Combattre les performances en Camier dans le Monza soleil

Leon Camier de FIXI Crescent Suzuki a roulé à une septième place déterminée et extrêmement impressionnant en deuxième eni FIM Superbike World Championship course d'aujourd'hui à Monza en Italie.

A partir de la huitième position sur la grille, Camier Ce poste occupé au cours des trois premiers tours et maintenu en lice avec le groupe de tête. Alors que la course avançait l'Anglais poussé à travers le champ et a été jusqu'à sixième tour par six. Je puis me suis impliqué po à la bataille avec Davide Giugliano et Michel Fabrizio sur le reste de la course, avant Camier a franchi la ligne d'arrivée dans une superbe septième pour confirmer son retour à la forme physique et égaler son meilleur résultat de la saison jusqu'ici et se déplacer dans le top-10 au championnat. Jules Cluzel second avait une course à oublier que je suis tombé dans le deuxième tour et a fini son week-end tôt. J'étais surtout indemnes de l'accident - j'ai perdu l'ongle de son petit doigt - mais j'ai été très déçu par le résultat de la course. La victoire dans le second cas a été prise par Eugene Laverty sur Aprilia. La première course a vu Camier et Cluzel deux obtiennent départs solides et maintenir des positions dans le top-10, avant une erreur sur lap-cinq coût un des Fixi Suzuki coureurs cher. Cluzel a raté son point de freinage d'entrer dans la première chicane et est allé tout droit et dans la zone de ruissellement. J'ai rapidement rejoint la course - après avoir perdu cinq places - mais a ensuite été pénalisé d'une pénalité tour-through pour ne pas prendre la bonne ligne dans la zone de ruissellement. Cluzel est entré dans la voie des stands deux tours plus tard pour prendre sa peine et a réintégré la course à la dernière place, j'ai lutté pour essayer de rattraper les coureurs les plus proches, mais a été incapable de combler le fossé et a dû se contenter de la 17ème position, marquant son premier non-arrivée de la saison jusqu'ici. Camier fait mieux que son coéquipier dans le premier cas, comme je l'ai poussé fort sur le circuit m exigeant et rapide 5,777 italien pour apporter sa Suzuki GSX-R chez Yoshimura alimenté à la neuvième place, MALGRÉ prises avec des problèmes de freinage pour la majorité des la course. La course a été remportée par le héros local Marco Melandri, après dramatiques derniers tours impliquant l'Italien, Tom Sykes et Laverty qui a vu les lieux d'échange de trio Régulièrement, avant Melandri est arrivé en tête avec Sykes et à venir Laverty maison en deuxième et troisième respectivement. FIXI Crescent Suzuki se dirige maintenant vers le Royaume-Uni pour sa première course à domicile de la saison, comme le manche européenne du championnat WSBK avec aura lieu à Donington Park en Angleterre le dimanche 26 mai. Leon Camier: «J'ai eu un très bon départ dans la deuxième course et j'ai passé Jules dès le premier tour. J'ai ensuite essayé d'obtenir dans un rythme et ne pas perdre le remorquage. Il m'a fallu un ou deux tours pour obtenir la sensation et la confiance dans les freins, parce que nous avions fait un changement pour eux pour la deuxième course. Ils se sentaient bien, pas aussi bon dans la performance, mais plus cohérente, donc au moins je pouvais courir avec eux. Le set-up de la moto aussi travaillé mieux et laissez-moi faire un peu plus dans la course, mais je pense que les résultats sont aujourd'hui ce que nous pouvons nous attendre à ce morceau. Yoshimura et l'équipe du Croissant-Rouge ont fait un excellent travail et le rendement du moteur est dans un monde différent de l'année dernière, mais je ne pense pas que nous aurions pu faire beaucoup plus ici. " Jules Cluzel: «J'ai fait une erreur dans la première course et a dû faire un tour à travers, je pense que c'était un peu dur parce que j'avais déjà perdu 10 secondes, donc pour moi il n'y avait aucune chance d'aucun point. Dans la deuxième course, nous avons beaucoup travaillé sur la moto et fait quelques changements pour aider à la traction, mais j'ai perdu l'arrière pour la première fois en quatre courses et s'est écrasé. Je pense que j'ai fait une erreur, mais le vélo set-up était complètement nouveau et avec un sentiment différent parce que nous avons changé beaucoup de choses. Peut-être que j'ai besoin de s'adapter plus avant d'aller pour des tours rapides, donc nous aurons besoin d'apprendre de cette situation. J'ai eu zéro points ce week-end, mais je suis déjà à la recherche pour arriver à la prochaine course, car celui-ci n'était pas la meilleure pour moi. " Paul Denning - Team Manager: «Tout d'abord toute l'équipe est très soulagé largement celle Jules est indemne après ce qui ressemblait à un accident très méchant dans la deuxième course. Course-jour n'a tout simplement pas marché dans la façon dont nous espérions avec Jules. J'avais un bon rythme dans la première course avant de courir sur de la chicane, puis le tour-par le biais détruit toute possibilité de voir ce que j'aurais pu faire. Après s'être installé à calmement sur les genoux et un de la deuxième course, l'accident a mis fin à ses jours. Je dois être honnête et dire que nous nous battons entre nous - l'équipe et Jules - pour bien comprendre la meilleure façon de le faire à l'aise sur la GSX-R dans toutes les conditions et les circuits. Il ya encore beaucoup de travail à faire pour trouver les bonnes bases, mais cela dit, il s'agit d'une course d'inspiration et nous sommes sûrs qu'il va rebondir fortement à Donington. "Pour Monza je pense Leon avait une assez bonne journée! Nous avons lutté avec un problème de freinage dans la première course, mais dans la deuxième course la moto était beaucoup plus proche des autres. En fin de compte, nous ne sommes battus par une Kawasaki usine en usine BMW et les Aprilia, au Québec, sur une piste comme ce n'est pas une honte. Le rendement du moteur est nuit et jour mieux qu'en 2012, grâce à laquelle j'ai à donner à nos gars de Crescent et nos partenaires à Yoshimura Japon, qui travaillent si dur pour nous. Outre les quatre ou cinq derniers tours - où nous avons manqué de grip - le rythme de Leon était sur un pied d'égalité avec le groupe de tête. Nous arrivons dans quelques morceaux qui conviendra le vélo, tels que: Donington et Portimao, Leon est vraiment bien fait là avant et nous sommes positifs des progrès supplémentaires vers le podium. " Monza - eni FIM Superbike - Course One: 1. Marco Melandri (BMW) 30'54 .925 3. Tom Sykes (Kawasaki) 0,085 3. Eugene Laverty (Aprilia) 0107 4. Sylvain Guintoli (Aprilia) 1844 5. Chaz Davies (BMW) 7629: 9. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 16 668: 17. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 59,545: Monza - eni FIM Superbike - Course Two: 1. Laverty 30'59 .653 2. Melandri 0143: 3. Sykes 0725 4. Guintoli 1619: 5. Michel Fabrizio (Aprilia) 9965: 7. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 12 241 DNF. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki): Classement du Championnat: 1. Guintoli 137 2. Laverty 124: 3. 119 Sykes 4. Melandri 96: 5. Chaz Davies (BMW) 94: 10. LEON CAMIER (FIXI Crescent Suzuki) 46: 11. JULES CLUZEL (FIXI Crescent Suzuki) 41: