et était sur le podium dans les trois premières courses. Un crash en course de 6 à Silverstone et deux places huitième à Oulton Park endommagé son élan cependant. A Snetterton, un échec à vélo en qualifications l'ai vu commencer à 29e, mais il est passé au 6 dans les deux courses au milieu de la domination Honda. Sa saison s'est terminée par un accident énorme à Cadwell Park provoquant un fémur gauche cassé et le bassin droit.
Pour 2008, il rejoint l'équipe GSE Ducati Airwaves aux côtés de l'ancien champion Shane 'Shaky' Byrne. Il a terminé cinquième au classement général, en tenant ses trois premières victoires.
Pour 2009 GSE a commuté sur le Yamaha et James Ellison a rejoint comme lui coéquipier. Camier rapidement dominé la série, gagner des courses encore plus que Byrne avait en 2008. Il a remporté le titre avec quatre courses à disputer dignement par le dépassement le plus proche rivale Ellison sur l'avant dernier tour de la course 1 à Silverstone. Immédiatement après son retour aux stands, il a été accueilli par Niall Mackenzie (le dernier homme à remporter le titre sur une Yamaha BSB) parée de ses originaux 1998 cuirs Boost Rob Mac Cadbury. Camier a finalement gagné un nombre record de 18 courses en dépit seulement à la tête du coin deux fois la première. Son succès a amené les organisateurs de la série à adopter le "Matt Kenseth règle" pour l'année 2010. Cette révision du système de points pour le format split-saison couramment utilisée par saloon voiture de série aux États-Unis.
Après avoir remporté le titre, Camier a été invité à rejoindre l'équipe Aprilia dans le Championnat du Monde Superbike pour les deux dernières courses de la saison, en remplacement de la personne lésée Shinya Nakano. [4] Sa première rencontre à Magny-Cours a vu le qualifier 16ème amélioration de mettre en le quatrième plus rapide temps de préchauffage. Malheureusement, deux problèmes techniques signifiait qu'il n'a pris aucune des points. Cependant, dans la dernière réunion de la saison à Portimao Camier a terminé 6e et 7e.
Il est en course à temps plein avec Aprilia en Mondial Superbike en 2010. Il a terminé deuxième à son coéquipier Max Biaggi dans la deuxième course à Miller Motorsport Park, donnant leur Aprilia 1-2 premières de la série. [5] Lors de sa manche à domicile à Silverstone, Camier a commencé 16e, mais ont riposté pour terminer sixième et troisième les deux courses.

La moto

Suzuki

GSX-R1000

Engine: Yoshimura-tuned 998.6cc, 4-stroke, 4 cylinder, liquid-cooled, DOHC, 16-valve, TSCC
Engine management: Motec
Power: Over 220bhp
Estimated top speed: 325kph
Bore & stroke: 74.5 x 57.30mm
Ignition: Motec
Exhaust: Yoshimura 4 into 1
Fuel system: Keihin
Lubrication: Wet sump
Transmission: 6-speed constant mesh
Final drive: Tsubaki 520 Race Pro
Wheelbase: 1440mm
Weight: 165kg
Front suspension: Ohlins FGR200 upside down telescopic forks, 42mm
Rear suspension: Ohlins RSP40 single shock
Front brakes: Brembo twin disc 320mm, 4-piston calliper
Rear brakes: Brembo single disc 218mm, 2-piston caliper
Wheels: Marchesini 16.5 x 3.5in (front), 16.5 x 6.25in (rear)
Tyres: Pirelli
Fuel tank capacity: 23 litres

Informations

Camier battue à Magny-Cours du Top-10

Camier avait fait son chemin jusqu'à la sixième place à la fin de neuvième tour de la première course, en dépit des conditions dangereuses causées par de fortes pluies dans le circuit de 4.411 m français. Il a ensuite subi une lourde chute qui a entraîné en lui étant catapulté hors de son Yoshimura alimenté GSX-R et dans le gravier. L'Anglais a été coincé sous sa machine et ne pouvait se rendre à ses pieds une fois que les maréchaux avaient enlevé son vélo, fait son propre chemin de retour aux stands, mais il était évidemment dans beaucoup de douleur. Camier a été adoptée ajustement pour le deuxième tour de course 23 et alignés dans des conditions plus sèches en neuvième position sur la grille. Il a fait un mauvais départ comme il a essayé de s'adapter à la battue que son corps avait souffert - la plupart du temps le long de son côté gauche - et en raison d'un problème avec l'électronique, probablement en raison de l'accident dans la première course, ce qui rend la moto très difficile à monter. À la fin du deuxième tour, il était en baisse dans 17, mais Camier été regroupées et ont commencé à enlever les cavaliers en face de lui pendant toute la course. Il a fait son chemin à la 10e avant le début de l'avant-dernier tour et a occupé le poste jusqu'à la fin de la course, en dépit d'être une gêne considérable.

John Hopkins n'était pas sur la grille aujourd'hui après le retrait de la procédure du week-end hier, après une réapparition de sa blessure à la hanche. Il a fait l'annonce aujourd'hui qu'il prendra la saison 2013 de se retrouver en pleine forme et ré-évaluer ses options une fois qu'il est de retour en force.

La victoire d'aujourd'hui la première course a été prise par Sylvain Guintoli sur une Ducati sur son sol natal, avec Tom Sykes course à la victoire dans la deuxième épreuve de pousser la course au titre à droite sur le fil. Italien Max Biaggi a franchi la ligne en cinquième place dans la deuxième course, ce qui était suffisant pour lui donner la couronne du championnat par la plus petite marge de l'histoire de Superbike. Biaggi a pris son deuxième titre WSBK - Championnat du Monde sixième de sa carrière - en seulement 0,5 points de Sykes.

FIXI Crescent Suzuki aura un test à la fin du mois d'Aragon et fera également l'annonce de Camier le co-équipier pour l'année prochaine très bientôt. La date provisoire pour le premier tour de 2013 est Dimanche Février 24 à Circuit de Phillip Island en Australie.

Leon Camier:

«Je suis vraiment content de notre performance dans des conditions humides, mais la première course n'était ni humide, ni sec et c'est le pire possible. Tout allait bien jusqu'à ce que je suis sorti du virage 11 et était à bord haut. J'ai été renversé dans l'air et descendit lourdement sur mon bras gauche et la tête, puis le vélo posé au-dessus de moi et je ne pouvais pas bouger. Il semblait âges avant qu'il soit retiré et j'ai pu me lever. Je me sentais très mal, mais heureusement, Je n'avais rien de cassé, même si mon bras gauche avait pris un vieux droit battues.

"Le FIXI Crescent Suzuki était dans un peu de désordre, mais les garçons ont fait un excellent travail afin qu'elle soit prête à temps pour la deuxième course et nous avons aligné sur la grille OK. Dès le début, j'ai senti que la moto n'était pas tout à fait raison - pas vraiment surprenant après sa grosse chute -. et il était difficile de monter l'électronique ne se sentait pas tout à fait raison et je n'ai pas eu un bon départ, mais j'étais déterminé à ramener à la maison vélo et c'est ce que j'ai fait . Bien que la saison ne se termine pas comme je l'espère, le progrès de l'équipe ont fait avec la Suzuki FIXI Croissant me rend très optimiste pour l'avenir. Le vélo est venu sur les sauts-et-limites depuis le début de la saison et Je me réjouis déjà à mon prochain là-dessus - une fois que j'ai reposé mon bras gauche un peu "!

Jack Valentine - Team Manager:

"Cela a été probablement le plus étrange saison que j'ai connu, mais les bonnes nouvelles sont que, grâce à tout le travail acharné de l'équipe ont fait, nous avons montré que la FIXI Crescent Suzuki peut être une moto compétitive et de courir avec les meilleurs . C'est dommage que les conditions étaient si perfide dans la première course, ce qui rend la vie difficile pour tout le monde - mais c'est comme ça que la course est parfois Leon a martelage réel dans l'accident et il a fallu beaucoup de courage pour lui de monter sur le vélo. dans la deuxième course et, tout bien considéré, je pense qu'il a vraiment bien pour obtenir une finition top-10. "

Magny-Cours - FIM Superbike World Championship - Course One: 1. Sylvain Guintoli (Ducati) 44'06 0.299: 2. Marco Melandri (BMW) 44'12 0,426: 3. Tom Sykes (Kawasaki) 44'22 0.894: 4. Maxime Berger (Ducati) 44'28 0.156: 5. Leon Haslam (BMW) 44'31 0.448. DNF: Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki).

Magny-Cours - FIM Superbike World Championship - Course deux: 1. Sykes 38'15 0.725: 2. Jonathan Rea (Honda) 38'17 0,079: 3. Guintoli 38'18 0.118: 4. Eugene Laverty (Aprilia) 38'28 0.847: 5. Max Biaggi (Aprilia) 38'29 0.680. 10. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki). 38'52 0.942:

Camier cruellement volé podium Portugaise

Camier a commencé depuis la neuvième position sur la grille et a fait son chemin jusqu'à sixième tour-trois ans. Il a continué à combler l'écart sur les coureurs de premier plan que la course avançait et a été en mesure de contester le leader du championnat Max Biaggi lors de la course est entré dans ses derniers tours de piste seulement. Camier a essayé de faire une passe sur le marché italien, le pilote Aprilia a couru un peu large, mais Biaggi n'a pas vu Camier sur son intérieur et réduire travers, accidentellement frapper la FIXI Crescent Suzuki homme. Camier restés à bord et ont donné la chasse à nouveau, avant de faire une autre tentative d'aller au-delà Biaggi, il succède brièvement, mais n'a pas pu faire le bâton passe, donc continué à aligner l'italien pour une autre attaque. Malheureusement, la catastrophe a frappé pour Camier avant qu'il ait eu l'occasion, comme un problème de transmission l'a forcé dans les puits et de retraite de la course au début du dernier tour - tristement demander ce qui aurait pu. Dans une course décousue et difficile d'abord, Camier a de nouveau été à la recherche menaçante comme il était assis à la huitième place et à distance de toucher des coureurs à l'avant, mais en raison d'un incident dans les conditions humides du drapeau rouge. Un coureur s'est écrasé sur l'un des nombreux correctifs humides qui ont été à la suite de pluies diluviennes qui était tombé plus tôt et un redémarrage plus de 16 tours-a été ordonné. Camier ne pouvait pas trouver son rythme dans la deuxième édition de la course interrompue et, après un combat de cinq voie à la huitième place, il a finalement terminé à la 11e place sur son Yoshimura alimenté GSX-R.

John Hopkins fait forte impression lors de ses premières courses sur le circuit de 4,592 portugais, comme il a continué avec son amélioration par rapport à la disposition exigeant. Dans la deuxième course - détenus dans des conditions sèches et ensoleillées - il a fait un bon début de 19ème sur la grille et a augmenté en 14e tour-trois ans. Hopkins a continué à pousser pour le reste de la course et a finalement apporté son FIXI Crescent Suzuki GSX-R maison pour une position sûre et crédible 11, une place de mieux que le 12 il a obtenu dans la première course, où il était lui aussi dans la bataille pour la huitième avec Camier et trois autres coureurs. Hopkins a bien résisté aux conditions difficiles de la première épreuve et a été malchanceux de ne pas ramasser un résultat top-10 pour son travail acharné.

Les courses d'aujourd'hui a vu deux vainqueurs différents que Tom Sykes a triomphé dans la première course, avec Eugene Laverty sur Aprilia prendre la victoire dans la deuxième épreuve. Max Biaggi conservé et augmenté, son avance au championnat, avec Sykes en deuxième et Marco Melandri - qui s'est écrasé dans la première course et n'a pas pu participer à la deuxième course - désormais en troisième position dans la course au titre.

FIXI Crescent Suzuki va maintenant diriger la France, comme le championnat tire à sa fin, pour les deux dernières courses de la saison à Magny-Cours sur Dimanche 7 Octobre.

Leon Camier:

"Le FIXI Crescent Suzuki a très bien fonctionné dans le warm-up, qui a eu lieu dans des conditions totalement mouillées, donc j'étais très heureux de le vélo dans les mêmes conditions, pour la première course. Lorsque la course a été relancée, la piste n'était pas complètement mouillée et elle a commencé à se dessécher dans certains endroits. Les paramètres que nous venions ne fonctionnent pas aussi bien que nous l'espérions et j'ai dû contourner le mieux que je pouvais.

"Heureusement, la deuxième course était sèche. J'ai attaqué dès le début et se déplace le champ. Il a fallu un peu de temps pour obtenir Guintoli passées, mais une fois que je l'avais dépassé je me mis à Biaggi. C'était une bataille serrée - assez près pour que nous puissions entrer en contact - et j'ai vraiment cru que je pourrais trouver une façon passé, faire adhérer et prendre la troisième place. J'ai eu quelques problèmes avec la boîte de vitesses pendant la course et le vélo puis enfermé sur moi avec deux tours à faire et j'ai dû prendre pour le run-off. J'ai essayé de continuer, mais c'est arrivé une couple de fois plus et a failli me cracha au large, donc je n'avais pas d'autre choix que de se retirer. Je suis heureux que parce que le vélo est venu sur un terrain de ces derniers mois et je sais maintenant nous pouvons nous battre avec les meilleurs. "

John Hopkins:

"Bien que les résultats sont assez moyens et je pense que j'aurais préféré de meilleurs, je suis très heureux aujourd'hui. La première course a été très difficile, et s'il n'y avait pas eu un drapeau rouge, il aurait eu lieu dans des conditions de pleine humides et ça aurait été plus facile à gérer. Une fois la piste a commencé le dessèchement, les conditions ont empiré et il était assez difficile à contourner - surtout vers la fin, lorsque les pneus avaient complètement disparu.

«J'ai eu un bon départ dans la deuxième course, mais je me suis cogné hors de la piste par un autre pilote et j'ai perdu pas mal d'endroits. Après cela, j'ai gardé la tête baissée et se rendit aussi fort que je le pouvais pour une finition. C'était ma première fois à Portimao. C'est un circuit assez difficile à apprendre, mais ce week-end nous avons trouvé quelques bonnes informations sur la moto et cela me rend très heureux à l'avenir. "

Jack Valentine - Team Manager:

«On dirait probablement un peu drôle, mais cela a été un week-end très productif et fantastique pour nous et ça a été une bonne journée pour l'équipe, car nous avons prouvé que nous pouvons être compétitifs et de courir avec les meilleurs. Je suis très heureux parce que tout le travail acharné de l'équipe ont mis en montre dividendes et c'est un énorme coup de pouce à notre moral. C'était formidable de voir les combats Leon avec Biaggi dans la deuxième course et cela montre que la FIXI Crescent Suzuki est un véritable challenger. Si elle n'avait pas été pour le problème, je pense que nous pourrions avons eu un autre podium. Les conditions de la première course était difficile pour tout le monde et nos réglages de la moto ne fonctionne pas aussi bien que nous le voulions, mais tout de même, nous avons appris quelque chose et j'ai trouvé quelques bonnes directions pour l'avenir. Les deux pilotes ont apporté leur maison vélos dans les points, mais je suis sûr que les résultats auraient pu être mieux si la course avait eu lieu sous la pluie, au lieu de moitié-moitié.

"John monté solidement dans les deux courses aujourd'hui et eu du plaisir à nouveau et c'est bon à voir. Même si Léon n'a pas terminé la deuxième course d'aujourd'hui, l'équipe est sur une bonne note, tout vraiment gonflé et j'ai hâte à la prochaine ronde. Nous voulons montrer que notre forme récente a pas eu de coup de chance et nous irons tous azimuts pour le podium à Magny-Cours. "

Portimao - FIM Superbike World Championship - La première course:

1. Tom Sykes (Kawasaki) 31'42 0.011: 2. Carlos Checa (Ducati) 31'42 0,311: 3. Sylvain Guintoli (Ducati) 31'44 0.743: 4. Max Biaggi (Aprilia) 31'53 0.575: 5. Brett McCormick (Ducati) 31'53 0.782: 11. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 32'13 0.721: 12. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 32'15 0.178:

Portimao - FIM Superbike World Championship - Course deux:

1. Eugene Laverty (Aprilia) 38'35 0.105: 2. Jonathan Rea (Honda) 38'35 0,267: 3. Biaggi 38'38 0.871: 4. Guintoli 38'45 0.545: 5. Checa 38'55 0.258: 11. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 39'22 0.919: DNF. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki):

Championnat du Monde Classification:

1. Biaggi 347: 2. Sykes 316,5: 3. Marco Melandri (BMW) 308,5 4. Checa 278,5: 5. Rea 255,5: 14. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 109,5 19. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 44:

Fabuleux fith pour Camier, meilleure saison pour Hopkins

Leon Camier a marqué un cinquième magnifique dans la deuxième course après le démarrage à partir du 18 sur la grille. Il a fait un bon départ et j'étais à 13 d'ici la fin du premier tour, avant de reprendre son chemin à travers le champ était à entrer dans le top-10 par la circulation 10. Camier a continué à enregistrer des chronos qui sont comparables avec les dirigeants et a réussi à éviter un gros crash en face de lui, d'apporter son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R1000 maison dans le top cinq. Camier a terminé 15e dans la première course après un pari d'utiliser des pneus humides dans le temps n'a pas interchangeables pay-off et il a été contraint d'opposer et de changer de pneus slicks alors que la piste desséchées plus tôt qu'il ne le pensait et que la pluie attendue ne s'est jamais matérialisée. John Hopkins a couru à son meilleur résultat mondial Superbike pour l'équipe FIXI Crescent Suzuki quand il a amené sa maison machine à la neuvième place dans la première course. Hopkins a fait une course solide dans des conditions difficiles et de se détourner de tout les accidents et les incidents qui ont marqué la course WSB première fois à l'hippodrome de Moscou 3'931m. La deuxième course a vu Hopkins à nouveau dans les points comme il a terminé en 12e place pour enregistrer sa meilleure distance de points dans un week-end cette année, à partir de sa saison blessures touchée.

Aujourd'hui, vu l'inauguration du Monde Superbike course qui aura lieu en Russie et la distinction d'être le premier lauréat est allé à Tom Sykes sur une Kawasaki. La deuxième course a été remportée par l'Italien Marco Melandri sur une BMW, un résultat qui lui soulève la tête du classement du championnat du monde.

FIXI Crescent Suzuki va maintenant faire le long voyage de retour de Moscou et de commencer ses préparatifs pour la prochaine manche de la saison, qui sera au Nürburgring en Allemagne le dimanche 9 Septembre.

Leon Camier:

«La piste était assez humide pour la première course et il n'y avait que deux rondes pied large ligne sèche, la plupart de celui-ci. En raison de ma position sur la grille, je savais que pour faire passer les gens, je dois aller sur la ligne sèche. Cela n'aurait pas été possible en slicks, j'ai donc opté pour mouille la place. J'ai aussi pensé que la pluie allait revenir, mais quand cela ne s'est pas produit et la piste a séché, je n'avais pas le choix mais pour rentrer aux stands et de passer aux slicks. Cela a coûté beaucoup de temps et d'après mes nouveaux pneus ont été montés j'ai rejoint la course bon dernier. J'ai poussé aussi fort que je le pouvais et a fini 15e.

«Fort heureusement, il n'y avait pas de choix de pneus difficiles à prendre pour la deuxième course que la piste était sèche et le soleil brillait. J'ai fait un assez bon départ et ensuite roulé de façon très agressive, en passant gens de l'extérieur ainsi que l'intérieur. Mon FIXI Crescent Suzuki se sentait bien et le seul endroit où j'ai été vraiment perdre était sur le dos longue ligne droite. A la fin, mon corps lui faisait mal et il devenait difficile de se concentrer, mais j'ai été assez heureux de prendre la cinquième place. "

John Hopkins:

«C'était une sorte de journée frustrante pour moi et il aurait dû être beaucoup mieux. J'ai commencé la première course en pneus slicks et probablement roulé un peu trop timidement dans les premiers stades et a perdu du terrain. À mi-parcours, je me suis retrouvé dans un petit groupe et quand la piste a séché sur, il a obtenu sale et a causé une perte d'adhérence. J'ai gardé le FIXI Crescent Suzuki debout et ramené à la maison, ce qui me rend raisonnablement heureux.

«Je suis impatient de la deuxième course, mais malheureusement souffert des problèmes de pneus mêmes qui nous ont mis sur écoute tous les week-end. La moto était bavarde beaucoup et je ne pouvais le monter à un certain niveau -. Qui signifie que je n'ai pas pu finir plus haut que 12 "

Jack Valentine - Team Manager:

"Il a toujours été va être une journée difficile et il n'a pas été aidé par les conditions légèrement humides au début de la première course. Leon a commencé le mouille, mais a dû opposer et changer de pneus slicks alors que la piste a commencé à sécher et a fini 15e. John a commencé en pneus slicks et montait régulièrement tout au long de la course et a terminé neuvième.

"Heureusement, les conditions étaient parfaites pour la deuxième course. Leon pris un bon départ et a commencé à ramasser les lieux immédiatement. Son rythme de course était très bon et il faisait parfois équivalentes aux dirigeants. Il a gardé la tête baissée et a terminé une forte cinquième, qui est un résultat énorme considérant qu'il a commencé à partir de la 18ème place sur la grille. C'était un grand tour et montre à quel point le FIXI Crescent Suzuki est à ce niveau de compétition élevé. Claquaient sur le vélo de Jean entravé ses progrès dans la deuxième course, mais il a continué à lui et a réussi à terminer 12ème.

«Aujourd'hui, c'était Léon deuxième meilleur résultat de la saison, mais, compte tenu de sa blessure et sa 18ème place sur la grille, je pense que c'est une conduite encore mieux que sa quatrième place à Donington tôt dans l'année."

Moscou - eni FIM Superbike World Championship - Course 1:

1. Tom Sykes (Kawasaki) 41'07 0,852; 2. Marco Melandri (BMW) 41'16 0,730: 3. Max Biaggi (Aprilia) 41'20 0.455: 4. Eugene Laverty (Aprilia) 41'20 0.879: 5. Michel Fabrizio (BMW) 41'37 0.434: 9. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 41'48 0.218: 15. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 41'39 0.250:

Moscou - ENI FIM Superbike World Championship - Course 2:

1. Melandri 40'14 0.677: 2. Sykes 40'15 0,653: 3. Chaz Davies (Aprilia) 40'18 0.890: 4. Carlos Checa (Ducati) 40'20 0.631: 5. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 40'28 0.245: 12. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 40'54 0.320:

Championnat du Monde Classification:

1. Melandri 308,5 2. Biaggi 290: 3. Sykes 267,5: 4. Checa 233,5: 5. Jonathan Rea (Honda) 212,5: 15. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 77,5: 20. JOHN HOPKINS (FIXI Crescent Suzuki) 28:

Camier prend la neuvième Fixi Crescent Suzuki à Brno

Camier a commencé à partir du 13 sur la grille et fait deux positions sur le premier tour avant de passer dans le top-10 sur les genoux-16 autour du circuit 5403 m tchèque. Camier a ensuite fait son chemin devant Michel Fabrizio sur le tour suivant et tendit à prendre neuvième mérité après tout son travail acharné ce week-end. Il a également été dans les points de la première course, comme il a dirigé son Yoshimura-alimenté Suzuki GSX-R à la 14e place dans les conditions très difficiles que rencontrent les coureurs dans le premier 20-tours événement. John Hopkins a eu un après-midi difficile, mais peut se consoler d'avoir terminé les deux courses dans les points pour la première fois cette saison, comme il continue sa poussée revenir à de remise en forme complète de course. Hopkins a apporté son FIXI Crescent Suzuki GSX-R chez au 15e dans la première course et est allé un endroit meilleur dans le second événement pour enregistrer un 14 coffre-fort et solide. Il va maintenant continuer à améliorer sa condition physique avant le prochain cycle, qui verra lui la course en Grande-Bretagne pour la première fois depuis son BSB bataille épique la saison dernière.

Première course d'aujourd'hui a eu lieu dans des conditions très difficiles après une pluie d'orage a détrempé la piste de Brno, mais au moment où la course a commencé il avait séché considérablement et la plupart des coureurs ont choisi d'utiliser des pneus slicks dans l'humidité -, mais le séchage - conditions. Marco Melandri sur une BMW a remporté la première course et a répété l'exploit dans le deuxième événement - qui a eu lieu dans des conditions chaudes et ensoleillées - pour combler l'écart à la tête du championnat à l'actuel leader Max Biaggi.

FIXI Crescent Suzuki sera ensuite en action à la l'équipe - et Camier de - la maison WSB événement de la saison, lorsque le Mondial Superbike se dirige vers Silverstone en Angleterre pour ronde de 10 le dimanche 5 Août. Mais avant cela, Camier sera l'équipe représentant Yoshimura Suzuki à la prestigieuse Suzuka 8-heure en week-end prochain au Japon.

Leon Camier:

«Les conditions étaient très délicat au début de la première course et la piste était assez humide. Parce que nous savions tous que ce serait se dessécher, nous avons tous choisi des nappes, mais qui a fait les premiers tours un peu difficile. Après mon expérience à Assen, j'étais un peu nerveux sur le mouillé et n'était pas suffisamment en confiance pour pousser trop fort. Je sais que je dois améliorer ma confiance en ces sortes de conditions. J'ai fait un mauvais départ dans la deuxième course, puis a commencé à faire des places avant trop longtemps. Il s'agissait d'un cas de juste frapper mon chemin à travers et une fois j'ai réussi à aller au-delà Rea ​​et Smrz, je me mis à essayer d'attraper Fabrizio. Une fois que j'ai eu devant lui, je suis allé après que le groupe avance, mais j'ai manqué de tours avant que je puisse améliorer ma position. Dans la deuxième course mon FIXI Crescent Suzuki se sentait bien et qu'il n'a donc I. Il a été très encourageant de pouvoir courir avec les gars rapides et si j'avais pris un bon départ mieux, je suis sûr que j'aurais été tout un défi pour les quatre premiers ou cinq position ".

John Hopkins:

"Les conditions dans la première course étaient certainement pas facile. Je suis parti de l'intérieur de la piste qui était la partie la plus humide et devaient donc être prudent au début. Même si, le vélo encore s'étendre à quelques reprises. Je me suis pris dans un groupe vers l'arrière du terrain et réussi à frapper sur le mauvais bouton sur ma commande de traction et il éteint par erreur. J'ai ensuite mis en quelques tours décents, mais il était déjà trop tard.

«La piste était beaucoup mieux pour la deuxième course. Je pris un bon départ, attaqué fort et gardé la tête baissée. J'ai été aux prises avec Smrz et Rea et d'essayer tout ce que je savais avant de les passer, mais j'ai commencé à lutter avec une accroche. Comme la course avançait, mon pneu était allé, ainsi je me suis installé pour une finition et certains points. Les résultats d'aujourd'hui ne sont pas ce que je voulais ou attendus, mais ils étaient mieux que quelques-uns avant. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Les deux coureurs sortis en pneus slicks dans la première course, qui était le bon choix de pneus parce que la piste séchait dehors. Léon était un peu timide au début, et que lui a coûté des lieux et qui était plus ou moins la même situation pour John. Je suis très déçu de la première course et je pense que les résultats aurait été mieux si les deux pilotes avaient été en mesure de gérer leur système embarqué de contrôle électronique de mieux. Léon courut une très bonne course deuxième et serait déjà terminé plus haut s'il avait fait un meilleur départ. Il a choisi les coureurs au large et ce qui était bon à voir. John se sont plaints de la prise de carre et qui a empêché sa progression. Je suis vraiment heureux de tout le travail accompli par l'équipe Crescent Suzuki FIXI depuis Aragon. L'accélération de la moto s'est améliorée et maintenant Leon et John peuvent sillage les autres motos - quelque chose qu'ils ne pouvaient pas faire avant. Nous allons tout droit à des ateliers et nous mettrons dans la même quantité de travail pour essayer de trouver de nouvelles améliorations. "

Brno - eni FIM Superbike World Championship - Course 1:

1. Marco Melandri (BMW) 41'59 0.808: 2. Tom Sykes (Kawasaki) 42'01 0.168: 3. Loris Baz (Kawasaki) 42'01 0.756: 4. Carlos Checa 42'02 0.302: 5. Eugene Laverty (Aprilia) 42'03 0.640: 14. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 43'08 0.056: 15. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 43'11 0.928:

Brno - eni FIM Superbike World Championship - Course 2:

1. Melandri 40'12 0.837: 2. Sykes 40'12 0.977: 3. Checa 40'19 0.638: 4. Max Biaggi (Aprilia) 40'22 0.677: 5. Laverty 40'24 0.612: 9. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 40'30 0.978: 14. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 40'47 0.712:

Championnat du Monde de classification:

1. Biaggi 271,5: 2. Melandri 250,5: 3. Sykes: 4 212,5. Checa 204,5: 5. Jonathon Rea (Honda) 187: 13. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 65,5: 21. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 14:

Top 10 pour Camier et pour Crescent Suzuki en Espagne Fixi

Camier a commencé à partir 14ème sur la grille et a pris un excellent départ pour faire place historique au 10 d'ici la fin du premier tour. Il a été impliqué dans une bataille de course longue avec plusieurs autres coureurs ont vu le groupe de That les échangeant les positions que la course avançait. Camier était en 11ème tour fin a commencé, mais une collision à deux places en avant du coureur sur le Croissant-Rouge FIXI Yoshimura Suzuki-alimenté, le vit et mettre la maison historique machine à prestations pour une dure - mais méritée - la neuvième place. Dans la deuxième course Camier nouveau pris un bon départ et a été jusqu'à très tôt dans la 10ème place. Malheureusement un problème technique avec lui son vélo forcé d'entrer dans les stands et prendre sa retraite à la fin du premier tour 17. John Hopkins avait une autre journée frustrante, après un certain nombre d'erreurs dans la première course historique à la 5.344 m de circuit Motorland Aragon et lui a coûté de précieuses places à défaut mécanique a également forcé de se retirer de lui courir après deux tours Près de quatre-. Hopkins a obtenu un bon départ dans la première épreuve et quatrième tour par s'était déplacé à la 12e place du 21 sur la grille. Malheureusement, j'ai fait un certain nombre d'erreurs dans les phases finales lui a coûté cher Que, avant qu'il ne prenne le drapeau à damier Finalement dans les points 15ème et dernière notation place. La deuxième course a vu quitter la piste ont de tourner à-16 sur les genoux de quatre et appeler rapidement un terme à la procédure de la journée. Hopkins a été très déçu par les résultats, mais certains peuvent se consoler qu'il était en mesure de compléter le week-end, dans des conditions très apologétiques, Avec Pas de séquelles de blessures qui ont également entravé sa saison jusqu'à présent.

Ont eu lieu aujourd'hui racines dans le refroidisseur beaucoup de conditions ont été rencontrées ce week-end. Race on voyait les températures de piste inférieure à 30 ° Presque les jours précédents, avec elle, légèrement réchauffer pour le deuxième événement. Max Biaggi sur Aprilia une victoire dans la course a pris un pour étendre son avance au championnat du monde, avec Marco Melandri sur une BMW sortir victorieux dans la deuxième course.

Crescent Suzuki sera FIXI maintenant retourner au Royaume-Uni, avant de repartir vers de toute l'Europe pour la neuvième manche de la saison, en raison d'être qui se tient à Brno en République tchèque le dimanche 22 Juillet.

Leon Camier:

"Le plus drôle, c'est que je sentais que je roulais vraiment bien aujourd'hui. J'étais tout sur la plupart des autres coureurs dans les virages et sur les freins, mais perdre sur l'accélération était hors des virages lents. Sur le dos droit, je situait quelque part entre trois défaites et cinq dixièmes de-seconde et c'est difficile de rattraper Dans ce niveau de compétition.

"Le vent était assez fort aujourd'hui et il a affecté nos points de freinage et il était facile de dépassement des coins - Surtout l'épingle à cheveux lente à la fin de la ligne droite. Je suis vraiment heureux avec le châssis de ma Suzuki FIXI du Croissant-Rouge et je pense que l'électronique améliorée Avez-un peu récemment. Si nous pouvons améliorer l'accélération en sortie de virage et d'obtenir un peu plus puissant, je pense que notre moto est capable de rivaliser avec ce Best. "

John Hopkins:

"En un jour comme aujourd'hui, il est difficile de dire grand-chose. Je n'ai pas fait un bon départ dans la première course, mais a réussi à régler un certain genre de rythme dans. Comme la course avançait, j'ai fait des erreurs et a dirigé une FEW hors de la piste une couple de fois et à ce niveau, il est si difficile de revenir en lice. J'ai réussi à rentrer dans les points, mais je pense qu'il aurait dû être mieux.

«Dans la deuxième course, la moto était lent, plus ou moins dès le début, cela a empiré et ensuite, j'ai donc dû tirer po Vous obtenez des jours comme aujourd'hui dans la course parfois, mais il n'est jamais facile à gérer lorsque le problème n'est pas de votre propre fabrication. Je suis sûr que l'équipe va travailler dur pour s'assurer qu'il ne se reproduise pas. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Vous ne savez jamais ce que la course va vomir. Je sais que nous valons mieux que nos résultats actuels, c'est donc à nous tous à mettre dans le dur labeur et d'obtenir mieux. Nous devons améliorer notre position de qualification, de sorte que les deux ont une meilleure chance coureurs dans les courses.

"Une fois que Léon a obtenu la tête en bas dans la première course, il était presque aussi bon que le rodage tout le monde et a été très régulier. J'avais l'habitude d'pneu dur d'être forte à la fin de la course, mais cela lui a coûté dans la première partie. Il était en course pour une place solide 11, mais je me suis doué neuvième quand Badovini et Sykes emmêlés et s'est écrasé - la façon dont les choses sont pour le moment, je vais prendre ce résultat! John a fait un bon départ dans la première course, Leon après avoir co-équipier historique fait une petite erreur dans le premier virage. J'ai été plus-sur le vélo, essayer de rattraper le déficit de l'accélération dans les virages, mais qui portait le pneu sur, qui a causé quelques erreurs et à descendre l'ordre. Les deux pilotes n'a pas terminé la deuxième course raison de problèmes mécaniques. Cela me déçoit et nous montre qu'il ya beaucoup de travail acharné à faire. Je suis sûr que nous allons résoudre les problèmes et revenir plus fort. "

Aragon - eni FIM Superbike World Championship - Race One:

1. Max Biaggi (Aprilia) 39'51 0.188: 2. Marco Melandri (BMW) 39'51 0.466: 3. Carlos Checa (Ducati) 40'00 0.650: 4. Chaz Davies (Aprilia) 40'02 0.015: 5. Eugene Laverty (Aprilia) 40'06 0.896: 9. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 40'32 0.075: 15. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 40'40 0.940:

Aragon - eni FIM Superbike World Championship - Course Deux:

1. Melandri 39'59 0.200: 2. Laverty 39'59 0.242: 3. Davies 39'59 0.646: 4. Biaggi 39'59 0.684: 5. Jonathan Rea (Honda) CBR1000RR 40'05 0.811: DNF. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) DNF. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki):

Championnat du Monde de classification:

1. Biaggi 248,5 2. Melandri 200,5: 3. Espace 183: 4. Tchèque 175,5 5. Tom Sykes (Kawasaki) 172,5 14. Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 56,5: 21. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 11:

Top-10 pour Camier à la première course à Misano

Camier a commencé à partir 14ème sur la grille et a été rapidement sur le rythme et impliqué dans une bataille multi-vélo pour le top 10 des endroits. Comme la course avançait Camier a essayé de pousser, mais la nature technique du circuit 4226 m italienne a fait les dépassements très difficiles. Avec deux tours de la fin Camier avait fait son chemin jusqu'au 12, avant de passer deux coureurs sur le même tour de passer à 10, un poste qu'il a occupé jusqu'à ce que le drapeau à damier. Dans la deuxième course, Camier était en neuvième position par le cinquième tour, mais sa chute ruiné ses chances d'améliorer sa race un résultat. Il n'a pas été blessé et en mesure de revenir sur sa Yoshimura-alimenté Suzuki GSX-R et rejoindre la course pour essayer de sauver quelque chose. Camier chassé après le pack et finalement venu à la maison à la 15e place pour une finale points de notation de position et les pensées de ce qui aurait pu.John Hopkins a marqué des points dans la deuxième course, comme il a terminé son premier week-end course en double de la saison. Il a terminé les tours de 24-course d'un en 17ème position, avant de porter son domicile machine en 14e place - en dépit d'être frappé par un autre coureur de haut-parement en face de lui - pour marquer ses premiers points depuis trois ronds de sa blessure-hit saison. Hopkins aura la consolation de terminer les tours 48-les deux courses d'aujourd'hui, sans aucune séquelle de ses blessures récentes et l'air d'être plus forte pour le prochain tour dans un délai de trois semaines.Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions chaudes et ensoleillées, avec des températures de piste se lever à 41 ° C. Italienne Max Biaggi sur Aprilia a remporté la victoire sur son sol natal dans les deux courses d'étendre son avance titre.FIXI Crescent Suzuki sera la prochaine action de la course en sur le circuit de Motorland Aragon en Espagne le dimanche 1er Juillet pour la huitième manche du championnat.Leon Camier:"Je sais que les résultats ne sont pas super, mais je suis assez content de notre potentiel aujourd'hui - en particulier la deuxième course. Nous avons fait un peu un pari avec les réglages dans la première course, parce que les conditions étaient un peu plus froides qu'elles ne l'avait été, mais les paramètres ne sont pas sur place et de l'adhérence n'était pas trop bon, de sorte que les pneus s'usaient très rapidement. J'ai roulé aussi fort que je pouvais, a gardé un rythme régulier et a terminé 10e."La moto me sentais vraiment bien dans la deuxième course et je roulais vite, dès le début. J'ai fait beaucoup de progrès et a été en appréciant me faire passer les gens. Tout senti à l'aise jusqu'à ce qu'un tip-off à son tour quatre. Je pense que j'aurais pu un peu plus lente et plus serrée que la normale et l'avant tout d'un coup plié et vers le bas je suis allé. Je suis rentré sur le vélo et, un tour plus tard, j'étais juste quatre dixièmes-of-a-seconde plus lent que mon meilleur tour précédent. Pendant la course, j'ai mis des temps égaux à tous les gars en haut, sauf Biaggi. J'ai été le pilote le plus rapide dans le secteur quatre, deuxième dans le secteur de cinq ans et troisième un seul secteur, qui montre à quel point le FIXI Crescent Suzuki allait - sans doute le meilleur d'elle a été toute l'année! Je me sens vraiment positif à partir d'aujourd'hui et maintenant tout ce que nous avons à faire est de clouer la qualification et nous serons là-haut se battre avec les gars rapides pour vous. "John Hopkins:"Je ne peux pas dire que je suis trop heureux avec les résultats, mais je suis heureux parce que j'ai fait 48 tours aujourd'hui dans des conditions difficiles, sans aucun problème et je reprends ma confiance. Je n'ai pas fait un début particulièrement bon dans la première course puis a été retenue dans le trafic. Il a fallu un peu de temps, mais une fois en clair j'ai essayé de rester cohérent tout au long de la course. Mes temps au tour à la fin de la course étaient bons, il est donc dommage que j'ai perdu contact au début."Nous avons fait quelques changements assez grands pour la moto pour la course de deux ans et je me suis senti une amélioration tout de suite. A partir des courses de la cinquième ligne de la grille n'est jamais facile - surtout quand la concurrence est si rude. Pour aggraver les choses, Mercado de haute-face juste en face de moi dès le début et lui et sa moto m'a frappé et m'a forcée hors de la piste et dans le gravier. J'ai récupéré, a rejoint l'action et a ensuite passé le reste de la course rattraper. Encore une fois je courais chronos assez bons, mais incapable de faire des progrès autant que j'aurais aimé à cause de ma position sur la grille. "Paul Denning - Team Principal:"Pour John, la chose importante ce week-end était de reconstruire sa force physique et sa confiance. Même si le jour ne va pas au plan - résultats sage - il a mis 48 tours à son actif et a fait de bonnes améliorations. Il est regrettable de se faire frapper hors de la piste dans la deuxième course, mais a été récupéré et le rodage et à la fin de la course."Leon a montré aujourd'hui un énorme potentiel - en particulier dans la deuxième course. Sans l'accident, je suis sûr que d'un minimum de la partie supérieure de cinq ans était sur les cartes - les chronos montrent que. Le crash était regrettable, mais nous avons été impressionnés par son engagement à prendre le vélo sur le gravier et immédiatement commencer à charger à nouveau."Nous avons deux jours d'essais à venir dans l'Aragon et qui fournira John avec plus de miles, ce qui sera bon pour son retour et lui sera très utile lorsque nous courir là-bas une semaine plus tard. Il, Leon et l'équipe va continuer à travailler dur, continuer à apprendre et continuer à essayer d'obtenir le FIXI Crescent Suzuki en compétition avec les pilotes les plus rapides -. Qui est là où nous croyons que nous pouvons être "Misano Adriatico - eni FIM Superbike World Championship - Course 1:1. Max Biaggi (Aprilia) 38'58 0.471: 2. Carlos Checa (Ducati) 38'58 0.776: 3. Davide Giugliano (Ducati) 39'02 0.974: 4. Tom Sykes (Kawasaki) 39'07 0.329: 5. Jonathan Rea (Honda) 39'10 0.098: 10. Leon Camier (FIXI CRESECNT SUZUKI) 39'16 0.832: 17. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 39'30 0.373:Misano Adriatico - eni FIM Superbike World Championship - Course 2:1. Biaggi 39'01 0.869: 2. Rea 39'07 0.224: 3. Leon Haslam (BMW) 39'07 0.600: 4. Marco Melandri (BMW) 39'08 0.873: 5. Ayrton Badovini (BMW) 39'09 0.790: 14. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 39'53 0.750: 15. Leon Camier (FIXI CRESECNT SUZUKI) 39'57 0.371:Championnat du Monde de classification:1. Biaggi 210,5: 2. Rea 172: 3. Sykes: 4 164,5. Melandri 155,5: 5. Checa 150,5: 13. Leon Camier (FIXI CRESECNT SUZUKI) 49,5: 21. John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 10:

Bataille dur à suivre pour Fixi Crescent Suzuki

Camier (P14, 1'37 0.985) partira de la quatrième rangée de la grille, avec Hopkins (P18, 1'37 0.168) juste derrière son coéquipier dans le couloir de cinq ans. Sur un circuit où il est important de prendre un bon départ afin de s'assurer que vous restez avec les dirigeants, les deux coureurs seront à la recherche FIXI du Croissant-Rouge pour obtenir leur Suzuki Yoshimura-éteint-the-line et sur le rythme rapidement. Camier était impressionnant en finale de ce matin la séance de qualification quand il a affiché le temps le plus rapide pour les huitième et une grande partie de Superpole 1, il a regardé comme il serait passer à Superpole 2 Camier, malheureusement, a raté de peu une position plus élevée du réseau, en dépit de pousser dur tout le chemin jusqu'à la fin de la session et l'enregistrement de son meilleur temps sur son dernier tour. Une partie de la piste était humide de pluie précédentes calme et Camier a retardé son calendrier pour un bon tour, tant qu'il pouvait, mais malheureusement son pari n'a pas payé et il a manqué de temps.Hopkins a aidé-de-un-seconde presque rodée plus rapide dans la séance de qualification de ce matin que lui dans le premier hier qualification, mais la nature à proximité de World Superbike sur le circuit 4,226 m italienne signifiait son amélioration n'a pas suffi à le faire entrer dans cette de l'après-midi Superpole. Il était sur un tour rapide qui avait l'air assez bon pour le faire entrer dans la Superpole, mais je me suis tenu par un couple de coureurs plus lents et a été incapable d'améliorer son temps que la session est venu à expiration le. Moins d'une seconde a porté sur les coureurs de haut 17 ce matin, qui donne une indication que près de course pourrait être de l'ordre de la journée du dimanche.Superpole cet après-midi a été effectivement déclarée humide, malgré le fait que la pluie était terminée et que la piste était presque sèche au moment où la séance a commencé. En raison d'une déclaration humide, il signifiait qu'il était deux sessions de 20 minutes au lieu des trois plus courtes qui sont normalement prévues dans les conditions sèches. Sykes Tom sur une Kawasaki a enregistré le meilleur temps de prendre sa pole position cinquième des sept épreuves jusqu'à maintenant cette année.Camier et Hopkins aura une séance d'échauffement demain matin pour apporter des modifications finales à temps pour les deux courses programmées pour plus tard dans la journée, le premier se met en branle à 12.00hrs Dont heure locale (11h00 GMT).Donc, aujourd'hui, vu le changement de nom sur le circuit italien en l'honneur du regretté Marco Simoncelli. Charge au cours d'une cérémonie à la piste assisté par le père de Simoncelli, un nouveau logo a été dévoilé et le circuit sera désormais connu sous le nom "Misano World Circuit Simoncelli Marco,« par respect pour le coureur italien populaire qui a perdu sa vie en MotoGP d'année en Malaisie .Leon Camier:"Mon rythme de course est compétitif sur le caoutchouc normal et les choses ont été très bon pour la Superpole cet après-midi, mais quand la pluie est tombée, il a tout gâché. Bien qu'il s'arrête très vite, il y avait pas mal quelques taches d'humidité sur l'autre côté de la piste et il était difficile de savoir jusqu'où pousser la moto. Je n'étais pas suffisamment en confiance pour attaquer très fort, mais j'ai toujours pensé que je ferais Superpole 2 OK. Vers la fin de la Superpole 1, nous avons aménagé un nouveau pneu, mais une fois que je suis sorti sur la piste, j'ai vécu bavardage et ce fut tout. J'ai pratiqué quelques départs et je suis heureux de la façon dont ils sont allés, alors j'espère que je vais me débrouiller pour obtenir deux bons départs demain. J'ai quelques-uns des meilleurs gars à proximité, donc je pense que ça va être un demain très excitant! "John Hopkins:«J'ai passé la première partie de transport de qualification de ce matin sur l'obtention à l'aise avec la moto - et la piste - et ainsi fait de longs runs. J'ai mis dans un pneu tendre et alla près de mes genoux, mais j'ai été retenu par un couple de coureurs plus lents quand j'allais vraiment pour elle. Il n'y avait pas assez de temps pour moi de dresser et essayez à nouveau, donc je suppose que je n'étais pas de chance. Avec le recul j'aurais peut-être avez essayé de faire mes genoux près d'un peu plus tôt, mais c'est comme ça batée aujourd'hui et je vais devoir vivre avec elle. Je commence normalement un bon début et je suis confiant que je peux être dans le mélange de l'. Il est facile de se retenus à cette piste, donc mon objectif est d'être au moins deux rangées de l'avant par le temps, nous recevons tous de tourner, puis continuer à faire des progrès. "Jack Valentine - Team Manager:"Il est difficile de savoir exactement ce qu'il faut dire aujourd'hui, sauf que nous savons ce que vous êtes capable de Léon et John viennent une journée de course! Léon a toujours bon rythme de course et nous attendons de lui de se déplacer jusqu'à la grille et remettre en cause le groupe de tête et plutôt tôt que tard. John continue de bâtir sa confiance et était tout simplement eu la malchance de se tenu sur ses genoux, presque - je suis sûr qu'il aurait qualifié pour la Superpole autrement. Il s'agissait d'une Superpole étrange et un assez grand nombre des meilleurs gars sont tellement dans des positions difficiles sur la grille. C'est un peu dommage que nous n'étions pas en mesure de capitaliser sur cela, mais il va faire tout cela très intéressant pour les spectateurs et le public de demain TV. "Misano Adriatico - eni FIM Superbike World Championship - Superpole:Première Tom Sykes (Kawasaki) 1'35 0.375: 2 Jonathan Rea (Honda) 1'35 0.991: 3 Ayrton Badovini (BMW) 1'36 0.083: 4 Davide Giugliano (Ducati) 1'36 0.147 5 Jakub Smrz (Ducati) 1'36 0.183 14 Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 1'37 0.985 18 John Hopkins (FIXI Crescent Suzuki) 1'37 0.168:

Camier De Race à Suzuka 8-Heure

Camier a récemment demandé aux Etats-Unis par Yoshimura président, Fujio Yoshimura pour rejoindre l'équipe japonaise et a reçu l'autorisation par FIXI Crescent Suzuki à la course à la troisième manche de la série du Monde d'Endurance. Cet événement historique aura lieu le dimanche 29 Juillet sur le circuit de Suzuka et 5.864 m, comme son nom l'indique, il s'agit d'une course de huit heures d'endurance de longue où les coureurs alterner toutes les 50 minutes pendant toute la durée de l'événement en moins tenter de compléter le plus de tours. Le circuit de Suzuka est l'un des seuls à avoir des pistes une «figure-8 'mise en page, où l'arrière passe directement sur la partie avant au moyen d'un viaduc et est une piste très difficile et exigeante pour les pilotes et les machines aussi bien.Camier sera ensuite en action pour FIXI Croissant Suzuki dans le Championnat du Monde Superbike à Misano ce week-end, suivie par la course à Brno et d'Aragon en Juillet, avant qu'il ne prenne une pause de ses fonctions habituelles de rejoindre l'équipe Yoshimura Suzuki. Suzuka cette année de 8 heures ne sera pas seulement voir le 35e anniversaire de la course, mais l'équipe Yoshimura Suzuki célèbre également son apparition 35e lors de l'événement - la seule équipe à avoir terminé dans tous les mise en scène de la course - et avec ses trois volets Attaque de Camier, Aoki et des eaux, Yoshimura Suzuki tentera pour sa cinquième victoire.Leon Camier:«Je suis absolument ravi d'être à la course de 8 heures de Suzuka cette année et honorés que Yoshimura m'ont demandé de prendre part à une course prestigieuse. J'ai fait l'Suzuka 8-heure de course à trois reprises avant (en 2005, 2006 et 2007), mais il n'ya jamais eu de succès en particulier si je suis en espérant que cette année verra un changement de la chance."C'est une course incroyable et probablement la plus difficile - à la fois physiquement et mentalement - que un coureur fait. Les températures sont généralement très chaud et la piste est tellement physique, il sape tout simplement toute votre énergie. C'est une piste difficile à apprendre car il est si longue et si elle est techniquement très exigeant. Je vais devoir apprendre à surfer sur la Yoshimura GSX-R sur les pneus différents, mais nous espérons que ce ne sera pas trop un problème et je peux courir des temps réguliers. Mon but est de se familiariser avec les pneus dès que je peux, garder un bon rythme et être encore rapide à la fin de la course.«Je tiens à remercier FIXI Crescent Suzuki pour m'avoir permis de prendre part à la course et j'espère pouvoir les récompenser tous avec un bon résultat."Jack Valentine - Team Manager:"Chacun d'entre nous à Crescent Suzuki FIXI sont heureux de donner Leon l'occasion de prendre part à une course célèbre en tant que Suzuka 8-heure. Nos partenaires Yoshimura moteur ont travaillé dur toute l'année pour nous fournir du bon matériel, il est donc bon que nous puissions leur donner quelque chose en retour. Leon a été à l'avant et Suzuka, Bien qu'il soit l'un des courses les plus difficiles, je suis sûr qu'il va nous faire tous fiers. "Fujio Yoshimura - Yoshimura président:"J'ai d'abord vu Léon course à Suzuka, il ya plusieurs années et j'ai été impressionné par sa performance. Cette année, nous avons beaucoup travaillé avec FIXI Crescent Suzuki et j'ai appris beaucoup de choses sur plus de Leon. Nous avons décidé de lui demander de course pour nous dans le Suzuka 8-heure de course parce que nous pensons qu'il fera bien pour nous, même si je suis un peu curieux de voir comment il va s'adapter aux différents pneus. Pour Yoshimura, le Suzuka 8-heure est toujours un événement très spécial et nous pensons que notre équipe de Léon, Nobu Aoki et des eaux Josh ont une bonne chance de succès. "

Camier rate de peu le Top10 de Miller

Camier pris un bon départ et était en 11ème position lors de la course a été arrêtée à cause d'un autre coureur de s'écraser et de déversement de pétrole sur la piste. Après un long délai pour nettoyer le circuit, la course a été relancée avec les coureurs dans les positions où la course initiale a été arrêté. - Signification Camier a commencé à partir de la troisième rangée à la 11ème place. J'ai de nouveau pris un bon départ et se fraya un chemin dans le top-10, avant de s'engager dans une longue bataille avec Sylvain Guintoli. Camier a finalement dû se contenter de la 11e, la finition un peu plus de 15 secondes derrière le vainqueur de course - une performance historique positif compte tenu des positions sur la grille initiale du 20. Camier pris un bon départ dans la première course ainsi, mais je me suis impliqué dans une bataille de milieu de terrain qui a finalement vu le ramener historique Yoshimura Suzuki GSX-R-alimenté domicile dans 13. John Hopkins a eu un torride une journée de course sur le retour historique de l'équipe d'une blessure. Je suis tombé sur la première course après historique Set Crescent Suzuki GSX-R Kerber et un coup solide à partir de dessous de lui, heureusement je suis parti indemne. Dans la deuxième course Hopkins a subi un problème technique avec qui lui a fait perdre de la puissance. Je me suis battu tout le chemin à la ligne pour essayer de gagner des points de cotation position dans, avant de finalement mettre SON machine en toute sécurité à domicile dans le 16ème. J'ai été déçu par les résultats, mais heureux d'avoir complété une telle course épuisante, sans effets néfastes de ces dernières blessures historiques et confiants de faire de grands pas lorsque le championnat retourne à l'Europe.

Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions lumineuses et ensoleillées avec des températures d'air en poussant jusqu'à 20 ° C. Actuel champion du monde Carlos Checa a remporté la première course sur une Ducati, Marco Melandri prenant la victoire dans la seconde sur une BMW. Max Biaggi sur Aprilia a renforcé la position historique à la tête du championnat des coureurs en prenant la troisième place dans les deux courses.

Set Crescent Suzuki va maintenant remonter à la base en Angleterre pour IST elle-même prêt pour les prochaines courses de la saison, WHIC sont prévues pour Misano en Italie le dimanche 10 Juin.

Leon Camier:

«Nous savions que, aujourd'hui, serait difficile à cause de notre position sur la grille. Cela est tellement compétitif de ce championnat, vous devez être sur les deux premières rangées de la grille si vous voulez un coup de feu sur le podium. Je bien progressé et fait de bons départs dans les deux courses et partit aussi dur que je pouvais aujourd'hui. Ils formaient un couple de courses difficiles, mais je suis satisfait de mon rythme de course et je sais que pourrait avez terminé beaucoup plus élevé si j'avais commencé avec une meilleure position de grille. Je pense que nous serons certainement mieux à des pistes sinueuses plus - comme notre prochaine course à Misano -. Et je suis impatient de qualification de meilleure qualité et se battre pour un top-six ou un podium "

John Hopkins:

«Je suis heureux d'être de retour avec l'équipe Set Crescent Suzuki, mais déçu de voir que je n'ai pu faire sept tours dans la première course. J'ai découpé l'Kerber avec le couvercle du générateur et a été dévié hors tension et c'est tout. Heureusement, je ne me suis pas blessé, mais après, je fus vraiment hâte de course à deux et de faire mieux. J'ai commencé OK, mais, comme la course avançait, mon vélo a commencé à souffrir d'un problème technique et je ne pouvais pas pousser aussi fort que j'ai aimé l'aurais fait. Je continuais à aller aussi vite que j'ai pu, mais a raté de peu les points. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Leon roulé aussi fort que je pouvais et je suis heureux d'avoir fait tout ce que nous avons demandé à cause de lui. J'ai gardé le vélo et vertical qu'il Arrivé à la maison dans les deux courses. Si je l'avais qualifié sur les deux premières rangées de la grille, je pense que le rythme de course historique aurait été assez bon pour une finition haut de six ans.

«Il était bon d'avoir John en arrière et nous étions tous impatients de le remplir deux courses aujourd'hui et reprendre dans la rainure. Heureusement, je n'a pas été blessé dans un accident historique dans la première course et un problème technique dans la deuxième course signifiait que je ne pouvais pas lutter pour un top-10. Parce que c'était une honte Son rythme de course lors des qualifications avait été assez bonne et je suis sûr que j'aurais fini beaucoup plus élevé si je n'avais pas eu le problème. Cette série est difficile et d'avoir à commencer si loin sur la grille rend la vie encore plus difficile. Nous allons avoir à donner ourselve se qualifier et de meilleures chances de bons résultats, mais je suis positif que nous pouvons faire cela avec la qualité des coureurs et l'équipe que nous avons derrière eux. "

Miller - FIM Superbike World Championship - Course 1:

1. Carlos Checa (Ducati) 38'21 0.283: 2. Marco Melandri (BMW) 38'23 0.596: 3. Max Biaggi (Aprilia) 38'26 0.621 L: 4. Jonathan Rea (Honda) 38'26 0.800: 5. Eugene Laverty (Aprilia) 38'33 0.484: 13. LEON Camion (Jeu CULTIVÉES SUZUKI) 38'50 0.683: DNF. John Hopkins (Set CULTIVÉES SUZUKI):

Miller - FIM Superbike World Championship - Course 2:

1. Melandri 32'56 0.257: 2. Rea 32'56 0.452: 3. Biaggi 32'58 0.394: 4. Chaz Davies (Aprilia) 33'00 0.502: 5. Sykes 33'05 0.791: 11. LEON Camion (Jeu CULTIVÉES SUZUKI) 33'11 0.944: 16. John Hopkins (Set CULTIVÉES SUZUKI) 33'34 0.949:

Championnat du Monde de classification:

1. Biaggi 160,5 2. Melandri 142,5: 3. Sykes: 4 142,5. Rea 141: 5. Checa 130,5: 12. LEON Camion (Set CULTIVÉES SUZUKI) 42,5: 23. John Hopkins (Set CULTIVÉES SUZUKI) 8:

Meilleure saison de Camier à Donington WSB

Camier eu la chance d'échapper à un accident premier virage - qui lui a coûté un temps précieux - et ensuite coincé derrière Eugene Laverty, avant de passer l'Irlandais et pourchasser le groupe en face. Camier pris et passé Sylvain Guintoli et regarda se diriger vers un sixième à l'aise, et impressionnant, dans le dernier virage avant le théâtre a vu les BMW de Leon Haslam et Marco Melandri se heurtent. Cet incident a donné la chance de prendre un quatrième Camier inattendu, mais finalement bien mérité. Son rythme dans les dernières parties de la course correspond aux avant-postes et, sans l'action d'éviter qu'il avait à prendre dans le premier virage, il aurait pu être le droit au sein de la bataille pour les honneurs du podium. Camier a fait un double top-10 aujourd'hui, après apportant son Yoshimura Suzuki GSX-R-alimenté domicile neuvième âprement disputée dans la première course. Peter Hickman fait des débuts impressionnants dans le Championnat du Monde Superbike en course ses Suzuki FIXI Croissant-neuvième place dans la deuxième course. Il a fait un bon départ et a été rapidement vers le haut dans une position pour marquer des points à partir du 19 sur la grille, avant de prendre et les coureurs les plus expérimentés de dépassement sur son chemin au 11 d'ici le 19 tours Hickman pédalé pour le reste de la course pour conserver sa place, avant de finalement mettre sa maison à la neuvième machine à après l'incident dernier virage. Première course Hickman a été écourtée par un petit problème électrique qui l'a forcé à opposer dès le début, son équipage étaient en mesure de retracer la peine et le faire revenir sur la bonne voie, mais il était tours de trop nombreux derrière et a terminé la course, selon le classement non; Bien il a fait de recueillir des données précieuses qui aideront l'équipe à mesure qu'il avancera.

Les courses d'aujourd'hui ont eu lieu dans des conditions sèches, ensoleillée, mais venteuse, avec des températures de piste se lever à 18 ° C cet après-midi. La première course de la journée a été remporté par Marco Melandri sur une BMW, avec Jonathan Rea sur Honda en prenant des dépouilles dans la deuxième course. Italienne Max Biaggi mène le championnat, avec Sykes Tom deuxième et troisième dans Rea.

FIXI Crescent Suzuki se dirige maintenant à travers l'Atlantique pour la sixième manche de la saison car il se rend à Miller Park, près de Salt Lake City dans l'état de l'Utah pour la prochaine course le dimanche 28 mai, où l'équipe espérons qu'ils seront re-joint par John Hopkins, qui a été contraint de manquer les courses en raison d'une blessure qu'il a contractée à Monza en Italie, week-end dernier d'aujourd'hui.

Leon Camier:

«J'ai eu le rythme ce week-end pour être avec les meilleurs joueurs et il se sentait bien se battre et à les attraper aujourd'hui. Dans la première course, il y avait un problème avec les freins et je ne pouvais pas entrer dans les virages comme je le voulais et ne Empêché moi d'attraper les gars à l'avant. Nous avons changé pour un toucher plus doux pneu arrière pour la deuxième course. Mon départ était correct et si je n'avais pas été tenu pendant si longtemps par Laverty et Guintoli Je suis sûr que j'aurais été un défi pour le podium à la fin. Ce fut une course vraiment agréable et très amusant d'attraper des gens et de les transmettre. "

Peter Hickman:

«J'ai eu un problème électrique dans la première course et a dû se retirer dans les stands après seulement deux tours. Les gars il a fixé et je suis sorti de nouveau, mais d'ici là, j'avais perdu trop de temps pour avoir un impact sur le top 15 Heureusement n'y avait aucun problème dans la deuxième course et j'ai été en mesure d'exécuter toujours rapide et gruger les gens en face de moi un par un. Mon meilleur tour était sur les genoux de 17 ans et je suis vraiment, vraiment heureux avec la façon que j'ai appris ce week-end - se neuvième aujourd'hui était comme une victoire pour moi, je voudrais donner crédit énorme à l'équipe pour construire un tel vélo brillant et avoir travaillé si dur pour m'aider ce week-end et je voudrais aussi dire un grand merci à tout le monde à FIXI Crescent Suzuki pour m'avoir donné cette chance. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Nous avons eu un week-end bien mieux ici à Donington que nous avons eu récemment et il a été bon de voir des sourires qui reviennent au garage. Leon roulé fantastique dans la deuxième course et aurait pu facilement être un défi pour le podium s'il avait ont pris la fuite avec le groupe de tête et n'a pas été retenu

"Week-end Peter fait un excellent travail pour nous, ce Il est entré en un remplacement de dernière minute après, nous avons perdu John et il a tout fait -. Et plus encore - de ce qu'on lui demandait son neuvième place est une bonne récompense pour lui pour son. travail acharné.

«Je tiens également à remercier toute l'équipe qui a travaillé sans relâche ce week-end pour donner Leon et Peter vélos qu'ils pourraient être compétitifs sur. Nous allons maintenant passer à Miller dans un état d'esprit positif et nous espérons revenir avec nous Avez-John ".

Paul Denning - Team Principal:

"Ce week-end a été la plus forte pour l'équipe depuis le début de la saison. Le blip seulement dans la première course où Léon se débattait avec une combinaison de problèmes de freinage et le choix des pneus, et Peter a eu un problème électrique. Un connecteur de la sonde la terre a éclaté, mais l'équipe a fixé et lui est sorti à nouveau, de sorte qu'il pourrait obtenir encore plus de tours à son actif. course à deux a montré le vrai potentiel de la Suzuki FIXI Croissant-GSX-R. Pour Léon pour finir à seulement quatre secondes de retard sur le vainqueur de la course après un démarrage difficile, c'est une performance fabuleuse. Peter a dû sauter sur une machine complètement différente de spec son vélo BSB et apprendre rapidement ce week-end. Pour ce faire, ne pas se tromper, exécutez des temps réguliers, tandis que de nous donner un excellent feedback technique est extrêmement impressionnante.

"Le seul point négatif est que John n'était pas ce week-end. Il est facile de spéculer ici, mais je suis sûr qu'il aurait été déjà se battre pour le podium dans les deux courses. Nous espérons pour des nouvelles positives de lui en Californie à l' des deux prochains jours, car un ajustement et Fired Up John est capable de grandes choses. "

World Superbike Donington Race 1: 1 Marco Melandri (BMW) 34'26 0.736: 2 Leon Haslam (BMW) 34'27 0.464: 3 Tom Sykes (Kawasaki) 34'28 0.345: 4 Jonathan Rea (Honda) 34'28 0.555 5 Max Biaggi (Aprilia) 34'28 0.838. 9e Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 34'41 0.880. DNF: Peter Hickman (FIXI Crescent Suzuki).

World Superbike Donington Course 2: 1 Jonathan Rea (Honda) 34'31 0.847: 2 Max Biaggi (Aprilia) 34'32 0.355: 3 Tom Sykes (Kawasaki) 34'33 0.876: 4 Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 34'36 0.092 5 Sylvain Guintoli (Ducati) 34'38 0.442. 9e Peter Hickman (FIXI Crescent Suzuki) 34'53 0.713.

Championnat du Monde de classification (après 5 tours): 1 Biaggi 128,5: 2 Sykes: 3 123,5 Rea 108: 4 Carlos Checa (Ducati) 105,5 5 Melandri 97,5 12 Leon Camier (FIXI Crescent Suzuki) 34,5. 23e John Hopkins (Suzuki FIXI du Croissant-Rouge) 8 24e Peter Hickman (FIXI Crescent Suzuki) 7

Hopkins est Rompe marcher dans le circuit de Monza

Hopkins avait une énorme high-side après seulement quelques tours et il a été immédiatement évident que j'étais dans un certain inconfort de l'accident. Hopkins a été pris directement pour un X-ray, où j'ai révélé qu'elle avait subi une fracture du pied ainsi que certains tournant historique dans ses muscles de la hanche gauche. L'incident impliquant Hopkins, ainsi que certains autres accidents, et le mauvais temps en proie Monza Que vous du week-end, la gauche avec aucune option mais pour les organisateurs d'annulation d'une course et nous espérons que de meilleures conditions pour la deuxième course tard dans la journée. Race deux n'ont finalement en cours après un court délai, avec Leon Camier Définir comme seul représentant du Croissant-Rouge de Suzuki sur la grille. La course a débuté sous un ciel menaçant Monza et ils n'ont pas déçu que la pluie a causé la course pour être au drapeau rouge et s'est arrêté à mi-distance. Kawasaki Tom Sykes était clair à l'avant du peloton était la moitié des points afin de boursiers pour les efforts historiques - en raison de la course raccourcie - avec mise SON Camier alimenté Yoshimura GSX-R maison en toute sécurité au score dans le 15ème-de-un demi-point.

Set Crescent Suzuki dirige maintenant directement à Donington Park en Angleterre pour la tournée européenne du championnat WSBK - qui se tiendra le weekend prochain sur le circuit de Leicestershire. L'équipe prendra une décision sur la remise en forme de Hopkins fois la gravité historique de préjudice a été évalué et ensuite faire une annonce sur la capacité historique à prendre part ou coureur substitut whethe sera rédigé dans la course.

John Hopkins:

"Ce n'était pas un bon week-end. Je me suis assez amochée dans l'accident première course et a endommagé ma hanche gauche et s'est cassé un os dans mon pied droit. Parce que je ne sais pas ce qui s'est passé le vélo lâcha brusquement en sans avertissement. C'est une grande honte parce que j'avais été vraiment hâte à ce week-end et continuer mon amélioration. Aujourd'hui, les conditions étaient traîtres et tous les changements de temps n'a pas aidé du tout. Il n'y avait pas moyen nous pourrions monter sur les mouille, de sorte que les bonnes décisions ont été faites. "

Leon Camier:

«Aujourd'hui, c'était gênant parce que je courais autour avec des gens que je savais que je pouvais battre. Je ne pouvais les rattraper sur les freins, mais une fois que nous sommes sortis des tours, ils m'ont laissé pour mort. Ce que nous savions tous qu'il pourrait y avoir des problèmes aujourd'hui si elle était mouillée ou partiellement humide, car dans la pratique et la qualification des pneus de pluie se sont détruits au bout d'environ cinq ou six tours, il n'y avait donc aucun moyen Ils auraient Cela a duré une distance de course. Nous espérions tous dans des conditions sèches, mais ils n'ont jamais eu lieu. Les organisateurs étaient au courant des problèmes à la fois avec la pluie et Pneus Leurs décisions d'aujourd'hui étaient les bonnes. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Il est difficile de faire complète sans un jour de comme aujourd'hui, mais heureusement cela n'arrive pas très souvent. Si la piste était trempée et il pleuvait, les pneus humides n'aurait pas duré assez longtemps - peut-être seulement cinq ou six paralysé. L'annulation d'une race et l'arrêt de la course étaient deux bons choix, mais évidemment la foule n'étaient pas très heureux. Hopkins a fait un départ fantastique dans la première course, mais a été contraint de prendre des mesures lorsque Éviter Melandri s'est tous traversé jusqu'à juste en face de lui. J'ai laissé tomber au 10, mais de rentrer dans la gorge avant de s'écraser sur. Leon roulé grittily dans les deux courses, je suis vraiment heureux j'ai gardé les deux roues sur le sol et a réussi à terminer. Nous avons perdu du temps de piste précieux ce week-end et c'est frustrant, d'autant plus que nous avons nettement amélioré notre set-up dans des conditions comme celles-ci. "

Monza - Superbike - Course 1:

Annulé

Monza - Superbike - Course 2:

1. Tom Sykes (Kawasaki) 14'08 0.800: 2. Leon Haslam (BMW) 14'18 0.509: 3. Eugene Laverty (Aprilia) 14'18 0.919: 4. Marco Melandri (BMW) 14'19 0.094: 5. Max Biaggi (Aprilia) 14'19 0.327: 15. Leon Camier (CULTIVÉES Set SUZUKI) 14'33 0.610:

Championnat du Monde de classification:

1. Biaggi 97,5: 2. Carlos Checa (Ducati) 95.5: 3. Sykes 91,5: 4. Melandri 72,5 5. Jonathon Rea (Honda) 70: 17. WAY LEON (CULTIVÉES Set SUZUKI) 14,5: 21. John Hopkins (CULTIVÉES Set SUZUKI) 8:

Camier et Hopkins ont tiré pour Monza

Leon Camier se dirige vers le circuit italien dans un esprit positif cadre d'esprit et il est sûr que sa connaissance de la piste va lui permettre de pousser son Yoshimura alimenté Suzuki GSX-R1000 sur vers une finition convenable. John Hopkins se déplace vers le circuit de Monza à la race pour la première fois de sa carrière. Il aura besoin de passer quelque temps à se familiariser avec la piste m 5755 longtemps, mais le 28 ans est certain qu'il sera se familiariser avec le circuit rapidement et être au courant dès que possible. Hopkins a passé le temps écoulé depuis la dernière course à Assen à travailler sur sa condition physique et a signalé aucun problème de sa main blessée.

Le Autodromo Nazionale Monza est situé au nord de Milan et est souvent désigné sous le nom de «Temple de la vitesse» et est célèbre pour sa façade 1,195 kilomètres de long droite, qui voit les coureurs d'atteindre des vitesses de plus de 320 kmh. Son mélange de lignes droites très longues et les chicanes serrées, faire une bonne stabilité de freinage et de traction aussi important que les vitesses élevées que les vélos peuvent atteindre.

Camier et Hopkins aura à la piste pour la première séance d'essais vendredi matin dès qu'ils commencent leurs préparatifs en vue de dimanche deux courses. Le premier est prévu pour obtenir en cours à 12.00hrs, heure locale (11h00 GMT).

Leon Camier:

«Monza est va être une question difficile à coup sûr. La piste est tout au sujet de la vitesse, mais vous avez aussi de comprendre les coins ainsi. C'est un endroit où slipstreaming est très important et il est possible de être quatrième entrer dans Ascari et encore gagner la course. Pour cela vous devez être à l'avant d'entrer dans la Parabolica parce que la ligne d'arrivée est beaucoup plus près de l'angle dernière que c'était le cas. L'année dernière, j'étais plus rapide que mon coéquipier dans la deuxième course, mais un accident a tout gâché.

"En raison des conditions météorologiques changeantes de la dernière ronde, nous n'avons pas eu la chance d'essayer autant de choses que nous avons aimé, nous allons donc utiliser la pratique d'abord comme une sorte de séance d'essais. Je suis impatient de Monza et je voudrais trois jours de temps sec afin que nous puissions tout notre travail effectué au début. Si nous faisons cela, je me sens positif que nous pouvons repartir avec de bons résultats. "

John Hopkins:

"Curieusement, je n'ai jamais monté à Monza avant, je vais donc devoir commencer le week-end d'apprentissage de la piste. Normalement, je suis un apprenant rapide et, parce que j'ai regardé beaucoup d'images de télévision de la piste, je ne vois pas de gros problèmes. Mis à part les chicanes, il semble assez simple. Tant que c'est sec, je pense que je peux l'obtenir dans les composés assez facilement.

«Après la dernière course, je n'avais absolument aucun problème avec ma main à tous. Depuis lors, j'ai été le vélo de montagne et faire un peu de motocross et de la main a été bonne. Je me sentais très à l'aise sur la Suzuki du Croissant-Rouge FIXI à Assen et était simplement heureux d'être là-bas à cheval et apprendre à connaître la moto meilleure. Maintenant, je suis impatient de Monza et obtenir mes meilleurs résultats de la saison jusqu'à présent. "

Troisième Camier sur une pluie affectée premier jour à Assen

Camier fait le plus des conditions plus sèches dès le début de la session cet après-midi pour définir un temps de 1:38.468, avant que la pluie a commencé à tomber et a fait les chances de lui améliorer son temps impossible. Le pilote britannique est dans un état d'esprit confiant qu'il peut améliorer son temps si les conditions le permettent demain et il est également heureux d'avoir déjà qualifié pour la Superpole samedi après-midi si la dernière séance de qualification le matin est humide. John Hopkins (P13, 1:39.626) fait un début positif pour la journée, comme il a immédiatement senti plus fort et plus à l'aise avec sa Suzuki Crescent FIXI GSX-R que lui fait la dernière fois à Imola. Il a également réussi à obtenir à l'intérieur du top 16, alors sera en Superpole demain après-midi si les conditions ne s'améliorent pas sur le circuit de 4542 m néerlandais.

Camier et Hopkins aura une finale le matin les qualifications de demain séance suivie d'une pratique 45 minutes sans faire les derniers préparatifs pour la séance de Superpole, où la paire sera va tout faire pour obtenir les meilleures positions de qualification pour dimanche deux courses.

Leon Camier:

"Dans la matinée, nous avons commencé avec un pneu dur, mais le niveau d'adhérence n'était pas« si bon, sans doute parce que la piste était très froide, de sorte que nous avons changé pour un toucher plus doux les uns après environ huit ou neuf tours. J'ai mis dans des moments raisonnables et je suis confiant que je peux aller plus vite étant donné tours plus sèches. Nous avons eu une idée que la pluie viendrait l'après-midi de qualification, donc nous avons fait un plan pour sortir sur la piste dès que la session a commencé - et cela a fonctionné! Il a commencé à bruiner avant la fin du premier tour, mais j'ai réussi à mettre un bon moment - le troisième meilleur - et je suis heureux que notre idée a tellement bien fonctionné. S'il pleut dans la séance de qualification de demain, nous savons que nous sommes qualifiés pour la Superpole et que c'est un bon début. "

John Hopkins:

"Ma main se sent assez bien et je me sens beaucoup plus fort physiquement que moi à Imola. Assen est un circuit moins physique et ce matin je me suis senti à l'aise sur la moto presque tout de suite. Il ya eu quelques changements sur le circuit depuis ma dernière roulé ici en 2009, il n'y a donc quelques parties que j'ai à apprendre. Je suis à l'aise sur les parties que je connais déjà bien, donc c'est juste une question de l'amélioration dans quelques endroits. J'ai un sentiment très positif sur le FIXI Croissant-GSX-R aujourd'hui. J'ai charges criblés de tour tours ici sur le mouillé, donc il ne va pas être un problème si il pleut. Nous nous sommes pris un peu au début de la séance de qualification cet après-midi, mais notre but était de terminer dans le top 16 et nous avons atteint cet objectif. "

Jack Valentine - Team Manager:

«Nous avons commencé la journée bien ce matin et les deux coureurs ont réussi à obtenir quelques tours et s'habituer à la piste. Les pneus durs ne fonctionne pas si bien parce que la piste était un peu froide et glissante, donc nous avons changé pour certains plus douces plus tard dans la session et ont pu aller plus vite. Léon heureux avec la moto et pourrait avoir poussé plus difficile s'il avait besoin. John est dans les esprits de très bons, et sa main était assez forte pour lui de pousser fort dans les sections qu'il connaissait. Tout ce qu'il a à faire maintenant est de travailler sur les domaines qu'il ne connaît pas si bien, mais il apprend vite, donc je n'ai aucun doute qu'il va s'améliorer considérablement. Dans l'après-midi, Léon est sorti très tôt et a été en mesure de mettre en un tour rapide avant la pluie est tombée et s'est assuré d'une bonne position d'entrer dans les qualifications de demain et Superpole. John n'a pas de sortir aussi vite, et seulement deux tours, mais je suis content parce qu'il a bien fini à l'intérieur de seize haut - en avance sur les goûts de Haslam, Biaggi et Aoyama ".

Assen - Vendredi de qualification 1:

1. Sylvain Guintoli (Ducati) 1:37.600 2. Tom Sykes (Kawasaki) 1; 37,630: 3. Leon Camier (CRESCENT SUZUKI FIXI) 1:38.468:4. Carlos Checa (Ducati) 1:38.665: 5. Jonathan Rea (Honda) 1:38.837:13. John Hopkins (CRESCENT SUZUKI FIXI) 1:39.625:

Crescent Fixi Suzuki construire la dynamique pour Assen attaque

Leon Camier se dirige vers le circuit néerlandais en pleine confiance après l'essai réussi à Imola en Italie et est impatient de courir sur une piste qu'il apprécie et a obtenu de bons résultats moins dans le passé. Camier a utilisé un nouveau moteur spec-Yoshimura cours de l'essai récent et est impatient de revenir sur la bonne voie et de continuer avec les progrès réalisés en Italie. John Hopkins a passé le dos la semaine dernière aux Etats-Unis l'objet d'un programme de formation intensive pour se lever à la course de remise en forme dans la préparation pour l'événement ce week-end. Hopkins a souffert avec les séquelles d'une blessure à la pré-saison - qui lui a fait manquer la première course de la saison en Australie - la dernière fois à Imola et aura à cœur de revenir sur sa Suzuki Crescent FIXI GSX-R et d'obtenir quelque piste en temps sous sa ceinture. La nature qui coule Assen sera plus respectueux de Hopkins, que la piste plus exigeante à Imola, et il est impatient d'essayer les améliorations apportées à l'épreuve, comme il continue de se lever à l'aptitude de course.

Le circuit d 'Assen est connue comme «La cathédrale de la compétition moto» et est l'un des plus célèbres courses des pistes dans le monde. La piste est située dans le nord des Pays-Bas, près de la ville de Groningen et bien que le lieu a changé considérablement depuis le circuit de la route originale, la piste 4542 m conserve sa magie et est un favori avec les fans et cavalier.

Croissant FIXI Suzuki prend la piste pour la première séance d'essais le vendredi en préparation pour dimanche deux 22-tours des courses, dont la première débutera à 12.00hrs, heure locale (11h00 GMT).

Leon Camier:

«Je suis vraiment impatient à Assen. C'est une piste que j'ai toujours aimé l'équitation et je suis allé bien là dans le passé. L'année dernière, je pense que je suis le meilleur tour et n'était que d'environ un dixième de son record du tour. Il sera intéressant de voir comment nous nous entendons à Assen et la façon dont nous façonner à côté de tout le monde. Lors du test que nous avions à Imola, après le dernier tour, nous avons fait certains progrès à coup sûr et fit quelques pas vers où nous devons être. Going plus rapide tiers était un véritable coup de fouet pour tout le monde, mais nous savons que le vrai test est de voir comment nous nous retrouvons dans les courses viennent le dimanche.

"Nous savons tous qu'il ya beaucoup de travail à accomplir, mais l'ambiance entre nous est bonne et je suis sûr que les étapes plus importantes viendront. Je veux juste dire merci à tous les fans de Suzuki pour coller avec nous pour le moment. Le soutien a été fantastique, et nous font confiance, nous poussons! "

John Hopkins:

"Après Imola, je suis retourné aux Etats-Unis et j'ai fait cinq jours de la circonscription de solide sur ma moto d'enduro. S'il n'ya pas de substitut pour être sur mon vélo de course, il a donné à ma main une bonne séance d'entraînement et je suis heureux d'annoncer que tout est OK dans ce domaine. J'ai aussi été dur entraînement et je me sens de mieux en mieux, de jour en jour. Imola est un circuit très physique et je n'étais pas en forme course de 100%, de sorte que c'était un peu frustrant, mais Assen est une piste moins exigeante et je suis sûr que mon progrès vont se poursuivre là-bas. Je suis vraiment impatient d'arriver sur mon Croissant FIXI GSX-R à nouveau et de voir par moi-même les améliorations apportées lors de l'essai à Imola. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Le test Imola était un grand pas en avant pour se rendre à un niveau plus compétitif. Les gars Yoshimura mettre dans un énorme effort pour obtenir le nouveau moteur spec prêt pour Leon à essayer à l'épreuve et qui nous a permis de monter un autre niveau. Je suis heureux que John a pu passer autant de temps sur son vélo de saleté et aussi s'entraîner dur. Il peut prendre quelques tours de plus pour lui d'être à pleine puissance, mais je suis sûr que nous allons le voir plus compétitive à Assen. Si Léon et Jean ont de bonnes courses set-up et peut se qualifier ainsi, il n'y a aucune raison pour que nous ne pouvons pas obtenir nos meilleurs résultats de la saison jusqu'à présent. "

Combats Camier à la huitième place à Imola WSB

Leon Camier chargée à partir du 15 sur la grille à un âprement disputée, car la huitième place dans la deuxième course du monde d'aujourd'hui Imola Championnat Superbike deuxième tour en Italie, ce qui compense son abandon dans la première course après avoir pris contact avec Joan Lascorz sur les genoux d'ouverture . Croissant FIXI Suzuki coéquipier John Hopkins a pris ses premiers points de l'année dans la première course après avoir combattu à travers le champ sur la Yoshimura-alimenté GSX-R1000 du 19 au 13 dans son 2012 débuts en course, mais il a été incapable de répéter l'exploit dans la course deux après-bras sévère pompe contraint à l'abandon après seulement quatre tours.

Leon Camier - Course 1: DNF (une tour). Course 2: 8:

«Je ne sais pas si ma venue avec Lascorz c'était de ma faute ou juste un incident de course. J'ai fait un assez bon départ et j'ai essayé de faire des gains importants tout de suite, passant beaucoup de gens qui vont dans le premier virage. A son tour, cinq ans, J'ai fait le tour de l'extérieur de Giugliano et quand je suis rentré sur la ligne de course, Lascorz et je entrés en collision et que c'était la fin de ma course. j'ai réussi à obtenir la moto aux stands, mais les dégâts accident m'a empêché de sortir à nouveau .

«Je suis très heureux d'obtenir la huitième place dans la deuxième course d'aujourd'hui et pense que je pourrais avoir terminé encore plus élevé si elle n'avait pas été pour mon position sur la grille. J'ai commencé assez agressive, mais tomba bientôt dans un bon rythme. Que je roulais fortement à la fin et a été la capture du groupe à venir, alors qui sait ce qui se serait passé avec une meilleure position de grille. Cette série est très concurrentiel et vous devez être sur les deux premières rangées de la grille si vous êtes pour avoir une chance d'un podium, ainsi toutes les choses compte tenu, huitième est assez bon. "

John Hopkins - Course 1: 13ème, Course 2: DNF (4 tours):

«J'ai fait un bon départ dans la première course mais il a perdu quelques positions dans ce carnage dans les premiers tours. Après cela, j'ai gardé la tête baissée et j'ai essayé de prendre un tour régulièrement. Je voulais m'habituer à être dans une situation de course à nouveau après une telle longtemps. Naturellement mon bras droit était un peu mal au bout de 21 tours, mais je pensais que ça serait OK pour la deuxième course. Mais, presque dès le début, il a commencé à pomper, et bientôt je ne pourrais pas tenir à la barres correctement. Je savais qu'il était impossible de monter la concurrence et parce que je ne voulais pas quelqu'un d'autre en danger, j'ai décidé de tirer po je suis assez réaliste pour savoir que je ne suis pas encore apte course, mais il y avait positifs que Je peux construire. Je sais que je vais être beaucoup plus fort la prochaine fois à coup sûr. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Nous savions tous les week-end que Léon pouvait courir dans le top six en raison de ses temps au tour, de sorte qu'il est regrettable qu'il devait commencer à partir de la quatrième ligne de la grille. Dans la première course, il a eu une collision avec Lascorz et ce fut tout . Dans la deuxième course, il s'est impliqué avec le peloton et faisait faibles s 1:49, vers la fin de la course, terminant huitième forte. Je suis assez content à ce sujet et il montre que le Croissant-FIXI Suzuki a du potentiel.

"John a bien fait de ramener à la maison GSX-R en sécurité dans les points de la première course parce qu'il y avait beaucoup de choses dans les premiers tours. Je connais John depuis longtemps, donc le problème doit avoir été vraiment mauvais pour lui de retraite dans la deuxième course. C'est un circuit très physique et il a donné à John un entraînement dur, mais je n'ai aucun doute qu'il sera en meilleure forme et plus compétitif sur la prochaine fois. "

Course 1: 1. Carlos Checa (Ducati) 38'06 0.264: 2. Tom Sykes (Kawasaki) 38'09 0.470: 3. Leon Haslam (BMW) 38'11 0.857: 4. Max Biaggi (Aprilia) 38'12 0.783: 5. Eugene Laverty (Aprilia) 38'30 0.926. 13. John Hopkins (Suzuki Crescent FIXI) 38'56 0.682. DNF. Leon Camier (du Croissant-Rouge FIXI Suzuki).

Course 2: 1. Checa 37'57 0.571: 2. Sykes 37'59 0.506: 3. Haslam 38'00 0.540: 4. Biaggi 38'00 0.917: 5. Jonathan Rea (Honda) 38'16 0.496. 8. Leon Camier (du Croissant-Rouge FIXI Suzuki) 38'21 0.368. DNF. John Hopkins (Suzuki Crescent FIXI).

Points du Championnat du Monde (après 2 épreuves): 1. Checa 75: 2. Biaggi 71: 3. Sykes 69: 4. Haslam 47: 5. Marco Melandri (BMW) 46. 14. Leon Camier (du Croissant-Rouge FIXI Suzuki) 12: 19. John Hopkins (Suzuki Crescent FIXI) 3.

Hopkins revient au Superbike Imola

Crescent Fixi Suzuki John Hopkins a été donné le feu vert de son chirurgien de la main en Amérique et se joindra à son coéquipier Leon Camier au second tour ce week-end du Championnat du Monde Superbike à Imola en Italie. Hopkins, qui s'est cassé la main lors de premier test de l'équipe à Phillip Island en Australie le mois dernier et a raté le match de la saison là-bas, s'est envolé pour le Royaume-Uni à la fin de semaine pour rejoindre l'équipe et se préparer à son début de saison sur le 21 # Yoshimura-alimenté GSX -R1000.

John Hopkins:

«Je suis tellement heureux pour obtenir le tout-clair et ne peut pas attendre pour obtenir sur la moto. J'avais reçu des instructions strictes de ne pas faire n'importe quelle circonscription cette semaine, qui a été un peu frustrant, mais je n'ai occupé mon temps avec sorts de physiothérapie, de formation et de nombreux dans la chambre hyperbare. Tout cela m'a aidé à récupérer rapidement et je n'ai aucun doute que je serai aussi en forme peut être à Imola.

«Ça a été très occupé ces derniers temps. Le mardi, j'étais dans la chambre hyperbare, puis roulé trois heures dans chaque sens pour voir mon médecin la nutrition à Palm Springs. Avant que j'ai vraiment été mise dans les heures sur mon vélo de montagne et aussi sur le machines de cardio au gymnase.

"Je suis vraiment heureux avec ma main, comment il a été la guérison;. Et l'amplitude du mouvement que j'ai eu quand j'ai vu le médecin le mercredi, il m'a dit que l'os a été totalement guéri et tout était OK et j'ai pu commencer à équitation à nouveau. J'espérais monter sur mon vélo de saleté avant de partir pour le Royaume-Uni, mais je viens de vendre ma maison et il ya plein de choses à régler, mais je vais essayer et s'inscrire dans une promenade en quelque sorte avant Imola. Je suis vraiment hâte de rattraper tout le monde à Crescent Suzuki Fixi et pour en revenir à l'hippodrome. je l'ai manqué, mais je me sens prêt et impatient d'aller. "

Leon Camier:

"Il semble loin le temps depuis Phillip Island, donc je suis vraiment impatient de Imola et être de retour sur les rails. La dernière fois que j'ai couru à Imola, j'ai fini sur le podium et c'est un souvenir que je voudrais répéter. Je suis heureux avec le châssis et l'ensemble de base, nous avons constaté en Australie, donc nous allons essayer de construire sur celle de la première séance d'essais et de continuer à améliorer. La première course de l'année est toujours un peu difficile, mais je nous nous sentons sont repartis avec beaucoup de bons commentaires et des informations et nous allons l'utiliser pour faire le Croissant Fixi Suzuki mieux. Je me suis entraîné dur récemment, en faisant beaucoup de vélo et se sentir très en forme. Maintenant, tout ce que je veux, c'est revenir sur la moto et commencer à courir à nouveau. "

Jack Valentine - Team Manager:

"Depuis Phillip Island, nous avons été coulée sur l'ensemble des données et travailler sur l'amélioration de la moto a été assez heureux Leon avec le châssis et la base de set-up, nous avons donc été à la recherche d'autres choses -.., Y compris l'amélioration de l'usure des pneus John chef d'équipe Lez passé quelque temps dans Yoshimura Japon après Phillip Island, le partage de certaines données et des idées pour améliorer le Croissant-GSX-R1000. Ils ont trouvé un couple de domaines où des améliorations peuvent être faites et la pratique d'abord à Imola nous donnera une chance de voir comment ces idées font la sensation vélo.

"Evidemment, nous sommes tous ravis d'avoir John de retour avec nous et il donne toute l'équipe un coup de pouce. D'après ce que dit son médecin, la main doit être plus ou moins à pleine puissance. Je voudrais John de prendre le premier jour ou alors de façon constante à Imola, mettre en place progressivement et d'obtenir la race s'adapter dès qu'il le peut sans aucun stress. Je me réjouis à Imola et un week-end positif, avec de bons résultats solides. "

Prèmiers points à Team Crescent Fixi Suzuki Team

Crescent Fixi Suzuki raced to its first World Superbike Championship points at the 2012 WSBK season-opener at Phillip Island in Australia today.
Although the results were not what they were looking for from Leon Camier and temporary stand-in Josh Brookes, the positive feedback and amount of valuable information gained will be invaluable for the next round of the series at Imola in a month's time. Leon Camier - Race 1 - 17th, Race 2 - 12th:

"I wanted better results today but we've gathered masses of information in the team's first-ever WSBK race and I'm positive that we'll see a big improvement in Imola. I can't tell you how happy I am with the GSX-R's chassis - for me it has the potential to win races. The bike brakes really well, is stable in mid-corner; and I'm perfectly happy with its character. If we can get a bit more power, we'll be contenders for sure. In race one, I got pushed off the track by Giugliano and lost ground. I started chasing back to catch up, but as the race went on the tyre wore out completely and I couldn't push any harder.

"In the second race, I got hemmed-in going into turn one, lost ground and was 14th at the end of lap one. I was able to pass a lot of people on the brakes, but lost out on acceleration and top speed and again the way I had to ride to compensate destroyed the tyre at the end. This was a tough day but the potential is huge."

Josh Brookes - Race 1 - 16th, Race 2 - 15th:

"I feel better about today than the rest of the weekend. For race two, we went back to front-end ride height we used yesterday plus some softer springs. The changes made a huge difference to how the front end felt and the bike braked and turned better. We turned down the traction control for race two and although I was happier with the feel of the bike, it resulted in destroying the tyres more quickly. I'd like to thank Crescent Fixi Suzuki for giving me the chance to ride the bike. I have learnt a lot this weekend and my mind has been opened as to the potential of the Suzuki I'll be riding in the British Superbike Championship."

Jack Valentine - Team Manager:

"Race two was much better for Leon and his lap times when he was playing catch up from 14th were excellent - good enough to run in the top four or five. We need to find a bit more power and hopefully this will come with the next-step Yoshimura GSX-R engines. I'm pleased that Josh got into the points. He has worked hard throughout the tests and this weekend and we really appreciate his efforts standing in for Hopper. Overall I am happier with the second race potential and generally we've gained a lot of good, useful information to take to the next round in Imola.

Paul Denning - Team Principal:

"Phillip Island is a brutal track if you don't have a perfect set-up and we also missed John's speed and experience with the Suzuki, so our backs were up against it right from the start. Leon's results today didn't demonstrate his potential, but his race pace in the second 22-lapper showed that he can run with the top group - but a combination of being 14th at the end of lap one and tyre-wear issues made it hard for him to get back into contention.

"I'd like to thank Josh for joining the team at short notice and working as hard as he did in the tests and this weekend. I'd also like to thank Fujio, Yohei and all the guys at Yoshimura. We need their help to go forward and we're all looking forward to the next-spec engines. This is a World Championship and it's tough at this level but we are determined to fight for good results!"

WSB Results:

Race 1: 1 Biaggi, 2 Melandri, 3 Guintoli, 4 Sykes, 5 Smrz. 16 Josh Brookes (Crescent Fixi Suzuki). 17 Leon Camier (Crescent Fixi Suzuki).

Race 2: 1 Checa, 2 Biaggi, 3 Sykes, 4 Rea, 5 Haslam, 6 Melandri. 12 Leon Camier (Crescent Fixi Suzuki). 15 Josh Brookes (Crescent Fixi Suzuki).

World Championship Points: 1 Biaggi 45, 2 Melandri 30, 3 Sykes 29, 4 Checa 25, 5 Rea 22, 6 Guintoli 16. 17 Leon Camier 4. 19 Josh Brookes 1.

.

.

VICTOIRES

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

      Champion du monde de British Superbike avec LEON HASLAM

      Champion du monde de Supersport 300 avec ANA CARRASCO

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP

      Champion du monde de WSBK avec JONATHAN REA – TEAM KAWASAKI PROVEC RACING

    • Champion du monde de MOTOGP avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL HONDA MOTOGP
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec ALEX RINS – TEAM PAGINAS AMARILLAS HP40
    • Champion du monde de MOTO3 avec ALEX MARQUEZ – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0
    • Champion du monde MOTO2 avec POL ESPARGARÓ – TEAM PONS TUENTI HP40

      Vice-champion du monde MOTO3 avec ALEX RINS – TEAM ESTRELLA GALICIA 0,0

    • Champion du monde de MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM CATALUNYA CAIXA
    • Vice-champion du monde MOTO2 avec MARC MARQUEZ – TEAM REPSOL CATALUNYA